Nos Partenaires

Auteur Sujet: Outil de coupe de moyen format  (Lu 5895 fois)

13 avril 2020 à 19:09:45
Réponse #25

Mad Max


Il y a quelque temps j'avais acheté une machette courte dans un magasin Norma pour 12,99€.
https://www.youtube.com/watch?v=sCQTIylMhE4
Le confinement m'a donné le temps de l'utiliser plus intensément pour les travaux de jardinage.
( En vrai, j'ai négligé mon jardin pendant plusieurs années par manque de temps. J'ai entrepris de le reconquérir : Je débroussaille à la tronçonneuse.)
Je suis agréablement surpris par les performances de cet outil pas cher. (Deutsche Qualität).
Je crois qu'il correspond bien à la demande de Dutch. La partie scie de la lame est parfaitement inefficace. J'envisage de la meuler pour en faire un tranchant lisse destiné aux travaux fins, un peu à la manière d'un parang.
L'offre passe deux ou trois fois dans l'année.
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

15 avril 2020 à 10:29:52
Réponse #26

Dutch


Merci de l'info, je me suis abonné à la newsletter Norma pour suivre ça.

En faisant le tour des produits disponibles, je suis tombé sur un modèle qui colle à mon cahier des charges, notamment par son coté "spatule" pour tirer les gamelles du feu:



Est-ce qu'il y a des retours sur la marque Marbles?
A ce tarif, je ne m'attends pas à une garantie à vie, mais j'aimerai qu'elle dure un peu plus longtemps que la précédente...

Autre question: les scies dont sont équipés certains modèles sont elles réellement efficaces?
Elle permettent de faire l'économie (de poids) de ma scie Bahco ou c'est un "gadget auxiliaire"?

J'ai repéré cette Humvee de dimensions contenues, mais comme la Marbles, je n'ai jamais entendu parler de cette marque... :-\

En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

15 avril 2020 à 10:54:21
Réponse #27

migmig



Bonjour
Je ne connais aucune des 2 marques citées, mais la marbles me plaît bien!, On doit même pouvoir jouer au ping pong avec !
Sinon, toutes les "scies" que j ai eut sur le dos de machettes ou couteaux, j ai été déçu..., Ça n a rien à voir avec la bahco..., Peut être que en y mettant le prix, on peut trouver quelque chose de correct, mais j en suis même pas sûr...

15 avril 2020 à 11:15:38
Réponse #28

Aleksi


Autre question: les scies dont sont équipés certains modèles sont elles réellement efficaces?
Elle permettent de faire l'économie (de poids) de ma scie Bahco ou c'est un "gadget auxiliaire"?

Salut Dutch,

Je suis assez basique et ennuyeux, et question matos j'ai pas l'impression d'être en raccord avec la majorité de ce que je lis ici  :). Pour moi une machette est déjà largement assez dangereuse. Avoir du tranchant des deux côtés c'est chercher les ennuis. Mon avis une scie pour scier, une machette (de ton choix, tu as beaucoup de propositions je n'en connais pas le dixième) pour "machetter". Quand je vois ton paquetage habituelle et ton programme d'utilisation, je ne crois pas que le "gain de poids" soit justifié. Juste mon avis, je n'ai en revanche aucune expérience de l'efficacité d'un tel outil.
Bonne journée !

15 avril 2020 à 11:58:47
Réponse #29

Shirokuma


(…)
Ça va mieux, mais l'outil glisse de la main quand on transpire... :-\
(…)
La suite plus tard si ça intéresse. ;)
Pour la stabilité de l'outil (et le confort de la main), le revêtement cuir de ma serpe italienne est Top. ;#

Très intéressant à observer, ton travail de “récup”.  :doubleup:

15 avril 2020 à 13:01:03
Réponse #30

christobal


Est-ce qu'il y a des retours sur la marque Marbles?
La pelle à tarte Marbles que tu as mis en lien est vraiment daubinesque, l'ergonomie de la poignée et le profil de la lame font que c'est inconfortable et limite dangereux à l'usage et pis c'est pas un outil de coupe moyen format puisque ça fait 38 cm au total .

Citer
Autre question: les scies dont sont équipés certains modèles sont elles réellement efficaces?
Elle permettent de faire l'économie (de poids) de ma scie Bahco ou c'est un "gadget auxiliaire"?
J'ai repéré cette Humvee de dimensions contenues, mais comme la Marbles, je n'ai jamais entendu parler de cette marque... :-\

Les scies sur le dos de certains couteaux ou de certaines machettes c'est plus gadget qu'autre chose car généralement inefficace, ça peut bien sûr dépanner occasionnellement mais comparé ne serait-ce qu'à une petite scie pliante de qualité c'est complètement à la ramasse .


Quant aux outils cités tout au long de ce fil ils sont pour beaucoup trop lourds et trop encombrants ou à l'inverse trop courts et trop léger, qui plus est avec bien souvent des tranchants qui s'apparentes à celui de burins .
Du coup en ce qui me concerne si j'avais un choix à faire pour effectuer les travaux décrits en début de fil je n'hésiterais qu'entre deux de ces outils avec soit une Nata Silky pour son confort d'utilisation et son efficacité pour effectuer des gros travaux, soit le Skrama (bien que tu trouves ça trop long) pour son confort d'utilisation et sa polyvalence .




« Modifié: 15 avril 2020 à 13:11:09 par christobal »

15 avril 2020 à 14:39:35
Réponse #31

Rantanplan


Citer
Est-ce qu'il y a des retours sur la marque Marbles?
A ce tarif, je ne m'attends pas à une garantie à vie, mais j'aimerai qu'elle dure un peu plus longtemps que la précédente...

Autre question: les scies dont sont équipés certains modèles sont elles réellement efficaces?
Elle permettent de faire l'économie (de poids) de ma scie Bahco ou c'est un "gadget auxiliaire"?

Bolo Marbles ->
Le "marcheur et son chien" en a eu une:
https://www.youtube.com/watch?v=9iU5EYDPjpw

Après, je ne le vois pas souvent l'utiliser.

Concernant les scies sur les dos de lame ->

1 ça fragilise l'outil.
Les angles des dentures sont des amorces de fissures.

2 c'est hyper dangereux
Dans tu scies avec ces trucs, tu pousses et tu tires. T'as pas intérêt à ce que ta scie bloque pendant le geste de pousser et que ta main glisse sur la lame. En plus une machette n'a traditionnellement pas de double garde. Prends une scie à part.

3 c'est chiant: tu peux pas faire de coupes fines en posant ton pouce dessus et ça gêne quand on bâtonne + plein d'autres petits désagréments mineurs (genre tu peux pas cogner un quartz sur le dos de ta lame carbone pour faire une étincelle).

------------------

Si je puis me permettre. Je comprend que l'on ait pas des masses à investir dans du matos outdoor.

Mais attention, à acheter du pas cher, bien souvent, on doit renouveler l'achat parce-que c'est de la m*rde, tout simplement.

Et je te vois souvent acheter du cheap de mauvaise réputation (genre ta machette qui pète comme du verre et autres chinoiseries). Il existe du cheap de bonne réputation, hein (Dumas, Tramontina, Condor etc.),  mais systématiquement, tu t'orientes vers du "junk gear". Je ne comprend pas pourquoi.

15 avril 2020 à 15:00:57
Réponse #32

Kilbith


Salut,

Pour les scies sur le dos des lames je plussoie ce qui a été dit ci-dessus. J'ai un Glock 81 depuis 30 ans et franchement la scie ne sert pas à grand chose. C'est plus une sorte de râpe qu'une scie.

Je vois Dutch que tu façonnes pas mal d'outil ( je te soupçonne même d'y prendre du plaisir  :closedeyes: ) en revanche comment procèdes-tu pour le traitement thermique? 
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 avril 2020 à 16:13:25
Réponse #33

Dutch


OK, j'abandonne le combi machette-scie (je m'en doutais un peu), ainsi que la Marbles "pelle à tarte".

Je vois Dutch que tu façonnes pas mal d'outil ( je te soupçonne même d'y prendre du plaisir  :closedeyes: ) en revanche comment procèdes-tu pour le traitement thermique? 

Pour l'instant, je retravaille des outils déjà forgés.
C'est une façon de contourner mes lacunes. J'ai fait des essais de trempe à l'huile + revenu, avec des résultats mitigés... :-\

@ Rantanplan: c'est juste que j'essaie différentes voies.
A chaque fois que je m'intéresse à un outil, j'en découvre un autre qui attise ma curiosité & ainsi de suite. ::)

Là par exemple, j’étais fixé sur l'achat de cette serpe italienne:



Sauf qu'en me renseignant sur les Marbles, je suis tombé là dessus: le même principe en plus polyvalent.



De là, ça cogite et je me dis qu'on pourrait tirer un combi-hachette de ce vieil outil, avec un manche en cuir ou en bois.




En fait, j'achète du 1er prix pour tester et ensuite, j’investis (ou pas) dans de la qualité.
La Golok, je ne m'y attendais pas car j'avais pris le modèle "haut de gamme", enfin, présenté comme tel sur le site.

Celle que j'ai construite devrait être fiable. Il n'y n'avait aucune nécessité de damasser la lame, mais je trouve ça plus joli & ça m'occupe en ce moment...


En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)


15 avril 2020 à 20:15:38
Réponse #35

Mad Max


1- De mémoire : Marbles a fabriqué des machettes pour l'armée britannique pendant la deuxième guerre mondiale. Les militaires britanniques sont des gens pragmatiques. Moche mais costaud, comme la Sten par exemple.
2- Les lames combinées avec scie : je partage l'avis général. Ça dépanne sur le moment mais s'il faut vraiment scier, une vraie scie permet de faire... du vrai travail. Si l'encombrement n'est pas un problème une scie à bûche est meilleure ( le truc en forme d'arceau métallique avec une lame remplaçable à grosses dents et qui s'appelle aussi scie à arc ). Mais les scies pliantes sont un bon compromis pour le sac à dos.
3- La machette courte de chez Norma : l'essayer c'est l'adopter. Depuis le début du confinement, la mienne ne me quitte pas dans mes travaux de déjunglage du jardin.
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

16 avril 2020 à 00:07:27
Réponse #36

Dutch


Si mon cahier des charges se limitait à l'élagage (voir le 1er post), n'importe quelle machette ferait le job.
Mais mon projet consiste à chauffer/cuisiner pour 5 personnes (dont 3 gamins) en bivouac isolé.

Dans l'idéal, sans trop s'alourdir & en casant l'outil dans une PLCE de Rocketpak: http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,17482.msg561725/topicseen.html#msg561725


Dans les deux cas, c'est juste pour faire la conversation et éventuellement t'inspirer des bricolages, en aucun cas je te recommande ces trucs.

En effet, ça m'inspire & je vais revoir mon projet.
Tu peux développer les avantages/désavantages du bidule STP?
Parce que si l'outil intègre une hachette, le bâtonnage se fera par ce biais & je ne pige pas ce qui cloche. :huh:

C'est vrai que je me disperse un peu.  :-[
Une Golok de qualité suffirait, mais les différentes suggestions + la matière première dans mon bazar autorisent quelques variations... et c'est intéressant de tester tout ça, même si la plupart de mes bricolages resteront sans doute à la maison.

Pour l'heure, mes achats se sont limités à l'Hebertz Cerisier.
Un gros couteau en fait, qui bâtonne mieux que les autres, mais ne fait pas du tout le job d'une machette.

J'ai aussi dégoté exemplaire de ce truc là, qui devrait arriver d'ici quelques jours: https://www.ima-usa.com/products/original-u-s-wwii-usaaf-imperial-folding-survival-machete-type-a-1?variant=19389902880837
C'est clairement un achat plaisir par curiosité, du coup je continue d'explorer toutes les pistes pour trouver l'outil réellement adapté à nos besoins.

 
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

16 avril 2020 à 01:34:05
Réponse #37

Rantanplan


Citer
En effet, ça m'inspire & je vais revoir mon projet.
Tu peux développer les avantages/désavantages du bidule STP?
Parce que si l'outil intègre une hachette, le bâtonnage se fera par ce biais & je ne pige pas ce qui cloche.

C'est juste que je n'ai pas ces outils, je en sais pas ce qu'ils valent et que je ne pense pas faire bon usage de l'originalité du design.




16 avril 2020 à 14:08:56
Réponse #38

gmaz87


Citation de: Dutch link=topic=69615.msg563697#msg563697 date=1586988447
J'ai aussi dégoté exemplaire de ce truc là, qui devrait arriver d'ici quelques jours: [url
https://www.ima-usa.com/products/original-u-s-wwii-usaaf-imperial-folding-survival-machete-type-a-1?variant=19389902880837[/url]

P*tain , le prix pique les yeux!!
A ne pas oser la sortir dans la verte...
Ceci dit,ça fait cher pour ce qui reste dans la fonctionnalité une machette dont le côté pliant n'a d’intérêt que pour un para, et encore.
Qui dit système pliant donc sophistiqué, dit système fragile.
Et si ça casse au milieu de nulle part... comme on disait quand j'étais bidasse " les baisés comptez vous"  ;#
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

16 avril 2020 à 22:36:19
Réponse #39

Phil


Ceci dit,ça fait cher pour ce qui reste dans la fonctionnalité une machette dont le côté pliant n'a d’intérêt que pour un para, et encore.
Qui dit système pliant donc sophistiqué, dit système fragile.
C'est clair. J'avoue ne pas du tout comprendre comment on peut doter un outil de percussion qu'est une machette, d'une articulation ! Ce genre d'axe d'articulation, j'appelle ça une amorce de rupture...

Pour ce qui est des serpes à 2 tranchants, c'est pareil j'aurais tendance à déconseiller : trop dangereux me semble-t-il. J'en ai utilisé une sur une ferme où j'étais de passage, même après 2-3 jours à faire du débroussaillage toute la journée, ben je n'étais vraiment pas à l'aise !

Le seul outil à 2 tranchants que j'ai utilisé avec assurance (et plaisir), c'était un « croissant » avec un manche de ~2m de long. Difficile de se blesser avec ça (par contre faut pas traîner autour).

Je profite du fil pour lancer une question à la cantonnade : quel intérêt selon vous présente le « bec » d'une serpette italienne, par rapport à une machette droite ?

Quand j'étais ado, ma mère m'avait rapporté d'un voyage en Indonésie une machette petite et légère (rien à voir avec les grandes brésiliennes), que j'ai adorée et qui m'a bcp servi pendant 15 ans... jusqu'à ce que quelqu'un me la pique dans un rassemblement en montagne. Snif.
Depuis j'ai acheté une serpette italienne, avec poignée en cuir donc, c'est assez léger (pour moi qui ne suis pas costaud), je l'emporte parfois en montagne pour « nettoyer » les chemins de rando, ou préparer un campement pour plus de qqs nuits. Mais au final je ne suis pas convaincu que ça soit aussi pratique qu'une machette !
Un ami qui a passé une décennie en Martinique, où l'outil à tout faire est le « coutelas » (machette droite), était même très dubitatif sur le « bec » en me voyant une fois avec.

Pour une serpe, qui sert à ébrancher un arbre qu'on vient d'abattre, je vois l'intérêt d'un « bec » : pour planter dans un rondin et le manipuler d'une main. Mais à part ça...

Question subsidiaire : à votre avis, à quoi peut servir de faire un tranchant au bout de l'outil, sur la serpette/hachette Marbles rouge (en photo ci-dessus), ou la « machette » des Spetsnaz ?
Le planter dans un arbre pour faire marche-pied et atteindre une haute branche ?
« Modifié: 16 avril 2020 à 22:44:23 par Phil »
Si tu tiens à ta peau, affûte ton esprit comme ton couteau.

16 avril 2020 à 23:47:00
Réponse #40

Dutch


Ton post formalise la plupart de mes interrogations, c'est pourquoi je tente d'acquérir ou de fabriquer un outil de chaque catégorie, afin de me faire une opinion.

Concernant la machette/hachette Marbles, elle est catégorisée comme outil de pompier: https://www.coutellerie-tourangelle.com/mr5215-marbles-firemanas-survival-etui-xml-1750_438-9340.html
Je présume que sa conception a rapport aux "effractions légales" permettant aux secours d'accéder à des lieux fermés dans l'urgence, mais c'est juste une hypothèse... :-\
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

16 avril 2020 à 23:55:13
Réponse #41

François


La concavité plus ou moins marquée des serpes facilite la coupe des trucs fins. C'est intermédiaire entre le grand couteau droit ou la machette, et la faucille. Bien sur on peut moissonner un champ à la machette, qui peut le plus peut le moins, mais à la faucille ça va quand même plus vite et avec moins de fatigue. Et pour les petites branches flexibles et les ronces, c'est la serpe qui convient le mieux.
Deux tranchants permettent d'en avoir un concave plutôt fin, et l'autre droit et plus épais, plus adapté pour les coupes à la volée.
Un double tranchant, ma foi, c'est pas plus dangereux qu'un seul, tant qu'on est conscient de son existence. Comme avec une hache à double tranchant, ou un piochon, ou une serfouette.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

17 avril 2020 à 11:59:41
Réponse #42

DIY


Un ami qui a passé une décennie en Martinique, où l'outil à tout faire est le « coutelas » (machette droite), était même très dubitatif sur le « bec » en me voyant une fois avec.

La serpe sert comme une extension du bras, avec le bec tu peux attraper une branche au sol sans trop te baisser, extraire d'un taillis la branche qui t'intéresse etc...

17 avril 2020 à 13:31:42
Réponse #43

Pierrot


Les serpes sont à l'origine, comme les machettes, des outils pour travailler avec des fonctions bien précises


Source : https://www.aujardin.info/fiches/outils-serpe.php

Depuis son invention, datant de l'âge du fer, la serpe était souvent l'unique outil pour les travaux de coupe, y compris la fabrication du mobilier dans les maisons. Les formes de son fer, robuste au taillant bien trempé, varient sensiblement d'une région à une autre en fonction des habitudes. Les nombreux modèles encore fabriquées dans la première moitié du 20° siècle s'expliquent par une exploitation intensive des bois et des taillis. Ces lieux fourmillaient de travailleurs qui, pour certains, vivaient à demeure avec leur famille, comme en Sologne, dans des huttes couvertes de terre appelées  « culs de loup ». Tous les métiers de la forêt se côtoyaient, entres autres bûcheron, charbonnier,  élagueur de bois d'oeuvre, balaitier, fagotier, fendeur-lattier, ligotier, merrandier. Les serpes utiles à ces différentes spécialités impliquaient des variantes subtiles quant aux formes, poids et dimensions de l'instrument idéal à chacun. L'emploi même de plusieurs modèles peut être nécessaire pour un même ouvrier. De même la liste des artisans utilisant cet instrument est longue; on se limitera à citer le treillageur, le charpentier, le charron,  le chaisier.

Pour satisfaire toutes ces corporations certains catalogues EXPERTON-REVOLLIER ont proposé jusqu'à 350 types de serpes environ. Les Forges et Aciéries TALABOT SAUT-DU-TARN, en 1935, présentent environ 150 dessins tout en déclarant posséder 3000 modèles de cet instrument dans leur documentation technique; en outre le fabricant exécute les commandes sur mesure d'après croquis coté ou gabarit en papier fourni par le client particulier. La plupart des serpes possèdent un bec bien commode pour « envelopper » les végétaux à couper, regrouper les rameaux, redresser et empiler les rondins, détacher le lierre des troncs, sectionner de menues tiges en tirant le taillant vers soi. Les plus massives sont conseillées pour l'élagage des branches fortes et certains ouvriers les préfèrent droites pour cette tâche. Celle à bec et dos tranchant confond les deux premiers modèles. Certaines possèdent un crochet qui permet à l'émondeur-grimpeur de la suspendre à sa ceinture.

17 avril 2020 à 13:47:54
Réponse #44

Shirokuma


Citation de: Phil
Je profite du fil pour lancer une question à la cantonnade : quel intérêt selon vous présente le « bec » d'une serpette italienne, par rapport à une machette droite ?

Citation de: DIY
La serpe sert comme une extension du bras, avec le bec tu peux attraper une branche au sol sans trop te baisser, extraire d'un taillis la branche qui t'intéresse etc...
Citation de: Pierrot
La plupart des serpes possèdent un bec bien commode pour « envelopper » les végétaux à couper, regrouper les rameaux, redresser et empiler les rondins, détacher le lierre des troncs, sectionner de menues tiges en tirant le taillant vers soi.

Comme ci-dessus.  :up:

C'est un outil très polyvalent dont l'utilité se révèle vraiment pour débroussailler, éliminer les ronces, le lierre, les arbustes…

17 avril 2020 à 15:35:26
Réponse #45

Kilbith


Pour faire écho au post ci-dessus, voici un lien vers un catalogue ancien montrant les multiples serpes disponibles. Le rationalisme dans la production n'était pas encore passé par là.

je dois dire que j'ai hésité à poster car s'agissant d'un site dédié aux "outils anciens" et d'un catalogue montrant des dizaines de serpes différentes, j'ai peur que notre ami Dutch tombe définitivement dans l'addiction et refuse désormais de se nourrir.  ;#

ici : https://www.forum-outils-anciens.com/t4691-Serpes-TALABOT.htm

(On notera, par exemple, que la dernière serpe du catalogue mle7626 dite algérienne ressemble à ce que nous appelons serpe italienne)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

17 avril 2020 à 15:43:32
Réponse #46

Dutch


Merci de cet éclairage historique qui m'intéresse grandement. :akhbar:

Ceci dit,ça fait cher pour ce qui reste dans la fonctionnalité une machette dont le côté pliant n'a d’intérêt que pour un para, et encore.
Qui dit système pliant donc sophistiqué, dit système fragile.
Et si ça casse au milieu de nulle part... comme on disait quand j'étais bidasse " les baisés comptez vous" 

Je viens de la recevoir et contre toute attente, c'est du lourd (dans tous les sens du terme... :-\)
La fabrication me fait penser aux Camillus WW2 et franchement, ça fait le job, du moins pour le moment.
Ma crainte ne vient pas du mécanisme, mais plutôt de la bakélite septuagénaire qui ne résisterait pas à une chute sur les rochers.







Un comparatif de l'Impérial USAF vs ma Golok home made:









Parallèlement, j'avance sur le clone de machette Marbles.
Je ne suis pas encore fixé sur les forme définitive du fer, mais j'ai avancé sur le manche.
Dans un 1er temps, il sera en bois ovoïde (afin d'être utilisable dans les deux sens) et j'ai remplacé l’emboutissage/matage par un filetage.
Cela permettra de le changer par des rondelles en cuir de type serpe italienne si nécessaire.







En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

17 avril 2020 à 16:37:43
Réponse #47

Kilbith


Salut,

Je ne doute pas que l'outil, si c'est le modèle historique, soit conçu pour résister à l'usage militaire rude du temps de guerre.

En revanche, je ne suis pas certain qu'il était prévu pour bâtonner, car c'est une pratique plutôt récente. Mais en usage "couteau de brousse/machette et casse tête éventuel" cela doit le faire sans problème.

Tout en gardant à l'esprit que c'est la version compacte et pliante de l'outil standard. Donc pour un usage plutôt occasionnel quand la compacité prime.

Un peu comme une mob ce n'est pas prévu pour le voyage au long court...par rapport à une moto.
« Modifié: 17 avril 2020 à 17:02:31 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

17 avril 2020 à 19:18:02
Réponse #48

Dutch


Un peu comme une mob ce n'est pas prévu pour le voyage au long court...par rapport à une moto.

Ça n'est pas forcément le bon exemple, je collectionne les Motobécane des années 60 & parcoure en moyenne 8000km/an dessus. ;#
Y compris assez loin: http://motobecane-restauration-passion.over-blog.com/

Pour en revenir à nos outils, j'ai mis en stand-by la modif' de la serpe.
En effet, un essai m'a convaincu qu'elle était efficace en l'état, sur des sections de bois nettement supérieures à celles qu'on refend en bushcraft.





Si je crée une hachette sur l'autre taillant, ce sera irréversible & je ne pourrai plus bâtonner... :-\
D'autant plus qu'une hachette, j'en aurai une sur l'outil russe indiqué par Rantanplan.

Du coup, le projet du hachoir a évolué d'un clone Marbles vers la machette "Spetsnaz":




Tant pis pour la Marbles, c'est du 1er pris, alors j'en achèterai une.

Reste que j'aimais bien ma défunte Golok. Existe t-il des fabrications contemporaines valables, ou il faut se rabattre sur les antiquités? :huh:
Il y a bien un équivalent chez Ares, mais je doute de la qualité & elle est trop longue pour ma PLCE:
http://www.promodis.net/1/8531/machette-maroni/?keywords=machette

Sinon, la Gerber Versafix, il y a de bons retours?
https://www.couteaux-center.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=GE001608&type=96&code_lg=lg_fr&num=22

Si quelqu'un connaît une alternative avec une lame en acier carbone, ça m'intéresse.
Merci d'avance! :)
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

17 avril 2020 à 19:33:31
Réponse #49

Ghjallone


Condor en fabrique un qui a bonne presse.
Bark River en fabrique aussi, en CPM 3V. Pas franchement bon marché, mais le 3V a ses avantages.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité