Nos Partenaires

Auteur Sujet: Intolérance cutanée aux textiles synthétiques  (Lu 1474 fois)

21 août 2019 à 12:03:20
Lu 1474 fois

Dutch


Bonjour à tous,

Les textiles synthétiques m'ont toujours provoqué des irritations, c'est pourquoi je leur préférais le coton ou la laine Mérinos.

Hier, j'ai refait une tentative avec ce haut Solognac de chez D4.



Activité physique constante mais modérée (je rangeais/nettoyais tout notre matériel de bivouac après les vacances)

Bilan des opérations avec/sans flash:





En plus d'être douloureux, ça devient rapidement invalidant en sortie nature...
Si j'insiste une journée de plus, la chair sera à vif à l'étape suivante & il faudra 2-3  jours de cicatrisation.

Savez vous s'il existe des textiles permettant de pallier à ce problème? Genre un "synthétique bio"
Ou alors porter une couche de Mérinos sous le synthétique? (mais bonjour la chaleur en été... :-\)

Parce que du coup, ça me prive de toute une gamme de produits aux qualités techniques appréciables. :'(


Je précise qu'il ne s'agit pas d'une allergie. Je peux porter mes sous-vêtements thermos en  synthétique toute la nuit, ça ne provoque aucune réaction tant que je ne bouge pas.

Merci d'avance. :)

En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

21 août 2019 à 12:28:18
Réponse #1

Merlin06


Mérinos ou mérinos/synthétique pour l'activité, en couche fine ça ne tiens pas si chaud. ;)
Ils ont des TShirt 70Mérinos/30Polyester chez D4, à essayer.
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

21 août 2019 à 15:58:21
Réponse #2

Goglu


Salut Dutch,

figure toi que j'avais le même problème il y a pas si longtemps, ça me brûlait les aisselles après une journée d'effort et les irritations avaient exactement la même tête que toi, et ce même en portant du merinos (D4 en tout cas, woolpower ça va vu qu'il n'y a que peu de coutures qui peuvent frotter, mais bon c'est chaud).

J'avais souvent les aisselles moites de sueur, et une peau humide en permanence ne semble pas resister pas longtemps à l'abrasion provoquée par les frottements des coutures d'un vêtement coupé proche du corps. J'en ai parlé à mon médecin et elle m'a prescrit un fongicide local et un détranspirant à mettre pendant une semaine, et depuis plus de problèmes d'irritations, je mets tous les vêtements que je veux!

21 août 2019 à 16:53:28
Réponse #3

Dutch


Merci du retour, malheureusement j'ai essayé  un traitement similaire sans succès: les irritations reviennent au prorata du taux de synthétique & de l'activité déployée...

@Merlin06, j'ai acheté un tee-shirt de ce type pendant les soldes, j'attends d'avoir cicatrisé pour tester.

Sinon, le tissu Ullfrotte dont on entend tant de bien, ça contient une part de synthétique?
Parce que vu les tarifs, ça fait cher l'essai s'il s'avère infructueux... ^-^
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

21 août 2019 à 18:10:52
Réponse #4

gowildadventure


Salut Dutch,

Oui le Ullfrotte contient du synthétique. En général c'est au alentours de 30% reparti entre polyamide et élastane. C'est en effet cher comme produit mais je suis sûr que c'est très facilement revendable ici au cas où...

À plus
La vie est un choix

21 août 2019 à 18:22:34
Réponse #5

Karto


sûr que c'est très facilement revendable ici au cas où...

Moins sûr maintenant qu'on a tous vus les photos de la mycose qu'il enverra avec.  8)

Dutch, je compatis. Les synthétiques m'imposent une hygiène exigeante aussi. Pour ça et pour d'autres raisons encore j'en porte le moins possible, et rien près du corps, à part une polaire qui passe en première couche dans les moments où le t-shirt est trop mouillé. Il m'est même arrivé que des pantalons en polycoton me causent des problèmes à la peau des jambes.
J'ai aussi plus ou moins cessé de porter de la laine même si je l'apprécie (hors un béret et un costard pour les mariages et les enterrements), parce que veux pouvoir tout entretenir de la même manière (à la maison une grosse machine à 60°C et un essorage, sur le terrain par exemple un frottage vigoureux au sable dans un ruisseau...).

Tu peux investir l'effort nécessaire pour contourner ton problème avec des synthétiques. Ou tu peux l'investir pour apprendre à fonctionner sans synthétiques près de la peau. C'est sûr qu'il faut gérer plus activement, mais je trouve que c'est un savoir-faire plus libérateur.

21 août 2019 à 18:33:18
Réponse #6

Dutch


La seconde option serait pas mal.

Je ne suis pas certain qu'il s'agisse d'une mycose.  :-\
Du moins ça n'en était pas une lorsque j'avais consulté il y a 2-3 ans, mais plutôt une inflammation par frottements successifs du synthétique.
Un peu comme quand les gamins se brûlent lorsque ils se vautrent les coudes sur la moquette.

Aujourd'hui, je porte du coton et ça régresse bien que je sois en nage & m'agite depuis ce matin...
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

21 août 2019 à 19:20:06
Réponse #7

Loriot


Deux questions pour te faire chercher d’un autre côté:
Tu utilises quoi comme lessive?
Tu as quel type d’hygiène corporelle? Savon liquide sur tout Le corps? Savon? Bain, douches? Fréquence?
Tu n’es pas obligé de répondre, c’est juste pour te donner des pistes.

Je ne suis pas dermatologue!
Mais je m’était bien fait remettre en place par une dermatologue lors de problèmes cutanés. Souvent on se laves trop, trop fort!
Tu peux me mp si tu veux plus de mes détails...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

21 août 2019 à 20:11:10
Réponse #8

Heyne


Sinon tu mets quelque chose comme ça en sous vêtement : http://www.aclima.com/collection/woolnet/overdel/woolnet-t-shirt-man-101637-p0000001660
En cherchant un peu, ça doit exister en 100% merino et plus discret, j'ai déjà vu mais je ne sais plus où.

22 août 2019 à 05:21:06
Réponse #9

Dutch


Merci de vos retours. :)

Je ne pense pas que la lessive soit en cause:
_On en change régulièrement au gré des promotions.
_La réaction survient uniquement avec les tissus synthétiques, alors qu'elle sert pour tous mes vêtements.
_Le tee-shirt D4 porté avant-hier était neuf & non lavé (précisément pour fermer cette porte)

Au niveau hygiène: une douche/jour + savon de Marseille (avec les moyens du bord en outdoor, mais j'essaie de me laver complètement en moyenne tous les 3 jours)

A priori, je reste plutôt sur une lésion abrasive, ayant confiance dans de diagnostique de notre médecin de famille.
D'ailleurs, il se vérifie partiellement: si je marche avec une 1ère couche synthétique + sac à dos (tissu immobilisé), les irritations sont très légères. Par contre si je bouge & que je transpire en sciant du bois, elles augmentent rapidement.

Il semble y avoir une constante: synthétique + transpiration + mouvement.
Mes sous-vêtement thermostables AF (100% synthétiques) ne me font rien utilisés en pyjama, mais deviennent insupportables de jour en activité.



Je me demande bien pourquoi le synthétique et pas les autres matières? :huh:
C'est peut-être une histoire de tissage, il faudrait que j'essaie avec une polaire douce à même la peau.
« Modifié: 22 août 2019 à 05:35:12 par Dutch »
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

22 août 2019 à 07:59:55
Réponse #10

raphael


Hypotheses débiles mais dans mon taf je suis payé aussi pour en avoir, ca aide parfois :

est ce que la presence de poils est un facteur aggravant ?

si c'est par abrasion , est ce que le fait de mettre un corps gras peut aider (vaseline) ?

le premier qui pense a un autre endroit que l'aisselle , 50 pompes  :glare: ;#
Se connaitre et s'accepter


22 août 2019 à 13:31:51
Réponse #11

Dutch


Les crèmes grasses type Bépenthène (pour les irritations cutanées du nourrisson) soulagent les brûlures & accélèrent la cicatrisation.

Je n'en ai appliqué qu'une fois préventivement, à l'occasion d'une balade imprévue en ski de fond pour laquelle on m'avait prêté des fringues.
Elle a été "rincée" assez rapidement par la transpiration (disons en une heure) et le gras a migré vers le tissu, occasionnant des tâches très difficiles à nettoyer.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

22 août 2019 à 15:08:12
Réponse #12

Tumiza


La seconde option serait pas mal.

Je ne suis pas certain qu'il s'agisse d'une mycose.  :-\


Moi non plus, si ça guéri en deux jours comme tu le dit dans ton premier message ça n'est surement pas une mycose.
A voir avec ton médecin mais peut être une sorte d'ecsema.

Personnellement j'ai aussi ce genre de soucis avec certain synthétique ainsi qu'avec avec le chlore des piscines.
J'ai remarqué qu'a chaque fois c'est la fragilisation de la peau par abrasion/secheresse/stagnation de la sueur qui est le facteur déclenchant une inflammation .

Ce qui marche pour MOI:
-pas de savon agressif (les savon de marseille et d'alep aussi sont agressif), j'utilise du savon glycériné.
-Si pas le choix sur les vêtement synthétique je les prend ample pour assurer la ventilation et/ou je met une sous couche en mérinos pour
-Je met de la crème hydratante en préventif si la peau est sèche (dexeryl)

il existe certaine crème qui sont censés faire barrière. Je suis en train de l’expérimenter pour pouvoir supporter le chlore des piscines: https://www.uriage.com/FR/fr/produits/bariederm-creme-1


« Modifié: 22 août 2019 à 15:15:34 par Tumiza »
BAVU ba pris

22 août 2019 à 19:10:38
Réponse #13

Dutch


Je suis quasi-certain que ce n'est pas mycosique.

Merci de vos contributions, mais les solutions palliatives vont être trop lourdes à mettre en œuvre en pleine nature...
J'espérai qu'il existe un tissu technique répondant à ce type de problème, mais je crois avoir fait le tour du marché.

Tant pis, comme le préconise Karto, je vais éviter d'en porter en 1ère couche.
Le rapport gain/emmerdements est trop défavorable pour que ça vaille la peine d'insister. :bang:

Peut-être qu'un "produit miracle" sortira un jour... ::)
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

24 août 2019 à 19:11:29
Réponse #14

JeVaisAuBois


Lol ce n'est clairement pas "mycosique" !! Apparition de lésions au niveau des zones de frottements = typiquement symptôme d'une sorte d'eczéma ou de psioriasis (à vérifier du côté génétique, si cas similaires dans la famille), ou simplement peau sensible ! Une allergie est aussi possible, surtout à cause des colorants pour le synthétique made in China etc.

Sinon en produit miracle je dirais coton satiné, plus doux que le coton, mais je ne sais pas où ça s'achète en Tshirt...

Règle 3 des cartoons: Tout corps passant à vitesse élevée à travers une paroi solide y laissera une empreinte exacte du contour de son corps

02 septembre 2019 à 13:58:31
Réponse #15

Dutch


Bonjour à tous,

Une petite question avant de chercher partout un truc qui n'existe pas. :-\
On trouve des parkas imper-respirantes avec doublure polaire amovible, mais est-ce qu'il y en a avec doublure en laine ou en plumes?

J'ai lu que laine & plumes avaient tendance à capter l'humidité, c'est compatible avec le Gore-Tex & ses dérivés?

Merci d'avance! :)
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

03 septembre 2019 à 11:01:31
Réponse #16

Kilbith


Salut,

Le synthétique est moins "peau friendly" que les tissus "naturels" (qui sont tout de même souvent assez loin du naturel). Ils sont en général hydrophobe et surtout leur coefficient de frottement est plus élevé. A cela s'ajoute que certaines lessives laissent des dépôts qui peuvent irriter (bien rincer, laver avant première utilisation).

Mais le synthétique est plus adapté  que les fibres naturelles pour les efforts intenses et quand on porte d'autres couches hydrophobes (goretex, polaire...). Il offre une plus grande marge de sécurité à la limite.



Les alternatives :


*La soie. C'est confortable, valable en hiver et en été (si fin). Mais ce n'est pas solide et c'est très cher.

* La laine.
On trouve actuellement facilement des sous vêtement en laine (et en laine mélangé). Pour l'hiver c'est presque parfait si on ne fait pas un marathon.
Pour l'été c'est possible (pas par 30°C et pour un marathon) SI on utilise un grammage assez fin (<= à 150g/m²). Le problème c'est que de la pure laine de moins de 200g s'use vite par frottement cela revient vite assez cher. On trouve des produits pas trop cher chez D4, il est bon de les laver avant usage. On peut s'orienter vers un mélange synthétique si on veut plus de solidité (pas plus de 40% de synthétique).
De nos jours ils seront en laine mérinos qui irrite moins que la laine standard. Mais certaines personnes ont du mal à supporter quand même.
Certaines laines sont de nos jours pas mal trafiquées avec moult traitement  (adoucissant, lavage...) qui peuvent être mal tolérés par certaines personnes.

* La viscose. C'est un dérivé de pulpe de bois/bambou et c'est doux. Ce n'est pas à proprement parler du synthétique, mais c'est proche. On ne trouve en mode assez fin, c'est plus résistant que la laine  mais moins que le synthétique (polyester, polyamide, acrylique, polypropylène...).

* Le coton. C'est confortable pour la peau, résistant, durable, miasme gérable.

On lit souvent que le "coton tue", ce n'est pas absolument vrai. C'est surtout vrai en condition humide. Mais ce qui tue c'est surtout la bêtise.  Le truc c'est que le coton offre une marge de c*nnerie moindre.

Plusieurs possibilités :

Avoir deux maillots de corps. C'est le truc des anciens en montagne : on monte jusqu'au col/refuge/pic et arrivé on se change. Par temps froid le tshirt mouillé va geler dans le sac sauf si on a une source de chaleur.

Plus le maillot de corps est fin et le fil fin mieux c'est (il pompe moins d'eau, sèche plus vite). Si on ne porte pas de membrane imperméable c'est gérable en terme de transfert d'humidité (si on ne fait pas un marathon). C'est encore plus gérable si on a un isolant en laine ou duvet dessus (qui pompe l'humidité du tshirt). Il faut juste faire attention à ne pas transpirer et adapter ses couches en journée.

Le maillot fin et de texture aéré (offrant une grande surface d'échange pour le poids) c'est mieux.
La limite c'est la solidité. Donc un maillot en coton  longue fibre fine mercerisé (et/ou peigné) de bonne qualité (on trouve différente dénomination) pourra être plus fin pour la même solidité. C'est plus cher.

ex : https://www.hanro.com/v-shirt-kurzarm-white-073173-070101.html

Si le cou est échancré c'est mieux (on peut ventiler à l'effort). S'il est un peu usé (peluche) c'est mieux (plus grande surface d'échange).

Le marcel (débardeur) fonctionne aussi....mais pas pour éponger les aisselles. Donc c'est pas bon à ce niveau si on un isolant moderne dessus (et la transpiration à tendance à bouffer la laine des pulls). Il faut se souvenir que c'était un vêtement taillé pour l'effort (mais pas sous une goretex!).

Mieux : le maillot en maille filet. C'est une invention d'avant le seconde guerre mondiale. Il a équipé les FS et les armées nordiques. Il a aussi conquis l'Everest :

http://www.mountaineeringbooks.org/Alf-Gregory.html



https://www.brynjeusa.com/why-brynje/history/


De nos jours ce n'est pas facile à trouver en coton mais je crois que Brynje en fabrique toujours. Le problème c'est que sous la charge (épaules) le truc a tendance à marquer la peau. Les productions miloufs avaient du tissu plein à ce niveau.

Un truc plus facile à trouver (mode rasta ou dans les pays chauds) c'est le débardeur en maille (fishnet/stringvest). Il évite les problème aux épaules, avec les limites notées ci-dessus.
https://www.amazon.co.uk/Mens-Cotton-Fishnet-Fitted-String/dp/B00LUYJDBW



Pour l'anecdote. On peut aussi se passer de sous vêtement (on faisait ça jusqu'au XX, et porter seulement une chemise.

Si elle est de qualité en coton gratté (flanelle) pas trop épaisse, c'est confortable et c'est gérable pour l'humidité (pas sous la goretex, pas pour un marathon). On peut aussi tenter la flanelle de laine, mais c'est souvent inconfortable.

Notez qu'Hillary (ci-dessus) à une chemise de flanelle. On ventile plus facilement une chemise  qu'un pull et le grattage facilite l'évaporation de la transpiration et améliore le confort si humide (mais diminue la résistance du vêtement).

Le lin/chanvre. Rares, plus solides que le coton mais avec les mêmes défauts en pire. C'est historiquement ce que les européens portaient avant le XVIII ou quand ils devaient utiliser la production locale.


En résumé :
Le coton c'est dépassé comme "vêtement de corps" en terme de performance, surtout si on utilise des vêtements modernes (goretex, polaire...) et que l'on cherche la performance. Encore plus dans des conditions humides et froides.

Ceci dit pour les conditions froides et si on ne fait pas de marathon, la laine mérinos est tout a fait compétitive. Elle offre un grand confort à long terme. Pour les conditions très froides on peut s'orienter vers des tissages "complexes" comme par exemple chez woolpower, devold ou aclima.

Avec les matières naturelles, la marge de sécurité et de confort est plus faible autour de 0°C. Cela demande plus d'ajustement au niveau des vêtements et de l'effort.

Mais cela a équipé des armées en hiver durant longtemps à partir du XIX (la laine  de l'époque était vraiment grattante), cela a été utilisé sur l'Everest (mais les alpinistes ont préféré par la suite d'autres matériaux quand ils ont abandonné les vêtements tradi)

....ce n'est donc pas impossible à gérer pour une rando camping en France je pense.*

  ;)


un peu de lecture : https://jamaisvulgaire.com/trouver-son-style-blog/bien-s-habiller/guide-t-shirt-matiere-finition-impression-selection/

* Et au besoin...et bien on retire le sous vêtement humide et on porte la couche isolante à même la peau.



 
« Modifié: 03 septembre 2019 à 11:45:05 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

03 septembre 2019 à 14:17:09
Réponse #17

Dutch


Merci Did' pour cette réponse super-étoffée (comme d'hab' :yeah:)
Je vais tout reprendre de zéro, dans l'ordre que tu donnes.

Voilà où en étaient mes essais avant ton intervention:
_1ère couche: 100% laine Mérinos (le tee-shirt D4 bleu à gauche, 70% laine m'irrite. Ça met plus de temps que le synthétique pur, mais le résultat final est le même...)



_2ème couche modulable suivant le climat:
.Doudounes en plumes & synthétique, les 2 à manches amovibles
.Pulls en pure laine +/- épais (mérinos & irlandaise)
.Chemise de marin en coton bio





_3ème couche "vent & feu":
.Smocks miloufs de diverses provenances



_Mix de couche 2 & 3 + étanchéité:
.Karrimor 2 en 1
Insatisfaisant à ce jour: elle me fait énormément transpirer & ça ne s'évacue pas du tout. :'(
Je referai des essais l'hiver prochain, mais à mon avis c'est pas gagné...



_Prochaine étape:
.Moduler tout ça avec une membrane imper-respirante.

A ton avis, parmi tous les produits que tu décris, lequel aurait le plus de chance de s'accorder avec ce que j'ai déjà?
Par exemple, un cocktail plumes/Gore Tex a une chance de fonctionner, ou je courre à l'échec?
Merci d'avance! :)



Edit: je suis tombé sur cette parka Gore-tex, identique à celle que j'avais dans les alpins il y a 25 ans (difficile de nos jours de trouver du matériel de qualité militaire non bariolé... :-\)
Elle est neuve d'époque & affichée à 50€.

C'est un bon plan ou la membrane est obsolète et/ou irrémédiablement dégradée par le temps?
Ça va bientôt faire 30 piges qu'elle est dans un placard...



« Modifié: 03 septembre 2019 à 15:44:48 par Dutch »
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

03 septembre 2019 à 16:46:42
Réponse #18

Kilbith


Faire simple...

Première couche la plus douce possible et fine. La laine D4 irrite plus que les icebreaker ou smartwool. Mais c'est moins cher. Si tu es vraiment sensible à la laine tu prends deux tshirt coton. MC en été, ML en hiver. Ceci dit en ML le coton c'est pas terrible, il est vraiment préférable d'avoir autre chose.

La seconde couche peut être une polaire ou un pull de laine. Normalement tu ne la portes PAS à l'effort. Sauf grand froid ou condition polaire.

La troisième couche coupe vent est ce que tu portes le plus souvent sur le tshirt. Si tu as du coton en première couche une simple couche coupe vent non imper/respi est bien. Elle peut être légère pour la rando montagne type polyamide, épaisse pour le bois (type F1) ou très épaisse pour la traque.

La quatrième couche est celle de pluie. On ne la met qu'à l'arrêt ou par mauvais temps à l'effort. Si ta couche 3 est performante, seulement par très mauvais temps.

La couche 4 est mieux si imper/respi. Elle peut être fine et légère selon ce que tu as en couche 3 et ton activité.

Par exemple une smock en ventile (couche 3) résiste bien aux intempéries. Dans ce cas une simple raincut fait le taf par grosse pluie ou a l'arrêt.

Autre exemple, tu as une couche 3 très légère (type coupe vent vélo D4). S'il pleut tu la mets dans le sac et tu sors une couche légère et performante type goretex de moins de 500g.

La couche 4 peut être ample pour avoir dessous la grosse couche d'isolation type doudoune. Dans ce cas la doudoune duvet peut avoir un tissu très fin car elles est protégée.

La couche 4 si elle doit être portée à l'effort doit être "ventilable" le plus possible. Cela dépend de la coupe, des ouvertures, des gadgets. Et surtout de ta discipline.

Les grosses goretex c'est inutile sauf alpinismes dans le granit et pour équiper une armée (et encore, on en est revenu). Parfois à la chasse mais alors au poste et c'est pas terrible (bruit, pas très confortable...)

 La glazik c'est sympa (j'ai) mais ce n'est pas un vêtement performant pour l'outdoor. Lourd, encombrant, ne ferme pas bien, manche souvent courte, ingérable mouillé...etc

Selon mon expérience : Le goretex stocké dans un endroit sec et frais (genre armiore en bois ventilé dans un lieu pas humide et pas de vernis corrosif) reste longtemps opérationnel. Mais je n’achèterais pas au delà de 10 ans et encore à très bon prix et a quelqu'un de confiance. Et pas autre chose que du goretex.


Une doudoune doit être légère et compact si duvet. D4 fait de bon truc ainsi qu'uniqlo (bien et pas cher). Au besoin on en prend 2 en deux tailles superposables.

En synthétique au delà de 100g/m² c'est délicat, il faut de la marque. Une alternative c'est la doublure de veste US.  Le synthétique peut se porter au dessus de la troisième et parfois de la quatrième car il craint moins l'humidité que le duvet.
La karrimor peut être pas mal mais il faut séparer la polaire de la veste pour la randonnée. Si la veste seule pèse un âne mort...oublie pour la randonnée.

« Modifié: 03 septembre 2019 à 16:57:40 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

03 septembre 2019 à 17:52:59
Réponse #19

Dutch


La laine D4 irrite plus que les icebreaker ou smartwool.

De ce coté là, ça va. Il n'y a -heureusement- que les synthétiques qui posent souci.

Prochain essai:
_Mérinos en couche 1
_Doudoune plumes en couche 2
_Extérieur (partie coupe-vent) de la Karrimor en couche 3/4

Là par contre, je n'ai plus de couche externe ignifugée... :huh:
'fin avant toute chose, je suis obligé d'attendre une baisse des températures car aucun endroit dans mon environnement immédiat ne permet de tester ça sérieusement.

Niveau gore tex rien ne presse, je m'en passais très bien depuis 25 ans.
Simplement, comme j'ai tendance à surchauffer & à condenser en prenant de l'âge, j'imagine que ça permettrait une meilleure évacuation.

A titre d'exemple, la polaire Karrimor est tellement imbibée, qu'elle mouille la 1ère couche si j'en change. :-\
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

03 septembre 2019 à 19:45:54
Réponse #20

Kilbith


De ce coté là, ça va. Il n'y a -heureusement- que les synthétiques qui posent souci.

Prochain essai:
_Mérinos en couche 1
_Doudoune plumes en couche 2
_Extérieur (partie coupe-vent) de la Karrimor en couche 3/4




Pas de duvet en couche 2!

Il faut un truc hydrophobe qui evacue l’humidité pull ou polaire. Le duvet c’est bien en statique pas en dynamique sauf exceptions.

A défaut de mieux une chemise en coton large sur une polaire ou un pull protège du feu et coupe le vent.

Imperrespi c’est mieux dans le sac en randonnée sauf pluie. D’ ou l’utilité d’un coupe vent plus ou moins léger selon les circonstances .
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

03 septembre 2019 à 20:43:57
Réponse #21

Dutch


Imperrespi c’est mieux dans le sac en randonnée sauf pluie. D’ ou l’utilité d’un coupe vent plus ou moins léger selon les circonstances .

Là je décroche... :-\
Le Gore-Tex ne cumule pas coupe-vent et vêtement de pluie?
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

03 septembre 2019 à 21:20:25
Réponse #22

caillou


Salut,

tu peux te renseigner sur le tencel.
synthétique très doux ! sèche très vite
attention aussi à la coupe. je sais que certain t-shirt dont les coutures remontent "trop" sous les aisselles est inconfortable pour moi

bon courage

03 septembre 2019 à 21:28:31
Réponse #23

Kilbith


Là je décroche... :-\
Le Gore-Tex ne cumule pas coupe-vent et vêtement de pluie?

Si c’est coupe vent....mais ça ne respire pas beaucoup a l’effort. Donc tes couches dessous s’imbibent et tu as froid a l’arrêt.

Tant qu’il ne pleut pas ou qu’il n’y a pas beaucoup de vent le mieux c’est de se passer de la goretex.

A la place lors de l’effort un simple coupe vent très respirant est préférable pour le confort.

En rando un simple anorak nylon. En bivouac avec feu un truc type poly coton ou coton. En hiver en montagne un truc bien coupe vent et résistant a l’eau.

La goretex c’est parfait quand on ne peut pas se changer ou bien encore quand l’effort est faible ou le temps imprevisible.

Lecture en anglais https://pmags.com/rain-gear-what-to-wear
« Modifié: 03 septembre 2019 à 21:40:28 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

03 septembre 2019 à 21:35:01
Réponse #24

Kilbith


Salut,

tu peux te renseigner sur le tencel.
synthétique très doux ! sèche très vite
attention aussi à la coupe. je sais que certain t-shirt dont les coutures remontent "trop" sous les aisselles est inconfortable pour moi

bon courage

Tencel =  une sorte de viscose.

En soie artificielle venant de la cellulose  On trouve aussi lyocell, viloft,rayonne...etc

 Elles sont plus ou moins polluantes en prod et résistantes humides.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité