Nos Partenaires

Auteur Sujet: Projet de voyage en Arménie / Caucase  (Lu 605 fois)

21 novembre 2018 à 13:52:17
Lu 605 fois

The Scientist


Bonjour à tous !



Je vous écris car, arménien d'origine, j'ai dans l'idée de me rendre seul en Arménie et de "rayonner" dans le Caucase pour découvrir cet espace du monde que je n'ai encore jamais visité et qui serait, je pense, à même de me plaire par ses paysages, la culture locale et le sentiment de liberté qui s'en dégage (malgré une certaine rudesse de vie parfois, on est bien d'accord !). Le projet consiste à rester là-bas à minima plusieurs semaines (après tout, je peux me tromper totalement et donc rentrer prématurément) et, dans l'idéal, plusieurs mois si je passe le cap du choc culturel et que mon "adaptation" se passe bien. Erevan sera mon point de chute une fois arrivé sur place : un aéroport est situé à Erevan même et puis c'est LA ville arménienne avec l'essentiel des services dont j'aurais besoin (le reste étant constitué de plus petits hameau). Mon intention est de rester plusieurs semaines dans cet ville le temps de 'm'acclimater" et de régler la partie logistique, puis, ensuite, de me diriger vers les localités situé en territoire rurales afin de travailler en milieu agricole (je suis formé et j'ai de l'expérience dans ce domaine). Je compte partir d'ici à plusieurs mois, donc une partie, voir la totalité de mon séjour s'effectuera durant la saison hivernal / printemps.



=> Partant de là voici ma liste comprenant ce que j'emmènerais (à la louche !) :



- Sur le Bonhomme:

- Un Chapeau en Cuir Jacaru avec jugulaire / une cagoule en laine + écharpe laine

- une veste Barbour Bedale (Toutes saisons)

- une veste polaire en Polartec (quand ça pèle)

- Des pulls en laine

- une paire de chaussure de rando tout cuir coqué (Remisberg)+ une paire de chaussure basse de ville (lowa)

- un pantalon de rando Barent Pro Fjallraven + 2 jeans solide

- Un ciré Guy Cotten

- Des chemises et des sous vêtements en quantité suffisante (assez pour me pouvoir me changer 1 semaine durant = roulement)

- Ma montre

- J’emmènerais les "indispensables" dans une pochette plate (sous le teeshirt) à savoir : ma CB, avec mon permis de conduire et ma carte vitale ainsi que de l'argent liquide (de quoi tenir les premiers temps) + titres de transport + passeport




Niveau contenant (et son contenu) :

- Un Duffle bag US d'environ 80L (contenant l'essentiel du matos) + un sac à dos photo

- Des livres d'agronomie, sur la survie en milieu naturel (tel celui du manitou !), mais également un kit de conversation russe.

- Mon Macbook (+ ses accessoires)

- De quoi purifier l'eau = > des micropurs forte et un kit de filtration adaptable sur ma poche à eau (le mini sawyer)

- Un réchaud multi-combustible type MSR WhisperLite international

- De quoi gérer l'hygiène et la partie santé (à base d'homéo essentiellement + pansement / désinfectant pour la bobologie)

- Une photocopie des titres de transport (billet d'avion et train), de ma carte d'identité, de ma carte vitale et de mon permis de conduire.

 

To be continued ! ;#


A ce jour : ma demande de permis de conduire international est en cours, en plus de cela,  j'ai fais refaire il y a peu ma CI valable encore 15ans. Je n'ai pas de traitement médicamenteux en cours, et suis célibataire sans enfant (ça facilite pour ce genre d'excursion !). J'ai lu en large, en long et en travers ce forum depuis des mois, parfois jusqu'à l'overdose, pour y dénicher chaque élément de réponse à une situation pouvant être vécue sur le terrain (que ce soit allumer un feu, purifier l'eau, s'orienter...). Seul l'apprentissage du Russe est à envisager sérieusement à mon stade...(et voir si je saurais patienter jusqu'à la réception de mon permis de conduire international).



Vous sachez donc l'essentiel, désormais :

1) qu'est ce qu'ils vous semblent nécessaire d'inclure ou modifier dans ma liste (je n'ai pas tout acheté parmi ce que j'ai listé plus haut, ce n'est qu'un "premier jet") ?

2) En terme de comportements / vestimentaire, qu'est ce que je dois veillez à ne pas faire / porter, dans cet partie du monde ?



Merci d'avance pour vôtre implication dans mon projet.  :doubleup:
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

21 novembre 2018 à 17:48:10
Réponse #1

Daeron


Pas vraiment de conseil sérieux , mais j'ai lu dernièrement un livre qui m'a beaucoup plu : "Au détour du Caucase " de Clara Arnaud .
Elle décide d'acheter un cheval là bas , et de sillonner le massif du Sud au Nord pendant plusieurs mois .
Cela peut être , je crois , une lecture intéressante pour la préparation de ton voyage .

22 novembre 2018 à 01:35:15
Réponse #2

Van



2) En terme de comportements / vestimentaire, qu'est ce que je dois veillez à ne pas faire / porter, dans cet partie du monde ?


Salut Discus,

Comme tu es d'origine arménienne, le mieux est de te rapprocher de la diaspora en France. Il y a peut-être une paroisse arménienne pas loin de chez toi. Tu trouveras auprès du prêtre et des fidèles qui retournent de temps en temps au pays beaucoup de réponses à tes questions. Par ailleurs, Internet permet de rentrer en contact facilement avec les Arméniens de là-bas, même si tu ne parles pas la langue, grâce à l'anglais (parfois même le Français : cf. Antoine de Maximy; "j'irai dormir chez vous en Arménie".)
Ils pourront t'éclairer sur les pays limitrophes et le Caucase en général.
Quoi qu'il en soit, vu que tu te poses à Erevan et que ce sera ton point de chute, tu y trouveras facilement tout ce qu'il faut pour ressembler en tous points à un Arménien pur jus  ;)
Évidemment tu as intérêt à connaître quelques couplets de chansons d'Aznavour en français (paix à son âme). C'est un moyen certain de s'assurer à chaque fois un succès public à peu de frais  ;)
Je te conseille aussi d'apporter quelques CD à faire écouter et à donner.

Dans tout le Caucase (mais ça vaut aussi pour tous les pays d'Europe de l'Est), par respect veille à porter, même s'il fait chaud, une tenue correcte si tu rentres dans une église ou autre édifice religieux où il y a des fidèles. Ça veut dire pas de short, ni débardeur (comme c'était le cas en France il y a 40 ans).

En zone rurale, sois prudent si tu dois croiser des troupeaux sans surveillance humaine car gare alors aux chiens de berger du Caucase.

Voilà; c'était mes deux drams  :)
« Modifié: 22 novembre 2018 à 02:22:09 par Van »

22 novembre 2018 à 15:27:32
Réponse #3

cosmikvratch


salut, joli projet!

une idée: si tu as un smartphone, j'ajouterais une application de traduction qui fonctionne hors-ligne, couvrant les langues qui te concernent. Ca change la vie et permet de ne pas restreindre tes échanges aux seuls gens "éduqués" (parlant anglais/français)
Life's a bitch (and then you die)

23 novembre 2018 à 21:22:11
Réponse #4

The Scientist


Merci pour vos réponses !   :up:


Pour le smartphone : j'ai déjà téléchargé et installer des applis destiné à la traductions dans tout un tas de langues, fonctionnant même hors-ligne (j'écris ou je parle => j'ai la traduction de la phrase vocalement et écris phonétiquement).


J'ai aussi visionner 4 épisodes sur 5 d'une série TV super intéressante sur le Caucase : elle suis dans ces pérégrinations l'histoire d'un jeune britannique qui à pour ambition de relier l'Ingouchie à la Géorgie soit 4000kms à travers 5 pays, à pieds, en voiture, mais aussi à cheval !

De ce que j'en retire, une chose marquante : qu'on s'en réclame ou qu'on le déplore, l'influence russe sur les ex-pays soviétique est réelle...


Un truc essentiel une fois sur place : avoir la possibilité de téléphoner / me connecter à Internet (et là c'est pas gagné, mon opérateur ne couvre pas la zone et me conseille d'éteindre mon tel là bas, le temps d'acheter une SIM en boutique avec le forfait qui va bien...).


"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité