Nos Partenaires

Auteur Sujet: 3 vidéos sur la notion de température ressentie  (Lu 1730 fois)

09 février 2020 à 00:09:51
Lu 1730 fois

Phil


Bonsoir.

Voici 3 vidéos de vulgarisation scientifique sur la notion de « température ressentie », où sont évoqués les échanges thermiques du corps humain :
- la dernière en date, chaîne Science étonnante (David Louapre) en 13 min :
https://www.youtube.com/watch?v=8bUNGLlp048

- sa précédente vidéo sur le même sujet (chaîne String Theory) en 6 min 30 sec :
https://www.youtube.com/watch?v=qS1myrBhRRY

- une vidéo de la chaîne Scilabus sur l'historique de la notion (utilisée au Canada) en 4 min 25 :
https://www.youtube.com/watch?v=w1Xi42XMRFA
Si tu tiens à ta peau, affûte ton esprit comme ton couteau.

09 février 2020 à 08:41:05
Réponse #1

Corazon


Expliqué de façon très pédagogique, merci pour le partage.
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

09 février 2020 à 13:01:38
Réponse #2

jeannot 26


Merci à toi Phil,au moins c'est clair et bien expliqué !

09 février 2020 à 15:23:13
Réponse #3

Kilbith


Merci pour cette vidéo qui explique bien les principes physiques. En revanche elle ne tient pas compte des aspects physiologique et pratique. Elle simplifie aussi beaucoup les échanges thermiques.

Pour un randonneur le vent, l’humidité et l’eau ne doivent pas être sous estimé. Les vêtements apportent seulement une protection partielle contre ces éléments.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"


09 février 2020 à 22:53:19
Réponse #5

Rantanplan



10 février 2020 à 09:39:16
Réponse #6

Aleksi


En revanche elle ne tient pas compte des aspects physiologique et pratique. Elle simplifie aussi beaucoup les échanges thermiques.

Salut Kilbith,

Dans la première vidéo le mec le mentionne rapidement :["la température ressenti"] varie énormément d'un individu à l'autre suivant sa peau, sa pilosité, la surface exposée, etc.. Clairement tous les facteurs ne sont pas exposés mais l'idée globale est bien abordée je trouve !

Merci pour les vidéos, très instructives Phil  ;)

10 février 2020 à 15:36:03
Réponse #7

Kilbith


Salut Kilbith,

Dans la première vidéo le mec le mentionne rapidement :["la température ressenti"] varie énormément d'un individu à l'autre suivant sa peau, sa pilosité, la surface exposée, etc.. Clairement tous les facteurs ne sont pas exposés mais l'idée globale est bien abordée je trouve !

Merci pour les vidéos, très instructives Phil  ;)


Oui les vidéos sont très claires et très pédagogiques, et c'est très bien de les visionner poru comprendre la nature du phénomène physique à l'oeuvre...

...Mais, elles sont parfois insuffisantes pour un randonneur car elles oublient des facteurs importants (c'est un biais connus de nos amis physiciens de raisonner sur des modèles simplifiés).

Je peux relever comme facteurs importants non traités :

- On ne passe pas instantanément d'un milieu +35°C à un milieu +10°C. Il existe une surface d'échange avec une couche limite. Si elle est stable elle compte pour environ 0,8 clo, ce qui n'est pas négligeable : c'est en gros une polaire 200. C'est pourquoi, toute chose égale par ailleurs, à l'abri du vent  (y compris vent relatif) on a plus chaud.

1. Il est dit que si on a une veste totalement coupe vent (genre Goretex), on n'est pas affecté par le facteur éolien sur les parties protégées...c'est faux.
- La couche limite à la surface du vêtement disparait du fait de la convection.
- Le vent appuie sur le tissu du vêtement et compresse l'isolant de la couche intermédiaire. D'autant plus que chez les randonneurs celui-ci est souvent compressible (duvet).
- Le vent fait bouger la veste fortement. Cela augmente largement les pertes par pompage, même dans une veste avec une bonne capuche réglable, un cordon en bas et des manches serrées (sauf exception et bonne pratique).

2. Il est dit qu'au delà d'une certaine limite, la vitesse du vent n'intervient plus dans le refroidissement éolien....c'est inexact IRL.
- Les deux derniers points ci-dessus sont aggravés.

3. IRL, quand il fait grand vent je dois porter un vêtement étanche au vent pour m'en protéger. Dans 99% des cas de nos jours ce sera un vêtement dans un tissu imperméable (étanche à la vapeur d'eau) ou semi-perméable (laissant s'échapper un peu de la vapeur d'eau sous certaines conditions).
- Dans ces conditions à l'effort on constatera inévitablement une accumulation d'humidité dans les couches intermédiaires isolantes, d'où un perte d'isolation.
Certes ce n'est pas une effet direct du refroidissement éolien, mais un effet indirect :  la conséquence du port d'une coque étanche au vent pour s'en protéger.
- Le ventile ou le Paramo évitent une partie de cette accumulation d'humidité, mais en contrepartie ils ne sont pas 100% étanches au vent.

4. Le taux d'humidité est considéré comme négligeable (par temps froid, il note que c'est important par temps chaud)...c'est inexact.
- La conductibilité de l'air dépend du taux d'humidité. Or ce qui isole dans un vêtement classique c'est précisément l'air. Celui-ci étant moins isolant, le vêtement isole moins. En revanche je ne sais pas l'ordre de grandeur de cet effet.
- Surtout, l'humidité va diminuer dans tous les cas la performance des couches intermédiaires en terme d'isolation. Beaucoup pour le coton (sweat shirt), pas mal pour le duvet ou la laine (au delà d'un certain point) mais aussi pour les isolants synthétiques ordinaires (contrairement à la pub).
- Sans compter que dans une atmosphère froide et saturée d'humidité, les membranes des vêtements étanches au vent fonctionnent mal...Ce qui augmente inévitablement l'humidité présente dans les couches isolantes intermédiaires (effet indirect). 


Bref : démonstration intéressante et pédagogique d'un phénomène physique. Mais pas totalement adapté à la problématique d'un randonneur IRL.

 ;)
« Modifié: 10 février 2020 à 21:15:39 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 février 2020 à 18:52:07
Réponse #8

François


Dans le même ordre d'idée, une autre vidéo de Scilabus, cette fois ci sur l'utilité de la fourrure autour de la capuche :
https://youtu.be/179xP-fF6wA

C'est aussi de la vulgarisation. C'est à dire que si cela est globalement juste, pour les détails il faudra se taper la lecture de l'étude scientifique citée en source : Cotel et al, 2004, Effect of ancient Inuit fur parka ruffs on facial heat transfer
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

10 février 2020 à 20:41:56
Réponse #9

Rantanplan


@François

Très intéressant aussi. Danke.
J'ai entendu dire qu'il y a une autre différence notable entre la fourrure "vraie " et la synthétique: la première ne permet pas à la glace de s'y fixer, tandis qu'on finit par avoir des glaçons qui se forment avec la seconde.

@Kilbith

Tu n'avais pas aussi parlé (je ne sais plus où) de l'efficacité des isolants en fonction de la pression atmosphérique ? Sous entendu qu'en altitude les doudounes sont ressenties plus chaudes qu'au niveau de la mer, à température ambiante égale.

Si tu pouvais nous donner le nom de ce phénomène, je t'en serai reconnaissant car je n'arrive pas à trouver d'articles à ce sujet.

10 février 2020 à 21:02:46
Réponse #10

Kilbith


C’est une question de densité de l’air. En altitude il est moins dense donc plus isolant.

 Mais IRL l’isolation supplémentaire est contrebalancée par le fait que la pression d’o2 étant plus basse le corps a plus de mal à fournir de la chaleur. Surtout à haute altitude.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 février 2020 à 22:14:23
Réponse #11

Rantanplan


Parceque le vide est plus isolant que l'air. Ok.  Je crois avoir compris, merci.

11 février 2020 à 10:38:33
Réponse #12

Karto


Je trouve le message de Kilbith à lui seul dix fois plus utile que la somme des trois vidéos.

12 février 2020 à 14:43:33
Réponse #13

Cavannus


Habitant à Montréal, ça m'amuse (quand ça ne m'agace pas) d'entendre les gens se vanter d'être allés marcher à "moins 30" alors qu'il fait -15 avec un gros soleil (et certes, du vent), alors qu'ils sont assez couverts pour ne pas ressentir le vent.

Je vais parler de ce que je connais, le froid jusqu'à -30.

Pour ma part, comme j'aime bien rester en shorts jusqu'à -20 (parfois pour plusieurs heures) voire en-dessous (s'il n'y pas de vent et pour des déplacements en ville), ces notions de facteur vent m'interpellent pas mal!

Déjà, je distingue le risque d'engelures sur la peau nue et le risque d'inconfort/hypothermie pour le corps en général. S'il y a du vent et qu'il fait froid, mais que je vais rester actif (ex. jogging à -25), je ne vais pas forcément m'habiller chaudement, mais je vais surtout me couvrir entièrement. À l'inverse, si je vais faire peu d'effort, c'est surtout les couches de vêtements qui comptent.

Il y a aussi plusieurs facteurs de refroidissement que la 3e vidéo évoquent bien, et le froid ressenti est une combinaison de tous. Il faut bien se connaître (fatigue, activité prévue), jeter un coup d'oeil par la fenêtre la texture de la neige et les fumées des chauffages urbains qui donnent une idée du vent et de la sécheresse de l'air, regarder la vitesse du vent sur le site météo.

- Température réelle : entre -10 et -15 c'est froid et humide, j'évite les vêtements en duvet naturel, mais je ne mets mes grosses mitaines (moufles) non plus. En-dessous de -20 l'air est sec, c'est confortable sur le court terme mais c'est plus traître car je peux facilement me refroidir si je ne bouge pas, ou me geler la peau.

- Humidité : augmente le refroidissement, on le ressent surtout au-delà d'une à deux heures dehors.

- Le vent : il a son impact à toutes les températures, ce n'est pas une surprise. Par contre il est plus facile à contrer que l'humidité.

- Fatigue etc. : ne pas négliger ces facteurs!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité