Nos Partenaires

Auteur Sujet: Accident scooter vs voiture - Retex  (Lu 576 fois)

14 janvier 2020 à 10:24:25
Lu 576 fois

Neibaf


Bonjour à toutes et tous

Je créé ce post pour vous faire part d’une situation vécue il y a quelques temps et mettre en lumière ce qu’il ne faut pas faire (oui je n’ai pas été très bon sur ce coup là) et faire.
J’y réfléchi depuis quelques temps et souhaite vous faire part de mes conclusions et avoir les vôtres pour étoffer un peu ma réflexion et surtout les plans d’actions correctifs.

Concrètement, je rentre du boulot un soir en voiture. Un scooter remonte la file de voiture opposée (je suis sur la file opposé donc face à la file de voiture + scooter). La première voiture de la file est à l’arrêt pour laisser sortir une voiture d’un parking. Cette dernière accélère afin de passer et là : rencontre entre la voiture en accélération et le scooter. La personne conduisant le scooter est percutée de ¾ et est éjectée sur ma voie. Je ne roulais pas très vite donc je stoppe sans problème, met les warnings et le frein à main. Puis je sors pour prendre la mesure des dégâts. Quelques débris du scooter par ci par là. La voiture « impactante » recule et stoppe pour s’approcher également. Ainsi que 3 piétons qui était autour. Prises d’informations auprès de la victime qui se plaint de douleur à la hanche (elle cherche à se mettre sur son séant mais il lui est fortement conseillé de rester allongé, ce qu’elle fait). L’un des pétions contacte les secours. Nous faisons un peu de place en déplaçant les débris (pas le blessé, uniquement les 3 morceaux de plastiques du scooter qui traînent) afin de permettre aux voitures de « dégager » et de ne pas encombrer la chaussée sur des kilomètres. Au vu du nombre de personnes présentes et du fait que ma voiture est celle qui empêche le dégagement, je pars.

Voilà pour le contexte et ma vision de cette situation.


Si je reprends la règle des 3 du tôlier (je me suis stoppé à la température car au-delà on est je pense hors contexte), le résultat de mes réflexions est le suivant :

=>3 secondes avant la connerie :
    -Pour l’accidentée, je ne peux pas faire grand-chose pour elle sur le moment. Rétrospectivement, se méfier des longues files de voitures surtout lorsque l’on voit le bout de la file (il n’y avait personne sur 300m devant la première voiture de ladite file)
    -J’ai un gilet jaune dans ma boite à gant (j’en ai 3 dans la voiture, le second est dans la trousse de bobologie, le troisième dans le coffre). Pourquoi ne l’ai-je pas porté ?
    -Je sors de la voiture en laissant tout au vent : clef sur le contact et moteur allumé, mes papiers à proximité, etc… Pas très malin…
=>3 minutes sans oxygène
    -Sur ce point je sèche un peu. J’ai confirmé la lucidité de l’accidentée, elle pouvait bouger les membres supérieurs et les extrémités des membres inférieurs (je ne tenais pas à ce qu’elle bouge la totalité des membres inférieurs. Elle se plaignait juste de douleurs dans la hanche. Donc pas de besoin vis-à-vis de la RCP.
    -Vos avis sur ce point?
=>3 heures sans réguler sa température
    -J’ai une trousse de bobologie. Mais pas de couverture de survie ? Va falloir remédier à cela très rapidement (Ce point est réglé depuis la situation décrite car j’en ai mis une. Il va falloir en intégrer deux de plus. Par contre je viens de me rendre compte que je n’en ai pas dans mon EDC…) ;
    -Je n’ai pas de solutions de chauffage dans ma voiture (préparation d’eau chaude). Fausse bonne idée ? (je ne pense pas à un réchaud mais à des solutions de ce type : https://www.lyophilise.fr/CT-1374-boissons-auto-chauffantes.aspx). Dans ce contexte (accident), fausse bonne idée?

Les autres éléments à améliorer :
    -Je « dégage » de la zone. Mais sans laisser à minima mon numéro de téléphone en cas de besoin de témoignage (idéalement j’aurai dû aller me garer plus loin et revenir. Oui je l’ai dit précédemment : je n’ai pas été bon sur ce coup là). Je vais faire quelques cartes de visite au format papier avec ce type d’information ;
    -J’ai été formé PSC1. Mais je ne me suis pas recyclé depuis un moment. Va falloir m’y remettre sérieusement (j’ai commencé à regarder les dates possibles dans les villes alentour via La croix rouge).

Dans une optique d’amélioration personnelle, qu’aurais-je dû faire / pû faire de plus ?
"Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse"

14 janvier 2020 à 10:42:01
Réponse #1

Tompouss


Je vois pas ce que tu aurais pu faire de plus à part laisser tes coordonnées, juste une réflexion et je sais pas si c'est encore l'usage mais perso je donne pas à boire à un accidenté.

Pour les clefs sur la voiture, la situation aurait pu être plus grave, ne pas s'encombrer de détail et aller intervenir est je pense la bonne réaction, puis faudrait être culotté pour aller tirer une caisse dans ce contexte (beaucoup de témoins).

Bonne réaction que de conseiller de ne pas bouger dans ces situations.

T'es pas concerné directement mais vu que l'accident concerne un scooter un petit rappel : en deux roues toujours se méfier de tout et surtout aux intersections et faire gaffe d'autant plus en cas de remontée de file, je fais 20 000km par an à moto et les caisseux ne calculent pas les deux roues, encore deux refus de priorité ce matin sur 25km, un dans un rond point (la conductrice à même pas regardé à sa gauche, freinage de trappeur et grosse gueulante) et un autre qui à démarré au stop juste quand j'arrivais. J'ai même souvent des personnes qui me regardent aux intersections, qui croisent mon regard et me coupent quand même la priorité, en fait ils sont formatés à chercher une voiture et leur cerveau calcule pas la moto d'où le "je vous avais pas vu" (même si souvent ça doit être de la mauvaise foi aussi  ::))
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

14 janvier 2020 à 16:25:51
Réponse #2

Chill


La forme ne va pas être des plus pédagogique, mais on va essayer.
Avec un tableau à 2 colonnes  ::)

donc :   La "règle des 3"   vs   "P E FA S"

Citation de: Les_3_

3 secondes sans connerie
"gilet jaune" -> prise en compte de l'écrasement par signalisation.
Warning ?
Identification d'autres dangers ?
La méthode : Boucle "OODA"


Le citoyen formé, SST ou PSC1, connaît P E FA S !

      P E FA S
   P-Protéger
   Recherche des dangers résiduels ou persistants :
   - Choc, écrasement
   - Electricité
   - Incendie, explosion
   - Atmosphère impropre à la vie
   ==> Supprimer le danger         
      - assurer le balisage/signalisation. (choc)
      - couper le contact du scooter, le dégager (feux)
      - position de la victime au regard des gaz d'échappement (asphyxie)

   Rappel : l'alternative :
   ==> soustraire au danger = Dégagement d'urgence.
   Si   danger réel (identifié)
      danger imminent (avant la présence des "Secours")
      danger mortel ...

   Le mantra du moment : "Je vois ... ; je fais..."

Citation de: Les_3_

3 minutes sans oxygène            
"saigne-t-elle ?" contrôle des hémorragies ?   
Elle se plaint <=> elle respire. Good !   Questionner :               
   - Plaies ?   (non hémorragiques)         
   - Brûlures ? (érosions, échappement, ...)      
   - Malaise ? (traitement ? antécédents ? ...)      
   - "fractures", traumatismes.            
Recueillir assez d'éléments pour passer l'Alerte


      P E FA S
   E-Examiner
   - Hémorragie ? qui a vérifié ?
   - Étouffement ? Elle parle => OK
   - Bouge/consciente => OK. Questionner :
      Malaise ?
      Plaies (non hémorragiques)
      Brûlures (érosion, échappement, ...)
      "Fractures"
   FA-Faire Alerter (item : Nombre & état apparent des blessés)

Citation de: Les_3_

3 heures sans régulation thermique         
Plaid                  
Space blankett


      P E FA S
   S-Secourir
   Lésion majeure = "fracture"
      => Conduite à Tenir = caler en position de confort.
      limiteurs de mouvement,
      gestion de l'humidité, du thermique, de l'apport d'air, du moral, ...
   "Couvrir, surveiller"

Ne pas donner à boire ni à manger. Seulement les médocs si traitement en cours ET lucidité suffisante pour qu'elle les prenne elle-même.

Preums, j'ai droit à l'imperfection ?

    Chill.
« Modifié: 14 janvier 2020 à 16:47:14 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

14 janvier 2020 à 17:18:59
Réponse #3

Neibaf


Merci pour vos réponses.

La forme ne va pas être des plus pédagogique, mais on va essayer.
Tu as raison, c'est pas pédagogique. Mais c'est bien, ça oblige à relire et réfléchir.

Je me permets de répondre aux points d'interrogation pour le contexte
Warning ? = feux de détresse. N'ayant personne derrière moi au moment de l'arrêt, mon objectif était d'alerter les voitures suivantes d'un problème.
Identification d'autres dangers ? = Je n'en ai pas noté: contrôle des rétroviseurs + angle mort de mon côté avant de sortir. Personne. La voie d'en face était bloquée par la première voiture de la file et pas de vélo / motos supplémentaire
Concernant la boucle "OODA", j'ai cherché sur internet ce concept mais ne vois pas comment l'appliquer à cette situation. Peux-tu expliciter stp?

Le citoyen formé, SST ou PSC1, connaît P E FA S !
Quand je dis que cela fait un moment que je ne me suis pas recyclé , c'est que cela fait pas loin de 10 ans.
En revanche tu avais évoqué la transformation de P A S (Protéger Alerter Secourir) en P E FA S et l'évolution des référentiels dans un autre post (je n'ai plus le sujet précis en tête)

Recherche des dangers résiduels ou persistants
Je n'ai pas pensé une seule seconde au scooter et les risques liés. J'ai une frontale dans la boite à gants également mais n'est pas non plus pensé à la prendre (j'ai jugé l'éclairage ambiant suffisant mais rétrospectivement, ce n'était pas suffisant pour voir une fuite d'essence ou d'un liquide quelconque sur la chaussée)

Hémorragie ? qui a vérifié ?
Pour l'hémorragie, il pleut et il fait froid donc l'accidentée était en combinaison de moto intégrale. Il n'était pas possible de la "déshabiller" car on risquait d'aggraver le trauma et de faciliter le refroidissement de la personne.

Malaise ?
tu veux dire sur le moment ou en amont de l'accident?
La personne était consciente pendant toute ma présence.


Merci pour ces pistes de réflexions et merci Tompouss pour la vision moto que je ne connais pas.


A +
Fab
"Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse"

14 janvier 2020 à 19:15:58
Réponse #4

Trailokiavijaya



   P-Protéger
   Recherche des dangers résiduels ou persistants :
   - Choc, écrasement
   - Electricité
   - Incendie, explosion
   - Atmosphère impropre à la vie
   ==> Supprimer le danger         
      - assurer le balisage/signalisation. (choc)
      - couper le contact du scooter, le dégager (feux)
      - position de la victime au regard des gaz d'échappement (asphyxie)



Ne surtout pas oublier de se protéger soi en priorité.
Un mort c'est moche, deux c'est pire.

Chasubles, gants en vinyle, trois secondes en pleine conscience, etc.
Même si on "perd" du temps pour tout ça.





Trail'

15 janvier 2020 à 08:44:25
Réponse #5

Chill


Citation de: Trailokiavijaya
Ne surtout pas oublier de se protéger soi en priorité.

En complément de ma signature, un autre mantra en préambule de mes cours :

:sgt: "Un bon sauveteur est un sauveteur vivant" :sgt:

Y compris pour les conducteurs qui avaient tendance à se croire au far-west.  :blink:

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

15 janvier 2020 à 09:11:50
Réponse #6

Chill


'llo,

Citation de: Neibaf
Warning ?
Mea culpa : j'ai lu trop vite et n'ai pas vu que tu les avais employés.

Citation de: Neibaf
Identification d'autres dangers ?
Le risque "Choc/écrasement" est bien pris en compte. Mais les autres ? Ont-ils même été évoqués ? Tu parles ultérieurement de l'essence répandue, par exemple. Mais tu précises aussi qu'il faisait froid.  ;)

Citation de: Neibaf
OODA
Utiliser le principe de la démarche : Observer, orienter, décider, agir, observer le résultat, etc.
Considérer l'intervention/la situation comme évolutive tant qu'on a pas la certitude qu'elle est stabilisée.

Citation de: Neibaf
l'hémorragie, .... Il n'était pas possible de la "déshabiller"
Ne pas confondre "hémorragie" et "saignement". L'hémorragie rentre dans les 3 minutes.
C'est l'écoulement abondant et "évident", celui qui laisse des traces sur le sol, soit au droit des lésions, soit aux débouchés des vêtements.
À traiter en "acte réflexe" !
Mais ne pas y penser c'est risquer de ne pas la traiter à temps.

Citation de: Neibaf
Malaise ?
Le fait qu'elle soit consciente permet le dialogue, donc la surveillance et la prise en compte de l'éventuelle apparition d'un "malaise".
La surveillance est une occupation utile  :up: en attendant l'arrivée des Secours.

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

15 janvier 2020 à 10:07:56
Réponse #7

secouriste


 la première chose à faire  lors d'un accident c'est protéger
 donc dans ton cas voiture avec les warning et aussi port du gilet jaune
 (pour les membres du forum pensez à prendre dans votre voiture un gilet par siège en sachant qu'il en existe adapté aux enfants)
il aurait aussi mettre un triangle de signalisation un témoin peut le faire.
la protection c'est aussi se protéger du sang de la victime donc une ou 2 paires de gants indispensable

2emement examiner la victime
saigne t'elle la on parle d'un saignement abondant
est elle victime d'un étouffement total
parle t'elle réponds elles aux questions
si elle est inconsciente respire t'elle
elle est consciente elle se plaint
lui demander ou elle a mal est ce que ces mouvement sont douloureux il y a t'il des déformations si douleurs incapacitante lui conseiller de  ne pas bouger en cas de violente douleur nuque cou lui maintenir la tête dans la position ou elle se trouve sans la bouger.
 dans ton cas tu as bien fait de lui dire de rester coucher
il faut aussi penser à la couvrir car allonger sur le sol en plein hiver elle va vite se refroidir
perso je conseil dans la trousse de secours une couverture de survie plastifiée et franchement si tu es en voiture un plaid ou une couverture en polaire
après il faut alerter les secours  15/18/ 112 en précisant l'adresse le nombre de victime leurs état circonstance de l'accident et gestes effectués et ensuite suivre les consignes des secours
en attendant on surveille la victime on lui on la rassure
 

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité