Nos Partenaires

Auteur Sujet: Compressif militaire israelien VS compressif de pharmacie du coin de la rue.  (Lu 3795 fois)

10 décembre 2018 à 13:41:50
Réponse #25

Draven


Pas de soucis ;)

Quoi qu'il en soit, c'est du SUPER matos. Bien pensé, pas chère, emballage solide, facile a mettre en place tout seul ( a deux c'est carrément trop facile ), ne prends pas trop de place dans un sac, etc...

L'improvisé convient aussi hein, mais pas de manière aussi rapide.
Commandes en deux ou trois, sacrifies en un pour te familiariser avec le fonctionnement ( et former tes proches ), et tu comprendra vite l’intérêt du truc ;)
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

10 décembre 2018 à 14:17:30
Réponse #26

sebastienb


En improvisé faut rassembler tes composants, il y a de bonne chances que ta bande se déroule toute seule, et celle-ci est moins large et moins robuste. Avec un israelien tu as un pansement tout en un, robuste, bien packagé et la bande se déroulera pas. Au prix que ça coute je ne vois pas l'intérêt d'économiser dessus.

Si l'encombrement te gène sache que les mêmes pansements existent sans la boucle qui exerce la pression (Woundstop Care1).

10 décembre 2018 à 15:28:19
Réponse #27

Tumiza


Les israéliens, prends les en Israël directement,

tu as un site préféré pour commander?   ;)
BAVU ba pris

10 décembre 2018 à 15:32:02
Réponse #28

sebastienb


Israeli First Aid est reconnu pour proposer les meilleurs tarifs.

10 décembre 2018 à 23:33:20
Réponse #29

Hurgoz


Yo,

Si vous voulez vous équiper: ça peut être pas con de grouper la commande....vue qu'ils vont déjà faire le tour du globe, autant pas faire 36 colis de 1 pansement.

Tcho
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

11 décembre 2018 à 09:21:02
Réponse #30

Claire


Je me permets de mettre un petit grain de sable dans cette conversation, qui n'a nullement la prétention de dire si tel pansement est plus efficace / plus maniable / plus instinctif d’utilisation qu'un autre. Et qui est totalement perso (mais qui peut servir à d'autres ;) )

Je fais souvent des voyages au Moyen-Orient et en Asie Centrale, or dans certains de ces pays:
 - une certaine paranoïa fait qu'on a vite fait de te considérer comme un/une espionne
 - se balader avec du matos catalogué "militaire"  n'est clairement pas une bonne idée 
 - autant vous dire que, encore une fois dans certains de ces pays, l'identification d'un matos de secourisme venant d'Israël risque d’entraîner plus qu'une crise de paranoïa aiguë s'il est identifié par un officiel.

Pour avoir testé ce matos en stage, je trouve ça pratique et je l'utiliserai sans problème en France ou en Europe.
Par contre pour mes prochains tours dans ce coin du monde, hors de question.  ;)

11 décembre 2018 à 09:44:20
Réponse #31

bloodyfrog


Le pansement "israëlien" désigne aujourd'hui un modèle de pansement compressif inspiré des pansements militaires, un tampon solidaire d'une bande de compression, parfois auto adhésive, parfois muni d'un dispositif de compression (étrier ou coque plastique).

On trouve aujourd'hui des pansements dits israëliens blancs, emballages blancs, made in uk/usa, sans marquages en hébreu...

Manu.

Note: un pansement made in USA est il plus safe qu'un pansement made in Israël? Question d'attitude sans doute...

11 décembre 2018 à 09:55:15
Réponse #32

Draven


Yep, j'ai commandé tous les miens en Israél, l'étiquette est en anglais, aucun marquage en hébreu. Y'a juste un " Made in Israel " dans un coin... ( et ça peux s'enlever ).

Le pansement compressif israélien est reconnu/utilisé dans le monde entier, ça doit mieux passer qu'un exemple de la Torah quand même  ;D ;D
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

11 décembre 2018 à 10:02:11
Réponse #33

Claire


Un "made in USA" passerait dans à peu près tous les pays du coin , oui. :)
Par contre, me balader avec un matos originellement développé pour le contexte militaire (et encore associé majoritairement à ça dans la tête des gens qui connaissent ce pansement), je préférerais éviter.
Comme j'éviterais d'emmener du matos du surplus de l'armée quand je voyage dans le coin, malgré des qualités techniques qui peuvent être avantageuses.

« Modifié: 11 décembre 2018 à 17:10:54 par Claire »

11 décembre 2018 à 10:15:36
Réponse #34

bloodyfrog


Tu fais ce que tu veux Claire, et heureusement. :)

Ceci dit, "ceux qui connaissent ce pansement" sauvent des vies, et il leur importe peu l'origine du matos, si son efficacité est reconnue.
Fait livrer un container de compressifs israëliens à un hopital yemenite, je doute que les soignants y foutent le feu...

Manu.

11 décembre 2018 à 11:37:20
Réponse #35

Hurgoz


Le point soulevé par Claire est pertinent: dans certains coin il vaut mieux éviter l'étiquetage "contractor" ou assimilés.

Après les pansements équivalents venant des us sont les olaes: c'est le même principe.

Tcho
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

11 décembre 2018 à 15:26:18
Réponse #36

Tompouss


Le point soulevé par Claire est pertinent: dans certains coin il vaut mieux éviter l'étiquetage "contractor" ou assimilés.

Ouais même sans aller au moyen Orient cet été on a eu droit à une fouille en road trip, les compressifs, le garrot, le spyderco les ont encouragés à tout nous faire déballer, les douaniers ont même contrôlé sous les selles  ::)
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

11 décembre 2018 à 15:54:25
Réponse #37

Hurgoz


J'ai déjà eu ce genre de soucis...mais c'est pas vraiment probabant: quand les douaniers me voyent, il leur prend des envies de fouilles.... ;#

Pavc
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

11 décembre 2018 à 17:20:16
Réponse #38

DavidManise


Salut ! :)

+1 pour l'importance de s'entraîner...  c'est bien pour ça qu'on donne des formations, d'ailleurs. 

+1 aussi pour les risques associés à avoir trop de matos "au cas où" à l'étranger.  Les compressifs et tourniquets, c'est une chose, mais globalement le look "baroudeur" typé militaire et les délires de sacs tactiques, et plein de matos "limite" dedans, ça énerve plein de gens, dans certains pays.  Vaut mieux passer pour un touriste débile, et pour ces cas là, je préfère de loin la solution paquet de kleenex+bande velpeau qui fonctionne bien (l'autoadhésif élastique fonctionne même quand il y a du sang, et ça sert à plein d'autres trucs). 

+1 pour ce qui est de l'absorption qui est un "faux ami" : on peut perdre 200 ou 300ml dans un gros compressif avant que ça ne se voie dehors, et là faut rajouter une couche.  Un peu tard...  ! 

Globalement, c'est la PRESSION qui fait le job.

Sinon, si le CEETS (moi, en l'occurence) a choisi le type militaire plutôt que les versions banches civiles ou les trucs de pharmacie, c'est essentiellement pour des raisons de longévité de l'élastique : on réutilise ces bandages, nous, pour les formations...  30, 40, 50 fois.  Y'a que les versions militaires qui tiennent un peu dans le temps.  Pour une "vraie" utilisation, on est bien d'accord qu'on s'en tape... 

Tchuss ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 décembre 2018 à 23:48:17
Réponse #39

Ptifred


HS par rapport au sujet initial, mais juste pour dire je «plussoie» concernant le point soulevé par Claire. Pas de matériel tactique ou assimilé militaire ou survivor de l'extrême pour moi.
Quand je voyage en avion comme passager (deux fois par mois n'importe où dans le monde), mon kit de survie/secours est ma pochette de premier soin. Des crayolas et bougies d'anniversaire, du papier, «pour occuper des enfants lors d'un accident» quand on me pose la question. Comme allume-feu, les tampons alcoolisés par exemple. Le bandana sans motifs, le paquet de mouchoirs et la bande velpeau comme dit David, etc. Pareil pour les vêtements.
Ça pourrait faire un autre fil intéressant, ça d'ailleurs.

01 janvier 2019 à 15:23:54
Réponse #40

LOOPING


La couleur de l'emballage des compressifs israelien que je possede est grise

https://www.casimages.com/i/19010103203192763.jpg.html

ca fait militaire ca? pas vraiment... bon il y a un numero de produit NATO mais l'adresse est en angleterre, pas d'adresse en israel.

Dans quelques rares pays ca peut poser problème... Mais c'est pas parce qu'on a un pansement comp. dans ses bagages  qu'ont va être interrogé, soupçonné d'espionnage, emprisonné et fusillé...

avant toutes choses doser le bénéfice/risques

si on a un pansement en permanence dans son sac de rando, un modele grand public tiendra pas longtemps en état... faudra les changer tout les temps. Un sacré poste de dépense... De plus l'emballage des modeles grand publique n'est généralement pas etanche...

si on en a un en port quotidien, j'imagine même pas le budget pour les remplacer...

Je vie en Asie, j'en ai toujours 1 dans mon sac en permanence et je n'ai jamais été accusé d'etre un agent du Mossad...  :doubleup:

« Modifié: 01 janvier 2019 à 15:37:07 par LOOPING »

01 janvier 2019 à 21:41:10
Réponse #41

Hurgoz


Yop,

L'enveloppe résistante - au niveau du secouriste civil - c'est pas le plus gros du soucis: il faut que le pansement soit maintenu dans un environnement propre, mais le reste: il est très rare d'intervenir sur une plaie propre hein! ;)

Tcho
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

02 janvier 2019 à 10:21:46
Réponse #42

Al Bundy


Salut ! :)

+1 pour l'importance de s'entraîner...  c'est bien pour ça qu'on donne des formations, d'ailleurs. 

+1 aussi pour les risques associés à avoir trop de matos "au cas où" à l'étranger.  Les compressifs et tourniquets, c'est une chose, mais globalement le look "baroudeur" typé militaire et les délires de sacs tactiques, et plein de matos "limite" dedans, ça énerve plein de gens, dans certains pays.  Vaut mieux passer pour un touriste débile, et pour ces cas là, je préfère de loin la solution paquet de kleenex+bande velpeau qui fonctionne bien (l'autoadhésif élastique fonctionne même quand il y a du sang, et ça sert à plein d'autres trucs). 

+1 pour ce qui est de l'absorption qui est un "faux ami" : on peut perdre 200 ou 300ml dans un gros compressif avant que ça ne se voie dehors, et là faut rajouter une couche.  Un peu tard...  ! 

Globalement, c'est la PRESSION qui fait le job.

Sinon, si le CEETS (moi, en l'occurence) a choisi le type militaire plutôt que les versions banches civiles ou les trucs de pharmacie, c'est essentiellement pour des raisons de longévité de l'élastique : on réutilise ces bandages, nous, pour les formations...  30, 40, 50 fois.  Y'a que les versions militaires qui tiennent un peu dans le temps.  Pour une "vraie" utilisation, on est bien d'accord qu'on s'en tape... 

Tchuss ;)

David

Oui c'est la pression qui fait le job, et la bande du CHUT est vraiment fortement élastique, ce qui permet un dosage beaucoup plus fin de la compression qu'avec l'israelien (on est pas sur des garrots encore une fois)
Dans le civil et sortie ville j’emmène juste la bande dans une poche et l'israelien pour le reste
Ils ont leurs avantages et inconvénients, répondants à des besoins légèrement différents, mais dans les deux cas, par rapport aux liens du posteur, on est sur du matos sérieux


Être libre consiste dans le fait de tirer du seul exercice de notre vie le sentiment de contentement. N.G.

03 janvier 2019 à 09:07:44
Réponse #43

Claire


Je vie en Asie, j'en ai toujours 1 dans mon sac en permanence et je n'ai jamais été accusé d'etre un agent du Mossad...  :doubleup:

J'ai vécu un an et demi dans l'un des pays les plus dangereux au monde et il ne m'est rien arrivé: preuve donc que la situation n'y est pas si mauvaise?  ;)
Je classerais bien ce type de "preuve" dans la catégorie "généralisation abusive"  :)
https://cortecs.org/materiel/moisissures-argumentatives/

Bref, chacun fait ce qu'il veut, je me permettais juste de poser un point qui peut s'avérer problématique si on se fait interpeller par certaines personnes dans certains pays où la méfiance envers les occidentaux est élevée.
« Modifié: 03 janvier 2019 à 11:48:43 par Claire »

05 juin 2019 à 18:41:55
Réponse #44

Hurgoz


Yo,

Pour info, au niveau de la CRF on va migrer au fur et à mesure sur des compressifs Israëlien, de façon a correspondre au matos employé par les Forces de l'Ordre, histoire d'avoir une certain transversalité, quand c'est possible, sur le matos.

Il me semble - mais je peux me gourrer - que ça va être le cas des différentes AASC.

Tcho
« Modifié: 05 juin 2019 à 18:50:37 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

23 juin 2019 à 18:25:50
Réponse #45

secouriste


bonjour  en tant que formateur en secourisme  je vais préférer avoir un pansement israélien pas parce que c'est plus cool, pas parce que c'est meilleur qu'un CHU classique mais parce que c'est plus versatile et qu'avec la longueur de sa bande on peux le placer sur des plaies hémorragique situées à des endroits plus délicat plaies dessous l'aisselle à la carotide par exemple .
De plus la pression excercé sur la plaie sera plus forte parce qu'avec un pansement israélien on fait un retour pour bien plaquer le tampon sur la plaie. de plus le pansement israélien de 4 " est moins volumineux qu'un  CHU classique car emballé sous vide le 6" fait la meme taille quasiment.
et pour bien savoir poser un pansement israélien un CHU ou un pansement improvisé il faut s'entrainer parce que le jours ou l'on est confronter  à une hémorragie il vas falloir réagir très vite et donc la pratique prime .  pensez aussi a vous protéger du sang de la victime  en enfilant des gants

06 juillet 2019 à 09:34:09
Réponse #46

Hurgoz


Yo

bonjour  en tant que formateur en secourisme  je vais préférer avoir un pansement israélien pas parce que c'est plus cool, pas parce que c'est meilleur qu'un CHU classique mais parce que c'est plus versatile et qu'avec la longueur de sa bande on peux le placer sur des plaies hémorragique situées à des endroits plus délicat plaies dessous l'aisselle à la carotide par exemple.

....ça c'est le recyclage PSE de cette année...

Mais un CHU permet aussi une compression sur les zones comme l'aisselle ou sous le bras, la fesse, etc D'ailleurs, le référenciel (modif. 06/18) décrit ainsi le matériel pour réaliser un pansement compressif:

Citer
Matériel
Soit :
• un paquet de plusieurs compresses ou un pansement « américain » et une bande élastique adhésive ou auto-agrippante ;
• un coussin hémostatique : pansement individuel comprenant un tampon de mousse, une compresse stérile et une bande élastique ;
• un pansement compressif d’urgence, qui contient dans le même emballage une bande élastique équipée d’un tampon de gaze, une languette de maintien (applicateur de pression) et un élément de fermeture en plastique.
L’élasticité de la bande est un élément important si l’on veut obtenir une pression suffisante pour maintenir l’arrêt du saignement.

...et j'ai envie de dire: c'est heureux! Parce que si on commence à avoir des cas d'application selon la marque et le modèle du matériel, on va vite avoir des soucis.

Parcontre, petit point: la compression à l'aisselle, vient prendre un contre appui sur...un collier cervical (ou assimilé qui protègerai d'une compression carotidienne)...

Tcho
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

08 juillet 2019 à 09:47:25
Réponse #47

secouriste


je suis d'accord avec toi on peux faire un pansement compressif avec a peu prêt tout mais pour avoir utilisé les 2 sur le terrain: le compressif classique et l'israélien si on me demande de choisir je choisirais le second . Après tant que le saignement est arrété c'est le principal. Le moyen le plus efficace pour stopper une hémorragie est de très loin la main en se protégeant avec des gants ou un sac congélation, le pansement ne vient qu'en relais si on doit faire autre chose

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité