Nos Partenaires

Auteur Sujet: Rêgler un problème de campagnols (rats taupiers)  (Lu 1915 fois)

05 mai 2020 à 09:15:33
Lu 1915 fois

cosmikvratch


Salut, je vois qu'il y a pas mal de gens qui font un potager ici... pour ceux qui ont des problèmes de rats taupiers, avez-vous trouvé des solutions qui marchent?

j'ai récemment emménagé à la campagne... Après un été dernier correct (j'ai perdu 2-3 pieds de courge et quelques poireaux, sans plus), Ma saison s'annonce problématique, j'ai des nouvelles galeries tous les jours en ce moment (photo 1)...

entre certaines infos glanées sur le net et les solutions locales de mes voisins (hameau rural), voici ce que j'en retiens pour l'instant:

solutions inefficaces
-ultrasons solaires (ressemble aux champignons éclairage de jardin): seraient inefficaces
-pétards: efficacité temporaire, mais retour rapide des nuisibles
-poison: aucune envie de mettre du poison dans mon potager  >:(
-cette plante dont j'ai oublié le nom (photo 2): j'ai des galeries à moins de 50 centimètres de ces plantes que je laisse grandir dans mon potager  >:(


efficacité théorique des pièges (pour l'instant zéro succès avec celui en photo 3, mais je les pose sans doute mal... mes voisins agriculteurs me disent que c'est très aléatoire...

ce qui pourrait marcher:
-ouvrir les galleries dès qu'on les repère (ça fait un peu chantier mais bon...)
-bouteilles en plastique sur des fers à béton enfoncés dans le sol, qui ballottent avec le vent, créant un bruit qui les éloigne (photo 4): esthétique discutable mais semble efficace dans un périmètre de 1 à 2mètres... sauf lorsqu'il n'y a pas de vent! (et mon potager est entouré d'un mur en pierre, je pense mettre des fers à béton plus longs pour mieux attraper les courants d'air
-décoction de sureau (j'en ai plein sur ma parcelle): semble avoir été efficace l'an dernier: feuilles de sureau bouillies 30 minutes, puis macération couverte 24h: j'ai bourré la purée de feuille obtenue dans les galeries trouvées et ça a semblé marcher. le jus peut être utilisé comme un purin (dilué à 10%), mais à refaire dès qu'il pleut


à noter que le potager les plus productifs du village ne sont pas ou peu paillés, y compris une voisine qui aurait essayé et abandonné précisément à cause des campagnols... le paillage aggrave apparemment le problème... mais je voudrais essayer de pailler quand-même cette année (je suis têtu), si toute ma récolte est ruinée je reconsidérerai l'an prochain  :-[

et vous, pour ceux qui rencontrent ce problème, quelles solutions avez-vous adopté?
Life's a bitch (and then you die)

05 mai 2020 à 09:26:53
Réponse #1

Tompouss


Perso c'est mes deux chats qui s'en occupent et à mon avis ils vont aussi dans le voisinage vu les quantités qu'ils apportent à certains moments  :blink:

Pour les pièges ont en avait quand j'étais gosse, pas exactement le même modèle, mais je n'ai aucun souvenir d'une bestiole dedans donc je ne m'avancerai pas.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

05 mai 2020 à 09:37:39
Réponse #2

promeneur4d


Les pieges topcat fonctionnent bien, mais coutent la peau des fesses.

Sinon j'avais un voisin retraité qui les chassait avec des petits chiens, il ouvrait les terriers et ils les choppaient.
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

05 mai 2020 à 10:35:10
Réponse #3

cosmikvratch


oui,j'ai quelques chats dans le voisinage, dont un qui passe dans mon potager tous les jours... mais ils ont fort à faire avec les prés environnants!

pour le piège topcat... c'est effectivement un peu cher... je verrai plus tard si vraiment je ne m'en sors pas

sinon j'ai trouvé le nom de la plante répulsive qui ne me convainc pas: l'euphorbe: https://fr.wikipedia.org/wiki/Euphorbe
Life's a bitch (and then you die)

05 mai 2020 à 10:45:21
Réponse #4

Pierrot


Les machin solaires à ultra-sons, ça fonctionne un peu, on ne peut pas die que c'est inefficace.

Le piège topcat  c'est bien.

Sinon, on ouvre la galerie avec précaution, on pose une tapette à souris amorcée avec un morceau de carotte et on recouvre avec un bout de tuile.
https://www.youtube.com/watch?v=Ndf6FFggVNc

Version 1 du forum, époque où l'on parlait sérieusement de tout sans que personne se prenne au sérieux.

05 mai 2020 à 13:52:48
Réponse #5

gmaz87


Bjr,

Pas de gros dégâts mais je ne paille que modérément et uniquement les allées.
Quelques atteintes sur des PdT, ça reste acceptable.
Dans le coin nous avons une forte population de renards, les foins vont arriver et ils vont chasser de jour
les campagnols, bon après ça ils vont aussi bouffer les volailles  :'(
L'euphorbe, de mémoire c'est efficace ( mais jamais testé) sur les taupes, pas certain que çà marche sur les campagnols.
Pour la méthode préconisée par Pierrot, la tapette à souris, je pense qu'il faut en placer deux tête-bêche pour piéger les deux sens possibles de passage.
Bon courage..
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

05 mai 2020 à 15:09:44
Réponse #6

forezien


Très intéressé par le sujet, depuis 4 ou 5 je ne fait presque plus de légumes racines (ni de salades) car c'est un carnage permanent... j'ai retenté les radis cette année et le morceau a été labouré cette nuit par mes amis rats taupiers  >:( >:(
"Marche ! marche, tu verras !" Henri Vincenot

05 mai 2020 à 15:22:25
Réponse #7

Merlin06


Une question à ceux qui ont des souçis, est-ce que vous avez des chats, chiens, furets?
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

05 mai 2020 à 15:39:57
Réponse #8

Kilbith


Une question à ceux qui ont des souçis, est-ce que vous avez des chats, chiens, furets?

Adage :

"Si tu as un problème de trou de taupe, tu peux le régler par l'achat d'un fox terrier. Mais par la suite tu devras gérer les trous de fox-terrier".

 :lol:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

05 mai 2020 à 15:48:53
Réponse #9

Tumiza


Il y a des endroits plus propices que d'autre aux campagnols.; chez mes grand parents c'est infesté  ;#
Méthode "écolo"; favoriser et attirer les prédateurs, renards, chouettes et autres rapaces. (nichoirs, perchoirs et zone "sauvage" à proximité)

sinon Mode piegage.
-Tondre/débroussailler régulièrement autour du potager pour repérer les galeries de mulot/campagnol, ne pas les confondre avec les taupes qui ne font pas de dégâts aux potager, au contraire.
-Ce procurer un petite pelle genre transplantoire et le piege que tu presente
-stocker les pièges et la pelle dans un seau avec de la terre (masquer l'odeur)
-élargir la sortie de la galerie avec le pelle et des gants (odeur toujours)
-bien enlever toute la terre "meuble" de la galerie
-Armer et poser le piège ( le "trigger" doit être bouché avec une petite galette de terre) attention aux doigts! ;#
-recouvrir le trou d'une planchette en bois pour ne pas laisser passer la lumière
- vérifier ses pieges une fois par jours de preference le matin
-parfois le mulot aura "flairer" le piege et reboucher la galerie, il suffit de deboucher et de reposer le piege.
-Un Mulot piégé en cache parfois un autre, ca peut valoir de coup de retendre le piege une journée
- Bonne appetit



BAVU ba pris

05 mai 2020 à 17:17:52
Réponse #10

Hurgoz


Yo

favoriser et attirer les prédateurs, renards, chouettes et autres rapaces. (nichoirs, perchoirs et zone "sauvage" à proximité)

C'est pas con ça!

Tu as pris le temps de te poser dans un coin et voir si ça tourne autour de chez toi? S'il y a des trucs qui semble gêner les rapaces?

Après on est en période de fin de nidification pour pas mal de prédateurs; ça veut dire que les besoins en campagnols-burgers vont augmenter.....

Pour ce qui est des chats, malgré tout le respect qui leur est due ;# , le fait que la réussite de la chasse ne conditionne pas le remplissage du ventre, nuit passablement à leur rendement ;)

Sinon, tu peux mettre des pancartes pour leur dire qu'ils n'ont pas le droit d'entrer dans ton jardin....on appel ça "la méthode Buzyn"  :lol:

Tcho
« Modifié: 05 mai 2020 à 19:19:54 par Hurgoz »
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

05 mai 2020 à 19:28:56
Réponse #11

cosmikvratch


niveau prédateur ya pas bezef... quelques chouettes et les 3-4 chats du hameau... ils sont efficaces mais il y a plusieurs dizaines d'hectares autour...
J'ai des arbres autour du potager pour faire perchoir, quelques tas de branchages...

je vais tenter avec les tapettes à souris, moins cher que le topcat,refaire un coup de bouillie de sureau...

Limiter le paillage sera mon dernier recours, ça limite tellement le desherbage et l'arrosage!  :'(

merci pour vos retours!
Life's a bitch (and then you die)

05 mai 2020 à 19:30:35
Réponse #12

cosmikvratch



-Armer et poser le piège ( le "trigger" doit être bouché avec une petite galette de terre) attention aux doigts! ;#

tu pourrais essayer de m'expliquer en détail?
Life's a bitch (and then you die)

05 mai 2020 à 20:28:26
Réponse #13

Rantanplan


-> Et c'est comme ça chaque année ou tous les ans ? Parceque les populations de campagnols terrestres suivent des cycles avec des années en franche surpopulation.

-> c'est un réservoir à maladies. En particulier l’échinococcose.  Si tu as un chien ou un chat dédié à ça, pkoi pas, mais fini les léchouilles et les assiettes partagées.

-> Tu es près des champs ? Si oui, la stratégie d'extermination ne fonctionnera pas. Le champ agissant comme un réservoir à mulots. Il ne te restera plus que la stratégie de répulsion (qui ne fonctionnera pas non plus si la marmite d'à coté déborde de mulots affamés).

-> Tuer ou ne pas tuer les renards ne changera rien: les populations de renards sont stables quoi qu'on fasse (contrairement à ce qui est prétendu). En revanche, les populations de rapaces rament pour trouver de quoi nicher + destructions malveillantes. Les putois... C'est problématique, ça se faufile partout, dont les poulaillers et clapiers.  Ah et vous avez des hérons cendrés ?

-> Les euphorbes sont réputées fonctionner surtout contre les taupes. Mon avis, c'est qu'elles sécrètent un latex très irritant pour les muqueuses qui fonctionne sur tout animal (y compris l'humain, croque dedans, tu verras  ;D). La chélidoine marche sur le même principe. Je ne pense pas qu'un seul plant puisse fonctionner. Au pire si ça marche pas, tu pourras soigner tes verrues.  ::)

-> le bromadiolone, prescrit pour lutter contre le campagnol (au niveau d'une exploitation agricole), entraine plus de problèmes qu'il n'en résout. En effet, les campagnols agonisants sont ensuite mangés par les charognards et prédateurs qui agonisent à leur tour... Certains chasseurs peu scrupuleux en détournent l'usage premier pour *soulager* la prédation sur les populations de lièvres, perdrix, faisans... Son accès est en théorie interdit, mais on en fait commerce sous le manteau (ainsi que des antibios, biocides, etc.). Un voisin qui connait un voisin pourrait t'en proposer, donc, évite...

J'ai bien conscience que tout ça n'apporte pas la moindre once de solution  :lol:
« Modifié: 05 mai 2020 à 21:31:06 par Rantanplan »

05 mai 2020 à 21:38:58
Réponse #14

Loriot


Salut.
Un bon piégeage est très efficace. Mais il faut être assidus. Le type de piège est aussi déterminant, certains vont mieux que d’autres.
Par chez nous la rolls des pièges se nomme topcat. Super cher mais terriblement efficace et facile à surveiller.
L’odeur n’est pas si importante que ça pour la mise en place des pièges. La bonne position si. Un piège qui n’a pas claqué après une demi journée peut-être déplacé, la galerie n’est sûrement plus utilisée.
Après tu peux aller plus loin, observe: si tu capture un mâle, tu devrais aussi capturer une ou deux femelles.
Si c’est une femelle et qu’elle a des tétines gonflée ou pas...

Bon courage! Et de mon expérience, les plantes miracle, les ultrasons et tout ces gadgets ne fonctionnent pas!

Une fois une « zone » nettoyée il est des fois intéressant d’enfouir un grillage barrière. Pour un petit potager ça peut-être une solution à envisager. Ça résout pas tout (ils arrivent parfois à passer par dessus) mais ça limite vraiment leurs retours.

Ps. N’écoute pas les super conseilles de tonton qui t’invitera à enfouir du verre cassé ou des clous sous prétexte que ces animaux sont hémophile... c’est une légende terrible qui fait terriblement mal aux doigts des jardiniers! En plus ces animaux ne sont pas hémophile naturellement, ils le deviennent en mangeant de la bromediolone.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

05 mai 2020 à 23:15:03
Réponse #15

cosmikvratch


@rantanplan: oui, je suis au milieu des champs...

@Loriot: tu es sur le point de me convaincre d'investir dans le fameux topcat :love:

legrillage enterré n'est pas une option: mon potager fait 300 m2... entouré de vieux murs de pierre

merci à tous pour vos retours
Life's a bitch (and then you die)

06 mai 2020 à 02:19:42
Réponse #16

Aleksi


Pour ce qui est des chats, malgré tout le respect qui leur est due ;# , le fait que la réussite de la chasse ne conditionne pas le remplissage du ventre, nuit passablement à leur rendement ;)
Yo !
Pas d'accord avec ça, beaucoups de test ont été fait sur les chats : ils lacheront toujours la gamelle bien pleine pour un petit rongeur à porté de vue, lui régler son compte, et revenir à sa gamelle ;)

06 mai 2020 à 16:57:55
Réponse #17

oajfh


Pas une solution mais peut-être une piste à creuser :

J'ai des souvenirs lointains (je devais avoir 7-8 ans) d'un vieux fermier qui se plaignait d'une année avec beaucoup de campagnols, qui espérait pouvoir appâter des belettes et des hermines, histoire que son terrain fasse partie de leur terrain de chasse.

J'ignore s'il y est parvenu, mais je mentionne ça parce que :
- vraisemblablement il devait se dire que les soucis potentiels que ces créatures peuvent apporter lui paraissaient gérables (il avait un poulailler), ou moins pénibles que les campagnols
- effectivement, ces espèces se nourrissent majoritairement de campagnols, mulots etc., et sont spécialisés dans leur chasse. Ca dépend un peu des périodes de l'année et de l'espèce, mais
- une bonne partie des choses que j'ai entendu au sujet de ces espèces est que ce sont des pestes sans nom, des nuisibles qu'il faut exterminer, les avis qui s'en écartent étant ceux de la Hulotte, et celui au-dessus
- les espèces de ce genre sont presque toutes en forte régression, ce qui fait que beaucoup de monde n'a pas eu besoin d'apprendre à les gérer (que ce soit par l'extermination ou autre)

Ca reste un souvenir d'enfant flou, peut-être que d'autres membres du forum auront des précisions pouvant infirmer ou confirmer cette piste.

06 mai 2020 à 18:01:40
Réponse #18

AFA


Dans le Jura suisse, ou je vis actuellement, les infestations de campagnols sont une plaie. Les pièges Topcat font merveilles mais ils sont assez onéreux (autour de 50/60 euros).

Une version meilleur marché existe cependant, le Supercat. Tout aussi efficace, pour avoir les deux versions pas vraiment de différence en terme de performance. le Topcat est en acier inoxydable, le Supercat en plastique.
Ma seule reserve sur le modèle bon marché est que des petits mustélidés du genre musaraignes peuvent s'infiltrer dans le mécanisme , y rester coincés et le bloquer, ce qui m'est arrivé a deux reprises l'an dernier, ce qui est impossible avec le Topcat qui a une architecture différente.
« Modifié: 07 mai 2020 à 07:57:03 par AFA »

21 mai 2020 à 07:47:25
Réponse #19

cosmikvratch


Bon, après plusieurs tentatives peu heureuses avec les différents pièges et méthodes répulsives des voisins, j'ai finalement décidé d'investir dans un fameux piège topcat (quasiment 80 euros avec les frais de port, quand même! >:()
quelques jours à placer et replacer le piège dans différentes galeries sans succès, plusieurs déclenchements, ou "bourrage"à la terre... je n'ai pas lâché prise...
Et je viens de prendre mon premier campagnol! (je vous épargne la photo, mais belle bête, facilement 15-18 cm!)
Le piège est remis en place au même endroit, on verra s'il avait des copains

Merci à tous pour vos conseils!  :)
Life's a bitch (and then you die)

21 mai 2020 à 10:21:07
Réponse #20

AFA


Salut

Efficace les Topcat  :).
Observations issues de mon experience depuis 3 ans :
- lorsqu'une galerie est active, le piège attrape les campagnols présents les uns à la suite des autres assez rapidement. Si un piège qui ne se déclenche plus après 2 jours, c'est qu'il n'y a plus de campagnols dans ce réseau de galerie. Changer souvent d'emplacement quand les prises s'interrompent est une bonne stratégie.
- j'ai observé que souvent lorsque je piège un couple, il est accompagné de sa portée (souvent 4 juvéniles).
- un truc permettant de repérer les galeries : marcher pieds nus quand le sol est humide. Un sol souple sous les pieds (plus qu'ailleurs) a un endroit précis trahit souvent la présence d'une galerie.
- je piège toute l'année et je capture toute l'année.

Une illustration de mon activité de trappeur de campagnols : je pose plusieurs piège pour déterminer quelles galeries sont actives, il est rare que plus d'un seul se déclenche, il semble que certaines galeries soient très empruntées et d'autres beaucoup moins..
« Modifié: 21 mai 2020 à 19:41:07 par AFA »

21 mai 2020 à 14:55:03
Réponse #21

DEUN


Yo !
Pas d'accord avec ça, beaucoup de test ont été fait sur les chats : ils lacheront toujours la gamelle bien pleine pour un petit rongeur à porté de vue, lui régler son compte, et revenir à sa gamelle ;)

Exact, vérifié une fois de plus dimanche soir avec un matou du voisinage (il se contente d'ailleurs d'étêter ses proies). C'est pourquoi je lui octroie encore le "libre passage sur mes terres", alors qu'il m'a goinfré une couvée complète de rouges-queues le printemps d'avant.  :glare:
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité