Nos Partenaires

Auteur Sujet: Dormir voiture ou tente  (Lu 2270 fois)

06 février 2019 à 22:03:09
Lu 2270 fois

Pingustreet


Hello!
J’ai comme projet d’etre Handleur sur la Lekkarod
En gros je vais assister et aider un musher sur une course mi mars 
Je me questionne sur le lieu pour dormir, voiture ou tente?

Pour la voiture j’ai un break que je peux aménager, j’ai déjà lu beaucoup de posts sur le sujet; l’aeration pour éviter la condensation, la bougie pour réchauffer, isoler les fenêtres.

Mais je me suis dis que dormir en tente serai peut être plus pratique, ça chauffe plus vite.

J’ai déjà pas mal de matos pour le froid, duvet grand froid

Du coup je suis à la recherche d’avis éclairés et d’eventuels conseils sur le sujet!


Je pense pas être dans la bonne section mais je savais pas trop où mettre ça  ;D

07 février 2019 à 04:24:46
Réponse #1

Corazon


Je n'ai jamais dormi confortablement dans une voiture, par contre dans une tente, je dors comme un loir.  Pour moi, pas d'hésitation, surtout que tu as le véhicule pour porter la tente.
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

07 février 2019 à 10:24:19
Réponse #2

guillaume


À moins d'avoir un véhicule spécial,
En fixe je choisirais la tente également...

07 février 2019 à 18:02:05
Réponse #3

Dutch


Pareil.
J’organise deux fois par an des rassemblements Motobécane & ce sont les fois où j'ai dormi dans le monospace qui ont été les plus pénibles.
La variation thermique en froid comme en chaud est vraiment gênante, sans compter la luminosité.

Une tente revient bien moins cher que d'adapter le véhicule et mon matériel, les outils et mes bécanes restent protégés du vol & des intempéries.

En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

08 février 2019 à 00:05:48
Réponse #4

François


Les avantages de dormir dans la voiture :
- pas besoin d'acheter et transporter une tente, ni de prendre le temps de trouver un emplacement et de la monter
- on est bien à l'abri du vent, de la pluie, de la neige, même en quantités exceptionnelles
- c'est pas le propos, mais c'est souvent plus discret et plus sûr (en ville par exemple)

Les inconvénients :
- c'est rarement confortable, à l'exception des grands breaks et des fourgons où on peut organiser un vrai couchage
- ça refroidi très vite. Les parois, le toit et le plancher sont rapidement à la température de l'air extérieur, qui est généralement plus froid que le sol pendant la nuit
- on ne peut pas toujour amener la voiture là où on voudrait dormir
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

08 février 2019 à 17:40:15
Réponse #5

Frax


Histoire de contrebalancer les avis défavorables sur la voiture, je vais donner le mien, ayant vécu autour de mon véhicule pendant plusieurs semaines.
Il s'agit d'une modeste clio trois portes, rebatisée avec amour "clihome".  :love:
Elle a la particularité d'avoir été une "deux places" dans laquelle une banquette arrière fut rajoutée dans un second temps. Cela a son importance car me permet de rabattre complétement le dossier de la banquette et d'avoir une surface beaucoup plus planne que s'il s'agissait d'une banquette classique se repliant en gardant un angle improbable.
Je dis "autour du véhicule" car j'avais une tente en complément pour :
- recevoir de la visite (un genre de chambre d'ami  ;#)
- avoir un espace de vie supplémentaire en général (cette option m'a peu servi).

J'ai excellement bien dormi dans ma voiture bien que l'installation soit très sommaire : un sommier fait de trois panneaux de contreplaqué reliés par des charnières basiques et un matelas type futon, pure design "sortie trappeur lourde", que je peux rouler dans un coin.
Il y avait aussi un espace conçu pour que mon chien (format border collie environ) puisse dormir confortablement et le nécessaire pour vivre et travailler (nourriture, eau, vêtements, ordi...). Mon installation m'a également permis de trimballer des gens la journée comme dans une voiture normale de 5 places.

Alors certes, je mesure 1,65m MAIS j'ai vu sur le net le blog d'un type qui part en week-end avec le même type de véhicule et il mesure 1,87m1.

A l'usage, j'ai beaucoup aimé la souplesse d'avoir la tente ET la voiture.

Cependant, j'ai fait ça sur juillet/août dans le Jura. Il n'a pas fait froid. Du reste, je ne pense pas que ça aurait été problématique vu l'installation intérieure. Après, voiture ou tente, il faut pas se poser n'importe où. C'est juste les contraintes qui sont différentes. La règle des 3 secondes reste valable ^^

Si tu décides de te lancer dans l'aménagement de ton véhicule, je serais heureuse d'échanger avec toi sur le sujet, notamment car je suis en train de réfléchir à l'upgrade de mon propore véhicule.

A+
 
1 référence : http://essai-auto.over-blog.com/2016/04/clio-camping-car.html Mon système est différent car je peux déplier mon lit en étant à l'intérieur de la voiture sans l'ouvrir et le replier également. C'est pratique quand il pleut.

08 février 2019 à 21:20:28
Réponse #6

Pingustreet


Merci à tous pour vos retours!

La tente est en effet plus économique, je l’ai déjà. Le soucis est qu’on dort sur des parkings donc pour tendre la toile ça va on pas être évident.

Je tiens allongé dans mon coffre banquettes pliées (Passat Break), je pensais aménager  un sommier ( comme dans la clio de ton lien Frax) pour éviter les pertes de chaleurs par le plancher.

Après est ce qu’une couverture de survie correctement accrochée au plafond n’aiderai pas à isoler?

Le camping ne me fait pas peur, mais j’ai jamais pratiqué par des températures négatives, la voiture a un côté « rassurant »

08 février 2019 à 22:25:46
Réponse #7

Dutch


Aux Saisies mi-mars, tu peux t'attendre à des températures nocturnes entre -8° & zéro.

Un matelas & un duvet correct, c'est bien, mais une couverture au plafond ne compensera pas tous les ponts thermiques.
Attends d'autres avis, mais tendre un cocon de ce type dans ton break me semble la solution la plus efficace & économique: https://fr.aliexpress.com/item/Tente-Tube-d-urgence-Survie-En-Plein-Air-Durable-Tube-Tente-Abri-pour-V-lo-Camping/32896777181.html?spm=a2g0w.10010108.1000014.5.7cde9b8dVoXijp&pvid=4e651e59-f248-46fa-8d4c-0870e3e4de9c&gps-id=pcDetailBottomMoreOtherSeller&scm=1007.13338.112235.000000000000000&scm-url=1007.13338.112235.000000000000000&scm_id=1007.13338.112235.000000000000000

De toutes façons, si le terrain ne se prête pas au montage d'une tente, tu seras mieux isolé phoniquement des aboiements dans ton véhicule.
Après tout, le but est de dormir & dans ce contexte, l'environnement compte autant que la température & la lumière...
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

08 février 2019 à 23:30:43
Réponse #8

cbounemouette


je dors régulièrement dans mon utilitaire non isolé depuis 5 ans. je confirme que malgré un sommier en contreplaqué et un vrai matelas, le confort chute en même temps que la température, malgré un bon duvet adapté aux conditions...
Je n'ai pas vraiment de certitude quand au pourquoi de ce phénomène, j'ai une hypothèse selon laquelle la caisse en acier non isolée diffuse la chaleur, l'humidité n'aide pas non plus (malgré un lanterneau sur-dimensionné dans mon cas).
Je me suis déjà vu une nuit ou les températures approchaient le zéro °c sortir mon tarp, ma bâche et mon matelas pour dormir a 20m de la voiture derrière un mur qui coupait le vent, et le résultat était sans appel : j'avais bien moins froid!

je n'ai jamais dépassé les -1/-2°c en voiture ou en bivouac, et ce n'est que mon avis, mais vu les température que tu va avoir je me méfierai du "faux ami" que peut représenter la voiture. Après y'a peut être des gens vers chez toi qui ont trouvés des solutions (et ça pourrai m’intéresser  ;# )

09 février 2019 à 06:10:50
Réponse #9

François


La solution ultime, c'est un chauffage  ;D
Un vrai chauffage, de plus de 500 W, avec prise d'air et échappement (ou cheminée) à l'extérieur. Ou un chauffage électrique, mais il faut pouvoir se brancher quelque part.
J'ai dormi dans des voitures plusieurs semaines par an pendant des dizaines d'années, et j'ai longtemps résisté à l'idée du chauffage, mais j'ai craqué il y a quatre ans et finalement l'essayer c'est l'adopter, ça change la vie !

Sinon, si on ne fait qu'y dormir, le plus simple c'est d'ajouter une couche par rapport à l'équipement qu'on utiliserai sous tente : une couverture de laine par dessous et une couette par dessus, par exemple. C'est lourd et encombrant, mais cela a moins d'importance que si on devait porter tout cela sur son dos.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

09 février 2019 à 08:54:19
Réponse #10

Tompouss


J'ai passé quelques temps dans une 306 à l'époque (rupture avec ma copine de l'époque et pas envie de reprendre un appart sachant que j'allais partir de la région 3 mois plus tard) de fin novembre à fin janvier.

Le super plan que j'avais trouvé c'est le lit de pêche (bedchair) avec un gros sdc surdimensionné (-25°c) et une couverture étanche épaisse avec la sous face en polaire. Ça peut sembler overkill mais j'y dormais comme un bébé.

J'avais testé la même installation pendant un mois l'été de la même année, je dois encore avoir des photos qui traînent  ;)

09 février 2019 à 10:15:11
Réponse #11

Chill


'llo,

Pour limiter les échanges de la carrosserie non isolée avec le milieu extérieur froid, tant par rayonnement que par conduction, la mise sous "bâche d'hivernage" était une solution rencontrée le siècle dernier car utilisée par certain SdF pas encore clochardisés.

Je me souviens que l'un avait interposé quelques emballages de polystyrène entre le pavillon de sa R16 et sa bâche. On doit pouvoir s'en passer avec une galerie ou des barres de toit. ça résout certainement les problèmes de lumière et d'intimité, et peut-être de confort thermique ?

Je ne l'ai pas testée ... Qui l'aurait fait ? Qui va le faire ? Dormir avec son véhicule sous tarp  ;) :up:

   Chill.

Edit : illustration du concept appliqué à une caravane.
« Modifié: 09 février 2019 à 10:29:58 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

10 février 2019 à 10:19:16
Réponse #12

Cheyenne


J'ai un Jumpy que j'ai aménagé pour camper
Je n'ai pas testé "grand" froid mais je pense que ce qui est primordial c'est de ne pas être en contact avec le sol.
Pour ma part, j'ai le bâti qui pose sur les passages de roues AR ce qui permet d'une part d'être surélevé du sol et en plus de ranger le bordel dessous.
Photo des aménagements si tu veux)
Pour ce qui est des vitres, j'ai découpé les formes dans de l'Aquilux , ce plastique ondulé qui sert à certains emballages, ou  aux panneaux de chantier.
Tu peux aussi prevoir des rideaux tout autour avec des aimants.
Pour ce qui est de la tente intérieure, c'est un bon plan et il existe d'ailleurs des systèmes tout faits.
Il faudrait que je cherche la référence.

10 février 2019 à 17:42:47
Réponse #13

Pingustreet


J’ai pensé à prendre un petit chauffage soufflant de salle de bain, mais je suis pas sûre d’avoir accès à une prise.

Je suis preneur des photos des diverses installations que vous avez fait!

Je suis aussi preneur @Cheyenne de la référence de la tente d’interieur

10 février 2019 à 23:31:47
Réponse #14

Cheyenne



La première fois que je suis parti avec, j'avais simplement bricolé une traverse en bois sur 2 pieds derrière les sièges et une autre en travers des passages de roues. Puis comme j'avais la place en largeur j'ai glissé un sommier métallique 140x 190 que j'avais posé dessus, et comme matelas 2 futtons .
Après j'ai amélioré , je te ferai des photos de l'aménagement actuel si tu veux.
Pour un même problème, toutes les solutions se rejoignent, tout ce que j'ai consulté arrivait peu oou prou aux mêmes, plus ou moins élaborées.
Consulte Pinterest en tapant fourgon aménagé.
http://www.fourgon-nomade.net/portal
http://www.trafic-amenage.com/forum/viewtopic.php?t=4415
J'en ai des tas en mémoire ainsi que des photos, donne-moi ton e-mail en MP, je t'envoie tout ça directement pour ne pas encombrer le forum

11 février 2019 à 10:12:40
Réponse #15

Kilbith


Pour limiter les échanges de la carrosserie non isolée avec le milieu extérieur froid, tant par rayonnement que par conduction, la mise sous "bâche d'hivernage" était une solution rencontrée le siècle dernier car utilisée par certain SdF pas encore clochardisés.

Pas d'expérience significative sur le fait de dormir dans une voiture. Evidemment les deux points à gérer sont la conduction (matelas) et la condensation (ventilation).

En revanche, ton post me fait penser à ce que j'ai observé sur un campement de "gens du voyage". C'est tout de même un référence en la matière. C'était en été (donc gestion de la chaleur un problème au moins aussi complexe que la gestion du froid).

Probablement pour limiter la luminosité et éviter que la caravane ne chauffe trop au soleil, ils avaient placé au dessus de grands filets synthétique noirs à petite maille (du même type que ceux utilisés contre les oiseaux dans les plantations je présume).

Ceux-ci ne reposaient pas directement sur les carrosseries, ils étaient éloignés grâce à la présence de ballons de baudruches gonflés entre le filet et la carosserie. Les filets étaient fixés sur les cotés par des cordages sur les cotés, un peu comme un tarp.

 L'idée d'utiliser des ballons gonflables sous le filet m'a paru très intelligente. AMHA : une solution élégante, peu couteuse, légère et compacte.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

11 février 2019 à 11:35:36
Réponse #16

Tompouss


J'avais testé la même installation pendant un mois l'été de la même année, je dois encore avoir des photos qui traînent  ;)

Une photo de mon installation en mode "été" (raaah les souvenirs c'était en 2011 de mémoire  ::) )



Le lit de pêche utilisé faisait 2m de long donc j'étais top niveau place, et j'arrivais même à me lever en trombe en pleine nuit en cas de départ de carpe quand je décidais de pêcher  ;D En hiver je bourrai mes affaires sous le "lit" pour mieux isoler en dessous.

Cet installation avait l'avantage d'être réversible en quelques minutes et pareil pour la remettre en place  :)

11 février 2019 à 16:44:09
Réponse #17

mrfroggy


C est intéressant tout ceci, parce que j envisage 2/3 jours cet été dans ma voiture, et j ai eu de la chance de trouver une twingo 1.
Mes sieges se transforment en lit d appoint.
Mais comme tout le monde , je pense aussi que limiter l effet de la chaleur est assez compliqué.
Comme je vais lui monter des barres de toit, l idée de la bâche par dessus est à envisager.


Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

11 février 2019 à 22:44:51
Réponse #18

Chill


Citation de: mrfroggy
C est intéressant tout ceci, parce que j envisage 2/3 jours cet été dans ma voiture, et j ai eu de la chance de trouver une twingo 1.
Mes sièges se transforment en lit d appoint.
:up: excellent véhicule  :doubleup: Il y a un petit peu de moi sous chacun  :-[ ...

Citer
Mais comme tout le monde , je pense aussi que limiter l effet de la chaleur est assez compliqué.
Comme je vais lui monter des barres de toit, l idée de la bâche par dessus est à envisager.

Il y avait un topic sur le chapeau idéal, qui doit être transposable à la protection de tout objet contre la chaleur :
Citation de: Chill
Les caractéristiques "radiations" du boonie idéal serait ainsi :
   Transmis : proche de zéro. "On ne passe pas !" (c) Pas d'UV ni d'IR.
   Absorbé : proche de zéro. Pas d'IR relargués.
   Réfléchi : proche de 1. Car ce doit être la somme des 3 termes.

 => On est pas loin de tailler l'effet dans une couverture de survie épaisse !

Cependant, ce qui est sous le boonie est aussi à prendre en compte.
Évacuation de l'énergie du support :
   - conduction
   - rayonnement
   - convection
... et prise en comte de l’évapotranspiration.
Ce n'est plus un boonie, c'est un chapeau indochinois (gestion de la transpiration, convection & conduction) recouvert de Space Blankett.

Pour l'emploi de ballons de baudruche comme écarteurs, ça dépend du temps de fonctionnement attendu et du prix d'achat du lot. Cela doit avoir des caractéristiques de conductivité thermique λ voisines du polystyrène de caisses à poissons, lequel sera moins sensible aux variations de formes liées aux variations de température.
Les barres de toit, ça doit "faire le job" aussi ...

[mode Délire ON]  ::)
Je ferais bien tenir un petit aimant néodyme dans des blocs de polystyrène avec un bout de duct-tape pour que ceux-ci restent en place sur la carrosserie avant d’emballer l'habitacle dans une (ou plusieurs) space-blankett, face "alu" coté véhicule l'hiver, et coté soleil l'été ...
[mode Délire OFF]  ;)

     Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

12 février 2019 à 08:45:49
Réponse #19

Baptistator


Un facteur non négligeable a prendre en compte si l'on dors en voiture est la condensation.

Lorsque l'on respire la vapeur d'eau émise (je sais plus le chiffre exact mais ça se compte en litres). Va se condenser au contact des parties froides (vitres, tôle...).

Si il y a des parties un peu abruptes les gouttes vont tomber directement.

Rien de plus agréable que les gouttes d'eau glacée qui tombent sur le visage la nuit (déjà entendu parler du supplice de la goutte d'eau ?) Ou de retrouver ses affaires trempées au matin

12 février 2019 à 11:26:10
Réponse #20

Chill


'llo,

La condensation est traitée dans le blog : http://essai-auto.over-blog.com/2016/04/clio-camping-car.html
Et ça donne :
Pour le confort, éviter la concentration de CO (bougie, ..;  ;)) ou CO², et le supplice de la condensation.

Et ça doit aussi pouvoir incorporer un écarteur pour fonctionner sous une bâche !

   Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

12 février 2019 à 13:58:34
Réponse #21

François


Le bâchage complet de la voiture est sans doute très efficace, au moins en hiver à condition de comporter une couche isolante. Mais pour ma part je trouve cela trop contraignant, surtout quand il faut ranger quelque part cette bâche généralement trempée, quelquefois trempée et gelée. Par contre une bâche de protection pour le parebrise et les vitres latérales avant, je trouve que c'est un bon investissement : bon contre le soleil en été, contre le givre et la neige en hiver, et si elle est bien ajustée, un bon isolant l'hiver.
Exemple :
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

12 février 2019 à 14:15:25
Réponse #22

François


Dans une voiture "normale", dont plafond plancher et flancs sont déjà isolés sommairement, restent à isoler les vitres latérales et arrière. On peut découper des cartons à la bonne taille et les coincer contre les vitres. Peints en noir coté extérieur et contrecollés de couverture de survie à l'intérieur ils seront plus efficaces et moins sensibles à l'humidité * . C'est en cours pour mon van  ;) . Et plus tard, ils serviront de patrons pour des isolants plus perfectionnés ...  peut-être.

* l'été on peut les inverser de manière à mettre le coté réfléchissant vers l'extérieur.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

12 février 2019 à 14:24:56
Réponse #23

François


Mais bon, on peut bien isoler au mieux, si un dormeur est la seule source de chaleur à l'intérieur de la voiture, il ne faut pas s'attendre à faire beaucoup monter la température de ce relativement gros volume (gros en comparaison d'une tente monoplace).
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

12 février 2019 à 14:53:31
Réponse #24

Chill


Citation de: François
Dans une voiture "normale", dont plafond plancher et flancs sont déjà isolés sommairement, restent à isoler les vitres latérales et arrière.

Dans une voiture "normale" :
Pavillon : un carton "phonique" + garniture de pavillon, souvent fibre. => efficacité médiocre.
Plancher : Tapis de sol + isolant phonique, soit mousses, soit feutre lourd, plus une surface de propreté "pour_plaire_à_Madame" et "Valoriser_Monsieur" =>  efficacité moyenne.
Ouvrants : garniture intérieure en plastique recouvert d'un cosmétique. L'étanchéité à l'eau est souvent réalisée par un film mince collé. => efficacité misérable.
Vitrages : Les rares vitrages "athermiques" le sont contre le réchauffement de l'habitacle. La tendance est au régime minceur, on étudie donc des pare brises de 3 mm d'épais ! (Groupe VAG, Mercedes, ...)
Quelque "haut de gamme" ont des doubles virages "phoniques", mais ne courent pas les rues.
Pour la conductivité des vitrages, bien garder en mémoire que le besoin du client est de pouvoir dégivrer l'extérieur en soufflant de l'air "chaud" à l'intérieur ! => efficacité misérable.

D'où l'idée de mettre l'ensemble sous un cocon d'efficacité acceptable.
Cependant, le cocoonage du compartiment moteur n'apportera rien de notable, le tablier étant copieusement isolé thermiquement (pas sur une 4L ou une Deuch', mais on parle voiture "normale")  ;)

Pendant/avant de s'installer pour la nuit, il est possible d'utiliser le moteur pour réchauffer un peu l'habitacle. Si l'isolation (interne ou externe) a été renforcée, on doit pouvoir s'endormir dans des conditions acceptables. Reste à durer ...

    Chill.
« Modifié: 12 février 2019 à 14:58:43 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité