Nos Partenaires

Auteur Sujet: Nomades à vélo  (Lu 2152 fois)

28 octobre 2018 à 16:16:50
Lu 2152 fois

gowildadventure


Hello à tous  :)

Je crée ce poste pour vous parler du voyage que je suis en train de faire avec ma copine.

- le projet

On voulait partir voyager pour une durée indéterminée supérieure à une année. On voulait voyager lentement. J'aime les challenges sportifs et je serai bien parti à pied  ;# mais pour finir nous avons choisi de partir à vélo (pliant). Ce choix assez original nous permet de voyager avec un vrai sac à dos! Il est posé sur le porte bagages et attaché à la longue tige de selle. Je ne voulais pas de sacoche ni de remorque pour une question de polyvalence et d'encombrement...
Le vélo pliant nous permet aussi de prendre le bus/train sans payer de supplément, de le mettre facilement dans un coffre de voiture, de théoriquement pouvoir passer en mode bipède  ;# et aussi d'engager facilement la conversation avec des locaux curieux  :doubleup:

Nous projetons d'aller jusqu'au Japon mais pas vraiment par le chemin le plus court  :o
Notre itinéraire projeté est de passer par la scandinavie puis redescendre au sud pour l'hiver et ensuite traverser le Moyen-Orient par la Turquie Kazakhstan Mongolie (en gros)
Pour ceux qui veulent voir la carte plus précisément...https://www.tripline.net/trip/Itinéraire_prévu_avant_le_départ-4521703251771014B4A3B58251F33D82
Voilà pour ce qui est du projet...
Dans les messages qui vont suivre petit à petit je vais vous raconter quelques anecdotes, nos trucs et astuces pour la vie nomade, du matos qui a lâché où pas  :lol:, du budget, des problèmes, des solutions, de ce qu'on aime ou pas... etc

Jolan
La vie est un choix

28 octobre 2018 à 16:48:36
Réponse #1

gowildadventure


Pour le budget j'ai réfléchi comme ça :

Qu'est ce qui coûte quand on voyage?

-Transport
-Hébergement
-Nourriture
-Divers

Qu'est ce qu'on peut trouver comme solutions?

- Transport en vélo -> pas cher juste les consommables à payer (pneu, chambre à air) plus réparation si nécessaire...

-Hébergement -> Bivouac la plupart du temps, hébergement gratuit par les réseaux couchsurfing et warmshower quand on a besoin de faire une lessive/douche/renconter des gens sympas  :up:

-Nourriture -> principalement achetée dans les super marché on essaie de choisir des produits bon marché et nourrissant, on choisit les produits génériques par rapport au produit de marque. Et on fait un peu de cueillette quand on a l'occasion/envie pour compléter tout ça  :)

-Divers -> on essaie d'éviter les achats plaisir inutile, on achète pas de truc touristique type souvenir, on se fait envoyer par poste si on a besoin de quelque chose qu'on a déjà à la maison...

Voilà pour comment on fait pour dépenser peu et du coup voyager longtemps
La vie est un choix

28 octobre 2018 à 16:58:01
Réponse #2

Aleksi


Salut !

Super trip  :up:.

Qu'appel tu bouffe nourrissante bon marché, tu as des exemples ? (Je me risque, Flocon d'avoine riz et pâtes ?  ;#)
Qu'utilises-tu pour la popotte ? Et pour le couchage ? Es-tu déjà équipé "tout terrain" ou tu te fera envoyer / tu achètera en fonction des changements de climats, altitude, etc ?

Enfin au passage, j'ai un ami qui viens de finir le même trajet que celui que tu projettes entre la France et le Tajikistan (en moto). Si tu veux des infos à jours, n'hésites pas je vous mets en contact  ;)
Quand ma compagne et partenaire d'aventure se décide à publier quelques photos : http://eetiski.tumblr.com/

28 octobre 2018 à 17:01:55
Réponse #3

Aleksi


Oh, et ou es tu actuellement ? Ma copine est Lettone, et actuellement en Lettonie. De manière générale si tu cherches hébergement sur Riga, je peux te gérer ça. C'est cool, Riga  ;)
Quand ma compagne et partenaire d'aventure se décide à publier quelques photos : http://eetiski.tumblr.com/

28 octobre 2018 à 17:02:39
Réponse #4

gowildadventure


Actuellement nous avons déjà parcouru plus de 5000 kilomètres. L'itinéraire n'a pas été suivi à la lettre. On fait un peu la course contre l'hiver  ;# on est gentiment en train de descendre vers le sud... on est actuellement en Slovaquie près de Bratislava. La météo est encore assez clémente même s'il pleut régulièrement. Il fait beaucoup moins froid qu'au nord de la Pologne il y a quelques semaines.
La vie est un choix

28 octobre 2018 à 17:11:18
Réponse #5

gowildadventure


@Aleksi
On est passé par Riga et effectivement c'est une ville assez cool même si je suis plutôt campagne. Niveau bouffe nourrissante c'est genre pâtes, riz, pain,  mention spéciale pour la purée de patates en poudre qu'on trouve facilement partout en scandinavie  :doubleup:

Pour les autres questions je vais détailler un peu plus mais en gros rechaud à bois avec rechaud à alcool pour s'il y a pas de bois, couchage en hamac/tarp...
Pour ton ami je veux bien que tu nous mettes en contact ça peut toujours servir  :)
La vie est un choix

28 octobre 2018 à 17:16:39
Réponse #6

Aleksi


Fais péter ton mail en MP amigo ;)
Quand ma compagne et partenaire d'aventure se décide à publier quelques photos : http://eetiski.tumblr.com/

28 octobre 2018 à 17:52:25
Réponse #7

gowildadventure


@aleksi c'est fait

Du coup je vais parler du système de couchage...
En gros pour deux personnes on a un tarp silnylon nordisk de 4.5x4.5 m  ;# (comment ça c'est trop grand?)
Il nous permet de vraiment vivre en dessous en cas de mauvais temps. On peut soit le monter en canadienne par dessus les hamacs soit au sol s'il n'y a pas d'arbre. On peut en faire un abris fermé à 360° assez grand pour y mettre deux personnes et tout le matériel plus les vélos. On a aussi pour ce montage un pole en alu très pratique.
On ajoute à ce matériel deux hamacs et deux thermarest neo air pour l'isolation dans le hamac ou au sol  :up:.

Pour les sacs de couchage on a deux cumulus panyam 600 modifié avec un remplissage en duvet hydrophobe vraiment efficace (j'en reparlerai sûrement)  :doubleup:

Et pour finir le petit matériel usuel un peu de cordelette dynema, un peu de paracorde, sardine type clou de charpentier de 15 cm avec une petite barre soudé en T au sommet (j'espère que les MUL du forum ne vont pas faire un attaque  :'( )

En gros c'est assez polyvalent pas encore trop lourd (sauf les sardines  :lol:) ça marche plutôt bien en zone boisée on verra comment dans les steppes  ;#
La vie est un choix

28 octobre 2018 à 20:34:01
Réponse #8

Chris-C


Salut,

Intéressant tout ça. Je vais essayer de suivre régulièrement votre périple.

Citer
Pour les sacs de couchage on a deux cumulus panyam 600 modifié avec un remplissage en duvet hydrophobe vraiment efficace (j'en reparlerai sûrement)

ah oui  :up:

Citer
sardine type clou de charpentier de 15 cm avec une petite barre soudé en T au sommet

Pour quel raison ce choix : économique? ou les sardines nordisk sont comme souvent en alu histoire d'alléger le poids totale annoncé sur la notice?  ^-^


28 octobre 2018 à 23:41:15
Réponse #9

gowildadventure


@Chris-C
En gros le tarp était livré sans sardines. J'avais une sorte de mélange de différentes sardines que j'employais avant et je voulais les uniformiser parce que c'était trop le bordel... et je suis tombé sur ses sardines qui était pas cher et je me disais que je pourrais les bourriner sans soucis vu le gabarit...
En fait c'est un très mauvais calcul.

Premièrement elle sont extrêmement lourdes peut-être même plus lourdes que le tarp lui-même  :lol:
Deuxième elle ne sont pas si solide que je pensais, plusieurs sont déjà plié à cause de la traction du tarp avec le vent... Je peux par contre facilement les redresser avec une pierre  :doubleup:
Ça me dérange pas d'investir dans des sardines plus légère mais j'ai peur qu'elle se fasse détruire trop vite  :-[

Quelqu'un connait des sardines légères et solide?
La vie est un choix

29 octobre 2018 à 00:51:20
Réponse #10

Arnaud


Quelqu'un connait des sardines légères et solide?

Celles que tu tailles sur place en utilisant les essences locales sont mes préférrées ;)

Mais si tu veux un truc manufacturé, j'aime bien la polyvalence des MSR Blizzard.
Au Mulvivor cette année j'ai vu que Max en utilisait une comme petite pelle. 
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

29 octobre 2018 à 07:18:57
Réponse #11

gowildadventure


@ Arnaud
Du coup tu les tailles une fois et tu les gardes où tu en retaille chaque fois?
Quelle sont tes essences préférées?

L'avantage que j'avais avec ces gros clous c'est qu'ils passaient directement dans les oeillets du tarp. C'est vraiment dur de tailler des sardines en bois assez fine pour rentrer là dedans  :-[
Je peux sûrement y attacher des boucles de cordelette pour prolonger l'espace utile...  :closedeyes:
La vie est un choix

29 octobre 2018 à 08:15:05
Réponse #12

gowildadventure


Bon  :) parlons de duvet hydrophobe!
En fait j'ai découvert ce truc quand j'étais à la recherche d'un sac de couchage léger pour le voyage.
Mon cagier des charges était léger, compressible, ne craignant pas l'humidité et durable... bref le mouton à cinq patte quoi  :lol:

Mais en fouillant Internet je suis tombé sur une vidéo sur le duvet hydrophobique. Sur la vidéo on voyait deux verre remplis à moitié d'eau avec du duvet qui flottait par dessus. Dans le premier verre du duvet standard, dans le deuxième du duvet traité.
Le type plonge une cuillère dans le premier verre et mélange résultat en quelques secondes le duvet complètement détrempé coule au fond de l'eau.  ::) normal quoi...
Deuxième verre le type mélange, mélange, mélange mais le duvet reste à la surface  :huh:
Ça m'a vraiment impressionné et je me suis dit que c'était la solution parfaite pour le voyage  :up: un sac de couchage mélangeant les avantages du synthétique et du duvet sans inconvénient  :doubleup:

Du coup je cherche les marques qui produisent des sacs de couchage en duvet hydropbobe. Je tombe sur cumulus dont j'avais déjà entendu parler et je leur commande deux sdc customisé.  :love:

Maintenant en pratique :
Ça fait plus d'une centaine de nuit que je dors avec ce sac de couchage du coup je pense que le duvet hydrophobe à fait ces preuves...
Exemple 1 : je dormais paisiblement au bord d'un lac en Suède quand soudain les pins sylvestre au dessus de moi se mirent à condenser l'humidité ambiante.  :closedeyes: Le temps que quelque gouttes sur le visage me réveille, le sdc est parsemé de grosses gouttes.  ^-^
Je me lève réveille ma copine qui dort toujours et on range les sacs de couchage tel quel dans un sac étanche. La nuit d'après aucun problème à signaler le sac n'a pas perdu de gonflant  :doubleup:

Exemple 2:
Une nuit en Lituanie je me prend des gouttes de condensation sous des pins sylvestre  >:( (encore eux) mais il est trop tôt pour se lever. En mode grosse flemme j'attrape un sac de poubelle et le passe entre la moustiquaire et la faîtière du hamac pour protéger mon visage des grosses gouttes qui tombent de temps en temps. Pendant la suite de la nuit le sac poubelles glisse et viens se déposer directement sur le sdc  :down:

Résultat le sdc ne respire plus à cet endroit et lorsque je me réveille, je sens que le tissu est complètement détrempé mais le duvet ne semble pas broncher. Je le range tel quel dans son sac étanche. Pas de soucis la nuit d'après tout est ok  :)

Après j'ai jamais dormis sous une pluie battante sans tarp  ;D mais je pense qu'avec ça j'ai moins besoin de faire attention, j'ai pas besoin de sursac et ça pardonne plus facilement les petites conneries... ;#

Un autre avantage du duvet hydrophobique c'est qu'il peut être laver en machine sans devoir attendre des jours entiers pour qu'il sèche mais j'ai pas encore eu le loisir d'essayer.

La vie est un choix

29 octobre 2018 à 08:20:45
Réponse #13

Arnaud


@ Arnaud
Du coup tu les tailles une fois et tu les gardes où tu en retaille chaque fois?
Quelle sont tes essences préférées?

L'idéal se sont les essences qui font une multitude de rejets bien droits genre noisetier ou au moins des branches à peu près droites genre hêtre ou frêne, à défaut beaucoup de feuilllu peuvent convenir, le moins bon étant les conifères mais si t'as vraiment besoin tu peux refendre à peu près n'importe quelle section vaguement rectiligne que le bois soit vert ou mort depuis pas trop longtemps...

Généralement je les garde pas mais tu peux aussi te la jouer bushcraft et faire un joli boulot, fignoler la pointe et la durcir au feu, chanfreiner le haut pour ne pas qu'il fende, écorcer le tout et garder le set pour quelques temps.
« Modifié: 29 octobre 2018 à 13:56:59 par Arnaud »
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

29 octobre 2018 à 08:56:43
Réponse #14

guillaume


Merci, je vais suivre ça de près :).

29 octobre 2018 à 12:43:10
Réponse #15

gowildadventure


Matériel, voyage au long cours et bourrin  :lol: :lol: :lol:

Voilà tout est dans le titre je voulais parler de la résistance du matériel sur une longue durée.

Ce qui est important de comprendre c'est que les besoin pour un voyage pendant le quel le matériel est sollicité tout les jours ou bien pour une sortie de temps en temps dans la verte sont très différents. :closedeyes:

On peux par exemple avoir utilisé du matériel pendant plusieurs années et en être satisfait et le bousiller en quelques mois de voyage  ;#

Quelques exemples:

Chaussure lowa zephyr -> inadapté pour pédaler la semelle à l'avant se décolle

Fitre msr guardian -> J'ai pété le piston en pompant de manière énergétique  >:(

Tarp nordisk -> deux passants se sont déchirés à cause de la tension (en attente de réparation)

Le pull merino ic*br*acker de ma copine part en lambeaux tandis que le miens semble neuf (J'ai appris par la suite que la laine mérinos pouvait avoir de très grande différence de qualité peut importe la marque et le prix  :down:)

Mon matelas neo air a formé une grande bosse au niveau de la tête après plus de 4 ans d'utilisation -> remplacé par le SAV sans discussion  :up:

Nos pantalons fjallraven présente de grand signe d'usure à l'arrière du au frottement de la selle

Mon bonnet thinsulate semble s'être détendu -> le vent s'y engouffre au niveau des oreilles à présent  :glare:

Pour l'instant c'est tout je crois mais je sais que d'autre trucs vont lâcher...

La morale de cette histoire? Rien est éternel peut importe le prix. Essayer de choisir des produits low tech qui ne peuvent pas disfonctionner. Choisir des produits facilement réparable par soi même -> autonomie + économie. Et surtout choisir des produits moins cher pour ce qui s'use (pantalon, chaussure...)

C'est ce que je ferai si je partirai à nouveau... on est toujours moins con après  :-[ ;#
La vie est un choix

29 octobre 2018 à 13:23:53
Réponse #16

Aleksi


La morale de cette histoire? Rien est éternel peut importe le prix. Essayer de choisir des produits low tech qui ne peuvent pas disfonctionner. Choisir des produits facilement réparable par soi même -> autonomie + économie. Et surtout choisir des produits moins cher pour ce qui s'use (pantalon, chaussure...)

Excellent point ! Très très important, très intéressant.  :up:

Je me souviens avoir posté il y'a quelques années sur le forum une conclusion similaire. Il y'a long terme, et long terme. Pour un voyage planifié sur environ 1 an (genre année sabbatique), en prenant du super matos, il y'a des chances de pouvoir terminer son voyage avec le même matos.

Mais sur du long terme sans date de fin, c'est une tout autre histoire. Le matos lâchera, garantie 100%.
Un exemple : J'ai ruiné mes meindel engadin en 1 an... Résultat, j'ai continué 5 années en sandales en pneu (les ojotas péruvienne) qu'il pleuve, vente, ou neige (je les ai toujours mais ne les utilise plus 100% du temps). La réparation : une petit clou de temps en temps, que j'ai toujours dans la ceinture de mon sac. Si je part en jungle pour une longue durée : bottes en plastique.
Il faut à mon avis viser sur du remplaçable. Des trucs qu'on trouve facilement, partout. Du low-tech effectivement. Donc facilement réparable et facilement remplaçable. Si c'est pas cher c'est encore mieux.
Quand ma compagne et partenaire d'aventure se décide à publier quelques photos : http://eetiski.tumblr.com/

29 octobre 2018 à 13:40:38
Réponse #17

metabaron


Citer
Matériel, voyage au long cours et bourrin  :lol: :lol: :lol:

Voilà tout est dans le titre je voulais parler de la résistance du matériel sur une longue durée.

Bonjour, peux tu me dire quels sont les vélos pliants solides que vous utilisez ?  :)

29 octobre 2018 à 13:44:11
Réponse #18

mrfroggy


J allais poser la meme Question :)
Des Brompton?  :love:
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

29 octobre 2018 à 13:55:55
Réponse #19

Klaus


Quelqu'un connait des sardines légères et solide?

En pas très low-tech, chez MSR, tu as les Groundhog qui sont assez polyvalentes. Elles passent directement dans les oeillets d'un tarp (du mien, au moins, un D4 de base). En ce qui me concerne, enfoncées au caillou ou avec tout ce qui passe sous la main depuis quelques années sans souci, même dans les sols caillouteux:
 



Hic et nunc, age quod agis et memento mori

29 octobre 2018 à 14:10:12
Réponse #20

gowildadventure


Oui on roule en brompton  :) je suis pas vraiment sur qu'on puisse dire que c'est low tech  :lol: mais c'est assez solide. Le cadre est en acier du coup il peut être soudé facilement n'importe où... Un allemand nommé Heinz Stucke a voyagé 60'000 kilomètres avec ce vélo.
Le gros désavantage c'est que les pièces ne se trouvent pas partout (pneu surtout) mais on se débrouille avec Internet et la poste restante  ;)
La vie est un choix

29 octobre 2018 à 19:06:45
Réponse #21

mrfroggy


Chouette le Brompton , probablement mon prochain vélo :)
Je vais suivre ça de prés également  :)
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

29 octobre 2018 à 19:30:51
Réponse #22

gowildadventure


@mrfroggy
Une petite image pour montrer ce qui est possible d'en faire  ;)
La vie est un choix

29 octobre 2018 à 20:21:56
Réponse #23

Klaus


Avec une selle Brooks B17 qui va bien, si je ne me trompe pas?  ;)

En pneumatique, vous êtes montés en quoi? Le classique du long cours Schwalbe Marathon plus?
Hic et nunc, age quod agis et memento mori

29 octobre 2018 à 21:05:33
Réponse #24

gowildadventure


@Klaus
Tu as tout juste! Connaisseur?  ;#

Cette selle elle tellement mal au c*l la première fois que tu en tombe amoureux  :love: :lol:

Et pour les pneus, on trouve pas mieux et le prix reste raisonnable et quand tu comptes le nombre de fois que tu perces avec d'autre marque... tu as vite choisis
La vie est un choix

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité