Nos Partenaires

Auteur Sujet: Outil de coupe de moyen format  (Lu 5918 fois)

23 avril 2020 à 19:51:56
Réponse #100

Rantanplan


@Christobal

Citer
J'ai aussi pu constater que sur la série PRO et série X les lames ont une émouture très basse sur une lame très épaisse, ces modèles sont de vrais coins et leurs lames ont du mal à pénétrer correctement dans quelque matière que ce soit, bref encore des trucs pas très bien pensés .

Si tu as l'occasion d'essayer un A1 pro, tu constateras l'inverse de ton intuition. Moi aussi j'avais cet avis, puis après quelques essais sur du bois sec et vert, j'en ai conclu que ça coupe extrêmement fort sur ce type de matériau. Un peu comme un scandi.

Bien entendu, en cuisine, sur les pommes, carottes et cie, c'est inadapté. 

Citer
Malheureusement l'ergonomie de la poignée est pas bien terrible, ils l'ont juste un peu rallongée et ajouté un ¨bec¨ sur l'arrière par rapport aux ¨modèles courants¨, en statique ça paraît correcte mais en utilisation prolongée elle devient très inconfortable, dommage !

Je te rejoins.

La géométrie de la lame est correcte. Le centre de gravité à 5cm devant la garde est aussi plutôt agréable dans ce contexte. Je ne peux pas me prononcer sur l'acier, mais pas de problème catastrophique qui se révèle lors des premières utilisations.

Les "becs", je n'aime pas trop ça non plus (heurte le petit doigt). Et j'ajouterai que la texture n'est pas assez adhérente. En fait, le "créateur" du design de la lame (mais pas du manche), qui n'est pas un employé d'ER, mais un instructeur de survie Italien, a percé plein de mini trous sur le manche pour en améliorer l'adhérence. Voir photo ci dessous.

Je note aussi qu'il utilise cet outil depuis des années sans passer à autre chose. C'est le genre de détail que je remarque... Dans le cas de simples influenceurs, bien souvent, un produit super top en chasse un autre.  ::)



@Ghallone

J'ai du mal à vendre mes presSsieux... Même si 9 fois sur 10, je les trouve à chier à l'usage (genre le TRC apocalypse, plate semelle de 8mm d'€lmax, polie et tout, très bien, super finitions, mais qu'est ce que ça glisse ! -> surtout en édidion limitée plaquettes G-10... Le G-10 glisse plus que le micarta... Je le savais, mais je voulais l’édition limitée. Bref, je suis un pigeon, j'assume. )
« Modifié: 23 avril 2020 à 20:27:55 par Rantanplan »

23 avril 2020 à 20:47:36
Réponse #101

Ghjallone


@Christobal

Si tu as l'occasion d'essayer un A1 pro, tu constateras l'inverse de ton intuition. Moi aussi j'avais cet avis, puis après quelques essais sur du bois sec et vert, j'en ai conclu que ça coupe extrêmement fort sur ce type de matériau. Un peu comme un scandi.

Bien entendu, en cuisine, sur les pommes, carottes et cie, c'est inadapté. 

Je te rejoins.

La géométrie de la lame est correcte. Le centre de gravité à 5cm devant la garde est aussi plutôt agréable dans ce contexte. Je ne peux pas me prononcer sur l'acier, mais pas de problème catastrophique qui se révèle lors des premières utilisations.

Les "becs", je n'aime pas trop ça non plus (heurte le petit doigt). Et j'ajouterai que la texture n'est pas assez adhérente. En fait, le "créateur" du design de la lame (mais pas du manche), qui n'est pas un employé d'ER, mais un instructeur de survie Italien, a percé plein de mini trous sur le manche pour en améliorer l'adhérence. Voir photo ci dessous.

Je note aussi qu'il utilise cet outil depuis des années sans passer à autre chose. C'est le genre de détail que je remarque... Dans le cas de simples influenceurs, bien souvent, un produit super top en chasse un autre.  ::)



@Ghallone

J'ai du mal à vendre mes presSsieux... Même si 9 fois sur 10, je les trouve à chier à l'usage (genre le TRC apocalypse, plate semelle de 8mm d'€lmax, polie et tout, très bien, super finitions, mais qu'est ce que ça glisse ! -> surtout en édidion limitée plaquettes G-10... Le G-10 glisse plus que le micarta... Je le savais, mais je voulais l’édition limitée. Bref, je suis un pigeon, j'assume. )

C'est possible aussi qu'il y ait eu un changement de géométrie entre deux séries... Les mecs de chez Fallkniven sont assez à l'écoute, et les premières séries de Pro avaient des soucis (la garde qui se dessoudait et faisait un bruit de clochette en particulier).
Je te comprends, je n'arrive à revendre mes couteaux qu'à des gens que je connais... Ce qui fait qu'ils me reviennent régulièrement entre les mains, je suis le seul qui aime affuter et entretenir la mécanique! :lol:
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

24 avril 2020 à 08:31:20
Réponse #102

christobal


@Christobal

Si tu as l'occasion d'essayer un A1 pro, tu constateras l'inverse de ton intuition. Moi aussi j'avais cet avis, puis après quelques essais sur du bois sec et vert, j'en ai conclu que ça coupe extrêmement fort sur ce type de matériau. Un peu comme un scandi.

Ça tombe bien parce qu'en modèles pro j'ai pu essayer (entre autre) le A1 et je reste sur ma position, alors bien sur que ça coupe très bien avec l'émouture/le tranchant à zero grind mais juste quand tu travailles en surface car passé une certaine profondeur dans le bois ça bloque rapidement alors qu'avec un couteau avec une émouture plus fine et plus progressive la lame continue sa progression sans problème, donc pour moi ces couteaux ne sont pas assez *réfléchis à mon goût et sont peu performants par rapport à ce que j'ai l'habitude d'utiliser .

Effectivement c'est un peu comme un scandi, très bon pour effectuer certaines tâches mais totalement nuls pour en effectuer d'autres, donc pas vraiment polyvalent .

* Vu l'épaisseur sur le dos de la lame ils auraient pu monter l'émouture au moins jusqu'au 2/3 de la lame (alors que là elle ne monte qu'à moitié) sans pour autant fragiliser le truc, le couteau n'en aurait été que plus performant .

24 avril 2020 à 09:19:23
Réponse #103

Dutch


Les photos de la machette n'apparaissent pas sur mon PC. Bizarre, car c'est OK pour les couteaux japonais page précédente.

De quel modèle vous parlez? :huh:
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

26 avril 2020 à 17:59:10
Réponse #104

Phil


Bonjour.

Question aux connaisseurs : à votre avis, que valent ces machettes Haller (vendues par ASMC) :
- lame droite 42cm m. 570g (32 €), prétendument en acier inox 420 (?!?)
- lame courbée 34 cm, ép. 7mm, m. 780g (40€), acier au carbone (mais encore ?)

Sont-elles à fuir (mauvais acier, etc.), correctes pour le prix, voire une « bonne affaire » ?
« Modifié: 26 avril 2020 à 18:23:33 par Phil »
Si tu tiens à ta peau, affûte ton esprit comme ton couteau.

27 avril 2020 à 16:07:46
Réponse #105

Dutch


Aucune idée mais la 2ème me plaît bien.

Concernant la serpe, le ré-assemblage a pris plus de temps que prévu (temps de séchage du vernis polyuréthane & de la résine époxy).

J'ai tenu compte de vos suggestions et ajouté une virole.



Ainsi qu'une entretoise interne. Positionnée sur la soie & plaquée par le serrage du pommeau, elle devrait encaisser une partie des vibrations à la place du manche.



Voilà l'outil terminé: :)

 

Après une heure d'élagage, "fauchage", coupe de petit bois sec et bâtonnage, rien ne bouge.
Par contre, il est fatiguant à manier car il a tendance à tourner/vriller à l'impact, malgré la poignée ovale.
Je vais peut-être la gainer de chambre à air...




Encore une question: à quoi sert cette encoche en bout de "lame"?


En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

27 avril 2020 à 19:59:09
Réponse #106

Ghjallone


C'est sympa, bon boulot! :)
En revanche, je pense que le vernis n'était pas une bonne idée: ça ne tient jamais, ça ne protège pas, et ça file des ampoules plus facilement que le bois brut...
Pour un prochain outil, je te conseille un trempage dans l'huile de lin bouillie (avec de la térébenthine si tu en as) ou de l'huile type Danish Oil. Le bois résistera mieux à l'humidité.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 avril 2020 à 20:48:20
Réponse #107

Dutch


De ce coté là, je suis compétent.
Le bois a été étuvé dans un mélange de vernis & d'acétone. Grâce au trou central, il est quasiment "vitrifié à cœur".
Un peu comme un vernis au tampon en version express.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

29 avril 2020 à 18:34:40
Réponse #108

Dutch


Bonsoir à tous,

Voilà où j'en suis de mes réflexions, de haut en bas:



_Sabre d'abattis 1915: trop long, trop lourd, trop "historique" pour sortir.
_Serpe des années 30 restaurée: lourde, fatigante, "dangereuse" (elle tourne à l'impact)
_Golok home made: quasi parfaite, mais pas confiance dans mes opérations de forge & de trempe
_Clone de Bushman: totalement inadapté à mon cahier des charges
_Impériale USAF: lourde, mécanisme craignant le bâtonnage
_Herberzt Cerisier: trop courte, affûtée comme une truelle (conviendra en solo après amélioration)
_Faucille début XXème: trop légère, cassante, pas assez polyvalente.



Du coup, je me suis re-penché sur la machette dite Spetsnaz évoquée par Rantanplan.






Après étude des différentes versions présentées sur la toile, j'ai réalisé une ébauche avec un vieux hachoir (celui du bas).





A ma grande surprise, c'est extrêmement efficace en bâtonnage:



Je vais la fignoler & tenter de l’alléger, en creusant le manche pour y insérer des plaquettes en bois type baïonnette de Mauser).

Parallèlement, j'ai dégoté trois serpes à 5€/pièce sur le Bon Coin:
_Une AF qui restera en l'état, c'est pour voir si elle tourne moins avec une poignée cylindrique.





_Une vintage à manche en aluminium qui sera transformée en Golok plus lourde que l'actuelle.
_Une antiquité en fer forgé et roulé, dont je n'ai pas d'utilité immédiate (c'était histoire de rentabiliser les frais de port)








Désormais la suite des opérations dépend du bon vouloir de la poste...... et aussi de la repousse des mauvaises herbes, car il n'y plus rien à défricher dans le jardin. ::)

Quant aux produits manufacturés, il reste la Golok Martindale, l'ESEE Expat et la Silky Nata sur ma liste.
Je suis quasi-sûr de commander la Golok, ainsi qu'une des deux autres, mais pas définitivement fixé sur laquelle.

Edit: orthographe
« Modifié: 29 avril 2020 à 23:35:28 par Dutch »
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

29 avril 2020 à 18:56:28
Réponse #109

Ghjallone


La serpe montée sur douille, tu devrais la laisser en l'état, et 'y mettre un manche de 50cm... C'est le genre d'outil que j'utilise pas mal, c'est extrêmement efficace.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

29 avril 2020 à 19:03:16
Réponse #110

jeanluc


Bonsoir Dutch
Une machette qui semble avoir une assez bonne reputation est la Marbles Scout machete , lame de 31cm, à raccourcir en forme Bolo, acier carbone , et prix tout doux , la poignée bois est aisement "tunable"
J'avais vu, quelque part sur un forum, des avis satisfaisants ...et j'envisage l'acquisition et transformation depuis quelques temps , ton fil a réveillé quelques envies chez moi, quand j'aurais fait deux ou trois opinels /bois de cerf qui sont en attente ( confinement geographique oblige)

29 avril 2020 à 21:25:04
Réponse #111

christobal


@ Dutch .

Il n'est pas impossible que j'ai sous les yeux l'outil qui remplisse toutes ou en grande partie les fonctions que tu recherches .
Ni trop long, ni trop court, 36 cm au total dont 23cm de longueur de lame .
Bien équilibré, ni trop léger, ni trop lourd, 500 g .
Bonne ergonomie, confortable à l'usage grâce à sa poignée en resiprene .
Performant en coupes à la volée et en bâtonnage .
Assez moche mais presque parfait d'un point de vue pratique .  ;#

Le voici en compagnie d'un Skrama afin de pouvoir juger de son look et de son gabarit .  ;)





« Modifié: 29 avril 2020 à 21:31:51 par christobal »

30 avril 2020 à 00:25:37
Réponse #112

Dutch


En effet, ça à l'air de coller. Comment s’appelle cette merveille? :love:

@Jeanluc, les Marbles & Tramontina sont sur ma liste d'outils low cost customisables.
Bons marchés et d'une qualité plus homogène que mes ferrailles de brocantes, elles manquent toutefois d'épaisseur de lame et c'est un paramètre auquel tous mes bricolages ne peuvent rien. :-\

C'est d'ailleurs un écueil récurrent sur les sites de vente: très peu mentionnent l'épaisseur de lame.
D'où mon intérêt pour le Bowie XL ci dessus.
J'aurai aussi bien vu l'Ontario 12, mais il n'est plus disponible... :'(

@Ghjallone: la serpe sur douille restera en l'état. Ne serait-ce qu'en raison d'un trop grand nombre de projets en cours... :-[

Pour l'heure ma seule réflexion aboutie concerne le manche: ce serait bien d'en trouver un compatible avec le clone de Bushman et intégrant une scie escamotable.
J'hésite encore entre une version pliante de type Opinel, ou vissable comme sur ma pelle Glock: http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=27350.0
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

30 avril 2020 à 10:37:05
Réponse #113

christobal


En effet, ça à l'air de coller. Comment s’appelle cette merveille? :love:
C'est un SYKCO Chop House Thick Cut, mais le hic c'est qu'à l'heure actuelle c'est pratiquement introuvable .   :-\

01 mai 2020 à 13:49:33
Réponse #114

Dutch


En effet, il va falloir faire preuve de patience...

Tu aurais une idée du tarif en occasion? Parce que je n'ai pas forcément besoin d'un Hummer si une 2CV rempli mon CDC.
Quant à la poignée, est-ce que ce synthétique supporte assez la chaleur pour tirer de multiples gamelles d'un feu?
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

01 mai 2020 à 14:54:30
Réponse #115

Rantanplan


Pour tirer les gamelles du feu, mets de gros gants en cuir, ça suffit généralement.

01 mai 2020 à 15:35:48
Réponse #116

christobal


Tu aurais une idée du tarif en occasion? Parce que je n'ai pas forcément besoin d'un Hummer si une 2CV rempli mon CDC.
Quant à la poignée, est-ce que ce synthétique supporte assez la chaleur pour tirer de multiples gamelles d'un feu?
C'est un truc rare et recherché qui en neuf valait dans les 200€, du coup en occasion il est encore plus cher et il faut compter au minimum 250€ .

A partir du moment où la poignée n'est pas soumise à une température trop élevée y a pas de raison que ça bouge, par contre il faut quand même faire vite pour retirer tes gamelles du feu parce que (sans parler du manche et pour faire simple) si ta lame chauffe et qu'elle passe les 100° C elle sera foutue car l'acier va se détremper .

Bref quelque soit le couteau c'est pas du tout fait pour être en contact prolongé avec une source de chaleur intense .  :'(
« Modifié: 01 mai 2020 à 15:41:54 par christobal »

01 mai 2020 à 15:58:03
Réponse #117

Rantanplan


+1 Avec Christoboule.

Dutch, tu as tellement de solutions pour manipuler des trucs dans le feu ! Et une lame qui chauffe c'est tellement mauvais... Trouve autre chose.

Par exemple -> 2 bâtons, pince leatherman, pince dédiée aux plats, gros gants en cuir, gants anti chaleur pour plombiers, gants de pompiers, gants de sidérurgie... Ok, quelques suggestions sont à peine abusées.  ;#)

Perso, mes gros gants de jardinage tout cuir me suffisent. /!\ Si le dos de la main est en synthétique ou même si il y a une fourrure en polaire, ça ne conviendra pas.

PS: j'ai eu un SYCKO de 8", j'ai détesté le manche: trop petit pour ce gabarit de lame. 

01 mai 2020 à 16:26:41
Réponse #118

christobal


j'ai eu un SYCKO de 8", j'ai détesté le manche: trop petit pour ce gabarit de lame.
Si tu portes des gants épais ou que tu as de larges mains (vraiment larges hein) c'est effectivement le cas et la poignée est trop courte .

Perso j'ai des mains moyennes voire larges et ça me convient plus que bien mais je ne porte jamais de gant quelque soit l'outil coupant que j'utilise .

A titre de comparaisons voilà les différents profils de poignées en resiprene de chez S.Y, le Chop house possède le même que celui des 711 et 911 .






01 mai 2020 à 17:37:40
Réponse #119

caillou


Bonjour,
j suis tombé aujourd'hui sur un outil qui semble etre dans le CDC.
EKA axeblade W1
je ne connais pas ce modele mais j'ai un couteau de la marque et j'en suis satisfait

01 mai 2020 à 18:02:36
Réponse #120

Rantanplan


Si tu portes des gants épais ou que tu as de larges mains (vraiment larges hein) c'est effectivement le cas et la poignée est trop courte .

Perso j'ai des mains moyennes voire larges et ça me convient plus que bien mais je ne porte jamais de gant quelque soit l'outil coupant que j'utilise .

A titre de comparaisons voilà les différents profils de poignées en resiprene de chez S.Y, le Chop house possède le même que celui des 711 et 911 .



Je ne comprend pas. N'importe quel outil de frappe, du marteau à la batte de base ball: on sait faire des manches qui tiennent bien en main. Dès qu'il s'agit de couteaux DE FRAPPE, c'est sous dimensionné.

Il n'y a que le manche du Junglas que je trouve bien proportionné, hein.


02 mai 2020 à 11:16:24
Réponse #121

Dutch


J'ai regardé l'EKE Axeblade, mais je le trouve trop court pour un rendement/débit suffisant à cinq.
Dans cet esprit, j'ai déjà un gadget soviétique ( http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,69504.0.html ), malheureusement dépourvu de lame, lourd et dont la scie est moyenne.

Sinon, mon dernier bricolage devrait s'en rapprocher en plus grand et il existe une version bon marché si je me rate: https://www.asmc.fr/machette-bolo-avec-etui-en-nylon


Vous êtes sérieux concernant la détrempe des lames à 100°, ou c'est une image? :huh:

Ça me semble très bas comme seuil de température et j'ai du  mal à comprendre.
Une arme a feu ou un moteur thermique montent bien au delà, sans que ça n'affecte les propriétés du métal.
Rien qu’une carrosserie de voiture peut dépasser les 80° en plein soleil.

Je ne mets pas en doute vos compétences, mais ce qu'il se passe à seulement 100° dans une lame, reste un mystère pour moi... :-\
Si quelqu'un peut m'expliquer.
« Modifié: 02 mai 2020 à 11:23:42 par Dutch »
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

02 mai 2020 à 11:28:34
Réponse #122

Ghjallone


100 degrés, en général non, mais la température du revenu dépend du métal. En général, ça commence plutôt autour de 180 degrés.
Les cylindres des moteurs sont en acier doux (non trempable, les segments aussi) voir en fonte pour les vieilleries, et les cannons des armes à feu sont trempés à une dureté très basse, donc avec une température de revenu très haute... De plus ils sont fait dans des acier faiblement alliés, rient à voir avec les aciers de coutellerie.
Et la carrosserie d'une voiture est en acier qui n'est durci que par écrouissage, il faut monter à la température critique pour le ramollir, pas à une température de revenu.
Il y a des aciers qui ont une température de revenu de plusieurs centaines de degrés, ceux que l'ont appelle aciers HSS, ainsi que certains aciers dont la courbe de dureté remonte à haute température... Pas le genre de choses dont on fait des lames longues. Et en général pas le genre de choses dont on fait des lames tout court.

Mais effectivement, si tu utilises un vrai couteau de qualité pour farfouiller dans les braises, tu vas au minimum flinguer le traitement thermique au niveau du tranchant.
Avec un vieil outil agricole, en général épais, avec un traitement thermique plus approximatif et de toute façons trempé mou, il y a moins de risques.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

02 mai 2020 à 12:43:14
Réponse #123

christobal


Vous êtes sérieux concernant la détrempe des lames à 100°, ou c'est une image? :huh:

Ça me semble très bas comme seuil de température et j'ai du  mal à comprendre.
Une arme a feu ou un moteur thermique montent bien au delà, sans que ça n'affecte les propriétés du métal.
Rien qu’une carrosserie de voiture peut dépasser les 80° en plein soleil.

Je ne mets pas en doute vos compétences, mais ce qu'il se passe à seulement 100° dans une lame, reste un mystère pour moi... :-\
Si quelqu'un peut m'expliquer.
J'ai mis 100° C pour faire simple et par mesure de prudence parce qu'après ça monte tellement rapidement au niveau du tranchant que c'est vite fait de dépasser les T° de revenus et de dégrader les TTh sur ta lame .
En coutellerie par exemple lorsque tu travailles sur une lame dont les TTh ont été effectués il est conseillé qu'à partir du moment où tu commences à ressentir les prémices de la brûlure en tenant une lame il est conseillé de rapidement l'immerger dans l'eau pour la refroidir, ça n'a rien de scientifique mais c'est une bonne base pour éviter les boulettes et les mauvaises surprises .  ;)

De toute façon concernant ton utilisation on en revient toujours au même, à partir du moment où il existe d'autres solutions il vaut mieux éviter de bricoler dans le feu avec la lame d'un couteau ou avec un outil en acier trempé .
« Modifié: 02 mai 2020 à 13:09:31 par christobal »

07 mai 2020 à 14:14:40
Réponse #124

Dutch


Bonjour à tous,

Après avoir longuement réfléchi à tout ça, j'ai décidé de procéder par élimination:
_Trouver assez de fers homogènes pour espérer un résultat suivi
_Pouvoir me débrouiller avec l’outillage disponible à l'atelier & un niveau de compétences techniques à ma portée.

D'une part, j'ai approvisionné des outils low-tech (neufs de vieux stocks), en vue d'améliorations/modifications.




J'attends encore ces deux là, dont la nature du métal m'est inconnue (une commande compulsive avant d'avoir défini une méthode... :-[)











D'autre part, je me suis fixé sur des produits manufacturés de qualité un peu meilleure, qui resteront en l'état (ils devraient arriver sous peu).
_Une serpe Armée Française:



_La même Golok de 1993 que Kilbith: :love:







Dans la gamme au dessus, j'avais sélectionné l'ESEE Expat, mais j'ai aussi flashé sur leur couteau  Model 6 & son étui Molle... ::)
Vu les tarifs, ça va attendre d'être sûr de mon coup.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité