Nos Partenaires

Auteur Sujet: L avant, le pendant, et l après petit retour sur une situation de voisinage  (Lu 3267 fois)

21 septembre 2019 à 14:45:12
Lu 3267 fois

Boris


Suite a la proposition de Le Jérôme je me permet ce post racontant une situation bien merdique que j' ai vécue il y a quasi 6 mois et qui a encore des conséquences.


Le contexte: une résidence dans laquelle un voisin se livre au deal dans les locaux techniques de l' immeuble.
Premier acte: Il y a environ 6 mois, je croise deux types qui errent dans le bâtiment. Je leur demande ce qu ils foutent la et leur réponse est a la fois agressive et dans le même temps ils se font la malle...un voisin sort du local technique et m explique qu ils sont avec lui et qu en résumé, il "protège l' immeuble des dégradations" que sans lui, l' immeuble serait squatté...bref. la discussion est très rapide n ayant aucune envie de débattre de cela...
Trois jours plus tard je m appercois que le vélo de ma femme a disparu de notre garage fermé a clefs. Il est très facile a forcer et a remettre en place...
En cherchant le vélo, je tombe sur une montagne de matos volé (iMac, iPhones, consoles PS4, montres...) Avec les voisins nous prévenons les policiers qui se déplacent. Le voisin "protecteur" passe et nous voit. Il n est pas content du tout et ça se voit
Quelques jours plus tard, un soir, on se croise dans le garage. Il est agressif verbalement en me voyant et je fais une erreur, je réponds. La situation s envenime et il s' énerve, menace ma famille et moi même, jette ses affaires traverse le garage(10m) pour venir jusqu'à moi. Je lui demande de reculer mais il avance.
 Il lève la main, comme pour me mettre une claque et je le met par terre en l attrapant par la capuche.je l' immobilise sur le sol. Un genou sur la tête, l' autre genou sur les reins, un bras dans le dos.
Je finis par le lâcher et il semble reprendre ses esprits puis me demande de pas bouger et qu il va revenir. Je rentre chez moi et je préviens la police. 10 min plus tard mes voisins viennent m apprendre que ma voiture est dégradée (vitres cassées.) .elle était garée sur notre place de parking , mon garage fermé nous servant de garde meuble...
En descendant prendre des photos accompagné d un voisin, je croise ce voisin. Il est dans le hall et le cherche. Un voisin essaye de le calmer. En me voyant: Menaces de mort sur ma personne et mes enfants. Il sort un marteau et se jette sur moi. Le voisin arrive a le ceinturer et je rentre chez moi. La bac débarque ensuite mais n ayant pas le nom de ce voisin, ils repartent.
Des le lendemain je dépose plainte. Et c est parti pour quelques mois de stress en mode alerte orange.
J' ai une protection juridique et cela va me servir des que le procès aura lieu. Or, ma plainte n a pas encore été instruite...
Le déménagement est en question. On avait commencé a mettre en vente l appartement mais on a trouvé un dégat des eaux donc ça a été reporté...

Les conséquences :
En terme de stress. Les jours suivants ça a été nuits blanches. Je prends les menaces très au sérieux car entre temps j' ai eu des infos sur le pédigrée du gars...une m*rde mais capable de grande violence...en groupe, armé, ...donc méfiance.
Il est parti en prison quelques mois et ça nous a rassuré un peu. Il devrait y retourner dès que son jugement pour braquages a main armée sera passé...

Conséquences familiales:
 le stress est contagieux...et ma femme a tendance a m en vouloir. Compliqué...
Les enfants ont été assez touchés. Voiture cassé , du verre sur les sièges enfants...
Mon fils aîné a été un peu rassuré quand je lui ai dit que le méchant avait fait prout quand je m étais assis sur lui mais il a tendance a stresser quand même...il a insisté lourdement pour se mettre a la boxe et je crois que ce n' est pas anodin.

Conséquences financières:
Voiture. A réparer
Judas a installer...(au début c était ultra stressant de ne pas voir qui était derrière la porte.)
Le côté financier n est Pas le truc le plus grave mais c est un peu chiant quand même, sans compter le temps perdu...ça vient rajouter des moments chiants...

Il n y a pas eu pour moi de conséquence juridique. Je me suis défendu sans lui causer de dégâts importants. Et heureusement...
A priori il n a pas porté plainte contre moi...
Reste que j' ai un oeil derrière moi quand je sors...
J' ai de bons contacts et j' ai pu savoir où il traine en ce moment. C est un autre quartier éloigné que je vais eviter soigneusement. . Ce qui n' empêche qu il peut  revenir dans mon immeuble sa mère y résidant...je me méfie donc...
Pas plus tard que ce matin, mon essuie glace arrière a été cassé dans le garage sur ma place de parking...peut être un signe que ma plainte a enfin été instruite...
Méfiance donc...

Édit pour les fautes.

« Modifié: 30 décembre 2019 à 10:34:03 par Boris »

24 septembre 2019 à 03:21:52
Réponse #1

Lorka-85


bonjour Boris, merci de ce témoignage.

En effet, les conflit de "voisinage", même si il ne vie pas dans ton immeuble directement, le fait de rencontrer souvent les même individue, avec qui on ai ne conflit, me semble la pire situation.

Il t'a quand même attaqué avec un marteau, t'es clairement en danger a mon avis. a voir si le temps apaise la situation durant sa peine de prison.

par curiosité, c'est un immeuble privé ? car sinon, acheter un appartement dans un immeuble HLM, me semble une mauvaise idée.

24 septembre 2019 à 12:13:31
Réponse #2

Hurgoz


Yo,

Déménager, si ça t'es possible n'est pas une mauvaise idée.

Clairement il y a deux mondes dont les intérêts ne vont pas forcément dans le même sens:
- ton bonhomme tire des deals et des vols son moyen de subsistance
- toi qui n'a pas envie de voir ce genre d'activité ce développer dans ton secteur

Du coup, les moyens de résolution des causes racines, y en a pas des masses  que tu puisses appliquer à ton niveau à part aller dans un endroit où il ne sera pas là...

...à moins qu'il ait un grand frère que tu connaisses et avec lequel tu puisses t'arranger.

Tcho
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 septembre 2019 à 07:42:51
Réponse #3

Boris


Salut. Pas de grand frère avec qui discuter a priori.
 Je dois dire que le voisinage a été soutenant et que j' ai obtenu des lettres de témoignages de la scène avec le marteau et des menaces. C est assez rassurant. Je sais aussi que les voisins feront ce qu il faut si j' ai un soucis. Mon grand de 7 ans qui a compris l' essentiel de la histoire a été briefé sur le fait qu en cas de soucis il devait prendre son petit frère par la main et l emmener voir une famille de voisin avec qui on passe pas mal de temps (jardinage collectif, jeux des enfants , quelques apéros...) Pour le reste, les mauvaises rencontres et la violence qui pourrait se dérouler je ne compte pas trop sur une aide des voisins...
Le lieu de friction est le garage ou la mère de l' agresseur a aussi un garage a 5 m du mien...depuis 6 mois, aucune rencontre mais il était en préventive pendant quelques temps.
Son procès n est pas encore passé....il est possible au vu des faits reprochés  qu il aille un moment en prison (mais je compte pas trop là dessus non plus...)
Pour le déménagement, je mise sur 4 / 5 mois avant de vendre mon appartement.
Et en cas de gros pb j' ai pas mal de potes qui peuvent nous héberger en urgence.

25 septembre 2019 à 13:46:20
Réponse #4

guatar



25 septembre 2019 à 14:17:13
Réponse #5

Draven


Je pense que tu a fait l'essentiel... Si les démarches pour le déménagement sont en cours, que la justice est en route, tu peux pas faire grand chose d'autre contre le nuisible...

Bon point pour le fait de dire aux enfants d'aller chez les voisins si ça dérape.

Après a titre perso je me promènerais avec un magazine a la main et un stylo dans la poche aux alentours de chez moi, c'est 0 risques vis a vis de la loi et ça peux dépanner correctement si le nuisible attaque de nouveau ( y'a mieux, mais moins légal... ou du moins ça paraîtrais prémédité si tu finis par le blesser... )

Par contre j'équiperais madame un peu mieux, venant d'une femme ça passera probablement mieux...  ( gel oc .. )
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

25 septembre 2019 à 16:32:21
Réponse #6

ofelas


Situation plutôt similaire dans ma résidence, ça s'est mieux résolu malgré tout, la bac les ont chopé et le locataire qui faisait le lien viré
J'étais quasiment prêt à foutre le camp
Je n'étais pas le seul concerné (tous les locataires et proprio)
La copro a verrouillé le local, en représailles ils ont défoncé la porte d'entrée et à 3 h du mat (j'ai entendu le bruit) défoncé la porte des caves et foutu le feu, heureusement qu'un locataire est allé voir quand ça a démarré, sinon tout cramait et nous avec...
« Modifié: 25 septembre 2019 à 17:29:13 par ofelas »

25 septembre 2019 à 17:48:38
Réponse #7

Hurgoz


La copro a verrouillé le local, en représailles ils ont défoncé la porte d'entrée et à 3 h du mat (j'ai entendu le bruit) défoncé la porte des caves et foutu le feu, heureusement qu'un locataire est allé voir quand ça a démarré, sinon tout cramait et nous avec...

C'est pour ça que je n'en ai pas parlé: c'est assez couru d'avance! Les mecs, pour se venger, foutent le merdié...et comme tu es face à des mecs qui peuvent passer pas mal de temps et d'énergie rien que pour t'emmerder, c'est un peu un bras de fer à la con, surtout si tu part du principe que tu dois te lever le matin pour aller bosser et que tu ne peux donc pas passer la nuit debout.

Tcho
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 septembre 2019 à 18:44:42
Réponse #8

ofelas


Je connais plutôt bien le "problème", j'ai passé mon enfance et une partie de mon adolescence dans une cité
C’était une hlm très calme, comparée à ce qu'il se passait autour, les flics venaient faire une descente toutes les semaines
Les cités des années 70/80 n'avaient rien de comparables avec la criminalité d'aujourd'hui
Grâce à mes parents ont a pu se sortir de là
Mème si je ne cautionne évidemment pas, je comprends
Le fossé qui existait avant entre ne serait ce un smicard et quelqu'un qui gagne entre 2000 et 2500e/mois, aujourd'hui est devenu une abime.
Décomplexés et avec l'aval de la pression sociale, plus les gens ont du pognon et plus ils prennent les autres pour des sous m*rde...   
« Modifié: 25 septembre 2019 à 18:57:19 par ofelas »

25 septembre 2019 à 19:15:32
Réponse #9

Tompouss


Décomplexés et avec l'aval de la pression sociale, plus les gens ont du pognon et plus ils prennent les autres pour des sous m*rde...

J'ai du mal à capter, considérer le mec qui vit de traffics et de vols des biens de ses voisins comme une sous m*rde c'est mal ? J'ai vécu dans une cité aussi lorsque j'étais étudiant, j'avais moins de blé qu'eux et ça les a pas gênés pour me dépouiller  ::) Depuis si je suis du genre tolérance zéro pour ce genre d'individu que je considère comme des cafards c'est pas à cause de mon portefeuille d'actions ou du nombre de chiffres sur mon revenu fiscal mais à cause de leur actes qui nuisent à tout le monde.

Bref on vaut la somme de nos actions, quelqu'un qui passe sa vie à faire de la m*rde est une m*rde, qu'il soit pauvre ou riche à millions  ::)
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

25 septembre 2019 à 19:43:17
Réponse #10

Hurgoz


J'ai vécu dans une cité aussi lorsque j'étais étudiant, j'avais moins de blé qu'eux et ça les a pas gênés pour me dépouiller  ::)

J'ai beaucoup trainé dans les cités quand j'étais gamin - peut être même trop - et je ne me suis jamais fait dépouiller....taxer une clope ou deux..ouais...faut croire que t'as une sale gueule  ;#

Plus sérieusement merci d'en parler, car je pense qu'il y a un point qui est souvent négligé se sont les règles d'une "communauté": dès lors que tu a été identifié comme compatible ou en tout cas "réglo", tu as moins d'emmerdes; par contre si tu cherches à analyser les comportements de la rue et t'en prémunir, sans en connaitre les règles tacites, c'est rapé d'avance. Ce qui est d'ailleurs intéressant, c'est que, peu ou prou, partout sur terre (des coins que je connais), le fonctionnement est grosso merdo le même.

Ca n'en fait pas pour autant des milieux respectables ni que se soit "normal", mais si tu dois vivre avec, c'est pas trop une question de choix...et le manichéisme aura assez peut de prise là dessus.

Tcho
« Modifié: 25 septembre 2019 à 19:49:36 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 septembre 2019 à 20:09:23
Réponse #11

ofelas


Citer
se sont les règles d'une "communauté": dès lors que tu a été identifié comme compatible ou en tout cas "réglo", tu as moins d'emmerdes
C'est une des raisons effectivement
J'ai retraversé mon ancienne cité, qui s'est naturellement bien transformée, et bien d'autres dans d'autres villes de nuit, sans emmerdes...

30 décembre 2019 à 09:02:32
Réponse #12

Boris


Bonjour
Petit bilan a quasi un an de l histoire.
Après un moment de calme lié à l' incarcération du bonhomme (pour une autre histoire) j' ai commencé a avoir des dégradations sur ma voiture (essuie glace, phare...) Nous avons donc lancé l'opération déménagement. Et voilà, nous serons parti fin janvier.
Le type en question revient sur l immeuble (mes voisins le croisent) mais je ne l ai jamais recroisé alors que son garage est a deux mètres du mien...
Je reste donc très vigilant...
Encore quelques jours et je serais tranquille...

30 décembre 2019 à 21:31:31
Réponse #13

Hurgoz


Yo,

Dans cette situation, m'est avis que c'est le plus sage: tu ne sais pas jusqu'où ça peut déconner.

C'est un peu le soucis des portiers: ils doivent gérer la violence, mais encourent quand même le risque qu'un refoulé revienne armé et les plante, ou les suivent quand ils rentrent chez eux et leur fassent un sourire kabyle,...

Bref: dès lors qu'on sait où te retrouver, ça peut vite devenir un soucis.

En tout cas, merci pour ton retour.

Bon courage!
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

01 janvier 2020 à 20:42:39
Réponse #14

Lorka-85


boris, et louer un box pour garer ta voiture, pour 50 euros par mois ? meme si c'est a 2 km, tu peu acheter une trottinette electrique pour faire les trajets :) !
j'essais de voir le pouvoir de nuisance d'un voisin agressif, si une personne n'a pas les moyens de démémanger, donc :
- S'en prendre a ta voiture, garé dehors
- vandalisé ta boite au lettre
- vandalisé ta porte d'entré
- appel téléphonique malveillant / inscription sur des site de spam, porno, site gay, etc..

mais a part ça ? je parle pas de rencontre physique...

01 janvier 2020 à 21:18:46
Réponse #15

Rantanplan


 @Boris.

Si tu as un projet de déménagement, sois discret.
En effet, le fdp pourrait précipiter un passage à l'acte si il apprend que tu sors de sa zone de nuisance.

01 janvier 2020 à 23:05:59
Réponse #16

Boris


Bonsoir! Effectivement je reste discret sur le départ. Après je ne sais pourquoi mais je ne l'ai jamais recroisé alors que certains de mes voisins le voient très souvent. Il a un garage a côté du mien et en un an je ne l ai jamais vu.
En fait j' ai un garage et une place de parking.
Les dégradations se sont faites le jour où on a mis la voiture sur la place de parking par flemme ou par habitude...
Cela ne arrive plus.
Je pense qu en terme de pouvoirs de nuisance il pourrait faire beaucoup de choses, s il est imaginatif....
  j' ai essayé d  anticiper pas mal de trucs par exemple un incendies de palier (les copains pompiers m ayant expliqués qu ils intervenaient pas mal sur ce genre de feux lors de conflits de voisinage) j' ai préparé les extincteurs...
 
Le risque c est de le croiser dans le garage et qu il soit accompagné...
Les degradations a vrai dire c est chiant mais je m en fiche un peu tant que ma famille et moi on garde notre intégrité physique'...
« Modifié: 01 janvier 2020 à 23:11:14 par Boris »

01 janvier 2020 à 23:35:08
Réponse #17

JeVaisAuBois


Salut Boris, je viens de lire ton histoire un peu par hasard (top topic). Je suis désolé de ce qui t'arrive  :(

Bon perso je n'aurais pas du tout pris les mêmes décisions que toi au moment des faits mais c'est du passé, donc on oublie.

Je vais t'expliquer d'où vient ton stress, normalement comprendre aide à gérer. C'est très simple. Ton cerveau est programmé FIGHT OR FLEE = combattre ou s'échapper. Comme tu sais que cette personne est ton ennemi, et menace toi ou ta famille, ton instinct te dit soit de le tuer en premier, soit de déménager. Consciemment ou inconsciemment. Et je sais que tu as + ou - pensé aux deux, pendant tes nuits blanches  :closedeyes: C'est normal, il ne faut pas refouler ça et l'accepter sans honte, même si tes proches ne comprennent pas.

Par contre le "système" t'a bloqué et tu as redouté les conséquences judiciaires du FIGHT. Ensuite tu as commencé à réfléchir et tu as pensé aux possibles représailles, etc. Dans le même temps l'intérêt économique t'a empêché de FLEE, déménager. En plus ça ne se fait pas en 1 semaine, un déménagement. Tu as donc passé des nuits blanches à essayer de comprendre, d'analyser, mais il n'y a rien à analyser. C'est reptilien. Si tu fais ni FIGHT ni FLEE ton cerveau bugue et tu te sens très très mal.

Maintenant il y a deux points importants à noter :
  • En France, il n'y a quasiment plus de justice, la justice n'est donc pas "en route" non, et le stress des procédures c'est pour toi. C'est pas un impayé de loyer là, et pourtant même ça c'est déjà la m*rde !! Ton braqueur qui se balade libre au bout de quelques mois, c'est quoi ça ? Comme je dis souvent, ce pays c'est devenu OPEN BAR.
  • Le point critique est que ce déchet aura toujours un accès au bâtiment, via sa mère.

Donc le calcul est vite fait. Oui, se casser, c'est-à-dire FLEE (ce que ta femme a dû te dire en fait  :doubleup: ). En attendant je n'hésiterais absolument pas à circuler armé (bombe lacrymo, couteau, flash light...) si et seulement si tu es prêt à faire usage de tes armes. Sinon ça sert à rien. Je circule moi-même armé je n'ai aucun problème à le dire (lacrymo et flash light surtout, des fois couteau tard le soir, etc). Je considère que la situation dans ma ville le justifie totalement et je suis prêt à assumer, voir un juge / passer en garde à vue, etc. Comme on dit en self, mieux vaut être jugé par 6 que porté par 8. Eduque ta femme en attendant, sifflet, lacrymo, pas seule dans le garage, etc.
Règle 3 des cartoons: Tout corps passant à vitesse élevée à travers une paroi solide y laissera une empreinte exacte du contour de son corps

02 janvier 2020 à 08:20:40
Réponse #18

Krapo


***

 :blink:

Hum, hum...

Tellement facile de donner ce genre de conseils style "comptoir de café" ( balade toi armé, il n'y a plus de justice en France, éduque ta femme, ... ) derrière son clavier  :-[

Suis-je le seul choqué par la lecture de ce genre de post ?
Laissons glouglouter les égouts !

02 janvier 2020 à 08:26:55
Réponse #19

Krapo


Effectivement je reste discret sur le départ.***
  j' ai essayé d  anticiper pas mal de trucs ***
Les degradations a vrai dire c est chiant mais je m en fiche un peu tant que ma famille et moi on garde notre intégrité physique'...

Tu as un raisonnement et un comportement qui me semblent les plus cohérents devant cette situation que toi seul peut gérer sur le terrain.
Laissons glouglouter les égouts !

02 janvier 2020 à 08:47:15
Réponse #20

Boris


Alors je ne sais pas trop comment répondre. Tout d abord d après les informations que j' ai ce type a des connaissances nombreuses et très armées sur un autre quartier. Je pense que son rôle dans le groupe prend de l ampleur et je ne voudrais pas tenter le diable et que ses compères se sentent le devoir de venir l aider. Je veux a tout prix éviter une surenchère.
Je ne veux pas apporter des précisions trop claires concernant ma préparation  sur un forum public, cependant il est clair pour moi que l' option "couteau" est a éviter a tout prix, déjà pour le manque de puissance d arrêt qu un couteau peut avoir et pour le côté "franchissement du Rubicon" que cela montre. Si je sors un couteau et que je ne fais rien ensuite je suis perdant sur tout les tableaux. Par ailleurs, je veux éviter la prison. Ce type y va régulièrement, il y a des potes , des contacts, les codes. Pour y aller souvent pour le taff, honnêtement, ne veux éviter ça.
Ce n' est pas forcément incompatible avec le fait de se défendre, mais si j' ai mis des coups de couteaux c est direct la garde a vue, suivi de la préventive. Alors que si j' ai trouvé une autre voie , ça peut se défendre...
Ensuite concernant ma femme,  eh bien, ce n' est pas du genre qu on peut eduquer... ;D
Enfin je pourrais essayer mais a mes risques et périls. Mais c est aussi pour ça que je l' aime...!   :love: :love:
Bonne journée et merci pour vos retours...

02 janvier 2020 à 09:12:17
Réponse #21

marcopolo65


Bonjour,
pour avoir discuté avec d'une situation similaire qu'à eu ma fille, je suis d'accord avec "jevaisaubois": c'est FLEE. Car pour lutter, il faut avoir les moyens techniques de le faire. Tout le monde ne les as pas. Et personne ne peut nier que que protéger sa famille, c'est un devoir; mais protéger sa famille en devant lutter contre quelqu'un, ça demande autre chose. En effet, nous ne sommes plus seuls. Cela demande d'autres techniques, d'autres procédures, un autre raisonnement....
Circuler armé, par contre, je suis très circonspect. Je me suis en effet fais contrôler, il y a un peu plus d'un an, avec un kubota artisanal dans la poche. J'étais pourtant en règle, propre sur moi. Et bien, je n'ai pas passé un bon moment.
Et puis honnètement, je n'ose même pas imaginer le merdier dans lequel quelqu'un sera quand il aura blessé, voire peut-être tué, son agresseur, avec une arme qu'il avait sur lui.
Je suis par contre tout à fais d'accord: éduque ta femme, même de force et avec pédagogie. J'avoue que c'est facile à dire car même moi je n'y arrive pas trop, en attendant, "Bientôt, on va redécouvrir la valeur inestimable d'une tribu - DM"
Pour terminer, et pour faire le pendantde l'aspect justice, je ne peux que trop conseillerle livre de François BERT: "Le temps des chefs est venu".
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41oyMfzQyjL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg
Bon courage, Boris et très cordialement à tous.

02 janvier 2020 à 11:46:29
Réponse #22

Oim


Boris, tes décisions me semblent sages et à la mesure exacte du roblème rencontré.
C'est dans la durée qu'il est délicat de gérer ce genre de souci et je dirai que tu le fais au mieux de ce qu'il t'est possible.

"Stay safe!"
 ;) im
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

02 janvier 2020 à 11:58:21
Réponse #23

JeVaisAuBois


:blink:

Hum, hum...

Tellement facile de donner ce genre de conseils style "comptoir de café" ( balade toi armé, il n'y a plus de justice en France, éduque ta femme, ... ) derrière son clavier  :-[

Suis-je le seul choqué par la lecture de ce genre de post ?

Tu ne dois pas être le seul non. Tous ceux qui n'ont pas vécu ces situations d'aggression, pas vécu en HLM, pas été confrontés à la "justice" (dépôt de plainte, procédure), pas vu leur femme menacée dans la rue, etc, pensent sûrement comme toi. Ton avis est donc probablement majoritaire, si ça peut te rassurer. Mais où sont tes conseils à toi, tes recommandations ? Merci de nous les faire partager.

Pour éviter les malentendus je vais repréciser mes recommandations :
  • Je conseille FLEE, c'est à dire partir, déménager. Ce que j'aurais fait rapidement, pas quelques mois plus tard.
  • Je conseille principalement le port de lacrymo (marque TW 1000 en vente libre en France), et une petite lampe tactique (peut aveugler même en plein jour, bouts pointus). Si et seulement tu es prêt à t'en servir, encore une fois. Si tu n'es pas prêt à vider une lacrymo quand quelqu'un te brandit un marteau, c'est pas la peine.

Marcopolo65 ton retex est bienvenu sur ton histoire de kubota. Quelles sanctions (peut-être à mettre dans un autre post pour éviter le hors-sujet) ? Et tu peux nous parler de l'aspect justice de ton livre en 2 lignes ? J'ai lu le résumé sur Amazon, apparemment ça parle de politique ??
Règle 3 des cartoons: Tout corps passant à vitesse élevée à travers une paroi solide y laissera une empreinte exacte du contour de son corps

02 janvier 2020 à 12:36:26
Réponse #24

Hurgoz


Yo,

Le problème de la situation c'est qu'il est trop tard pour tout (à part partir): le mec sait qui l'a dénoncé et donc qui il a en face de lui....dès lors toute attaque ou riposte mènera à une escalade de la violence dont la fin est de toute façon préjudiciable...ça sera à qui a trop à perdre et qui lachera le premier....

Pour la Justice - même si je rejoins dans une certaine mesure le pessimisme de JeVaisAuBois - le principal problème est le temps. Durant l'enquête et l'instruction, même si des mesures d'interdiction de s'approcher sont mises en place, rien ne dit qu'elles seront respectées, ou qu'il ne fera pas appel à un tiers (et qu'il soit libre ou en prison n'y changera rien).

Donc, la technique d'endurer les brimades et éviter de le croiser (ou avoir de quoi fuir, comme une lacrymo qui aura assez peut de conséquences légale), le temps de se tirer me semble la plus optimale dans ce contexte...

Tcho
« Modifié: 02 janvier 2020 à 12:43:53 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité