Nos Partenaires

Auteur Sujet: Vivre dans le maquis  (Lu 923 fois)

02 octobre 2019 à 20:15:05
Lu 923 fois

Guillaume20


Bonjour à tous
Voilà je suis guillaume Jai 34 ans je suis berger en corse plus exactement à ersa dans le cap corse je vie dans le maquis mais je suis encore dépendant en nourriture et je voudrais vivre presque en autarcie
Je suis sur panneaux solaires j'ai un forage et une source une petite maison en pierre  qui n'est pas encore fini
Je posede 160 brebis je vend mon lait et je vais mon fromage
Jai un potager de 2000m2
Quelques ruches à remplir
Je vais faire un petit élevage de gibier et volailles pour manger je pêche aussi comme la mère es à 10 minutes à pied  :doubleup: :doubleup:
Le seul problème c'est que je suis seul et que n'arrive pas à tous géré

02 octobre 2019 à 20:38:54
Réponse #1

fall7stand-up8


Ce que tu vis en fait certainement rêver plus d'un parmi les lecteurs de ce forum.
Bienvenue chez nous mais franchement je crois que c'est plus toi qui a quelque chose à nous apporter

02 octobre 2019 à 21:05:12
Réponse #2

mic57


Mon cher Guillaume, je t'envie  :doubleup:
Il est nécessaire d’avoir vécu les déchainements du ciel sur la rive d’un fleuve puissant dans la solitude sibérienne pour ressentir un peu de ce préhistorique effroi de l’âme devant la nature – Sylvain Tesson, L’Axe du Loup

02 octobre 2019 à 21:38:56
Réponse #3

Loriot


Bienvenu!
Tu es seul et n’arrives pas à tout gérer... c’est un peu normal!
L’humain est un animal qui vit en société. Il a besoin des autres de façon plus ou moins régulière.

Laisses toi pas faire, fais le maximum pour toi mais acceptes l’Autre! Comme l’autre t’accepte.
Alléluia.  :lol:
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

03 octobre 2019 à 07:20:41
Réponse #4

gowildadventure


Salut  :)

Bienvenue sur le forum! Effectivement beaucoup de personnes ici voudrait être à ta place  ;)

En lisant ta présentation je me suis rappelé d'un petit passage de Wikipedia :

«Autrefois, les personnes qui se nourrissaient des fruits de la forêt (châtaigne, glands) et non fruits du labeur par culture, étaient mal vues, jugées paresseuses. Ceux qui se nourrissaient de châtaignes en France, étaient aussi mal considérés que ceux qui se nourrissaient de glands au Maghreb[42]. Récolter c'était inciter au repli sur soi, à l'indépendance et à la rébellion[43],[44],[42], permettant à la population ainsi nourrie de se consacrer à autre chose[45]. Ainsi, les habitants des pays à châtaigne ne sont pas amis du travail, n'offrant que paresse[44],[46],[43],[47],[42], ignorance et misère[44]. La richesse naturelle entraine pauvreté et misère[48]. En Corse, dans plusieurs parties des montagnes, les habitants ne se nourrissaient que de farine de châtaigne et de laitages[48], une douzaine de châtaigniers et autant de chèvres suffisant à une famille corse pour ne pas mourir de faim[48]. Il était même conseillé aux humains de laisser les châtaignes aux cochons[49].»

 ;# t'a des châtaigniers et des chênes sur ton terrain?

A plus
Jolan
La vie est un choix

03 octobre 2019 à 10:51:53
Réponse #5

raphael


Sois le bienvenu,

Effectivement ta présentation peut faire rêver mais j'imagine aussi le dur labeur quotidien qui l'accompagne.

Une petite photo de ton paradis pour nous faire saliver ?
Se connaitre et s'accepter


03 octobre 2019 à 11:19:50
Réponse #6

Olly


Bonjour et bienvenue.

Ce matin je dois:

Envoyer un mail à mon avocate
Prendre rdv chez le médecin pour mon arrêt, car j'en ai un peu ras le bol pour le moment.
Je dois attacher mon chien car je n'ai pas de clôture et il ne dois pas aller chez le voisin.
Je dois rabaisser mes haies qui gênent apparemment le voisin.
Je dois réparer mon pneu qui a une crevaison lente .
Et j'ai une tonne de papier a faire, donc je confirme que je t'envie énormément.  :love: :love:
(Je précise que je vis en "campagne" belge)
Heureusement que personne n'est parfait, sinon, on se ferait vite chier...

04 octobre 2019 à 07:21:15
Réponse #7

b@s


yep ça fait réver... et en même temps faut une sacré dose d'autonomie... et être bien dans sa tête.

tu peux pas avoir de l'iade de temps en temps genre couchsurfing ??

ou alors une femme. mais alors là fini le calme  :lol:

(inutile de de dénoncer aux féministes, j'aurai fait la même blague sur un homme si notre berger avait été une bergère...)

04 octobre 2019 à 15:18:15
Réponse #8

Karto


Bienvenue Guillaume20.

Je trouve dommage que la plupart des messages jusque là disent surtout que "ça fait envie".

Est-ce que c'est l'envie devant l'exemple qu'on admire pour ce qu'il réussit, envié par celui qui veut faire l'effort de tendre vers ce modèle ?

Ou bien est-ce que c'est l'envie devant celui qu'on croit avoir été mieux placé par le hasard, envié par celui qui, au fond, sait qu'il pourrait suivre la même route, mais qui préfère ne pas payer le prix de la liberté ?

Si on pouvait clore le chapitre de l'envie, ça permettrait de passer à la discussion dans laquelle Guillaume nous offre quelques retombées de son expérience.

05 octobre 2019 à 14:32:02
Réponse #9

Boris


En Corse la culture des arbres a été une volonté génoise il me semble. Il y avait l' obligation de planter des arbres sinon une amende était donnée. Ce qui fait que la culture des céréales a en partie disparue au profit de la culture du produit des arbres. Et particulièrement les châtaignes.
(Faudrait que je retrouve mes sources...)
 dans les villages (en tout cas dans ma région et dans celles où je vais souvent (je ne connais pas trop le Cap Corse... les arbres (châtaignier ou chêne Liège...) Sont souvent marqués.
Historiquement , La culture de la châtaigne a été une culture de la survie, au moment des périodes de famines, d attaques de guerres....
Par ailleurs, cela demande beaucoup (voire énormément) de travail de ramasser les châtaignes puis de les préparer.
On est loin de l' image d Astérix en Corse où des Corses attendent que les châtaignes tombent...

05 octobre 2019 à 22:21:35
Réponse #10

Loriot


Les fruits des arbres ont été pendant très longtemps une des nourritures si ce n’est principal en tout cas très importante.
Les pommes mais surtout les poires étaient séchés pour être conservés. Ils servaient dès lors de « légumes »
Les châtaignes, noix, noisettes etc, étaient massivement ramassé.
Partout dans nos régions et toute l’Eurasie selon les dispositions locales.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité