Nos Partenaires

Auteur Sujet: Chaussures femme robustes et légères  (Lu 1329 fois)

10 décembre 2019 à 23:44:04
Lu 1329 fois

Emmanuelle


Bien le bonjour !

Je me lance dans mon premier post, en espérant que vous puissiez m'apporter vos lumières scintillantes  ;D
Le N2 by the CEETS a fini d'achever mes chaussures de trek. Il était temps, plutot coriaces pour des D4 avec zéro entretien (je savais pas  :-[ maintenant je sais !).
Ça commence à me gonfler de changer de paires tous les 2 ans . Je rêve de quelque chose de plus durable.

J'ai zieuté sur le forum et j'ai bien compris que les Meindl Perfekt et les Galibier/Paraboot étaient vos chouchoutes dans cette categorie. Et elles répondent pas mal à ce que je cherche d'une chaussure, à savoir me permettre d'aller partout pendant moults années, aussi bien en été que sur les premières/dernières neiges (voire neige tout court ? Père Noël m'entends-tu ? :lol: :lol:).

Mais....

Étant une nana format moyen qui privilégie la mobilité souple (malgrés des sacs lourds parfois, ça dépend de mon programme !) plutot que la marche lente et assurée d'un éléphant montagnard, j'ai un peu peur que ce type de pompes soient un vrai boulet à mes pieds.

Dans mes fantasmes les plus décadants, il existerait des Meindl ou des Galibier plus légères et plus souples, mais tout aussi robuste.

Ça vous évoque des exemples de modèles ?  :up:

Merci !
"Votre vie n'appartient qu'à vous, alors relevez la tête et vivez-la pleinement"
"La liberté c'est d'avoir le temps de faire ce que l'on aime"
"Je ne sais pas où je vais, oh ça je l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus"

11 décembre 2019 à 09:40:44
Réponse #1

Buffalo


Perso j'ai des Meindl Engadin, c'est ma troisième paire, et j'en suis très content, je fait à peu prés 7000 bornes avec une paire avec un entretien correct, (nettoyage à l'eau tiède après chaque sortie, graissage au Meindl Wax tout les 2 mois voire plus si je marche dans la neige et surtout stockage dans une lieu tempèré, il faut éviter de les ranger en permanence dans un coffre de voiture) elles encaissent les passages en ronciers , rocailles et milieux humides qui sont le quotidien de mes sorties.
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

11 décembre 2019 à 10:08:48
Réponse #2

Tompouss


Tecnica ont des modèles assez léger, ma femme a les siennes depuis 8 ans, sans en prendre trop soin elles ont pas trop morflé. Ils changent régulièrement leur gamme donc le modèle qu'elle a n'est plus au catalogue mais c'est un modèle typé "fast hiking" avec semelle vibram, membrane gore-tex et un poids inférieur à 450gr/chaussure. Par contre par -15°c en hiver ce sera limite, j'entend par là que c'est pas polyvalent au point de couvrir toute l'année.

Perso étant plutôt d'un gabarit chat maigre (tout comme toi si j'ai bien compris) j'ai fait le choix des pompes de trail du printemps à l'automne et je passe sur de la grosse godasse seulement quand il fait très froid ou qu'il faut sortir les raquettes. Par contre ça impose d'avoir deux paires de pompe (et les pompes de trail sont parfois limite limite en terme de maintiens et de grip, sur roche mouillée notamment)
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

11 décembre 2019 à 10:37:21
Réponse #3

Kilbith


Attention, des chaussures lourdes fatiguent beaucoup plus que des légères. Il faut donc en avoir réellement besoin. Les chaussures rigides ont leur utilité en haute montagne/varappe, mais surtout par le passé.


Si tu es un petit gabarit, tu peux te contenter de chaussure plus légère. Car sur une petite pointure 36 on n'a pas besoin d'avoir un renfort de semelle équivalent à une pointure 46 pour finalement avoir la même rigidité. De même avoir le même montage pour une demoiselle de 50kg ou un golgoth de 100kg est questionnable.

Il est préférable de travailler le poids de son sac et de se contenter de chaussures relativement légères plutôt que d'aller vers des chaussures ultra lourdes pour justifier un sac lourd. En général on considère qu'un kilo en plus au pied c'est l'équivalent de 5 à 7 kg dans le sac, surtout en montagne. 

La durabilité c'est plusieurs choses :

- Un entretien régulier.

- Des chaussures ressemelable. Et là il faut pouvoir disposer de la semelle de rechange dans plusieurs années ET du bon artisan cordonnier. En général cela passe par une chaussure de type "cousu norvégien".

- Des chaussures solides extérieurement. Classiquement cela implique plutôt du "tout cuir" avec le minimum de coutures sur une peau de qualité, bien traitée et relativement épaisse.

- Des chaussures solides intérieurement. Classiquement cela passe par un revêtement intégral ou partiel interne en cuir de qualité.

L'étanchéité.

Elle est toujours relative (à part les bottes en caoutchouc) Elle dépend :

- De la qualité de l'entretien.
- De la qualité de la conception : peu de coutures, présence d'un soufflet au niveau de l'ouverture des lacets.
- De la qualité des peaux utilisées.

Membrane :
Le Goretex est un plus car il permet d'avoir des chaussures imperméables et légères (utilisation d'un cuir plus fin).
Le problème c'est que cette étanchéité ne dure pas longtemps et que les chaussures "respirent" mal par temps chaud.
De plus le goretex est à l'interieur donc il n'empêche pas qu'une chaussure soit détrempée et soit froide ou gèle.
Il faut  aussi savoir qu'il existe différente qualité de montagne de goretex. Et que l'on peut toujours utiliser des chaussettes membranes au besoin.


Personnellement, si tu cherches quelque chose de vraiment adapté et pas un prix...j'irais voir du coté des artisans. Ils font du sur mesure et pourront te conseiller.

Et plutôt des produits français car le SAV sera plus simple à gérer dans le temps.

Par exemple : Le Soulor : http://lesoulor1925.com/

Mais on peut aussi s'adresser chez Richard Ponvert pour ses produits Galibier/Paraboot :  https://www.paraboot-pro.com/12-montagne

Je te déconseille la Superguide (c'est très lourd et très rigide) mais le modèle Oisan ou Super Rando pourraient te convenir. Mais ils n'ont pas du 36 (peut être sur commande?).
« Modifié: 11 décembre 2019 à 10:43:36 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

11 décembre 2019 à 11:42:13
Réponse #4

Rantanplan


Bonjour !

Pour que l'on puisse te conseiller,  on aimerai connaitre ta pratique et ton terrain.

Je ne pense pas recommander la même chose entre du sec, caillouteux, escarpé; de la Forêt, boue grasse, vallonnée ou des marais de plaine. (et j'ai mes limites de connaissances en fonction du terrain aussi)

De même, selon le poids moyen de ton sac, je suppose que l'on n'a pas besoin de la même grolle.

@+ !

PS: réponse speed.

"Dans mes fantasmes les plus décadants, il existerait des Meindl ou des Galibier plus légères et plus souples, mais tout aussi robuste."

Tu as les badiles de chez Meindl, qui ont des caractéristiques communes aux perfects à savoir absence de gore tex, cousu norvégien et intérieur cuir. Elles sont en revanche carrément plus légères.

Attention, si en théorie l'intérieur cuir est plus durable. En cas de mauvais entretien, avec le sel de la transpi, le cuir craquelle. Mes badiles sont foutues à cause de ma négligence.
« Modifié: 11 décembre 2019 à 11:48:25 par Rantanplan »

11 décembre 2019 à 15:43:13
Réponse #5

Draven


Pas forcement robuste dans le sens increvable, mais relativement durable suivant l'usage, y'a les Lowa Zephyr, on est un paquet a en être adepte sur ce forum.

J'en suis a ma 4eme paire perso, elles me font 1 an et 1/2 ou 2 ans en général, et c'est la semelle qui fini par percer au centre ( mais je suis lourd ! Pas sur qu'un petit gabarit est ce soucis ).

C'est mes chaussures de tous les jours, en noir, modèle mid et gore tex. Et j'ai les même en beige, sans gore tex.
Une fois que la semelle est naze je continue de les porter pour bricoler chez moi, le reste de la chaussure est nickel...

Souple, légères, se font rapidement aux pieds, etc... Perso c'est des chaussons  :love:


Il y a les Lowa Renegade aussi, ma femme en a une paire depuis quelques années, l'ancienne version je pense, c'est des chaussons pour elle aussi.
Elles existent en gamme femme a priori, ma femme a des classique homme cela dit...
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

11 décembre 2019 à 16:26:39
Réponse #6

Arnaud


J'ai 3 modèles de chez Meindl : Himalaya, Engadin et Minnesota.

Sans plus de précisions, les Meindl Minnesota me semblent convenir à ta demande.

Après hormis l'hiver ou les Himalaya restent mes préférées, j'utilise le plus clair de l'année, hors conditions spécifiques, des Salomon x ultra prime, c'est un modèle d'un rapport qualité prix imbattable et chaque centaine de gramme économisée sur les chaussures fait une grosse différence à la fin d'une journée de marche.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

11 décembre 2019 à 17:42:29
Réponse #7

gui3gui


Pas forcement robuste dans le sens increvable, mais relativement durable suivant l'usage, y'a les Lowa Zephyr, on est un paquet a en être adepte sur ce forum.

J'en suis a ma 4eme paire perso, elles me font 1 an et 1/2 ou 2 ans en général, et c'est la semelle qui fini par percer au centre ( mais je suis lourd ! Pas sur qu'un petit gabarit est ce soucis ).

C'est mes chaussures de tous les jours, en noir, modèle mid et gore tex. Et j'ai les même en beige, sans gore tex.
Une fois que la semelle est naze je continue de les porter pour bricoler chez moi, le reste de la chaussure est nickel...

Souple, légères, se font rapidement aux pieds, etc... Perso c'est des chaussons  :love:


Il y a les Lowa Renegade aussi, ma femme en a une paire depuis quelques années, l'ancienne version je pense, c'est des chaussons pour elle aussi.
Elles existent en gamme femme a priori, ma femme a des classique homme cela dit...

Idem j'en ai usé une paire, ce sont de très bonnes chaussures, le seul défaut c'est quelles ne sont pas ressemellables. Je les garde pour la moto sinon. Très légères, pas besoin de devoir les faire, ce sont de vrais chaussons.

Sinon pour des ballades au quotidien, je suis plutôt chaussures basses style salomon ou même d4

12 décembre 2019 à 09:25:19
Réponse #8

Draven


De ressemelable y'en a de moins en moins de toute manière  :'(
Et faut ensuite trouver un cordonnier ( un vrai ! ) qui le ressemele sans les détruire... Pas évident malheureusement de nos jours !
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

12 décembre 2019 à 19:46:28
Réponse #9

Aleksi


Salut Emmanuelle,

Je comprends ton commentaire au sujet des Meindel, quand les miennes m'ont laché je n'ai pas renouvelé, pas assez de mobilité aux chevilles pour mon utilisation de l'époque.
Sans pouvoir t'en dire beaucoup plus car je n'ai pas faits les recherches moi même, ma copine a acheté ce modèle de chez Blundstone avec des critères similaires aux tiens. Pour le moment elle en est trés contente.

13 décembre 2019 à 01:00:43
Réponse #10

Emmanuelle


Hey bien dite vous avez pas chômé, de chouettes réponses merci !

Attention, des chaussures lourdes fatiguent beaucoup plus que des légères. Il faut donc en avoir réellement besoin. Les chaussures rigides ont leur utilité en haute montagne/varappe, mais surtout par le passé.


Si tu es un petit gabarit, tu peux te contenter de chaussure plus légère. Car sur une petite pointure 36 on n'a pas besoin d'avoir un renfort de semelle équivalent à une pointure 46 pour finalement avoir la même rigidité. De même avoir le même montage pour une demoiselle de 50kg ou un golgoth de 100kg est questionnable.

Il est préférable de travailler le poids de son sac et de se contenter de chaussures relativement légères plutôt que d'aller vers des chaussures ultra lourdes pour justifier un sac lourd. En général on considère qu'un kilo en plus au pied c'est l'équivalent de 5 à 7 kg dans le sac, surtout en montagne. 

La durabilité c'est plusieurs choses :

- Un entretien régulier.

- Des chaussures ressemelable. Et là il faut pouvoir disposer de la semelle de rechange dans plusieurs années ET du bon artisan cordonnier. En général cela passe par une chaussure de type "cousu norvégien".

- Des chaussures solides extérieurement. Classiquement cela implique plutôt du "tout cuir" avec le minimum de coutures sur une peau de qualité, bien traitée et relativement épaisse.

- Des chaussures solides intérieurement. Classiquement cela passe par un revêtement intégral ou partiel interne en cuir de qualité.

L'étanchéité.

Elle est toujours relative (à part les bottes en caoutchouc) Elle dépend :

- De la qualité de l'entretien.
- De la qualité de la conception : peu de coutures, présence d'un soufflet au niveau de l'ouverture des lacets.
- De la qualité des peaux utilisées.

Membrane :
Le Goretex est un plus car il permet d'avoir des chaussures imperméables et légères (utilisation d'un cuir plus fin).
Le problème c'est que cette étanchéité ne dure pas longtemps et que les chaussures "respirent" mal par temps chaud.
De plus le goretex est à l'interieur donc il n'empêche pas qu'une chaussure soit détrempée et soit froide ou gèle.
Il faut  aussi savoir qu'il existe différente qualité de montagne de goretex. Et que l'on peut toujours utiliser des chaussettes membranes au besoin.


Personnellement, si tu cherches quelque chose de vraiment adapté et pas un prix...j'irais voir du coté des artisans. Ils font du sur mesure et pourront te conseiller.

Et plutôt des produits français car le SAV sera plus simple à gérer dans le temps.

Par exemple : Le Soulor : http://lesoulor1925.com/

Mais on peut aussi s'adresser chez Richard Ponvert pour ses produits Galibier/Paraboot :  https://www.paraboot-pro.com/12-montagne

Je te déconseille la Superguide (c'est très lourd et très rigide) mais le modèle Oisan ou Super Rando pourraient te convenir. Mais ils n'ont pas du 36 (peut être sur commande?).

Justement je cherche du pas lourd ! Même si je pese plus lourd dans la balance qu'une 50kg pointure 36, je cherche avant tout à m'alleger le plus possible. Cela dit parfois mon programme implique un sac lourd, donc c'est bien si les chaussures arrivent à suivre sans pour autant devenir des boulets supplémentaires !

Merci pour ta réponse hyper détaillée, ça va m'aider à bien orienter mon choix !


Bonjour !

Pour que l'on puisse te conseiller,  on aimerai connaitre ta pratique et ton terrain.

Je ne pense pas recommander la même chose entre du sec, caillouteux, escarpé; de la Forêt, boue grasse, vallonnée ou des marais de plaine. (et j'ai mes limites de connaissances en fonction du terrain aussi)

De même, selon le poids moyen de ton sac, je suppose que l'on n'a pas besoin de la même grolle.

@+ !

C'est là toute la difficulté de mon choix, c'est que je n'ai pas de pratique ni de terrain attitrés. Avec ma vie je suis ammenée à poser les pieds sur tout ces types de terrains là, et je rêve de chaussures qui m'accompagnent quelque soit le relief les temperatures et l'humidité, tout en restant légères (je sais que la perfection n'existe pas, mais ca n'empeche de chercher à faire au mieux :-) )

Après effectivement je n'ai pas forcément besoin de chaussures pour terrains "tres haute montagne", restons raisonnables :-)

J'ai des chaussures de trail et des grosses bottes d'hiver/grand froid, mais je cherche quelque chose de polyvalent pour couvrir entre ces deux extrèmes là.

Sinon pour tout le reste de vos réponses, encore merci je vais aller zieuter ça de plus près !  :D
"Votre vie n'appartient qu'à vous, alors relevez la tête et vivez-la pleinement"
"La liberté c'est d'avoir le temps de faire ce que l'on aime"
"Je ne sais pas où je vais, oh ça je l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus"

13 décembre 2019 à 09:04:41
Réponse #11

Draven


Franchement si tu cherche quelque chose de polyvalent qui fasse le lien entre les chaussures de trail et les grosses bottes, je réitère mon conseil : les Lowa Zephyr Mid

En version Gore Tex elles ne m'ont jamais fait défaut au niveau étanchéité, elles sont souples, légères, elles protègent la malléole sans bloquer la cheville de part leur hauteur, et pas trop chaude pour l'été. C'est vraiment passe partout !
Et en noir, sous un jean ça ressemble vaguement a des baskets, ça fait pas chaussures de rando en tout cas.

A la base je supporte pas le Gore Tex, dans n'importe quelle paire de haute avec Gore Tex je fini par avoir les pieds trempés de sueur et qui crevasse au bout de plusieurs jours. Avec les Zephyr je n'ai jamais eu le problème... Je pense que c'est lié a la hauteur " moyenne " de la tige, ça respire mieux naturellement.
Il y a deux ans je suis parti en mission avec, durant toute la préparation avant on m'a obligé a porter les chaussures " officielle " ( les Haix Nepal Pro, avec Gore tex ), en 3 jours j'avais les pieds tous blancs, frippés et douloureux. En arrivant sur le site de la mission je suis passé a mes Zephyr, en 1/2 journée le problème était réglé...

C'est une anecdote comme une autre, mais c'est les chaussures qui sont trèèèès souvent choisie par les forces spéciales et autres unités un peu spéciales de l'armée. Les gars sont amené a évoluer dans pleins d'environnements différents, parfois durant la même mission. Si ils choisissent ces chaussures c'est pas pour rien.

Perso j'ai absolument tout fait avec : pluie, neige, boue, ville, course a pieds, conduite, etc... Elles sont pas parfaites dans certains cas, mais elles sont hyper polyvalentes. Et avec les chaussettes adaptées et éventuellement des guêtres ( celles de l'armée suisse  :love: ), tu a un éventail trèèès large d'usage possible.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

13 décembre 2019 à 09:16:02
Réponse #12

Rantanplan


J'en profite pour squatter un peu ce fil:

Est ce que vous trouvez, comme moi, que les semelles Vibram sont glissantes sur la roche mouillée ? (j'ai un pote qui se balade en docs - no comment - , et elles ne glissent pas pour un même terrain).

PS: je dois changer mes chaussures "légères".

Draven tes Lowa, elles accrochent bien ? =)

13 décembre 2019 à 09:33:12
Réponse #13

Tompouss


Il y a deux ans je suis parti en mission avec, durant toute la préparation avant on m'a obligé a porter les chaussures " officielle " ( les Haix Nepal Pro, avec Gore tex ), en 3 jours j'avais les pieds tous blancs, frippés et douloureux.

Les Haix sont très (trop ?) plaquées sur le mollet je trouve, le système de serrage encourage en plus à bien serrer, la capacité de respiration de la membrane doit pas être suffisante. J'ai le même souci que toi avec, du coup je m'en sert que pour la traque et les randos grand froid (faute de mieux dans ce dernier cas)

Est ce que vous trouvez, comme moi, que les semelles Vibram sont glissantes sur la roche mouillée ?

Le type de roche joue mais c'est surtout l'usure de la semelle, j'aime beaucoup le vibram en usage urbain (ah mes Spider Elite  :love:), mais en montage quand elles ont des kilomètres au compteur c'est pas plus adhérent qu'une semelle lambda sur le mouillé...
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

13 décembre 2019 à 10:06:24
Réponse #14

Draven


Sur roche mouillée y'a quand même pas grand chose qui tient bien...
La semelle des Docs est hyper tendre, alors ça doit tenir oui, mais quelle durée de vie ?

La semelle des Zephyr me fait 18mois d'usage quotidien avant d'être lisse au centre, avec mes 115/120kgs et quelques périodes ou je porte 25kgs sur le dos, je trouve que la durée de vie est belle...
A noter qu'aucune couture ne lache durant cet intervalle, la chaussure en elle même est nickel !

Les Haix Nepal Pro j'ai pas le choix, si je les serre pas elle se balade sur mes pieds... J'ai essayé en chaussette hyper légère, avec les semelles intérieure perforées, etc... toujours pareil. Je suis juste pas fait pour le gore tex en dehors des Zephyr  ;D ;D
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

13 décembre 2019 à 10:12:05
Réponse #15

Tompouss


Les Haix Nepal Pro j'ai pas le choix, si je les serre pas elle se balade sur mes pieds...

Oui, en fait quand je disais que ça encourage à serrer fort c'est qu'il y a pas le choix pour pas les perdre  ;# :lol:
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

13 décembre 2019 à 11:02:24
Réponse #16

Kilbith


J'en profite pour squatter un peu ce fil:
Est ce que vous trouvez, comme moi, que les semelles Vibram sont glissantes sur la roche mouillée ? (j'ai un pote qui se balade en docs - no comment - , et elles ne glissent pas pour un même terrain).

Quelques remarques, pour avoir eu pas mal de chaussures :

Sur la roche mouillée, sauf sur le granit, pas grand chose ne tient. Parfois rien ne tient même à plat (Sarek : roche+lichen+grosse humidité)

Le Vibram c'est générique. Il existe des semelles plus ou moins adaptées.

En général, plus c'est mou, mieux ça tient, plus ça s'use vite.

Une gomme tendre au départ à tendance à durcir avec le temps.

Une gomme trop tendre pose problème avec les crampons.

Une gomme c'est comme un pneu. Ce qui est valable à +20°C ne l'est plus à 0°C.

Une semelle comme pneu pluie (petits crans) s'use vite et se vide mal de la boue.


En résumé, par temps de pluie Acthung. Certaines chaussures accrochent mieux que d'autres dans des conditions données, mais rien n'est sûr.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 décembre 2019 à 12:57:04
Réponse #17

Rantanplan


"Parfois rien ne tient même à plat"

Je confirme²: Moselle, marnes schisteux + algues. Vu en coupe, ça fait un feuilleté. Certains ruisseaux ont un lit "plat" qui paraitrait presque artificiel (entièrement géologique). Les traverser ou les suivre... Oui, 2cm d'eau c'est rien, mais c'est pas ça le problème (gamelle inside). :lol:   

16 décembre 2019 à 21:13:33
Réponse #18

Emmanuelle


Merci à tous pour vos réponses !!  :doubleup:  :doubleup:

Et pour avoir des docs aussi (choisies pour aller en urbain comme en crapahute facile) ca me tient bien ! Mais la confiance psychologique n'est pas la meme  ::)
"Votre vie n'appartient qu'à vous, alors relevez la tête et vivez-la pleinement"
"La liberté c'est d'avoir le temps de faire ce que l'on aime"
"Je ne sais pas où je vais, oh ça je l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité