Nos Partenaires

Auteur Sujet: Nomades à vélo  (Lu 1178 fois)

29 octobre 2018 à 21:23:05
Réponse #25

Klaus


Complètement d'accord avec le choix de ces pneus! (et oui, j'ai quelques kilomètres au compteur  ;) )

Pour le choix de la selle, pareil, même s'il faut beauuucoup de temps pour la faire à son cul (ne pas oublier de la graisser régulièrement). Le plus important, c'est qu'elle corresponde à l'écartement de ses ischions.

Comme disait feu mon père, cyclotouriste dans sa jeunesse: le cuir c'est le top, mais c'est surtout le cul qui finit par se faire à la selle, pas l'inverse!  ;D
Hic et nunc, age quod agis et memento mori

29 octobre 2018 à 21:38:58
Réponse #26

gowildadventure


le cuir c'est le top, mais c'est surtout le cul qui finit par se faire à la selle, pas l'inverse!  ;D
:lol: :lol: :lol:
C'est tellement vrai  ;#
La vie est un choix

30 octobre 2018 à 02:40:44
Réponse #27

cikawasay


J'adore aussi les selles en cuir, la brooks, je connais bien, je préfère celle avec amortisseur, ça fait moins mal au ...., mais oa selle en cuir n'est peut-être pas obligatoirement le meilleur choix pour un trajet au long cours, le risque est de cuire le cuir de la selle avec la sueur, ce qui posera des problèmes d'ajustement réguliers et en raccourcira la durée de vie, et ça c'est sans parler des pluies qui ne manqueront pas de mouiller la selle. Huiler, graisser, waxer, ça protège certes, mais en cours de route, si vous entretenez une selle, il lui faut aussi le temps de sécher.  Je pense que ce problème sera plus ennuyeux en cas de températures élevées, donc voir les endroits et les saisons...Une solution à prévoir serait une housse pour protéger votre selle soit de la chaleur (sueur) soit des averses.

30 octobre 2018 à 08:43:14
Réponse #28

gowildadventure


C'est vrai que la durée de vie d'une selle en cuir peut drastiquement diminué si on la protège pas convenablement.  :closedeyes:

Mais si par contre on s'en occupe un peu c'est certainement la selle le plus durable qu'on peut avoir.
La vie est un choix

30 octobre 2018 à 09:15:03
Réponse #29

gowildadventure


Mon kit hygiène se compose de:

-un savon d'alep enveloppé dans un mouchoir en tissu

-une brosse à dents

-un oriculi (nettoyage oreilles)

-un coupe-ongle

-un coupe-chou et son cuir

-un blaireau

Et c'est tout! Ce kit est sensé répondre à tous mes besoins d'hygiène pour très longtemps. Le brossage des dents se fait au savon d'alep (très agréable). J'utilise le savon pour prendre une douche ou pour la mousse à raser.

L'oriculi pour ceux qui connaissent pas est un instrument qui vient du Japon et qui ressemble à une minuscule cuillère. C'est très pratique même si c'est bizarre au début, en plus on ne fait pas de déchets inutiles avec ça. :up:

Pour le coupe chou il faut s'exercer un peu avant sinon gare au coupure!
Ma grand mère me coupait les ongles à l'opinel mais c'est quand même plus sûr avec un coupe ongle. ;#

Voilà pour la trousse de toilette
La vie est un choix

30 octobre 2018 à 23:20:53
Réponse #30

Ptifred


J'ai la même trousse de toilette.
Sauf pour le coupe-chou, je n'ai pas encore franchi le cap! J'ai un bon vieux rasoir à une lame qui dure longtemps.
Et un cure-oreille, qu'on doit trouver dans tous les magasins bios.
Presque pas de déchets et très peu de place dans le sac!
Et j'ai aussi du déo, c'est pratique quand même! ;)

31 octobre 2018 à 06:06:42
Réponse #31

gowildadventure


Effectivement le déo peut être pratique pour allumer le feu  :lol:
Moi j'en prends pas parce que avec un t-shirt mérinos je sens absolument rien même après une semaine sans douche  :closedeyes:
Après le coupe chou c'est une habitude, moi je trouve que ça rase vraiment mieux qu'un rasoir jetable  :up:
Mais c'est sur que le rasoir de sécurité à une lame ça le fait aussi
La vie est un choix

05 novembre 2018 à 18:12:14
Réponse #32

gowildadventure


Partir à l'aventure seul ou à plusieurs?

Pour moi la question ne se posait pas. Mais voilà 4 mois que je suis sur la route et je commence à voir assez clairement les avantages et inconvénient :

Commençons par les inconvénients

-on avance au rythme du plus lent

-on doit bien s'entendre sur nos centres d'intérêt

-...

Avantages

-on a quelqu'un à qui parler (indispensable au long terme à mon avis)

-compétence cumulée (ma copine parle couramment 5 langues...)

-on a quelqu'un qui prend soin de soi  :love:

-on peut remotiver l'autre en cas de blues

-diminution des coûts pour certains truc (on se permet d'acheter de plus grande quantité)

Il y a sûrement plein de choses que j'ai oublié. Mais après quatre mois je (moi le solitaire qui croyais avoir besoin de personne) me rends vraiment compte que c'est vraiment cool d'être accompagner  :)

A plus
Jolan
La vie est un choix

06 novembre 2018 à 11:02:18
Réponse #33

guatar



Partir à l'aventure seul ou à plusieurs?
[...]

-on a quelqu'un à qui parler (indispensable au long terme à mon avis)

[...]
je me rends vraiment compte que c'est vraiment cool d'être accompagner  :)

A plus
Jolan

Clairement d'accord, sur le long terme avoir quelqu'un avec qui échanger est vraiment un plus. La durée solo "acceptable" dépend de chacun, mais invariablement on va avoir envie d'échanges au bout d'un moment.

Si on s'entend bien avec ladite personne pour moi cet avantage couvre totalement tous les inconvénients sur un long court.

12 novembre 2018 à 20:05:56
Réponse #34

Chris-C


Excellent  :up:

Je vois que la confrontation au terrain mène au même conclusion  :D

J'y connais rien en vélo, mais les vôtres ont l'air tout petits pour un si long périple  :blink: . Surtout le diamètre des roues. Vous faites essentiellement du goudron?

a+

ps: vais zieuter les sac de couchage  :closedeyes:

Aujourd'hui à 10:05:37
Réponse #35

gowildadventure


Merci  ;)

Oui les roues sont vraiment petite (16 pouces). On fait beaucoup de goudron mais pas que! Les petites roues induisent deux trucs:
- usure plus rapide
- difficulté à en trouver partout

Mais on est parti avec ça en toute connaissance de cause. On peut avaler 100km par jour sans soucis avec mais on est pas pressé. Le vrai problème, mais je pense que c'est pareil avec un autre vélo, c'est les routes en sable.  ;# là tu apprends à pousser  :lol:

Bref là on est arrivé en Slovénie, il fait super beau et on continue direction Trieste.
Je vous ferai un petit retour quand j'ai le temps sur les quelques astuces que j'ai découvert pour nous simplifier la vie  :up:

A plus
Jolan
La vie est un choix

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité