Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quel liner pour quel poncho ?  (Lu 1934 fois)

16 décembre 2019 à 11:41:13
Lu 1934 fois

Olly


Bonjour à tous,

J'ai acquis récemment un poncho, de marque TOE. J'ai choisis ce modèle car il était un peu plus large que les autres, en vue d'avoir un peu plus d'espace en mode tarp.

Je me suis rendu compte que j'avais peut être fais une erreur car cette marque ne fait pas de liner, et j'ignorais l'utilité de ce duo, surtout que le liner peut rester compressé, par contre, j'ai lu dans un post ou deux que finalement, cela ne tiens pas si chaud que cela.

J'ai vu que  ASMC , par exemple, faisait ce duo.

Pensez vous que n'importe quel liner irait avec n'importe quel poncho?

Vaudrait-il lieux me fabriquer une couverture en polaire ou autre, sur le patron de mon poncho ?

Merci d'avance.
"Le plus à l'abris des dangers est celui qui se tiens sur ses gardes même lorsqu'il semble être en sécurité"

- Publilius Syrus -
Philosophe Romain (+/- un siècle avant J-C)

23 décembre 2019 à 23:37:20
Réponse #1

Olly


"Le plus à l'abris des dangers est celui qui se tiens sur ses gardes même lorsqu'il semble être en sécurité"

- Publilius Syrus -
Philosophe Romain (+/- un siècle avant J-C)

24 décembre 2019 à 13:26:22
Réponse #2

Karto


Quelle polaire avec quelle gore-tex ?

La doublure de poncho c'est un objet tellement simple et crade qu'il incarne presque le principe dans son essence : avoir un isolant qui peut changer de forme, être sale, mouillé, pas cher, se laisser déchirer, se laisser réparer, se combiner intelligemment pour produire toute une tripotée de solutions amusantes aux problèmes du froid. Y'a pas besoin de dénaturer sa rusticité en l'associant de trop près au poncho du même marchand. Du moment que ça dépasse pas.

24 décembre 2019 à 13:49:20
Réponse #3

Olly


Merci Karto,

Je suis le roi des mauvais choix, donc maintenant je me renseigne d'avantage.
"Le plus à l'abris des dangers est celui qui se tiens sur ses gardes même lorsqu'il semble être en sécurité"

- Publilius Syrus -
Philosophe Romain (+/- un siècle avant J-C)

26 janvier 2020 à 13:38:02
Réponse #4

Colonel_Olrik


Salut !

Pour avoir utilisé ce tandem qui sonne plutot pas mal sur le papier, deux trois conclusions :

-Les ponchos liner de la marque "miltec" et autre marques low cost (toee pro, opex, mfh...) n'ont rien de bien durables et performant. Ça te fait une bonne protection pour ton sdc sur un lit picot, ou une simple couche quand il fait vraiment chaud et que tu ne veux pas t’encombrer d'un duvet.

Mieux vaut privilégier des modèles de surplus (britannique, us, hollandais) qui sont de très bonne facture et surtout prévus pour être utilisés avec les ponchos réglementaires qui vont avec.

-Doubler un gros poncho bien épais style BW est une mauvaise idée, j'ai testé ca deux fois avec un liner us. Résultat la condensation se bloque entre le liner et le poncho. Sur une phase de courte durée (pause pendant une marche par exemple) ce n'est pas gênant mais sur une nuit courte (3/4h) tu commences a ressentir fortement les effets de l'humidité...
En revanche ce problème étai amoindri avec le poncho us et sa doublure d'origine. (peut être plus respirant?)

du coup je privilégie ce système plus pour m'abriter du froid et de l'humidité pendant des pauses lors de marches, etc que pour passer une vrai nuit.

Pour les liner j'ai deux modèles US : le  premier un woodland bien épais que j'ai acheté chez asmc, modèle "d'occasion" qui m'est arrivé neuf de chez neuf. Je l'utilise très régulièrement au boulot, que ce soit dehors ou dedans je n'ai jamais eu aucun soucis avec. Le second est un modèle de l'USMC beaucoup plus fin pour le "wet weather", je l'ai utilisé en Stage jungle. Il sèche très rapidement et sa texture est plus fine donc moins lourd, suffisant pour dormir dans le hamac.

Plus jeune j'ai acheté un Miltec. Il a vite présenté des problèmes d'usure (lacets qui pètent, rembourrage de qualité médiocre, voir carrément merdique) et niveau chaleur c'était pas trop ca.

Un copain a le modèle hollandais, il en est très content également. Il est assez épais mais dimensionné pour doubler le modèle réglementaire.



"Y'a deux types d'impulsifs, ceux qui téléphonent et ceux qui se déplacent. Moi je suis plus dans ceux qui se déplacent"

Si tu ne sais pas, on t'apprend. Si tu n'y arrives pas on t'aide. Si tu ne veux pas on te force.

26 janvier 2020 à 14:13:08
Réponse #5

Olly


Salut Colonel, merci pour ton retour.

Perso j'ai laissé tomber, ceci était pour mon sac d'évacuation car je me refuse de laisser mon sdc compressé non stop juste au cas où...

J'ai finalement opté pour des bons vêtements de nuit en polaire avec deux sac à viande, l'un en synthétique, pour la première couche qui sera contre mon corps et un deuxième sac à viande en coton que j'ai retrouvé dans ma cave. Et enfin, sur sac sol Escape bivvy...

Le sac a viande coton est une relique qui a aux moins 10 ans qui vient d'un surplus belge. C'était la deuxième couche entre le sdc et le sur sac extérieur (que j'ai tristement découpé pour le donner à mon chien comme couverture de sol pour nos sorties... :-[ )

Je dois préciser que je compte me servir du poncho comme tarp, en plus de sa fonction première de poncho évidemment.

A part le bivvy cela ne m'a rien coûté, tout est de la récup ou des cadeaux. Je n'ai pas encore testé.
"Le plus à l'abris des dangers est celui qui se tiens sur ses gardes même lorsqu'il semble être en sécurité"

- Publilius Syrus -
Philosophe Romain (+/- un siècle avant J-C)

26 janvier 2020 à 20:53:09
Réponse #6

Red_J


Auriez vous une idée très approximative de ce qu'on peut attendre en terme de température viable avec un combo sursac goretex et poncho liner us original? Avec pour hypothèse une personne lambda qui dort isolée au sol et sous tente.
Memento Audere Semper

27 janvier 2020 à 21:05:52
Réponse #7

Colonel_Olrik


Citer
en terme de température viable avec un combo sur-sac goretex et poncho liner us original

J'ai testé une première fois aux alentours de 5°C sans vent, avec poncho bw + liner us le tout sur mon tapis de sol. C'est pas compliqué j'ai du dormir une bonne heure et demi sur quatre. Après j'ai grelotté (ma race) et ressenti les effets de l'humidité dû à la condensation. J'étais en treillis sec et chaussures.

La seconde aux alentours de 10°C dans une vielle bâtisse avec un petit courant d'air. Je n'ai eu ni chaud ni froid et toujours emmerdé par une condensation plus légère (poncho us plus fin).

Je pense qu’avec un bivy gtx on devrait pouvoir dormir vers 10°c, en dessous je ne testerai pas. Après je pense qu'il y aura toujours un problème de condensation, mais à voir. Quitte à embarquer un bivy en gtx, autant prendre un petit Sdc type ultra light de chez décat' avec, au niveau du poids on devrait s'y retrouver.
"Y'a deux types d'impulsifs, ceux qui téléphonent et ceux qui se déplacent. Moi je suis plus dans ceux qui se déplacent"

Si tu ne sais pas, on t'apprend. Si tu n'y arrives pas on t'aide. Si tu ne veux pas on te force.

27 janvier 2020 à 23:45:52
Réponse #8

Red_J


Merci, c'est le type de retour que j'espérai ;)
Memento Audere Semper

28 janvier 2020 à 11:15:00
Réponse #9

Kilbith


Un liner US standard a environ une isolation d'un clo (en gros du polartec 300, mais c'est plus coupe vent donc limite les pertes par convection)

Habillé simplement on dort isolé du sol quand il fait 20/25°C (cf. vous savez à quelle température vous dormez avec un drap en été sur votre lit).

Raisonnement à la louche :

Habillé chaudement on gagne environ 7°C (1 clo). Le liner fait gagner au mieux encore 7°C (1 clo). Conclusion c'est valable pour 10°C isolé du sol pour un homme jeune et en bonne forme (au mieux).

Passé cette température on peut évidemment dormir un peu (quelques heures ou moins) le temps que le corps se refroidisse et que l'on se réveille.

Pour un civil, on considère un sommeil normal d'environ 8h. Ce qui nécessite une bonne isolation (norme des sacs de couchage en magasin). Pour un milouf : le sommeil normal est notoirement moindre.  ;#

Ce qui explique que les normes militaires donnent généralement une température confort plus basse que des normes civils...mais c'est pour un homme jeune qui ne dort que 4 à 6 heures par nuit.

Il faut garder en tête que les normes sont calibrées en fonction de l'usage en se basant sur des tests "in vivo". On détermine ainsi un niveau de satisfaction.

Il faut donc se souvenir que le randonneur campe pour son plaisir. Alors que le milouf campe rarement pour son plaisir.  Ceci explique cela.
« Modifié: 28 janvier 2020 à 11:20:25 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

02 février 2020 à 16:35:34
Réponse #10

Red_J


Merci pour la réponse Kilbith ;)

Dans le même genre connaissez vous la couverture Snugpack Insulated Jungle Travel Blanket ?



Paradoxalement c'est moins cher qu'un poncho liner USGI et peut-être plus poylvant (face extérieur coupe vent et déperlante).
Memento Audere Semper

15 mai 2020 à 07:27:08
Réponse #11

Red_J


Salut à tous,

Petit retex de cette couverture : par 13°, nuit humide mais sans vent et en forêt dense, avec sursac goretex armée FR et matelat autogonflant léger D4, en jean et chemise porté le jour même : la nuit a été confortable.

La coutures des deux faces n'est pas solide, en arrachant l'étiquette j'ai du la refaire localement.

J'attends un poncho liner USGI pour faire la comparaison.

Memento Audere Semper

15 mai 2020 à 07:58:07
Réponse #12

Olly


Merci pour ton retour, n'hésite pas a faire suivre des réception de ton nouveau liner  ;)
"Le plus à l'abris des dangers est celui qui se tiens sur ses gardes même lorsqu'il semble être en sécurité"

- Publilius Syrus -
Philosophe Romain (+/- un siècle avant J-C)

15 mai 2020 à 09:32:58
Réponse #13

Red_J


Memento Audere Semper

15 mai 2020 à 09:53:37
Réponse #14

Kilbith


Salut à tous,

Petit retex de cette couverture : par 13°, nuit humide mais sans vent et en forêt dense, avec sursac goretex armée FR et matelat autogonflant léger D4, en jean et chemise porté le jour même : la nuit a été confortable.


Merci pour le retex.

Evidemment la performance thermique cela dépend de ton âge, de ton genre, de ta musculature, de ce que tu as mangé, de ta corpulence et de ton état de fatigue, de ton état de santé, des conditions méteo mais c'est un résultat intéressant.

Le sursac ajoute environ +5°C, le jean et la chemise apportent très peu et peuvent même être néfaste s'ils sont humides.

Pour fixer les idées, à environ 700g, un sac de couchage performant en synthétique c'est environ 5/7°C, les meilleurs en duvet tutoient le 0°C. Ce n'est pas le même prix et c'est moins polyvalent.

Ces données c'est à la louche, IRL cela varie énormément;
« Modifié: 15 mai 2020 à 10:14:25 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 mai 2020 à 10:07:46
Réponse #15

Red_J


Pour être plus complet : Homme dans la moyenne française en taille, poids et forme physique (pas sportif régulier mais je m'entretiens), en bonne santé et reposé. Rando courte avant le bivouac (<2H), repas normal (ni léger ni lourd) et chaud avant d'aller se coucher (un peu de pinard aussi ;)).

Le jean et la chemise était humide de pluie et de sueur mais on dû légèrement sécher au coin du feu.
Je n'ai pas gardé les chaussettes trop imbibées.
Memento Audere Semper

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité