Nos Partenaires

Auteur Sujet: Approche physique de la survie : retour aux fondamentaux  (Lu 1954 fois)

10 décembre 2018 à 20:06:25
Lu 1954 fois

The Scientist


Bonjour à tous !



Je fais partie de ces personnes qui ont des centres d'intérêt intenses et qui se succèdent, il y a encore peu c'était la pédologie qui m'animait (la science étudiant le sol), aujourd'hui il s'agit de la physique. Fréquentant ce forum depuis un bail, mine de connaissances à mes yeux, il gagnerait, je pense, à recenser des "lois physiques" utiles en cas de survie / contexte dégradé, cela peut aller de la mécanique des fluides au processus d'échange thermique...


Je précise que je n'ai aucune formation en rapport à cet discipline passionnante qu'est la physique, ce que j'écris est le fruit de mes lectures.

Il y a de l'intelligence, je trouve, dans le "croisement", l'établissement de "passerelles" entre des disciplines, à priori distantes l'une des autres mais dont les apports de l'une envers l'autre peuvent s'avérer parfois salvatrices.

Tout le monde pourra enrichir ce post, toujours en ayant cet approche physique de la survie, le mot d'ordre étant : se servir des lois fondamentales de la physique portant sur la gravité, lumière etc...
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

10 décembre 2018 à 20:11:21
Réponse #1

gowildadventure


Le premier truc qui me vient à l'esprit : RECC...

Comment on perds (ou gagne de la chaleur)

Radiation
Évaporation
Conduction
Convection

Extrêmement utile de bien comprendre ça quand on passe du temps dehors.

A plus
Jolan
La vie est un choix

16 août 2019 à 18:00:13
Réponse #2

Kimie


Sûr qu'un peu de physique peut éviter quelques erreurs, je pense.
Genre : connaître les propriétés de tel ou tel matériau pour éviter un usage qui l'amène à aller jusqu'à la rupture du dit matériau. ou bien comment soulever une charge avec le plus d'économie possible.
Ou bien éviter de se réfugier dans tel et tel endroit parce que vu la nature géologique il y a risque de glissement en cas de forte pluie, etc.

Bref, savoir se débrouiller à partir de son propre raisonnement, acquis à partir de connaissance scientifique, c'est être moins dépendant des manuels qu'on ne peut pas tous lire.
(c'est pas une critique des manuels, hein ?).

Cela peut contribuer à l'évaluation des risques
pour mémo : http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,29469.0.html
« Modifié: 16 août 2019 à 18:10:04 par Kimie »

16 août 2019 à 19:35:12
Réponse #3

Chill


Le post initial n'avait pas suscité l'enthousiasme.  ;D

Citation de: Kimie
Sûr qu'un peu de physique peut éviter quelques erreurs, je pense.
Genre : connaître les propriétés de tel ou tel matériau pour éviter un usage qui l'amène à aller jusqu'à la rupture du dit matériau ; ou bien comment soulever une charge avec le plus d'économie possible.
...
Bref, savoir se débrouiller à partir de son propre raisonnement, acquis à partir de connaissances scientifiques, c'est être moins dépendant des manuels qu'on ne peut pas tous lire.

Bizarrement, Merlin06 a signé récemment que nous avons 2 maîtres : la Physique et le Temps. J'adhère !  :)
Dans notre monde contemporain, les notions élémentaires/fondamentales de physique sont vues au collège. Leur application découle alors du "bon sens", qualité la moins bien partagée à ce qui se dit, et d'un "sens pratique" qui est à développer dans le réel, pas devant un clavier. (Que fais-je donc ici ?)
Les notions de "règle de trois" et d'"ordre de grandeur" aident aussi grandement à résoudre les petits soucis du quotidien.

Citation de: Kimie
Ou bien éviter de se réfugier dans tel et tel endroit parce que vu la nature géologique il y a risque de glissement en cas de forte pluie, etc.

Là on quitte les notions de physique élémentaires et il faut ajouter des qualités d'analyse et d'observation.

Citation de: Kimie
pour mémo : http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,29469.0.html

De l'eau est passée sous les ponts depuis le lien proposé. Son dernier message devrait faire réagir …

Pour ce qui est de la défense incendie du domicile, j'avais proposé 2 ou 3 pistes de réflexion, et ça avait déjà été discuté ici (message #23, en bas de la page 1) et .

    Chill.
« Modifié: 16 août 2019 à 19:40:56 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

17 août 2019 à 11:20:51
Réponse #4

gowildadventure


Salut,

Effectivement ça a pas suscité grand chose  ;#

On pourrait rajouter l'étude du comportement de l'air (thermodynamique) qui permet de trouver un meilleur spot de bivouac (plus chaud/plus frais/ plus venteux moins venteux) en fonction du besoin.

C'est vraiment intéressant de comprendre le principe derrière les techniques.

Léonard de Vinci disait : «Dans la nature, tout a toujours une raison. Si tu comprends cette raison, tu n'as plus besoin de l'expérience.»

A plus
Jolan
La vie est un choix

17 août 2019 à 21:00:50
Réponse #5

Kimie


Salut,


C'est vraiment intéressant de comprendre le principe derrière les techniques.

A plus
Jolan

tout à fait d'accord.
Est-ce que quelqu'un a des principes à expliquer ? (de physique, pas de philo  ;# of course).

17 août 2019 à 22:14:23
Réponse #6

Chill


Citation de: Kimie
Est-ce que quelqu'un a des principes à expliquer ? (de physique).

Ce serait fastidieux et difficile sans connaître ton niveau et ton vécu !  ::)

Une proposition très sommaire :
Pour tout ce qui est Force, revoir la mécanique de Isaac Newton.
Pour ce qui est gaz, les lois de Boyle-Mariotte et Avogadro (gaz parfaits)
Pour l'hydraulique, un peu d'Archimède et de Pascal.
Pour l'électricité, la loi d'Ohm.

Assaisonner le tout des notions de "rendement", de rappels de géométrie (surface, volumes, ...), et de la connaissance des unités usuelles.

Ce pourrait être un bon début ?  ;)

    Chill.

"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

17 août 2019 à 23:06:29
Réponse #7

ofelas


Je sais pertinemment que je n'ai pas le sens des maths, ni de la physique.
En étant léger... BAC -12, ou bac à sable et HEC sous entendu hautes études communales...
Pourtant en allant depuis plusieurs années au nord du cercle arctique en hiver, pour la protection contre le froid en ce qui concerne les vêtements et la nourriture, je n'ai fait que très peu d'erreurs.
Ayant utilisé que le bon sens, la maigre expérience que j'avais, et les expériences des autres, et adapter tout ça

Pour essayer d’améliorer le résultat, et pour vérifier si j'avais bien fait bosser mon intuition, au fur et à mesure, je me suis intéressé à la physique et physiologie (à un niveau faible de scolaire, plus simple que l'analyse RECC)
Ce qui demanderait 1 petite heure à un matheux, m'a demandé des mois de travail pour arriver à comprendre quelques trucs
En résumé, les effets de l'exposition au froid en situations passives

a - Propriétés d'isolation thermique en mouvement
b - Propriétés d'isolation thermique sans mouvement (facultatif)
c - Perméabilité à l'air
d - Propriétés de pénétration imperméables

Exigences relatives à l'isolation thermique efficace des vêtements en relation avec les conditions de température ambiante pour l'équilibre thermique à différentes durées d'exposition au froid selon la physiologie

Isolation thermique efficace Icle [m2 · K / W]
Activité utilisateur debout [75 W / m2] et au repos 60 W
Isolation thermique résultante obtenue Icler [m2 K / W]
Valeur à utiliser pour calculer le taux métabolique moyen
« Modifié: 17 août 2019 à 23:33:22 par ofelas »

17 août 2019 à 23:49:50
Réponse #8

Galileo


I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

18 août 2019 à 10:49:57
Réponse #9

Kimie


Ce serait fastidieux et difficile sans connaître ton niveau et ton vécu !  ::)

Une proposition très sommaire :
Pour tout ce qui est Force, revoir la mécanique de Isaac Newton.
Pour ce qui est gaz, les lois de Boyle-Mariotte et Avogadro (gaz parfaits)
Pour l'hydraulique, un peu d'Archimède et de Pascal.
Pour l'électricité, la loi d'Ohm.

Assaisonner le tout des notions de "rendement", de rappels de géométrie (surface, volumes, ...), et de la connaissance des unités usuelles.



Ce pourrait être un bon début ?  ;)

    Chill.

mon niveau scientifique est mat'sup, Maternelle Supérieure  ;#
Bon, mais quelqu'un a des exemples concrets d'application de quelques données précises ?

Je sais pertinemment que je n'ai pas le sens des maths, ni de la physique.
En étant léger... BAC -12, ou bac à sable et HEC sous entendu hautes études communales...
Pourtant en allant depuis plusieurs années au nord du cercle arctique en hiver, pour la protection contre le froid en ce qui concerne les vêtements et la nourriture, je n'ai fait que très peu d'erreurs.
Ayant utilisé que le bon sens, la maigre expérience que j'avais, et les expériences des autres, et adapter tout ça

Pour essayer d’améliorer le résultat, et pour vérifier si j'avais bien fait bosser mon intuition, au fur et à mesure, je me suis intéressé à la physique et physiologie (à un niveau faible de scolaire, plus simple que l'analyse RECC)
Ce qui demanderait 1 petite heure à un matheux, m'a demandé des mois de travail pour arriver à comprendre quelques trucs
En résumé, les effets de l'exposition au froid en situations passives

a - Propriétés d'isolation thermique en mouvement
b - Propriétés d'isolation thermique sans mouvement (facultatif)
c - Perméabilité à l'air
d - Propriétés de pénétration imperméables

Exigences relatives à l'isolation thermique efficace des vêtements en relation avec les conditions de température ambiante pour l'équilibre thermique à différentes durées d'exposition au froid selon la physiologie

Isolation thermique efficace Icle [m2 · K / W]
Activité utilisateur debout [75 W / m2] et au repos 60 W
Isolation thermique résultante obtenue Icler [m2 K / W]
Valeur à utiliser pour calculer le taux métabolique moyen

Merci Ofelas pour l'effort,
tu as un exemple d'application à partir de ton expérience ? comment tu as appliqué ce savoir au terrain ?,

Sûr que la théorie isolée de l'application terrain, c'est chouette en tant qu'activité intellectuelle mais ça peut finir en usine à gaz. Et le terrain sans la théorie, c'est un peu marcher en se dispensant de cartes...
Comme qui disait : un oiseau vole mieux avec deux ailes... donc j'aime l'alliance théorie-terrain.
« Modifié: 18 août 2019 à 11:19:03 par Kimie »

18 août 2019 à 10:52:21
Réponse #10

Kimie


Pour celles et ceux qui comprennent l'anglais. Il y a un podcast sur la science derriere la survie.


https://www.outsideonline.com/2258976/frozen-alive-redux

Sinon j'avais poste il y a peu un article d'une chercheuse du CNRS qui etudiait les effets d'une couverture de survie en equations

https://www.google.com/url?q=https://cdn.ymaws.com/www.eps.org/resource/collection/016775D4-8888-474D-887F-3E33AEA5E6D0/EPSPED_SurvivalBlanket.pdf&sa=U&ved=2ahUKEwjm08qW8YrkAhWYtp4KHWupAY8QFjAAegQIBxAB&usg=AOvVaw19OJj6tcHWSlbERiv7Q0uk

Merci Galileo, mais tes liens sont illisibles : trop petits (sur mon écran - la démarche scientifique c'est de ne pas généraliser intempestivement  :closedeyes: ;#)

18 août 2019 à 10:54:04
Réponse #11

Krapo


Laissons glouglouter les égouts !

18 août 2019 à 11:15:49
Réponse #12

Kimie



18 août 2019 à 11:23:58
Réponse #13

fall7stand-up8


Salut tout le monde

Par le petit bout de la lorgnette,  2 lois physiques appliquées à ma spécificité de la survie :
Comment survivre dans l'eau.
Toutes les parties de votre corps qui sont émergées (hors de l'eau) sont soumises uniquement à la gravité (newton) et donc vous poussent vers le bas.
Toutes les parties de votre corps qui sont immergées (dans l'eau) sont également soumises à la gravité mais aussi à la poussée d'Archimède et donc reçoivent une poussée verticale orientée vers le haut.
Moralité : Pour bien flotter il faut être au maximum dans l'eau.
C'est donc pas pour rien que les dauphins respirent par leur évent qui leur permet lorsqu ils sont au repos d'avoir les voies aériennes hors de l'eau tout en étant totalement immérgés.
Appliqué à la survie ça donne :
Je reste le plus possible sous la surface et ne laisse dépasser que l'essentiel (yeux, nez, bouche)
Mes 2 bouées canard

18 août 2019 à 11:47:31
Réponse #14

Kimie


Fall7,

 :doubleup: :doubleup: :doubleup:  :love:
je nage très mal alors je suis plus que concernée ! 

18 août 2019 à 12:59:45
Réponse #15

Chill


[Capilotractage = ON]
Citer
2 lois physiques appliquées à ma spécificité de la survie :
Comment survivre dans l'eau.
Toutes les parties de votre corps qui sont émergées (hors de l'eau) sont soumises uniquement à la gravité (newton) et donc vous poussent vers le bas.

inexact : Archimède fonctionne aussi dans l'air (montgolfières, dirigeables).

Citer
Toutes les parties de votre corps qui sont immergées (dans l'eau) sont également soumises à la gravité mais aussi à la poussée d'Archimède et donc reçoivent une poussée verticale orientée vers le haut.
Moralité : Pour bien flotter il faut être au maximum dans l'eau.

Le rapport des densités est de 1 à 1000 entre l'air et l'eau …
(Attention : emploi du kilogramme force pour simplifier !)

1 L d'air ± 1,2 g = 0,0012 kg.
   Si j'occupe 60 L (je "pèse" ± 60 kg) alors la poussée d'Archimède est d'environ 72 g,
=> négligeable.

1 L d'eau ± 1000 g = 1 kg.
   Dans le même cas la poussée d'Archimède est voisine de … 60 kg
=> Euréka, je flotte !   ;)

La masse volumique "moyenne" de l'humain tourne autour de 1,062 kg/L, donc il peut couler. Si ses poumons sont gonflés alors le volume augmente, cependant la masse étant inchangée, le rapport peut devenir inférieur à 1 (ballastage) => il a besoin de moins de mouvements pour flotter.

Tout ça sans prendre en compte la composition des vêtements qui le couvrent !   ;D
[capilotractage = OFF]

C'était un exemple de l'emploi raisonné des ordres de grandeur.
La Physique décrit des phénomènes complexes (la "vraie" vie) à l'aide d'outils mathématiques précis, c'est ce qui permet, avec des marges d'erreur, de poser une sonde sur une comète.
Dans notre cas, comme les hypothèses sont rarement complètes, il faut donc savoir approximer certains résultats.

@Kimie :
Il sera plus facile de "résoudre" tes problèmes que d'inventer des exemples :
L'explication du bon emploi d'une scie à main est aisé, mais si ça ne te pose pas de problème, pourquoi en créer ?
Pareil pour le "meilleur rendement" d'un tendeur de tarp : en es-tu vraiment à optimiser les dimensions de tes piquets ou cordages ?

"Les seules questions idiotes sont celles qu'on ne pose pas". Vas-y, lance toi !    :D

    Chill.
« Modifié: 18 août 2019 à 13:41:42 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

18 août 2019 à 17:12:07
Réponse #16

ofelas


Citer
tu as un exemple d'application à partir de ton expérience ? comment tu as appliqué ce savoir au terrain ?,
Alors oui mais comme je ne savais pas le mettre en forme moi même, j'ai réussi à trouver quelques astuces
Quand je veux savoir  comment équilibrer une isolation thermique de vêtement et une activité physique et une température extérieure, j'utilise ça
http://www.eat.lth.se/fileadmin/eat/Termisk_miljoe/IREQ2009ver4_2.html

https://www.taiga.se/produkter/clothing-tool

21 août 2019 à 07:55:01
Réponse #17

Chill


"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

21 août 2019 à 19:17:18
Réponse #18

Kimie


Hello, les gars.

Ofelas, merci pour le lien !
Pas sûr que je puisse l'utiliser présentement, mais je devine qu'elle est super pour la préparation d'expédition dans les zones super froides, dont tu as l'habitude.
Ah les missions scientifiques dans le grand nord, ils m'ont toujours fait rêver !

Chill,   ;#
je t'ai aussi répondu dans le topic en question.
Nulle en math et géométrie, mon niveau est plutôt de retenir une loi physique ou l'intuition par exemple que si un récipient rempli d'eau n'est pas posé sur une surface bien plane, cela entraîne un épanchement du dit liquide^^ si le dit récipient a des rebords peu profond.  8) ::) ;#
et donc l'intérêt possible de ce dispositif non breveté.
Qui peut confirmer ou invalider mon intuition ?

21 août 2019 à 20:19:03
Réponse #19

Chill


Citation de: Kimie
si un récipient rempli d'eau n'est pas posé sur une surface bien plane, cela entraîne un épanchement du dit liquide^^ si le dit récipient a des rebords peu profond. 
et donc l'intérêt possible de ce dispositif non breveté.
Qui peut confirmer ou invalider mon intuition ?

Tu confonds "Horizontal" et "Plan".
Je suis certain que tu fréquentes des locaux en dur, avec de murs et un plafond. Je suis tout aussi certain que quelques zones de ces maçonneries sont planes.
Comment le vérifies-tu avec ton test ???  :blink:

Le chaudron de H.Potter, avec ses 3 pieds, est capable d'être posé par un Moldu dans un champ labouré et gelé, ou sur une plage de galets, sans aucun sort et sans qu'en soit renversé son contenu.
Et personne n'affirmera que ce sont des sols plats ou plans.

La Physique du quotidien est Newtonienne, dans un environnement Euclidien. Deux individus qui n'ont pas l'air d'être dans ton carnet d'adresse.  ::)
Faut faire un petit effort et élargir ton cercle d'amis, ou bien renoncer à expliquer rationnellement ce qui se passe.

J'ai jadis tenté d'inculquer des "recettes de cuisines" à des gens pourtant de bonne volonté. La complexité de l'Univers qui nous héberge fait qu'il y a toujours un ingrédient de trop, ou manquant, pour que ça fonctionne. Ce qui a marché a été d'expliquer de nombreuses fois le "Pourquoi" en changeant les paramètres ou l'enseignant.
Pour les recettes de grand-mère il en est de même que pour le strict réglementaire :
"Un règlement dans les mains d'un imbécile est une arme redoutable"

Soit c'est Mystique, et on pose un Acte de Foi ; soit c'est simpliste, et l'expérience procède rapidement de la répétition des échecs ; soit c'est le réel, complexe, variable, quasi-identique-mais-pas-tout-à-fait-pareil, et il faut en comprendre le Principe sous-jacent. Faut juste aimer ça, ou bien le vouloir.
Mais on peut vivre sans aussi, tant que tout va bien.  ;#

En tricot, chimie (dont cuisine), soudure ou astrophysique : je pose des actes de foi.  :-[  :lol:

On arrête là ?

   Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

21 août 2019 à 20:34:38
Réponse #20

Kimie


Salut tous,

Chill,
ah, j'avais réduit la question au plan horizontal, genre plancher de cabane en bois...  :-\ :-[

Ok, on arrête-là.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité