Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Test] "La bûche suédoise" façon Ray Mears  (Lu 22798 fois)

25 octobre 2006 à 20:17:56
Lu 22798 fois

guillaume


Salut les amis  :).

Cet aprem je suis allé testé un nouveau truc (encore!  ;)) que j'ai vu dans une des K7 de Ray Mears.
Il fait son feu dans une bûche de pin fendue dans sa longueur en 4 (heu.. c'est clair?  :D).

Mais lui il a utilisé une tronçonneuse ( ^-^) pour la fendre, moi je n'ai utilisé que ma machette et la méthode du batonnage. J'en ai ch*er.

C'est sur que cette technique a l'avantage d'être isolé du sol et qu'on peut l'utiliser comme réchaud mais faut pas être en manque de colories pour fendre la bûche.
De plus, il faut que les 4 parties soient assez espacés pour que le feu est de l'air mais pas trop pour ne pas que ça s'écroule. Pas simple.

Penser aussi a prendre une bûche sèche et assez large (encore plus dur à fendre donc...) sinon c'est casse geule.

a+

25 octobre 2006 à 20:39:52
Réponse #1

guillaume



Et en fendant un peu ta buche et en utilisant des coins en bois,
ce ne serait pas plus facile ?


La dernière fois que j'ai essayé, j'ai pas réussis. Mais théoriquement c'est plus facile.

a+

25 octobre 2006 à 21:07:58
Réponse #2

DavidManise


Le pin, c'est dur à fendre.  C'est le genre de truc à faire plutôt avec du frêne ;)

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

25 octobre 2006 à 21:11:20
Réponse #3

LOOPING


Cette technique est utile pour les feux sur neige, d'aprés ray Mears. Moi j'sais pas j'ai pas essayé.  ::) Mais c'est cool pour poser une bouilloire! :)

25 octobre 2006 à 21:25:56
Réponse #4

DavidManise


Oui c'est pas mal pour faire des feux sur la neige, mais à ce moment là il faut des bûches assez longues, et enfoncées profondément.  La neige fond en dessous et un moment donné le feu se casse la gueule. 

Pour les feux sur la neige, une autre option reste de simplement faire une plate-forme de bois vert.  Ça marche pas mal, mais c'est long à mettre en place.

Selon l'épaisseur de la couche de neige, le plus rapide et le plus facile, en général, c'est simplement de démarrer son feu directement sur la neige sans se faire chier.  Il va faire fondre et s'enfoncer et un peu et pis quand il touche le sol ça s'arrête.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

25 octobre 2006 à 22:14:42
Réponse #5

Kilbith


Salut,

Méthode scandinave pas écologique du tout :

On coupe un arbre  (épaisseur une cuisse) à la tronçonneuse à 1 m du sol; Puis ont fait une découpe en croix  sur la souche dans le sens de la hauteur sur 20cm. Verser dans la fente en croix un peu de carburant...allumer. Poser la bouiloire dessus.

et Voilà  :(


25 octobre 2006 à 22:38:17
Réponse #6

enzo



Bonsoir à tous  :)
De cette photo , ne retenez que le petit bouchon en haut C'est un post que j'avais émis sur l'ancien forum sur la bûche .
C'est l'exemple cité par Guillaume ( à une échelle moindre )de Mr Ray Mears , avec une tronçonneuse c'est plus facile mais est ce que avec une scie pliante sur un diamètre moindre le résultat pourrait ne pas être mal ?!
Guillaume !!! "Petit homme des bois" à ton avis ?!  ;)
@ + Patrick
L'expérience est une lanterne qui éclaire le chemin parcouru.........

25 octobre 2006 à 23:07:01
Réponse #7

guillaume


Le pin, c'est dur à fendre.  C'est le genre de truc à faire plutôt avec du frêne ;)

J'avais remarqué  :-[. C'était parce qu'il utilisait une bûche de pin.

De plus une bûche de pin prélevée, au niveau de la souche, sur un pin mort debout ça contient de la résine et ça brûle mieux.

Couper une bûche dans le sens de la longueur avec scie, hum... pas sur.

a+

26 octobre 2006 à 03:51:52
Réponse #8

Baptiste


Si ta scie est assez longue par rapport au diamètre de ta buche, je pense que ça a de grandes chances de marcher... Après, il est vrai que la stabilité de la buche doit être assurée en la callant, problème ne se manifestant pas sur un arbre debout...
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

26 octobre 2006 à 08:40:12
Réponse #9

DavidManise


De plus une bûche de pin prélevée, au niveau de la souche, sur un pin mort debout ça contient de la résine et ça brûle mieux.

Oui, mais vaut mieux que la bûche en question ne brûle pas trop vite, si tu veux faire cuire ta bouffe dessus...  D'ailleurs avec seulement quelques brindilles tu peux faire bouillir un litre d'eau si ta gamelle est exposée à une flamme.  Posée dans les braises ça va bcp moins vite.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

26 octobre 2006 à 09:03:57
Réponse #10

Pierre


Salut à tous,

jen vois pas trop l'intérêt de cette méthode... surtout si c'est pour s'emme*der avec  :-\

Ne serait il même pas, plus simple de prendre directement 4 morceaux de bois (pourquoi pas verts) ou cinq en en calant un au milieu plus court, et ligaturant le tout. pour faire un petit foyer surelevé ?

Peut être que trois suffiraient en faisant un trèpied et en calant un buchette ou autre au milieu ?

Bref AMHA c'est vraiment des emm*rdes pour un résultat qui présente peu d'intérêt. Non ?

A+
Pierre
« Modifié: 26 octobre 2006 à 10:53:28 par Pierre »

26 octobre 2006 à 10:48:36
Réponse #11

guillaume



Bref AMHA c'est vraiement des emm*rdes pour un résultat qui présente peu d'intérêt. Non ?


C'est ce que j'ai voulus dire. Trop d'effort pour pas grand chose.

a+

26 octobre 2006 à 12:31:59
Réponse #12

guillaume



salut
en fait il faudrait couper un pin mort debout a environ 1 m du sol et le fendre comme ca pas besoin de couper 2 fois et de l'enfoncer
ciao
victor


Non  :o.
Ça risquerai de brûler par les racines et ressortir quelques moi plus tard à la surface un peut plus loin et de mettre le feu à la forêt!

a+

30 octobre 2006 à 15:35:20
Réponse #13

Alemel


salut
un ami à moi avais trouvé quelque chose dans le genre chez LIDL
une bete buche en pin avec un morceau d'allume barbecue coincer en haut
20 cm de  diametre 50 cm de haut
deux coup de tronçoneuse  s'arretant a 10 cm du bas de la buche
j'etais un peu septique en voyant le truc , mais ca brule tres bien pendant 20 /30 mn
en projetant assez peu de braise autour et cela chauffe pas mal
refendu en en 4 l'espace serrai moins regulierentre les "branches" de la croix
c'est amusant dans un jardin, mais avec une une bete hache et un arbre mort
je fais du feu pendant deux jours  :)
plutot un truc de citadin ;) la buche en croix

31 octobre 2006 à 20:24:50
Réponse #14

guillaume


mais avec une une bete hache et un arbre mort
je fais du feu pendant deux jours  :)

Bah t'as intérêt à bien préparer le terrain, à pas faire de grand feu, de bien choisir ton bois et enfin, qu'il soit assez grand  ::).

a+

14 septembre 2009 à 19:12:32
Réponse #15

athlon


salut

juste pour dire que nous allons essayer d'en faire une durant le bivouac de seine et marne 2009

ici
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,21047.msg265465.html#new

A+
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

14 septembre 2009 à 20:17:26
Réponse #16

Wapiti


Bjr.

Sous nos latitudes la technique du gabion est pas mal non plus et ne nécessite pas des bois de gros diamètre.

Planter en cercle des branches à peine plus grosses qu'un pouce, les entrelacer comme un panier avec des branchettes (si suffisamment serrées pas besoin de cette dernière opération), remplir de tout venant (terre, pierres - attention à celles qui éclatent -, etc.) non combustible. Construire le feu dessus.

Feu isolé du sol et à la hauteur désiré, pas obligé de se coucher pour souffler dessus.

Peu d'efforts pour sa réalisation, mais prend un peu de temps.

Ce type de feu est dit en « fougon », à l'instar du foyer ouvert des galères, celui-ci était construit à l'aide de pierres ou de briques.

À +

14 septembre 2009 à 20:52:55
Réponse #17

athlon


Merci wapiti... je vais regarder sur le web...
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

15 septembre 2009 à 17:00:59
Réponse #18

athlon


Salut

Bon j'ai un peu cherché sur le web des infos...

Voici une buche / tronc à son origine :


Ensuite il faut couper dans la buche de manière transversale. Comme un gateau, couper en quatre.
Descendre entre 1/2 et 3/4 du morceau. Plus vous ouvrez en longueur, plus le feu dure.


Voici le résultat.


Selon la largeur de votre buche il est conseillé de de faire plus de quart afin que l'air puisse bien entrer vers le foyer. Cela marche comme une cheminée... les ouvertures latérales permettent à l'air d'entrer et se consume.

Pour allumer on fait un petit feu sur le dessus :


Si votre buche est pas assez large pour accepter un foyer... il est possible de creuser un peu ou encore comme certain disent le faire mettre de l'essence / amadou de barboc...

A la fin, après plusieurs heures ici, vous avez ceci :


Ceci semble permettre d'allumer aussi le feu avec du bois qui n'est pas complètement sec.


Ensuite vous pouvez cuisiner dessus :






Voila... si je trouve plus je complète ici.

"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

15 septembre 2009 à 17:05:56
Réponse #19

athlon


"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

16 septembre 2009 à 16:54:41
Réponse #20

gmaz87


Athlon,

Nirgoule qui me véhicule serait ok pour prendre le morceau de bois pour ton test au bivouac.
Juste à me préciser tes besoins en la matière, j'ai compris  du bois sec , entre 30 et 40cm de diamètre et entre 80cm et 1 m de hauteur
Une préférence pour l'essence de ce bois, résineux ou feuillus?
Et donc deux traits de scie allant du sommet jusqu'au tiers inférieur.

C'est correct?
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

16 septembre 2009 à 17:12:34
Réponse #21

athlon


Salut,

j'avais vu ton message sur le topic bivouac.
Le plus large et le plus haut.

Si + de 40 coupe en trois axes soit 6 triangles.

Sinon 4.

A priori résineux... cela devrait mieux bruler :-)

"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

16 septembre 2009 à 17:20:50
Réponse #22

Aust


Salut,

Je testerais dès que j'irais faire un tour dans l'aveyron, ça m'a l'air sympa à réaliser. Et au passage, les photos avec la bouffe... j'adore!  :doubleup:
edit: j'aurais du peuplier, pas du pin hélas, mais en cherchant, je devrais trouver mon bonheur.
"Il faut vouloir vivre et savoir mourir" Napoléon Ier

16 septembre 2009 à 17:32:20
Réponse #23

gmaz87


Salut,

j'avais vu ton message sur le topic bivouac.
Le plus large et le plus haut.

Si + de 40 coupe en trois axes soit 6 triangles.

Sinon 4.

A priori résineux... cela devrait mieux bruler :-)



C'est noté, je vais trouver le morceau qui va bien, sans doute dans les 1m, (à voir avec Nirgoule quand à ses capacités d'emport pour la longueur)
Et en gros dans les 40cm de diamètre
A+
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

29 octobre 2009 à 12:51:48
Réponse #24

kikou92


Salut,

Au fait tant que j'y pense : voici les photos de notre bûche suédoise réalisée lors du bivouac en Seine et Marne. Effectivement, ça fonctionne du tonnerre.

La bûche avait été partagée à la tronçonneuse, donc avec 1 cm de vide entre les "morceaux".
On apprécie :
- la lumière à 1 m du sol qui éclaire tout le monde
- la chaleur
- la possibilité de poser une popote dessus (je ne crois pas que qqun ait fait l'essai mais ça marche forcément)
- la longévité du système : 3 heures mini de combustion, toute la soirée en fait







J'ai pas la photo du lendemain matin là ,je vais chercher.

Pour l'allumage, ça a été fait avec de l'alcool ou de l'huile à lampe je ne sais plus.

Athlon avait rapporté une autre bûche mais non fendue. La scie utilisée, une scie à bûches classique, n'a généré qu'un faible espace entre les "morceaux". On a tenté de la démarrer en faisant un petit feu sur le dessus mais sans grand succès. Ca a foiré... bois pas assez sec ? interstices pas assez larges ? je ne sais pas. Un avis ?

A+
Alexis

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité