Nos Partenaires

Auteur Sujet: Bivi Carinthia et condensation  (Lu 2577 fois)

04 juin 2019 à 16:36:37
Réponse #25

Dutch


A votre avis, ce bidule serait-il plus adapté à mes activités?  https://fr.aliexpress.com/item/GeerTop-BivyII-Ultra-L-ger-Une-Personne-Randonn-e-Tente-1-Homme-3-Saison-tanche-Easy/32968014602.html?spm=a2g0o.cart.99999999.272.803b3c00oZApPU

Il semble avoir un espace interne plus proche d'une petite tente que mon "cercueil" actuel...



Si c'est une chinoiserie merdique, existe t-il un produit équivalent en terme de poids/encombrement?
Merci d'avance!

Pour ta question :
AMHA, l'usage d'un bivy éloigné du corps ne va pas améliorer les problèmes de condensation. Sauf si c'est très ventilé. Ce sera même plutôt le contraire (la membrane du bivy large est plus froide que dans un bivy proche du corps). après cela dépend aussi de la conception et de la membrane.

Un petit retour pour dire que tu avais parfaitement raison.
Bien qu'étant mieux ventilé, ce bivy plus grand est catastrophique niveau condensation.
Au moins j'aurai essayé... :-[

En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

04 juin 2019 à 17:24:12
Réponse #26

Kilbith


Citer
Un petit retour pour dire que tu avais parfaitement raison.
Bien qu'étant mieux ventilé, ce bivy plus grand est catastrophique niveau condensation.

Citer
Pour ta question :
AMHA, l'usage d'un bivy éloigné du corps ne va pas améliorer les problèmes de condensation.

Mon humble avis était fondé sur moult essais.  ;)

Après bivy+tarp....c'est inutile. C'est l'un ou l'autre si on a la bonne version de l'un des deux. Ou bien tarp+bivy seulement déperlant (pour se protéger du vent, des insectes et du splash effect).
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 juin 2019 à 19:12:43
Réponse #27

Dutch


Disons que j'avais très envie d'essayer ce bivy, alors quand un est sorti sur le Bon Coin à 500 mètres de chez moi & à moitié prix, ça frisait la provocation... ::)

Le tarp, c'est pour me protéger des cerises dont la chute m'a réveillé plusieurs fois la 1ère nuit.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

19 septembre 2019 à 10:11:15
Réponse #28

Dutch


Bonjour à tous,
Je remonte ce topic après de multiples essais qui m'ont permis de régler en grande partie les soucis de condensation.

L'achat d'un bivi Carinthia Observer s'est avéré un compromis acceptable entre physiologie du bonhomme & ventilation.



Il subsiste toutefois une humidité latente dans le bas du bivi le matin:
_Avec un matelas gonflable D4, elle se fixe entre les boudins.
_Avec un Thermarest "aréré", elle est contre la membrane qui touche le sol.

A votre avis, est-ce que c'est lié au liner?
J'utilise une peau d'éléphant Bundeswehr, mais du coup, +/- 40% de la membrane se trouve plaquée contre une surface qui elle, ne respire pas...

Si je vire le liner, est-ce que ça pourrait améliorer la respiration ou la terre humide va colmater la fibre gore-tex?
Parce que si c'est pour arriver au même résultat avec juste le bivi à nettoyer après chaque sortie, c'est pas la peine... :-\

Merci d'avance. :)
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

19 septembre 2019 à 11:05:47
Réponse #29

Kilbith


Salut  :)


Une proposition : met ton Thermarest SOUS ton bivy (qui ne doit pas être en goretex pour la partie inférieure d'ailleurs, à vérifier).

Plusieurs avantages :

*Plus besoin de porter un liner supplémentaire pour protéger le tissu inférieur renforcé de ton bivy, même plus besoin d'envisager un liner sous ton liner pour le protéger.  ;#

*Liner qui fait actuellement une excellente baignoire par temps pluvieux car il dépasse bien sur les cotés et collectera parfaitement le ruissellement.

*Le thermarest va protéger ton bivy. Ok il sera mouillé et sale, mais comme tu le portes hors du sac et qu'il est imputrescible, WTF?

*Le thermarest ne prendra plus de l'espace vital à l'intérieur du bivy. Gain en hauteur.

*La condensation sera moindre  car reportée entre le bivy et le thermarest (à vérifier, la condensation est un Diable bizarre).

 Faut vraiment que tu fasses une sortie forum ;)


« Modifié: 19 septembre 2019 à 11:34:06 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

19 septembre 2019 à 13:42:01
Réponse #30

Dutch


Tsss, je ne suis pas non plus dénué de bon sens... ;#
Le liner est replié en cas de pluie + tarp au dessus la plupart du temps. Puis c'est quand même pratique pour ne pas embarquer tout un écosystème quand on va se coucher.

Concernant le matelas sous le bivi, c'est au programme du prochain bivouac.

Une sortie forum, pourquoi pas si l'occasion se présente. :)
Pour l'instant, je suis plutôt "en mode pépère" & je pense que c'est prématuré. Vous raisonnez en individuel/autonome & en mouvement, tandis que je sors en "collectif familial" et en camp fixe... :-\
C'est la raison pour laquelle j'en bave autant à appliquer tes conseils, qui nécessitent d'être réajustés en permanence.

Sinon, tu saurais voir sur photo si le sol de mon bivi est en gore tex ou pas?
Sur le XP II, j'en suis quasi-sûr, mais c'est moins flagrant sur l'Observer.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

19 septembre 2019 à 15:19:43
Réponse #31

Kilbith


D’après leur site le dessous est en goretex aussi....bizarre. Du beau matos avec le goretex respirant!

1.7 kg c’est pas léger....le thermarest dessous tu grattes 200g.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

19 septembre 2019 à 16:26:24
Réponse #32

Dutch


Il y a plus léger, mais ça reste acceptable pour un abri 4 saisons réellement polyvalent & de qualité.
En virant la housse & le liner BW, je gagne quasi 500 grammes. :)

Jusque là, je conservais studieusement le liner comme barrière au froid par conduction, suite aux explications des manuels de David & Guillaume.

Je m'imaginais aussi qu'il stopperait d'éventuelles remontées d'humidité provenant du sol, mais après m'être pris plusieurs orages sérieux, les bivis Carinthia s'avèrent d'une étanchéité remarquable, alors c'était une crainte infondée.

NB: si tu veux les coordonnées du vendeur, n'hésites pas. ;) Il en a régulièrement des neufs aux alentours de 300€ et il m'a vendu celui là 200 car c'est un modèle militaire non badgé Carinthia (à l'extérieur, il l'est dedans)
Bref, le même modèle qu'à 650€ sur le site de la marque, mais traité IR en plus. :)


En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

19 septembre 2019 à 16:44:41
Réponse #33

guillaume


Jusque là, je conservais studieusement le liner comme barrière au froid par conduction, suite aux explications des manuels de David & Guillaume.

Si je comprends bien, ce que tu appelles liner est une surface 100% étanche dépourvue d'isolation ?
Dans ce cas ça n'isole pas du tout de la conduction mais de la convection (nulle au ras du sol) et de l'évaporation.

a+

19 septembre 2019 à 18:00:17
Réponse #34

Dutch


Oui, dans mon idée l'association d'un liner + matelas réglait le problème de tout ce qui venait "du dessous"... :-[

Du coup si je mets le Thermarest Z Lite sous le bivi, je perds le bénéfice des poches d'air réchauffées?
Remarque, pour le moment j'ai trop chaud...
« Modifié: 19 septembre 2019 à 18:05:32 par Dutch »
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

20 septembre 2019 à 01:27:10
Réponse #35

François


A mon avis tu va seulement déporter les poches d'air chaud de l'autre coté de la paroi du bivi, comme la condensation, et cela ne sera pas moins efficace du point vue isolation.
Et pourquoi mettre un liner dessous : que ce soit le liner ou le matelas qui est sali, quelle différence ?

Sur le bivi Carinthia que j'ai eu utilisé, il y a d'ailleurs des passants en dessous pour y fixer un matelas Thermarest grand format. De mémoire, la condensation se produisait bien entre la paroi inférieure du bivi et le matelas. Mais difficile de faire la différence entre condensation et eau de fonte ou de ruissellement.
« Modifié: 20 septembre 2019 à 01:33:43 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

20 septembre 2019 à 09:47:48
Réponse #36

Kilbith


A mon avis tu va seulement déporter les poches d'air chaud de l'autre coté de la paroi du bivi, comme la condensation, et cela ne sera pas moins efficace du point vue isolation.
Et pourquoi mettre un liner dessous : que ce soit le liner ou le matelas qui est sali, quelle différence ?

Sur le bivi Carinthia que j'ai eu utilisé, il y a d'ailleurs des passants en dessous pour y fixer un matelas Thermarest grand format. De mémoire, la condensation se produisait bien entre la paroi inférieure du bivi et le matelas. Mais difficile de faire la différence entre condensation et eau de fonte ou de ruissellement.

+1
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 septembre 2019 à 11:57:44
Réponse #37

Dutch


Merci,
Le prochain essai aura lieu sur la dalle en ciment devant chez moi. Elle est bien sèche et il n'a pas plu depuis des semaines.
Si le matelas est humide au matin, on sera fixé sur l'origine "interne" de la condensation & les capacités du bivi à l'évacuer par le bas.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité