Nos Partenaires

Auteur Sujet: Tape loops ou auto défense verbale  (Lu 1250 fois)

29 juillet 2019 à 10:42:37
Lu 1250 fois

Shankara


En cas de stress, il est très dur voir impossible d'apporter la bonne réplique à une question gênante ou à une aggression verbale si l'on ne s'est pas préparé en amont. Les "tape loops" sont des petites répliques à apprendre par coeur puis à réciter le moment venu afin d'initier une dés-escalade ou apporter une réponse convenable à un comportement suspect.

Pour ma part, j'en ai quelques unes que je révise de temps en temps: pour de l'auto-défense, pour expliquer mon EDC ou simplement pour répondre aux questions qui reviennent tout le temps de mes clients.

Je suis entrain de me faire une liste, en voici quelques-unes que j'ai reprises à mon compte:

- T'as pas une clope? T'as pas du feu?
  - Désolé j'ai arrêté de fumer
  (si lourd en face, enchainer sur empathie)
  - put**n je sais ce que c'est, j'ai tellement galéré à arrêter, je tournais comme un lion en cage.

- D'où tu me regardes mal?
  - Désolé, tu ressembles à un super pote à moi, du coup j'ai un peu buggé (potentiel discussion sur le pote).   

[supprimé]

[supprimé]
   

Et vous, quelles sont les votre?
« Modifié: 29 juillet 2019 à 15:43:39 par Shankara »

29 juillet 2019 à 13:04:27
Réponse #1

bison solitaire


J'ai un petit doute quant au fait de proposer des tape loops (c'est marrant Volwest en a parlé il n'y a pas si longtemps...) sur des objets illégaux, en tous cas sur des posts ouverts à tous.
Surtout dans le contexte actuel...
Et sur l'histoire de la chienne attaquée par un chien de SDF, y'aura intérêt à avoir signalé les faits; en termes de cohérence et de crédibilité, c'est mieux, et là, attention à la fausse déclaration, ça pourrait fâcher.
Je suis par ailleurs dubitatif sur les conseils aux policiers; j'aurais tendance à dire:
1 -  c'est pas le moment
2 - certains pratiquent les tape loops, et les contrecarrent plutôt facilement

J'ai le souvenir de Rod qui en avait certaines en total décalage avec le contexte de la situation.

29 juillet 2019 à 13:23:34
Réponse #2

b@s


je suis plutôt dubitatif, comme Bison, sur la partie "policière". Faudrait quand  même pas prendre les poulets pour des pigeons... ;# ;#

par ailleurs pourquoi pas, mais je conserve un doute sur l'efficacité... A mon avis on n'écarte pas un vrai prédateur avec ce genre de trucs. Eventuellement sur une embrouille ...

29 juillet 2019 à 16:09:07
Réponse #3

Shankara


Je ne connaissais pas le terme avant Volwest, j'appelais ça des "répliques"  ;D

Qu'elles soient contrecarrable. Bien sûr. C'est juste un outil de plus. Si la réponse est plausible et cohérente, je ne vois pas de problème. L'idée est de ne pas se retrouver démuni. Plus l'histoire est personnelle et véridique, mieux c'est.

Sur les objets illégaux, vous avez raison, ce n'est pas le moment. Passages supprimés. Après les forces de l'ordre sont loin d'être con et ce n'est pas une phrase magique qui va changer grand chose. L'idée est de ne pas aggraver les choses en bafouillant ou en étant pas cohérent.

Cela n'écartera pas un vrai prédateur ... évidemment. Et ce n'est pas le but. Est-ce une raison pour ne pas développer d'outils simples qui peuvent éventuellement éviter les boulets qui partent au quart de tour parce qu'ils pensent que tu as pu leur manquer de respect? Je ne crois pas. Cela permet aussi d'agir sur soi et de ne pas sur-enchérir dans la connerie par vexation.

Pour l'histoire de la chienne attaquée, c'est une histoire qui m'est arrivée vraiment. Je n'avais pas déposé de main courante, hormis perdre 3h pour rien... Après en terme de cohérence et crédibilité, on est pas au tribunal, il ne va pas y avoir d'enquête, c'est juste en cas de contrôle de routine.

Pour le week-end rando. C'est déjà passé et on a même discuté des belles balades à faire dans le coin, j'en ai découvert des pas mal.

Pour finir, avoir des tape loops en poche, ce n'est pas les ressortir à tout bout de champs, c'est juste un outil de plus à utiliser lorsque c'est approprié. Et ça aussi, ça demande du travail.

29 juillet 2019 à 16:17:16
Réponse #4

bison solitaire


J'adhère déjà beaucoup plus  :)

(hors sujet: au sujet d'une déclaration/main courante/plainte... je sais que c'est pénible et que ça peut-être long; pourtant signaler des faits peut aussi être utile pour d'autres, plus tard, et aussi pour que des policiers, éventuellement des nouveaux, puissent être au courant, eux-mêmes, de leur nouvel environnement; c'est par exemple dans le cas présent, une possibilité pour des services de police d'avoir un premier signalement, de lui et du chien, ou d'être informés si le type a changé de quartier s'il est déjà connu, etc. En fait dans une telle démarche, on ne la fait que pour soi).

29 juillet 2019 à 16:22:07
Réponse #5

Shankara


Pour la clope aussi c'est du vécu. 99% des fois où l'on me demande, simplement de répondre que je ne fume pas. Ce qui est vrai, si t'as une haleine nicotinée forcément, ça passera moins.

Jusqu'à la semaine prochaine où à ma réponse, le c*nnard a répondu:
- Vas-y c'est ça. put**n ça m'énerve tous ces crevards qui ne veulent rien lâcher.

J'ai été surpris, sur la défensive et j'ai failli lui répondre d'aller se faire foutre. Heureusement, j'ai eu la présence d'esprit de lui dire que je me rappèle ce que c'est que d'être en manque. Je ne sais pas si ça a été déterminant mais ça l'a un peu calmé et il est parti. J'ai assisté à une aggression il y a quelques années pour exactement la même situation.

À dire vrai, c'est cette histoire et l'écoute de Volwest qui m'a fait songer aujourd'hui à me pencher là-dessus.

29 juillet 2019 à 17:30:23
Réponse #6

Pierrot


Citer
(hors sujet: au sujet d'une déclaration/main courante/plainte... je sais que c'est pénible et que ça peut-être long; pourtant signaler des faits peut aussi être utile pour d'autres, plus tard, et aussi pour que des policiers, éventuellement des nouveaux, puissent être au courant, eux-mêmes, de leur nouvel environnement;

HS aussi, le jour où quand on va déposer une main courante ( et je ne parle pas d'une plainte, c'est pire...) nos braves policiers nous recevrons correctement et ne ferons pas tout pour nous dissuader, ce sera à marquer d'une pierre blanche...............

29 juillet 2019 à 19:03:15
Réponse #7

Merlin06


L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

29 juillet 2019 à 19:13:40
Réponse #8

fall7stand-up8


Salut tout le monde

Je  travaille au contact d'un public potentiellement mécontent du service rendu ou énervé parce qu'on l'a rappelé au règlement.

Les tape loops sont bien utiles car, étant pré-enregistrées, elles peuvent sortir sans exprimer d'agressivité, sur un ton monocorde qui va moins risquer de faire monter l'aïoli.

Bonne soirée





29 juillet 2019 à 21:07:36
Réponse #9

Cheyenne


Pour l'histoire de la chienne attaquée, c'est une histoire qui m'est arrivée vraiment.

Dans ce cas pourquoi supprimer cet exemple ?
C'est quoi cette autocensure ???

29 juillet 2019 à 21:40:59
Réponse #10

Lorka-85


pour la clope, un simple "je fume pas" suffit, moncorde, ne pas dire désoler par exemple !

pour les provocation par exemple, "d'ou tu me regarde", perso je répond pas, je regarde brievement l'individue,  tente d'ignorer en poursuivant mon chemin ou continuer a ne pas répondre (si c'est dans un lieu clos, bus, train, etc), et surtout, prés a l'affrontement a tous moments !

30 juillet 2019 à 08:36:41
Réponse #11

bison solitaire


HS aussi, le jour où quand on va déposer une main courante ( et je ne parle pas d'une plainte, c'est pire...) nos braves policiers nous recevrons correctement et ne ferons pas tout pour nous dissuader, ce sera à marquer d'une pierre blanche...............

Généralités... Hélas les témoignages verbaux de certains usagers "vraiment merci, vous m'avez écouté, vous avez pris du temps pour moi"... Ca, personne n'en fait état. Et les indicateurs stats n'en tiennent pas compte....Et pourtant, c'est tous les jours, tous les jours, tous les jours... ;)

31 juillet 2019 à 10:08:58
Réponse #12

Krapo


Pour l'histoire de la chienne attaquée, c'est une histoire qui m'est arrivée vraiment.

Dans ce cas pourquoi supprimer cet exemple ?
C'est quoi cette autocensure ???

Idem.

J'ai raté le début avant sa censure et, du coup, ce post est bancal ! :'(
Laissons glouglouter les égouts !

11 août 2019 à 20:59:03
Réponse #13

Oim


Extrait d'un CR de lecture issu de la rubrique idoïne :
...
" Qu'est-ce que tu regardes ?
La phrase courte classique qui vous arrête en chemin.Mais quel est le problème avec cette phrase? Ce n'est pas le vocabulaire qui nous perturbe mais la confusion qu'elle introduit dans notre esprit que nous trouvons difficile à gérer.Combiné cela avec la décharge d'adrénaline et vous vous retrouvez dans une situation où vous avez perdu le combat avant qu'il commence.

Nous essayons tous de nous concentrer pour trouver une réponse valable à la question mais ce faisant nous  somme à coté de la plaque.

Soyons clairs ! Ils savent exactement ce que vous etes en train de regarder, même si souvent c'est juste un regard fugitif. Donc de quoi s'agit-il ?
1. Vous ne pensez à rien de particulier.
2. Vous êtes confronté soudainement avec "Qu'est-ce que tu regardes ?"
3. Maintenant vous pensez entièrement à des trucs du genre "qu'est-ce que j'ai fait ?" "est-ce que j'ai regardé ?"
4. Vont-ils me frapper?
5. le cerveau ressent le danger, donc décharge d'adrénaline, tremblements, etc...
6. Vous êtes touché / frappé !

le problème vient du 3 : maintenant vous pensez entièrement à...
à ce point votre cerveau est engagé

Ne cherchez pas à trouver une / la réponse.
Préparer dés maintenant une réponse pour qu'elle soit prête quand cette question où une autre similaire vous sera lancée dans le but d'engager votre cerveau, de mettre le bazar dans vos pensées cela évitera la panique.
....."

Ensuite il conseille de ne pas faire des reflexions de cour d'école mais d'être dans le "monde réel"
Chacun devant trouver la sienne qui lui correspond.

Il y a plusieurs types de réponses :
Passive : désolé je vous ai pris pour un ami, etc..
Agressive : Toi gros c*n et alors?
Silence : votre cerveau va commencer à réfléchir et être engagé
Frappe préventive: Vous avez peur vous tapez.
Fou : vous faites ou dites un truc qui vous range dans la catégorie des psychopathes.

Il conseille d'essayer avec un ami et de se filmer en vidéo pour se rendre compte de la crédibilité de la réponse
...
...

C'est une approche qui avait été déjà évoquée dans un post de Serge citant Randy Harris où il conseillait de préparer un phrase à répeter en boucle en situation d'interview pour justement ne pas avoir son cerveau engagé dans des réflexions et se concentrer sur l'analyse factuelle de la situation et de l'environnement.

Edit j'ai retrouvé : c'est le "Tape Loop" (Tell them you can't help them or tell them to back off) du pests eat fast de Randy Harris
et c'est là : http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=51464.0
Histoire de rendra à Randy ce qui est à Randy...
 ;) im
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

11 août 2019 à 21:54:46
Réponse #14

Tompouss


Il y a quelques mois, en train en rêvasser debout avec ma pinte à la main sur une terrasse à Paris (donc loin de chez moi) après une sale journée, un type passe (genre wesh wesh) dans mon champ de vision et me regarde le regarder (je regardais sans "voir" perdu dans mes pensées) il s'approche et me beugle à moitié dessus : "wesh ziva kestu veux ?"

Réponse de mec nerveux de ma part, bien fort pour que les gens à côté de moi entendent : "moi ? Jsuis là pour me battre ou baiser et jvois ni ta mère ni ta soeur"

Les témoins de la scène étaient tellement hilares que le type s'est barré sans demander son reste...

À ne faire que si vous êtes certain de prendre l'ascendant sur l'agresseur potentiel et clairement pas une réaction parmi les plus maline mais j'étais déjà bien énervé au depart et j'avais pléthore d'arme à portée (verre, chaise derrière moi, lame dans la poche...) au cas où il sortait un couteau ou un truc du style...
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité