Nos Partenaires

Auteur Sujet: Brai d'autre chose que du bouleau ?  (Lu 358 fois)

04 décembre 2018 à 08:35:31
Lu 358 fois

Baptistator


Bonjour,

Je voudrais fabriquer du brai pour entacher le bas de ma cabane en bois qui a tendance à être humide.

Seulement le bouleau est pas un arbre courant chez moi et je me vois pas tomber le seul que je connais à des bornes à la ronde.

Du coup je me demandais si il est possible de fabriquer du brai à partir d'autre chose que du bouleau ? Genre du résineux que j'ai en quantité sur mon terrain.

Voilà. Je sais que je gagnerais du temps à  acheter un bidon de goudron chez brico. Mais j'aimerais si possible fabriquer le maximum de choses moi même

04 décembre 2018 à 11:11:46
Réponse #1

lambda


Salut. :)

Un peu sur le meme principe, tu peux extraire de la résine de pin qui est très riche en essence de térebenthine et sera aussi parfait pour traîter tes bois.

Une pyrolyse anaérobique, ou tout le moins un passage dans une étuveuse pour bien faire transpirer les morceaux de résineux, idéalement du pin, et un bac de recuperation bricolé devrait faire l'affaire...

Au pire, gemmer comme le faisait les Gemmeurs Landais pour récupérer la résine, que tu peux mettre à ramollir avant d'appliquer à la spatule sur tes bois... (eux l'exportaient pour en faire justement après distillation/pyrolise de l'essence de térébenthine, de la poix, ou encore de la cellophane collophane (les blocs pour "farter" par exemple les crins des archers des violons...), par exemple...

à+ et bons essais (à l'air libre... ,) ).

Lambda
« Modifié: 04 décembre 2018 à 14:13:26 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

04 décembre 2018 à 13:38:02
Réponse #2

éternel débutant


https://books.google.fr/books?id=l3tBAAAAcAAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false

(page 393 pour les produit résineux et plus précisément page 398 pour le goudron)

http://www.fao.org/docrep/X5328F/x5328f0d.htm#TopOfPage

Je m'en essayer de ce pas.... depuis le temps que je le dit

04 décembre 2018 à 14:10:00
Réponse #3

Rantanplan


Le "brai" extrait du pin s'appelle du goudron de Norvège.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Goudron_de_Norv%C3%A8ge

/!\ les chasseurs achètent ça pour attirer les sangliers qui viennent se frotter aux arbres enduits de goudron.

Il y avait un épisode de Ray Mears où on le voyait en compagnie d'un professionnel, fabriquer traditionnellement du goudron à partir de vieilles souches.  L'objectif était d'imperméabiliser des skis en bois je crois...

Je peux chercher l'épisode si ça t'intéresse.

04 décembre 2018 à 15:01:56
Réponse #4

Baptistator


Intéressant, J'ai pas mal de thuya et quelques épiceas va falloir que je teste.

On met juste l'écorce comme pour le bouleau ?
Ou on met tout le bois ?

04 décembre 2018 à 15:34:43
Réponse #5

lambda


Contrairement au bouleau ou la betuline est dans l'écorce, pour un résineux, c'est plutôt dans le bois que tu trouvera le maximum de matière première pour en tirer ton future goudron (pense au "bois gras" si cher à nos activités).

Regarde la façon dont les gemmeurs Landais extrayaient la sève du pin...
Ils retiraient une bande d'écorce pour avoir accès à la résine qui suinte du bois, dans la blessure.

https://www.youtube.com/results?search_query=gemmage+du+pin

Donc, plutôt favoriser le bois lui-même en l'écorcant...

De façon générale, afin d'augmenter le rendement de ta future production, quelque soit le dispositif que tu mettra en oeuvre, il faudra éviter autant que possible de metre dans ton "étuve"/distillateur/pyrolyseur de la matière inutile ne contenant pas ou peu de ce que tu cherches à extraire...


Pour le brai de bouleau, effectuer un remplissage maximum de ton volume de procédé, avec le moins d'air possible, le moins de bout d'écorces pourrie et/ou de bois humide, pourri, visiblement vidé de toute substance...

Pour le goudron de Norvège, meme idée: remplissage de morceaux de bois le plus compact et serré possible, le moins d'air possible, le moins d'humidité possible, pas d'écorce...

Pour les essences, le pin est le plus favorable pour ce genre de manips... A essayer comme tu dis, autrement, avec ce que tu as à disposition chez toi... Mais je ne suis pas persuadé du rendement et de la qualité de ce que tu vas obtenir...

A+,
Lambda





« Modifié: 04 décembre 2018 à 15:44:32 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

04 décembre 2018 à 19:23:35
Réponse #6

Rantanplan



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité