Nos Partenaires

Auteur Sujet: Idées reçues  (Lu 3545 fois)

15 septembre 2019 à 16:00:50
Lu 3545 fois

Le-Jerome


Bonjour

Ce post est là pour essayer de remettre en question des idées généralement admises par la plupart des gens, y compris dans les milieux liés à la sécu perso et à la survie, des choses entendues ça et là parfois dans des vidéos YouTube, dans des pubs de fabricants.

J'ai choisi de présenter cela sous forme de questions ouvertes, par susciter un peu plus le débat.

3 ou 4 questions :

- Pensez vous que sortir en groupe (avec des personnes non préparées, pas forcément infréquentables mais juste inaverties/insouciantes) est mieux que de sortir seul, à plus forte raison le soir, lorsque on est soi même préparé : vigilance, EDC, compétences etc...
Vu qu'on dit souvent qu'il vaut mieux ne pas être seul, que le groupe dissuade les agresseurs potentiels.

- Conseilleriez vous à quelqu'un qui doit traverser un grand parking très mal éclairé (voire pas du tout) en soirée (tout en sachant que la personne n'a pas pu se garer ailleurs, cela arrive parfois) de systématiquement flasher minutieusement d'emblée les alentours avec une torche 1000 lumens dans un rayon de 120 m ?

- Est ce que c'est forcément mieux d'offrir un outil de défense improvisé ou par nature tel que spray, porte monnaie SAP, magazine etc... que de laisser la personne sans rien ?

- Les sprays, Yoogo etc accrochés au clés (porte clé de la maison, de la voiture), et même les clés elles même, c'est systématiquement un plus en matière de défense personnelle ? vous le conseilleriez ou pas ?

Jérôme
« Modifié: 15 septembre 2019 à 16:19:51 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

15 septembre 2019 à 19:13:43
Réponse #1

Boris


Je ne sais pas pour le spray, mais le yoogoo il est a mon porte clef mais ce n' est pas en frappe direct que je l' utiliserais mais plus en poignée pour se servir du trousseau comme fouet.
Il y a un an j' ai subi une attaque et je ne l ai même pas utilisé. Me servant uniquement de mes mains, pieds, genou et de ce que j' ai appris et utilise régulièrement a l' entraînement (boxe/Jjb). Sur le moment, et dans le stress du combat j' ai pas du tout eu le réflexe de le saisir (et avec le recul pour des raisons judiciaires, tant mieux...)
Pour le parking, s il est mal éclairé il est possible que moi aussi je ne sois pas trop visible. J' aurais tendance , si je devais traverser un endroit comme ça (mais je préfère faire un détour) a marcher dans le noir, a me faire discret. Et en plus je n' ai pas de lampe 1000 lumens...
Pour les cadeaux, j évite d offrir des saps, yoogoo ou autres trucs de défense a des gens qui n y voient pas l' intérêt. A la limite offrir un beau sap en cuir  a quelqu'un qui y voir un intérêt mais sinon...je pense qu il finirait dans un tiroir.

15 septembre 2019 à 19:23:46
Réponse #2

Le-Jerome


Salut Boris

Merci pour ton retour, et pour ton expérience cela serait intéressant de nous faire un retour (si ce n'est déjà fait sur un autre fil), savoir comment tu t'en es sorti et aussi les suites dans les heures et les jours suivants (voir mon fil sur la garde à vue, d'autant plus si tu as su éviter celle ci !).

Pour l'éclairage je pars plutôt du principe que je préfère rester discret et ne pas attirer l'attention sur moi, donc quelques lumens pour voir convenablement où je marche et seulement à quelques mètres (8-10 m maxi), sachant que dans ces conditions je verrai forcément quelqu'un arriver.

Tout en pouvant suffisamment voir ses mains, sa posture etc sans même avoir à l'éclairer directement en pleine face, donc en restant en situation neutre, donc gérable dans 99% des cas si rien de hautement suspect n'apparait.

Mais franchement, dans les nombreux retours d'expérience que j'ai analysés, je n'ai jamais vu de civils faire la différence dans une situation de sécu perso (en tout cas sur la voie publique) à l'aide d'un éclairage extrêmement fort, que ça soit en préventif (pour scanner un lieu) ou en défense (éblouissement de l'agresseur).

Je pense même que de créer la confusion avec la police/gendarmerie (se faire involontairement passer pour ce qu'on n'est pas dans l'esprit d'un délinquant) ou solliciter l'attention d'individus mal intentionnés dans un rayon de 100 m n'est pas une bonne idée.

La plupart du temps, la torche sert sur un parcours de 200 m parce qu'une série de lampadaires est en panne (vécu plusieurs fois l'hiver dernier) ou 1 minute sur un parking de 3000 m²  :)

Il n'en va bien sûr pas de même à domicile pour éclairer une cour fermée/un jardin sur une propriété privée clôturée, et cela depuis une fenêtre, où là, la situation est sans équivoque en cas de présence nocturne, et ou une levée de doute énergique s'impose (on est dans notre bon droit, surtout en zone rurale), avec toute la puissance possible (300, 500, 1000 lumens ou beaucoup plus) et quasiment sans limitation de poids/encombrement.

Le sujet connexe que j'avais justement abordé ici :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,65828.0.html
« Modifié: 15 septembre 2019 à 19:48:17 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

15 septembre 2019 à 20:05:06
Réponse #3

Tompouss


1) Non si ça pue je préfère être seul qu'accompagné de gens ne sachant pas se démerder seul, si je dois protéger quelqu'un et faire face à une menace en même temps ça va être coton. D'ailleurs à ce sujet ma femme maîtrise quelques bases et je la fais driller régulièrement, forcément c'est avec elle que je suis le plus souvent  ;)

2) Conseiller de balayer et scanner la zone à n'importe qui non, par contre perso je le fais quand c'est une zone inconnue, si je connais le coin je reste dans le noir.

3) J'offre jamais rien de ce genre, il est arrivé qu'on me demande conseil en la matière, pour les personnes pas habituées à la SD je leur préconise systématiquement le spray, par contre je les fait driller un minimum le déploiement et les frappes (en les brusquant un peu parfois pour qu'ils ou elles voient ce que ça fait sous stress, souvent c'est moi qui pleure à la fin  ;#)

4) Perso j'ai un trousseau de clefs minimaliste, un pass pour boulot, une clef pour chez moi, pas très utile. Je préfère avoir les mains libres pour des saisies. J'aime bien les SAP toutefois mais c'est quand même super dévastateur et source de problèmes juridiques, si ça peut éviter de finir 6 pieds sous terre c'est bien mais bon finir sa vie en cage est-ce que c'est vraiment mieux ?  :-[
« Modifié: 15 septembre 2019 à 20:10:49 par Tompouss »
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

15 septembre 2019 à 20:39:05
Réponse #4

Stanislas


1. si je sort c'est forcement avec des ami(e)s ou famille (quasiment tous former a la défense perso) , je ne peut pas prévoir si ça va mal tournée, j'essaye d'anticiper, vigilent et nésite pas à le faire savoir ( si sa pue).

2. Si je ne connais pas l'endroit , et qu'il est vraiment sombre , je balaye avec ma lampe 30/120 lm, sécurisé ma progression, car s'il y a plusieurs individu je ne veut pas me retrouver avec "1" derrière moi au moment du replis.   
si le but du  groupe d'individus ou un solo, est déjà en place et préparer , ils m'aurons ou ma déjà vu avant et donc préparer à l'acte (pas moi  >:()  , donc a moi de les repérer le plus tôt possible pour le replis.
Dans d'autre cas hors agression , voir les obstacle, trou, animaux dangereux (yeux qui brille )  etc.... 

3. je n'offres jamais rien de produits de ce genre,  Adulte responsable !! je conseille mais à eux de faire leur propre choix . un produit imposer ne sera pas forcement bien utilisé. et comme je ne suis pas expert alors je ne peut former.

4.Quasiment identique au sujet 3 .  le self défense  est très compliquer pour un novice et surtout avec des objet de défense.  s'éloigner est une priorité pour moi , avec ce genre d'objet il faut être très prés, du combat rapprocher . je préfère leur apprendre les coup vicieux à 1 mètre longueur de jambes, et si trop proche lors d'une saisie , genoux et coude .
« Modifié: 15 septembre 2019 à 21:02:13 par Stanislas »
"Mieux vaut vivre 1 jour comme un lion que 100 ans comme un mouton"

15 septembre 2019 à 21:18:15
Réponse #5

Le-Jerome


Pour ma part :
1) Non, je préfère toujours être seul : je choisi où je vais/ne vais pas, à quelle heure, où je m'installe (au restaurant par exemple), garde 100% de ma vigilance et peut partir/changer de direction dans la rue, anticiper, gérer un éventuel contact inconnu comme je le veux.
En plus de cela, je ne suis pas confronté à des paramètres que je ne maitrise pas : insouciance voire dans certains cas stupidité de l'entourage, mauvaises réactions, obligation morale éventuelle de protéger etc.

2) déjà expliqué plus haut en détails : Grey man / low profile en priorité donc petit éclairage discret, éclairage puissant en dernier recours si début des hostilités, pas avant.
Les individus attendant planqués dans l'ombre existent, mais ils sont statistiquement rares et restent repérables à courte distance avec quelques lumens, en comparaison des détraqués qui s'excitent dés qu'ils remarquent quelque chose de spectaculaire/inhabituel, comme un faisceau puissant.

3) La plupart du temps, un outil de défense que l'on offre sans autre explication ne sera pas forcément toujours utilisé à bon escient (mal placé, oublié, mal manipulé, exhibé trop tôt) et sera hélas souvent un objet contra-phobique, qui risque d'être sans utilité le moment venu voire pire, risque de pousser à l'imprudence du fait du faux sentiment de sécurité.
Dans le meilleur des cas, cela donnera un peu d'assurance et véhiculera un message non verbal plutôt favorable, mais c'est risqué.
Si on fourni de la documentation et des explications complètes (vidéos, tutoriel, conseils, infos importantes etc) en insistant sur les points importants, cela peut largement aider, pour le spray surtout.
Et plus encore avec un drill, mais une certaine préparation à la défense à mains nues sera toujours un important complément.
Mais malgré tout, si la personne est raisonnable et tient compte d'un minimum de conseils, cela peut servir aussi le moment venu, quantité de gens s'en sont sortis avec des sprays, sans avoir quasiment aucune connaissances ni entrainement avec l'outil, n’exagérons pas non plus !  :)
Pour une femme asperger la tronche à 40 cm ne demande aucune compétence martiale.

4) attachés aux porte-clés ? pas vraiment, je n'aime pas l'idée d'engager dans des frappes un objet qui, si il se casse ou est saisi, ne me permet plus de prendre la fuite (voiture) ou de m'enfermer chez moi.
Pire : l'agresseur se retrouve avec les clés de la maison.

Mais je reconnais cependant qu'il peut être utile de l'avoir par définition à la main aux moments critiques (entrée/sortie de chez soi, d'un véhicule), par ailleurs et évidemment, en dernier recours si il faut frapper avec des clés, ne pas hésiter.
Je suis en revanche absolument pour attacher au porte clé des outils secondaires d'une dimension prévue pour, mais non orientés directement défense personnelle : par exemple ResQme, mini torche à pile LR03 (type Fenix E01), masque de bouche à bouche type croix rouge, mini canif, sifflet...ce sont là pour moi des cadeaux à offrir sans modération, qui rendront toujours service  :doubleup:
A la limite le Yoogo, pour une femme par exemple, qui peut servir pour porter un sac.
« Modifié: 15 septembre 2019 à 21:46:35 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

16 septembre 2019 à 17:02:14
Réponse #6

Stanislas


Pour ma part :
1) Non, je préfère toujours être seul : je choisi où je vais/ne vais pas, à quelle heure, où je m'installe (au restaurant par exemple), garde 100% de ma vigilance et peut partir/changer de direction dans la rue, anticiper, gérer un éventuel contact inconnu comme je le veux.
En plus de cela, je ne suis pas confronté à des paramètres que je ne maitrise pas : insouciance voire dans certains cas stupidité de l'entourage, mauvaises réactions, obligation morale éventuelle de protéger etc.


j'ai sans doute pas bien compris le sens du sujet N°1    :huh:
je vois deux sujet dans le 1 :

1.1   on parle d'un moment de la vie courante où l'on ne peut pas savoir ce qu'il va ce passer ? donc vu les réponses " je reste seul tout le temps , je sors seul et vais au restaurant seul "  :'(

Perso Sa m'empêche toujours pas de choisir où l'on va, " je vais/ne vais pas, à quelle heure, où je m'installe (au restaurant par exemple), garde 100% de ma vigilance "    citation de Le-Jérôme
Au restaurant avec des amies toujours face à la salle dos contre le mur si possible. au bord de la table , pour être plus rapide. 
je vais/je vais  pas:   je regarde le coins est refuse si c'est trop risqué et propose autre choses (mes ami(e) on l'habitude et réagit pareil maintenant).
100% de ma vigilance : toujours pareil avec ou sans compagni(e) , même avec un ami aussi bon en sport de combat sa ne change rien. vigilance au max.

1.2  On parle d'un moment de la vie où l'on ait certains que sa va merder , que le coins que l'on traverse est très critique, et que l'on a pas le choix pour arriver au R.D.V  alors je répondrais la même chose que vous    ;#  Mieux vaut partir seul . mais là les risque sont anticiper et préparer .


Pour le 4)  je suis entièrement d'accort avec les clés (ne pas sens servir), le risque de les perdre ou de se les faire voler est trop grand. aucun moyen de rentrer chez soi ou prendre sa voiture, en espérant juste que le sac a main pour une femme ou un homme sa sacoche ,n'est pas rester sur les lieux (papier adresse etc..) ou simplement de se faire suivre. Mode parano là  ^-^.
"Mieux vaut vivre 1 jour comme un lion que 100 ans comme un mouton"

16 septembre 2019 à 19:30:59
Réponse #7

Oim


Citation de: Le-Jerome
...

4) attachés aux porte-clés ? pas vraiment, je n'aime pas l'idée d'engager dans des frappes un objet qui, si il se casse ou est saisi, ne me permet plus de prendre la fuite (voiture) ou de m'enfermer chez moi.
Pire : l'agresseur se retrouve avec les clés de la maison.
...
Tu peux aussi avoir un trousseau de clefs de " pas de chez toi" .
Genre toutes les clefs qui trainent et qu'on sait sait plus ce qu'ellles ouvraient.
(au bout d'une tresse en paracorde élastique par exemple ;-)
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

16 septembre 2019 à 20:03:30
Réponse #8

Rantanplan


1. Ne se prononce pas. Je suis sur qu'il y a des études sur le sujet.

2. L'arme doit être prête pour contre-agresser (on préfèrera ne pas avoir à s'en servir). Ce n'est pas au dernier moment que l'on va bidouiller dans les modes d'éclairage. Je me suis déjà défendu avec une lampe dite tactique.   

3. Un outil est le prolongement des compétences. Incompétence = il peut se produire l'inverse de la destination de l'outil, donc aucun cadeau de ce genre sans une formation. J'ajouterai que si on ressent le besoin d'armer ses proches, il faut déménager, soit prendre des anxiolytiques.  ;#

4. Ne se prononce pas. Aucune idée de la puissance d'arrêt d'un porte clef.

17 septembre 2019 à 10:51:37
Réponse #9

Kilbith


L'exercice est un peu factice, mais pour le plaisir de discuter... ;)


- Pensez vous que sortir en groupe (avec des personnes non préparées, pas forcément infréquentables mais juste inaverties/insouciantes) est mieux que de sortir seul, à plus forte raison le soir, lorsque on est soi même préparé : vigilance, EDC, compétences etc...
Vu qu'on dit souvent qu'il vaut mieux ne pas être seul, que le groupe dissuade les agresseurs potentiels.

On n'est pas à "Kaboul" normalement (Avant on aurait dit Beyrouth...comme quoi les modes)

Si on a une activité sociale c'est pour le plaisir d'être ensemble. Evidemment, il y a des lieux, des heures et des endroits qu'il est préférable de ne pas fréquenter si on veut minimiser les risques.

Après, c'est affaire de circonstance et de jugeote. Si on entre dans un lieu "louche" avec une équipe de rugby éméchée, ça va finir en danse. Si on y rentre avec 14 copines de l'agence Elite, aussi. Mais pas pour les mêmes raisons, et pas le même type de problème.

Citer
- Conseilleriez vous à quelqu'un qui doit traverser un grand parking très mal éclairé (voire pas du tout) en soirée (tout en sachant que la personne n'a pas pu se garer ailleurs, cela arrive parfois) de systématiquement flasher minutieusement d'emblée les alentours avec une torche 1000 lumens dans un rayon de 120 m ?
Idem : on n'est pas à Kaboul.

Si le lieu est vraiment louche, ne pas revenir seul, se garer à proximité, lieu éclairé, prendre un taxi...ou ne pas y aller.

Si on se place dans ton scénario...AMHA une lampe est un bonne idée. Elle évoque les forces de l'ordre et en général les malfrats préfèrent des proies plus "tendres". Mais il existe aussi des endroits ou une embuscade spécifique contre les FO est possible. On ne devrait pas s'y trouver.



Citer
- Est ce que c'est forcément mieux d'offrir un outil de défense improvisé ou par nature tel que spray, porte monnaie SAP, magazine etc... que de laisser la personne sans rien ?

Cela dépend de la personne.

AMHA un objet perçant, explosant ou contondant spécifique doit être évité dans 99,999% des cas en dehors de Kaboul. Les problèmes potentiels sont supérieurs aux gains par chez nous. Et si c'est le cas cela nécessite un peu (beaucoup) de drill.

En revanche une bombe gazeuse c'est pas mal, encore plus pour une fille. Pour une fille c'est souvent "justifiable" (pas toujours!) et la protection est bonne sans grande habilité.

Un autre intérêt de la gazeuse c'est que cela ne laisse pas de séquelles habituellement.
D'aune part, cela permet de mieux gérer la zone grise du "j'y vais j'y vais pas". D'autre part une fois utilisé, l'affaire à plus de chance d'en rester là, même en cas d'erreur d'utilisation.
En revanche entailler un malfrat n'est pas sans conséquences. Et ne parlons pas d'un type voulant seulement demander son chemin.

Évidemment, un drill minimum est obligatoire...un peu plus qu'un simple essai tout de même avec la bombe d'entrainement. Et surtout on doit insister sur le fait que cela ne DOIT PAS inciter à perdre du bon sens et à s'exposer aux risques inutiles.

Il y a des contre exemples pour les trucs perçant : une petite épingle acérée peut avoir un effet dissuasif/éducatif certain sur les "gros lourds" frotteurs/colleurs au cinéma ou dans les transports en commun dans les circonstances communes.



Citer
- Les sprays, Yoogo etc accrochés au clés (porte clé de la maison, de la voiture), et même les clés elles même, c'est systématiquement un plus en matière de défense personnelle ? vous le conseilleriez ou pas ?

Je ne le conseillerais pas. Pas mal de raisons ont déjà été données ci-dessus.

Au surplus :
- Franchement je ne vois pas comment un "YOOGO"pourrait égaliser les chances entre une frêle jeune  fille innocente de 50kg et un Golgoth vicieux et expérimenté.

Notez que, par respect du patriarcat en vigueur, j'ai mis "frêle jeune fille" pour sauvegarder les apparences mais on pourrait y substituer "jeune athlète de 20 ans" sans problème. On est dans un contexte d'agression.

- En revanche, pour quelqu'un d'expérimenté tout est utile "all is better than nails".

- Sauf que la personne (homme ou femme) expérimentée ne sera pas au mauvais endroit au bon moment et si elle doit s'y rendre elle n'aura pas un YOOGO.


En résumé :

Evitement, fuite c'est le plus simple. Désescalade c'est probablement bien, mais pas simple. Si on est en dehors de ces cas c'est comme dans la Marine dans la tempête : "trop fort ne saurait manquer".

A défaut un Yoogo c'est mieux que rien, c'est juste que puisqu'on en est là autant avoir du lourd. On pourrait arguer que le Yoogo c'est "discret" et partant de là "légal". AMHA c'est prendre les FO pour des truffes et ce sera à leur discrétion.

Même s'il seront, selon les circonstances,  plus coulant envers ce type d'objet qu'envers une kalash bien sûr ou même un "poing américain". L’argument peut tenir la route,  mais ils le seront encore plus devant des objets du quotidien (ex : maglite) qui en plus sont utiles plus souvent et totalement justifiables de port la plupart du temps.

Dernier truc : pour tout objet perçu comme pouvant les menacer directement que ce soit effectivement ou symboliquement (ex : couteau papillon) selon les circonstances...Les FO ne seront pas cool du tout.



EDITH : evidemment, même j'ai déjà testé un yoogo, je ne suis en rien un spécialiste de la SD/SP, instructeur en la matière ou membre des FO. C'est juste l'avis d'un forumeur.
« Modifié: 17 septembre 2019 à 11:45:24 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

17 septembre 2019 à 12:48:54
Réponse #10

Hurgoz


On n'est pas à "Kaboul" normalement (Avant on aurait dit Beyrouth...comme quoi les modes)

Si on a une activité sociale c'est pour le plaisir d'être ensemble. Evidemment, il y a des lieux, des heures et des endroits qu'il est préférable de ne pas fréquenter si on veut minimiser les risques.

Après, c'est affaire de circonstance et de jugeote.

Merci Did!  :up:

La PP doit servir à vivre normalement, dans le contexte qui est le sien, en ayant conscience des risques et en ayant de quoi les gérer, pas finir complètement parano à avoir peur de sortir de chez soi et finir soi même en étant un problème pour la société...   :glare:

Citer
Si on se place dans ton scénario...AMHA une lampe est un bonne idée. Elle évoque les forces de l'ordre et en général les malfrats préfèrent des proies plus "tendres". Mais il existe aussi des endroits ou une embuscade spécifique contre les FO est possible. On ne devrait pas s'y trouver.

Juste une approche sur ce point: les parkings servent à tout plein de trucs et pas juste à tendre des pièges aux pieds tendres: organiser des rencontres, se planquer du froid, de la pluie, etc...des fois, aussi, à se garer. Dès lors, mon attitude va dépendre de ce que j'aurais repéré en amont, des infos que j'aurais eu...

Tcho
« Modifié: 17 septembre 2019 à 13:49:16 par Hurgoz »
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

17 septembre 2019 à 18:39:39
Réponse #11

Boris


Justement je sors avec une quinzaine de copines de l agence Élite ce soir s il y a des motivé - e-s pour nous accompagner... ::)

18 septembre 2019 à 01:45:46
Réponse #12

Lorka-85


Comme ça parle lampe torche comme moyen de défense, je trouve ça crédible comme accesoire de défense, mais surtout en mode secondaire (pouvoir enchaîner de la self défense juste après par exemple).

Sur un site chinoise bien connus, vous pouvez acheter pour 2 euros une lampe torche dite "zoomable", avec une lentille qui concentre le rayon, l'avant de la lampe coulisse, un exemple :
https://fr.aliexpress.com/item/32952747751.html?spm=a2g0o.productlist.0.0.d58c291611ZSDW&algo_pvid=0aaac9b7-8e06-4c89-a64b-3eb596a96491&algo_expid=0aaac9b7-8e06-4c89-a64b-3eb596a96491-10&btsid=21e035de-5895-4f06-bb48-4d377942db59&ws_ab_test=searchweb0_0,searchweb201602_5,searchweb201603_53
Préférez celle avec un seule mode (On / off) pour pas s'embrouiller avec le mode faible, moyen, haut, surtout qu'a ce prix, elle ne mémorise pas le dernier mode utilisé. (tapez : flashlight zoom 1 mode par exemple dans le moteur de recherche du site)

Elle marche avec une banal batterie AA de 1,5 v, mais vous pouvez lui mettre une batterie lithium ion rechargeable de référence 14500, de 3,7 volts, pour doubler la puissance lumineuse émise. (comptez 15 euros pour un chargeur + 2 piles 14500, regardez sur ebay  par exemple)

De mon coté, quand je dois sortir dans un endroit inconnus, mal réputé, éventuellement de nuit,  j'utilise cette lampe comme accessoires secondaire pour ma petit matraque télescopique en acier trempé "ESP kompact" de 53 cm déployé (31 cm plié) pour 270 grammes seulement (une merveille, environs 35-45 euros). Je lui ai rajouter une sangle en caoutchouc a base de chambre a air de velo enroulé,pour une meilleurs prise en main (car elle est très fine)

L'idée d'éblouir avec un faisceau lumineux concentré un agresseur (efficace a moins de 1,5 m), pour qu'il ne puisse pas voir les frappes venir, si la fuite et la dialogue n'ont pas suffit, est un avantage redoutable je trouve, même si l'effet ne dur que 3 secondes (par exemple, mais c'est peu être plus )

Je vous ai fait une photo de comparaison de taille de ma "matraque éblouissante" et une lampe torche plus grosse, qui focus aussi le rayon (avec un reflecteur, donc tete plus large) et qui utilise une grosse batterie lithium 3,7 de référence 18650 (les mèmes que les trottinettes ou voitures électriques).
Les deux lampes (la petite à la batterie 14500 3,7v) ont la mème puissance a 50 cm (15 000 lux), a 1 mètres, la grosse a 7 000 lux, et la lampe de ma matraque, 5 000 lux, ce qui reste redoutable comme puissance.



J'utilise ce model de luxmètre, donc c'est la petite surface blanche qu'on éclaire, tel un oeil humain :

18 septembre 2019 à 09:00:45
Réponse #13

Le-Jerome


Citer
De mon coté, quand je dois sortir dans un endroit inconnus, mal réputé, éventuellement de nuit,  j'utilise cette lampe comme accessoires secondaire pour ma petit matraque télescopique en acier trempé "ESP kompact" de 53 cm déployé (31 cm plié) pour 270 grammes seulement (une merveille, environs 35-45 euros). Je lui ai rajouter une sangle en caoutchouc a base de chambre a air de velo enroulé,pour une meilleurs prise en main (car elle est très fine)

L'idée d'éblouir avec un faisceau lumineux concentré un agresseur (efficace a moins de 1,5 m), pour qu'il ne puisse pas voir les frappes venir, si la fuite et la dialogue n'ont pas suffit, est un avantage redoutable je trouve, même si l'effet ne dur que 3 secondes (par exemple, mais c'est peu être plus )

Merci pour les informations, l'idée d'éblouir un agresseur pour enchainer sur fuite et/ou frappe est bien l'idée générale, cependant on peut aussi considérer la lampe comme étant d'abord et surtout un objet permettant d'y voir correctement autour de soi (dans un rayon d'une dizaine de mètres), tout en envoyant un signal de vigilance, et à la limite permettre une percussion.

Par contre je ne sais pas de quel endroit inconnu et mal réputé il s'agit, mais ne peux tu pas tout simplement l'éviter ? dans la mesure où :
- Franchement en cas de contrôle, j'ai quelques doutes sur la négociation avec les forces de l'ordre en cas de port d'une télescopique (qui n'a rien à voir avec un spray niveau dangerosité), surtout accolée à une lampe tactique qui ne laisse aucun doute sur le montage en question, étudié pour le rendre encore plus dangereux, quant à l'usage envisagé.  :huh:
- Même remarque pour la justification après usage, qui probablement grincerait.
- A l'inverse, associer une lampe low-profile (pas de couronne dentée agressive) dans une main et un magazine plié dans l'autre, pourquoi pas, de même associer spray et lampe (tout est mixable !).

Justement, porter une télescopique (en dehors de l'aspect illégal et absolument pas toléré) sans être réellement formé à l'usage du bâton, ses risques et surtout ses limites et conséquences, ne peut qu'apporter de graves problèmes.

L'ennui aussi c'est que le gamin de 18 ans qui n'a pas le recul sur les choses et lis le forum, en voyant ta photo va vouloir faire pareil et se balader avec, avec tous les risques que cela comporte, Pour lui ET pour les autres:o

Si je peux me permettre (mais ce sont tes choix) je trouve que cela va trop loin, ce genre de montage, même si je conçois qu'il est évidemment malheureux que des citoyens en arrivent à ce genre d'imprudence judiciaire et autres "bricolages de hooligans", faute de bénéficier d'un cadre légal qui permettrait un port encadré et responsabilisé, avec formation, d'un outil de défense réellement adapté aux situations les plus graves.
:-\
Je connais le modèle de telesco compact en question : c'est effectivement le modèle 16 pouces de ESP, pour l'avoir chez moi et uniquement chez moi.

Pour la lampe, plutôt que de prendre un modèle chinois à 2 euros sur "AliBabaExpress", ne vaut il mieux pas économiser les 30 à 40 euros du bâton et acheter une Fenix/Nitecore ? (produit sérieux, fiable et garanti)
https://www.lampe-torche-fenix.fr/lampe-fenix-e12.html
(lien placé seulement pour exemple)


« Modifié: 18 septembre 2019 à 09:44:16 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

18 septembre 2019 à 09:26:10
Réponse #14

Kilbith


Bonjour,

Toujours pour Monsieur et Madame "tout le monde" :

Le truc d'éblouir le malandrin avec une lampe, me semble pour le moins aléatoire. Ce qui me semble réalisable sous stress c'est d'utiliser la lampe comme kubotan.

Le modèle doit être simplement solide et de bonne ergonomie, on parle d'une utilisation éventuelle et secondaire...ce qui devrait être le cas sauf si vous êtes un spetnatz de l'ombre.

Les modèles courant en aluminium anodisés un peu plus larges que la paume et existant depuis 20 ans sont bien et "grey light". Pour allumer on tourne la tête, c'est tout.

Ca c'est takticool, très éventuellement utile pour reprendre Huguette, mais pas "grey light"



Utilisez si possible des piles Lithium, elles sont plus endurantes dans le temps et fonctionnent même par temps froid. Elles sont aussi plus légères ce qui est mieux pour la fonction principale.

Evitez d'attacher des clefs à cette lampe évidemment. De toute façon il ne faut pas attacher de truc durs à vos clefs de voiture : en cas d'accident grosses blessures en perspective.

Ici comme ailleurs un peu de technique et un bon peu de drill améliorent grandement l'efficacité. 

Ce sont des objets du quotidien qui multiplient (un peu) votre force d'impact. Si vous ratez la cible où si vous n'avez pas grand chose à multiplier...l'effet sera nul. 
« Modifié: 18 septembre 2019 à 09:31:36 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 septembre 2019 à 09:41:28
Réponse #15

Le-Jerome


Bonjour,

Toujours pour Monsieur et Madame "tout le monde" :

Le truc d'éblouir le malandrin avec une lampe, me semble pour le moins aléatoire. Ce qui me semble réalisable sous stress c'est d'utiliser la lampe comme kubotan.

Le modèle doit être simplement solide et de bonne ergonomie, on parle d'une utilisation éventuelle et secondaire...ce qui devrait être le cas sauf si vous êtes un spetnatz de l'ombre.

Utilisez si possible des piles Lithium, elles sont plus endurantes dans le temps et fonctionnent même par temps froid. Elles sont aussi plus légères ce qui est mieux pour la fonction principale.

Evitez d'attacher des clefs à cette lampe évidemment. De toute façon il ne faut pas attacher de truc durs à vos clefs de voiture : en cas d'accident grosses blessures en perspective.

Ici comme ailleurs un peu de technique et un bon peu de drill améliorent grandement l'efficacité. 


Salut Killbith,

Effectivement les lampes low profile, selon moi c'est à voir d'abord comme ... euh une lampe en fait, avec tout ce que cela permet comme dépannage et polyvalence, de l'accident/incident de la vie courante au confort psychologique de bénéficier d'un éclairage puissant à disposition, comme outil de prévention aussi puisque cela permet d'y voir parfaitement 10 mètres autour de soi (pas besoin forcément de flasher les délinquants qui zonent à 100 m ! ce qui me semblerait justement beaucoup plus souvent source de problème que d'amélioration des circonstances).

Après l'éblouissement n'est qu'un "plus" pour regagner un avantage tactique sur l'instant, mais un plus qui peut largement faire la différence !
Pour les piles au lithium, en effet : plus chères certes, mais meilleure tenue au froid et surtout énergie disponible jusqu'au vidage complet, alors que les alcalines dans les lampes compactes ont tendance à perdre en puissance passé les première minutes.

Citer
Ce sont des objets du quotidien qui multiplient (un peu) votre force d'impact. Si vous ratez la cible où si vous n'avez pas grand chose à multiplier...l'effet sera nul.

Si, le cas échéant ce qu'on va multiplier, ce sont les emm**des  ;D
« Modifié: 18 septembre 2019 à 09:47:05 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

18 septembre 2019 à 09:55:15
Réponse #16

Kilbith


Si, le cas échéant ce qu'on va multiplier, ce sont les emm**des  ;D

Souvent on trouve ce genre de remarque : "si vous utilisez mal une arme lors d'une agression, elle risque de se retourner contre vous et ce sera pire"... avec comme sous entendu "vous feriez mieux de ne pas recourir à une arme"

Je ne suis que partiellement d'accord. Dans le cadre d'une agression le type veux vous défoncer au mieux. Si vous vous défendez, il va vous...défoncer au mieux.

Personnellement, j'ai toujours du mal à faire reposer mon bien être et mon intégrité physique et psychologique sur le sens éthique et la modération morale d'une personne qui n'en a pas.

C'est vrai que dans le cadre d'une simple rixe ou d'un vol le fait d'avoir une arme peut entrainer un phénomène d'escalade. Et ça il faut absolument l'éviter.

Mais il me semble que le problème dans cette hypothèse, c'est d'utiliser une arme dans des situations où ce ne devrait pas rationnellement et légalement être le cas.

On dit aussi que si vous transportez des moyens de défense, les malandrins s'adapteront et vous agresseront "plus fort" (je vois mal ce que cela peut être...deux coups de pieds dans la tête plutôt qu'un seul?).

Peut être, d'ailleurs c'est un argument qui justifiait le fait que les Policier anglais ne soient pas armés par le passé. Il me semble que ce n'est plus le cas.

En somme, si on est dans une situation d'agression qui justifie légalement et moralement de se défendre et  si on est prêt à l'assumer, autant ne pas se faire de nœuds au cerveau et de ne pas refuser les moyens de le faire disponible légalement dans son environnement.

On n'est pas dans un duel avec Jean Marais au commande, on est dans une situation asymétrique (un agresseur choisie rarement une victime qu'il juge plus forte que lui) et il faut recourir à tout les moyens légaux disponibles pour  non pas "égaliser", mais retourner la situation.

Et oui : ça ne fonctionne pas toujours.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 septembre 2019 à 11:20:58
Réponse #17

Klaus


- Pensez vous que sortir en groupe (avec des personnes non préparées, pas forcément infréquentables mais juste inaverties/insouciantes) est mieux que de sortir seul, à plus forte raison le soir, lorsque on est soi même préparé : vigilance, EDC, compétences etc... Vu qu'on dit souvent qu'il vaut mieux ne pas être seul, que le groupe dissuade les agresseurs potentiels
En se posant la question d'avec qui ne pas sortir, on peut aussi pour faire de la prévention en faisant le tri suivant où on sort dans ses connaissances les plus relous, agressifs à l'alcool, etc. Rien de pire que de faire le diplomate en s'excusant pour un pote bourré/défoncé qui fait des poutous aux gens sans leur permission (le gentil relou), ou de se retrouver à se bastonner parce que un de ses potes est vénère et a besoin de se défouler (le méchant relou)... L'agression peut venir de ceux avec qui on sort, je pense particulièrement aux potes de potes qu'on voit pour la première fois (et un ou deux incurables de ses amis, mais qu'on adore quand même!  ;#)


- Conseilleriez vous à quelqu'un qui doit traverser un grand parking très mal éclairé (voire pas du tout) en soirée (tout en sachant que la personne n'a pas pu se garer ailleurs, cela arrive parfois) de systématiquement flasher minutieusement d'emblée les alentours avec une torche 1000 lumens dans un rayon de 120 m ?

Je ne sais pas si ruiner sa vison nocturne à coup de torche 1000lm est le meilleur plan avant de traverser un endroit sombre. Marcher silencieusement en mode orange et au milieu des allées, rester vif, affûter son ouïe et se tenir "prêt à" en préparant sa lampe pour éclairer une zone d'où viendrait un bruit suspect me semble plus efficace. On pourra éventuellement sortir sa gazeuse et la tenir prête dans l'autre main. Attention à l'effet tunnel quand on marche avec une lampe de nuit (focalisation sur le faisceau+noir absolu autour). Le mode "balayage" en marchant fait vraiment flic en patrouille ou personne apeurée, je pense que c'est contre-productif. Et au final, ne pas hésiter à faire un ou deux kilomètre à pied pour se garer à la lumière, y'a toujours le choix.


- Est ce que c'est forcément mieux d'offrir un outil de défense improvisé ou par nature tel que spray, porte monnaie SAP, magazine etc... que de laisser la personne sans rien ?
Une gazeuse, liquide ou mousse, et une petite! Tout ce qui est impact est à mon avis à exclure pour quiconque ne s'y est pas formé et ne s'entraîne pas régulièrement en conditions le plus réelles possibles: trop de risques pour l'agresseur et surtout pour l'agressé! Bref, hormis les flics en exercice ou les spécialistes de la SD/protection et autres pros, je vois pas l'intérêt de prendre autant de risques à utiliser un outil potentiellement létal pour des résultats aléatoires (en cas de frappes inefficaces, de saisie de l'arme par l'agresseur ou en cas de blessure de la raclure qui n'hésitera pas une seule seconde à porter plainte pour se faire un billet)
Quoiqu'il en soit, le spray ne sera pas offert, mais acheté par la personne quand elle-même se sentira prête à le porter, à l'utiliser et à gérer l'après... Bref, quand elle aura le mindset! Ça n'empêche pas de sensibiliser son entourage et de conseiller pour l'achat en préalable.


- Les sprays, Yoogo etc accrochés au clés (porte clé de la maison, de la voiture), et même les clés elles même, c'est systématiquement un plus en matière de défense personnelle ? vous le conseilleriez ou pas ?

Je préfère avoir la possibilité d'avoir les mains libres au cas où et donc de pouvoir balancer mon outil quand je veux (spray vide par exemple) sans avoir à chercher ma poche pour ranger soigneusement mes clés... en défonçant ma fringue avec le CS ou en étant "enfermé dehors" parce que j'ai dû me casser en courant après avoir abandonné mon outil dans le feu de l'action!  :'(
Sinon, pas bonne idée de se faire chourrer son outil par un agresseur plus vif que soi, et de se retrouver à rentrer à pied la tête au carré sur 20 bornes parce qu'on a plus ses clés de bagnole, ou de dormir sur le palier/appeler le serrurier pour rentrer chez soi à 3h du mat'...
De plus, les clés ça fait du bruit quand on déploie. Et on a peut-être envie de rester discret histoire d'avoir l'avantage si on a le temps de voir venir l'agression. Aussi, vaut mieux avoir deux armes potentielles qu'une double-arme (à fonction unique)
Enfin, plus particulièrement pour les clés de bagnoles: comme dit auparavant, c'est dangereux en cas d'accident d'avoir un truc accroché à ses clés. Et accessoirement avoir les deux accrochés fait qu'on ne pourra pas tenir son outil prêt à servir en main jusqu'à ce qu'on soit assis dans sa caisse portières fermées (le temps de l'utilisation de la télécommande voir de la clé elle-même pour ceux ont un tacot à l'ancienne).  Et puis paye ta discrétion si tu sors tes clés sans te souvenir que t'as une arme accrochée dessus!  :down:
Hic et nunc, age quod agis et memento mori

18 septembre 2019 à 11:24:43
Réponse #18

Le-Jerome


@Killbith :

J'ai souvent l'impression de mon côté que le discours officiel considère traditionnellement les civils (dont je suis) pour des imbéciles maladroits incapables de faire quelque chose.
Ou tout au moins rien d'autre que "Fuir, se cacher", est ce que tu vois ce que je veux dire ?

C'est ainsi qu'on entend souvent la remarque infondée à laquelle tu fais allusion.
Tu as aussi les stupidités du genre : "si on se défend, on va en prison", ou bien "les voyous ont plus de droits que les honnêtes gens", "les juges sont plus cléments avec les délinquants" etc etc...

Ces remarques (et tant d'autres) ont cela en commun qu'elles justifient toujours au final la même attitude :
Ne RIEN faire, mais tout en ayant une bonne excuse.

Je te suis parfaitement, je pense que beaucoup de gens sont capables moyennant un entrainement sérieux mais très accessible de savoir faire la part des choses et d'utiliser un moyen de défense adapté à leur situation (par destination ou par nature).

Alors que dans le cas des viols par exemple, se battre n'augmente jamais les risques de blessures graves ou de mort, au contraire.

Mais tout le monde est mis sur un pied d'égalité à la faveur du nivellement par le bas.

On incite à confier sa sécurité à L’État, tout en reprochant par ailleurs l'assistanat dans d'autres domaines.


un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

18 septembre 2019 à 11:38:29
Réponse #19

Le-Jerome



Evitez d'attacher des clefs à cette lampe évidemment. De toute façon il ne faut pas attacher de truc durs à vos clefs de voiture : en cas d'accident grosses blessures en perspective.

Si le choc est tellement fort que tu en arrive littéralement à risquer des blessures à cause d'un objet suspendu à tes clés de contact, j'ai bien peur que, pressé dans l'habitacle avec le moteur sur les boyaux et la tête comprimée entre l'appui tête et le volant, effectivement l'un d'entre nous a relevé que la clé de contact était au niveau de la bouche de la personne (j'ai vu ça quand j'étais chez les pompiers) ton état général ait eu un peu à souffrir par ailleurs, de toute façon au point de négliger le détails du porte clés...

(la personne était morte d'emblée à notre arrivée, une Citroën BX dans un platane, la passagère décédée à peine plus tard au bloc à l’hôpital).

un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

18 septembre 2019 à 11:49:59
Réponse #20

Kilbith


Si le choc est tellement fort que tu en arrive littéralement à risquer des blessures à cause d'un objet suspendu à tes clés de contact,

Pas besoin d'un choc énorme...la clef de contact est souvent pas très loin de tes jambes. Les fabricants font des efforts pour protéger au mieux l'endroit, ce serait ballot de se blesser à cause d'un truc pendouillant à ce niveau.

Après c'est juste par précaution.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 septembre 2019 à 11:50:46
Réponse #21

Tompouss


C'est ainsi qu'on entend souvent la remarque infondée à laquelle tu fais allusion.
Tu as aussi les stupidités du genre : "si on se défend, on va en prison", ou bien "les voyous ont plus de droits que les honnêtes gens", "les juges sont plus cléments avec les délinquants" etc etc...

Ces remarques (et tant d'autres) ont cela en commun qu'elles justifient toujours au final la même attitude :
Ne RIEN faire, mais tout en ayant une bonne excuse.

Bon c'est Sputnik donc ouvertement de la propagande mais ça a le mérite d'exister : peut-on encore se défendre en France ?
https://www.youtube.com/watch?v=oSzgbGyRnDQ

Donc oui les juges ont effectivement plus tendance à être cléments avec les délinquants et tu peux que approuver quand t'es condamné à une grosse amende pour pêche en dehors des heures autorisées par le Tribunal de Grande Instance quand le mec qui a agressé quelqu'un a un simple rappel à la loi...  ::)

Pour autant, ne rien faire ? Perso en cas de rixe ou même de début d'agression je riposte avec une puissance maximale avec tout moyen à ma disposition jusqu'à élimination* de la menace. Par contre entre planter la tête dans bitume à un type à mains nues ou lui causer le même trauma avec un objet dont le port est prohibé, dans le second cas vaut mieux pas être retrouvé (disons encore moins que dans le premier). Parce que la justice en a rien à fiche que le mec aurait pu faire le choix de ne pas agresser des gens  ::)

* : par élimination j'entend mise hors de combat
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

18 septembre 2019 à 11:52:06
Réponse #22

Le-Jerome


Le mode "balayage" en marchant fait vraiment flic en patrouille ou personne apeurée, je pense que c'est contre-productif.
Je le pense aussi, et c'est justement contraire à une idée reçue.
Souvent dans les vidéos youtube (américaines à 99%) de tests de lampes tactiques, les gars t'expliquent qu'ils peuvent flasher un espace désert sur 100 m de rayon, une allée etc pour vérifier qu'il n'y a personne de suspect.
Ce qu'ils oublient de dire c'est que 1 : ce sont parfois (pas toujours, mais régulièrement quand même) des possesseurs de port d'arme CCW  (la lampe complète la présence de l'arme et pas l'inverse) et 2: la "clientèle" type est plutôt du genre "prédateur opportuniste" qui va éviter tout ce qui ressemble à de la haute vigilance, et moins souvent que par chez nous des crétins trainant 25 condamnations et 50 rappels à la loi, bouffis d'impunité et de morgue.

Donc si il se trouve qu'il y a quelqu'un dans le faisceau à 50 m, qui se trouve être le genre de quelqu'un qu'on souhaite détecter avec notre faisceau, il est hautement probable qu'on se voit gratifier d'un superbe :
"Vazy n*q** tes morts sale b*t*ard, qu'est ce tu veux avec ta lampe ?" joignant l'attitude à la parole
De là ce n'est plus comme dans les pubs de chez Fenix ou Nitecore, zut alors on est pas au USA ?

« Modifié: 18 septembre 2019 à 12:03:09 par Le-Jerome »
un héros, c'est un abruti qui a eu de la chance

18 septembre 2019 à 11:56:12
Réponse #23

Klaus


Si le choc est tellement fort que tu en arrive littéralement à risquer des blessures à cause d'un objet suspendu à tes clés de contact, j'ai bien peur que, pressé dans l'habitacle avec le moteur sur les boyaux et la tête comprimée entre l'appui tête et le volant, effectivement l'un d'entre nous a relevé que la clé de contact était au niveau de la bouche de la personne (j'ai vu ça quand j'étais chez les pompiers) ton état général ait eu un peu à souffrir par ailleurs, de toute façon au point de négliger le détails du porte clés...

Hihi, pas faux...  ;D
Mais je me suis déjà ruiné méchamment le genou (méga hématome) avec ma clé de contact lors d'un choc frontal (50km/h, choc frontal dans une bagnole à 0km/h, en Pigeot 106, circa 2000). Je m'en suis sorti presque qu'avec ça, heureusement. Mais si j'avais une lampe taktikeul sur ma clé, le traumatisme aurait pu être bien plus important, nan?
« Modifié: 18 septembre 2019 à 12:02:45 par Klaus »
Hic et nunc, age quod agis et memento mori

18 septembre 2019 à 12:02:11
Réponse #24

Klaus


Souvent dans les vidéos youtube (américaines à 99%)  [...] Donc si il se trouve qu'il y a quelqu'un dans le faisceau à 50 m, qui se trouve être le genre de quelqu'un qu'on souhaite détecter avec notre faisceau, il est hautement probable qu'on se voit gratifier d'un superbe : "Vazy n*q** tes morts sale b*t*ard, qu'est tu veux avec ta lampe ?" joignant l'attitude à la parole. De là ce n'est plus comme dans les pubs de chez Fenix ou Nitecore, zut alors on est pas au USA ?

Idée reçue n°5: On peut se former à la vie sur Youtube.  ;#
Hic et nunc, age quod agis et memento mori

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité