Nos Partenaires

Auteur Sujet: Couteau de survie : besoin de conseils  (Lu 2557 fois)

23 décembre 2019 à 16:30:57
Réponse #25

renatoblake


Merci à tous pour vos réponses,

Bon je vais oublier Bear Grylls ... J'aime bien Gerber, mais apparemment vous semblez être tous plus ou moins d'accord pour dire que le couteau Mora est le plus adapté à mon cahier des charges. Le Garberg me tente bien, un peu plus que le 2000 pour être honnête ... Je vais comparer les différents couteaux Mora après les fêtes, pour faire le bon choix. Histoire de pas être déçu. J'ai trouvé une boutique qui vend du Morakniv (https://www.le-couteau.com/92_morakniv), apparemment y'a un couteau spécial bushcraft je pense prendre celui là  :) Je vais quand même regarder quelques tests pour être certain de mon choix.
« Modifié: 31 décembre 2019 à 12:13:18 par renatoblake »

23 décembre 2019 à 19:07:49
Réponse #26

Aleksi


[...] Y'a que la pointe qui est un peu fragile.

Salut !

Tout pareil que Karto au sujet du Mora et pour la faiblesse de la pointe (qui est bien réelle) j'ai toujours pu les remettre à neuf avec un peu de patience et une petite lime telle que celle de mon leatherman. Je les garde tous de longues années, utilisation quasi quotidienne et relativement bourrin.

23 décembre 2019 à 21:32:51
Réponse #27

bpc


C'est essentiellement pour du bushcraft oui, en général on part à plusieurs pour se déconnecter, retrouver une harmonie avec la nature  :)

Sinon pour le couteau, mon budget maximal est d'une centaine d'euros. J'aimerais bien un couteau à lame fixe, pleine soie et un manche antidérapant. Après il faudrait qu'il soit de taille raisonnable pour le transport, bien que j'utilise souvent un étui ceinture par praticité.

prends alors un truc agréable à utiliser.
pas une mochetée  en inox/plastoc mais plutôt carbone/ bois /cuir.

dans le genre des couteaux nordiques, comme celui-ci( 64 euros):
https://www.couteaux-berthier.com/couteau-puuko-carbone-105-bouleau-ref-kp8-kauhavan,fr,4,KP108.cfm

23 décembre 2019 à 23:14:04
Réponse #28

Rantanplan


Mocheté toi même ! Une belle découpe laser, bien propre, un acier vaporisé en nanoparticules pour une homogénéité inégalée, une lame bien dure ET souple à la fois, un manche en G-10 ou micarta, qui ne se fendra jamais...

Chacun ses gouts  ;#

24 décembre 2019 à 13:24:30
Réponse #29

Karto


Un test : est-ce que, un jour, convaincu qu'il faut décamper en vitesse en laissant le matos sur place, on aurait un instant d'hésitation ? Je trouve qu'il ne faudrait jamais acheter quoi que ce soit qu'on ne serait pas prêt à perdre immédiatement.

25 décembre 2019 à 22:24:01
Réponse #30

renatoblake


On voit énormément le G10 pour les manches. C'est pas le plus esthétique selon moi mais c'est vrai que ça fait le job niveau résistance et ergonomie ;)

26 décembre 2019 à 10:51:08
Réponse #31

Lemuel


Plutôt que le Mora 2000 avec ses angles multiples qui demandent de changer d'angle quand on affûte et que je trouve un peu trop fin pour sortir de beaux copeaux qui s'enroulent plus de 3 fois sur eux même (on est dans le bushcraft), je conseille sans réserve le Mora Heavy Duty.
On le trouve autour de 20 euros et c'est clairement mon couteau préféré, même si il a moins de charme que celui que je présente juste après. En particulier, comme le dit Karto, parce qu'on peut le sacrifier sans hésitation en plus de bien faire tout ce qu'on lui demande.


Pour plus de charme et de Bushcraft et moins de 100 euros (93 euros au cours actuel), j'apprécie ceci :

https://www.casstrom.com/knives/fixed-blad/casstrom/casstrom-woodsman-k720-bog-oakscandi-1.html

Lame trapue qui ne fait pas plier le poignet, émouture scandi, dos de lame compatible Firesteel, plate semelle, drop point, usine à copeaux, un chouille trop épais donc casse la pomme, charme fou, étui solide relativement compact et bien gaulé.
 

Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

26 décembre 2019 à 12:30:58
Réponse #32

renatoblake


Merci pour ton retour, encore quelqu'un qui apprécie Morakniv. Serait-ce une marque sans réfractaire ?  8)

26 décembre 2019 à 13:54:41
Réponse #33

Tompouss


Merci pour ton retour, encore quelqu'un qui apprécie Morakniv. Serait-ce une marque sans réfractaire ?  8)

Pouçot on t'appelle !  :lol:

Franchement la plupart des modèles chez Mora tu trouveras pas mieux en rapport qualité prix.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

26 décembre 2019 à 15:06:03
Réponse #34

christobal


Merci pour ton retour, encore quelqu'un qui apprécie Morakniv. Serait-ce une marque sans réfractaire ?  8)
Si bien sûr qu'il y a des réfractaires parce que Mora c'est juste le truc de base qui tien à peu près la route (quand tu tombes pas sur citron hein) mais hors mis le prix il y a carrément mieux .

26 décembre 2019 à 15:27:34
Réponse #35

renatoblake


Je me laisse encore un peu de temps pour comparer les Mora, mais mon choix de marque est fait et c'est déjà pas mal  :doubleup:

26 décembre 2019 à 16:30:27
Réponse #36

Karto


Ha le 2000 y'a que les maniaques qui l'affûtent avec deux angles différents ! ;)

Par contre la proposition de Lemuel te repose la question de base : pour quoi faire.
Le 2000 n'a pas d'émouture scandinave (en tous cas plus après le premier aiguisage non-maniaque). Le Robust en a une. Ca change tout. Les émoutures scandinaves ont tendance à en faire des outils plus spécialisés, vraiment meilleurs pour tous les boulots où il faut enlever une tranche superficielle de quelque chose (par exemple faire des copeaux comme dit Lemuel, sculpter...). Par contre ça fait un tranchant très fin qui s'use vite et une émouture obtuse qui pénètre mal ("casse la pomme"). En gros pour "le bushcraft" ou la menuiserie les émoutures scandinaves peuvent être vraiment bien. Sinon, une émouture plus haute et un tranchant avec une émouture secondaire sont plus polyvalents.
« Modifié: 26 décembre 2019 à 18:13:08 par Karto »

27 décembre 2019 à 06:50:17
Réponse #37

François


Je me laisse encore un peu de temps pour comparer les Mora, mais mon choix de marque est fait et c'est déjà pas mal  :doubleup:

Concernant les couteaux Mora, cela vaut le coup de regarder aussi la gamme Hultafors, l'autre fabricant de couteaux Mora commercialisé en France. Un rapport qualité/prix meilleur que Morakniv, mais une gamme plus réduite en outdoor.

exemples :
https://www.knivesandtools.fr/fr/ct/couteaux-hultafors.htm
https://www.pyrene-bushcraft.com/hultafors,fr,5,691.cfm?tri=produit.nom_produit&ordre=asc
etc ..
« Modifié: 27 décembre 2019 à 06:59:49 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

27 décembre 2019 à 09:28:28
Réponse #38

Lemuel


Par contre la proposition de Lemuel te repose la question de base : pour quoi faire.

Apparemment c'est"essentiellement pour du bushcraft". Mais en toute logique, il lui faut aussi un petit couteau croche sinon c'est incomplet.
 :closedeyes:
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

27 décembre 2019 à 12:20:49
Réponse #39

renatoblake


Ha le 2000 y'a que les maniaques qui l'affûtent avec deux angles différents ! ;)

Par contre la proposition de Lemuel te repose la question de base : pour quoi faire.
Le 2000 n'a pas d'émouture scandinave (en tous cas plus après le premier aiguisage non-maniaque). Le Robust en a une. Ca change tout. Les émoutures scandinaves ont tendance à en faire des outils plus spécialisés, vraiment meilleurs pour tous les boulots où il faut enlever une tranche superficielle de quelque chose (par exemple faire des copeaux comme dit Lemuel, sculpter...). Par contre ça fait un tranchant très fin qui s'use vite et une émouture obtuse qui pénètre mal ("casse la pomme"). En gros pour "le bushcraft" ou la menuiserie les émoutures scandinaves peuvent être vraiment bien. Sinon, une émouture plus haute et un tranchant avec une émouture secondaire sont plus polyvalents.

Merci pour ces précisions très claires  :doubleup: Merci aussi à toi Lemuel ;)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité