Nos Partenaires

Auteur Sujet: "Points énergétiques" et soulagement de la douleur?  (Lu 1967 fois)

18 octobre 2018 à 12:22:11
Lu 1967 fois

Koala


Bonjour  :)

A la suite d'une activité professionnelle pénible, je me retrouve prématurément usé. Pathologies diverses et variées, certaines assez douloureuses.
En ce moment, névralgie cervico-brachiale droite + douleurs neuropathiques liées à un diabète de type 2. Difficile à vivre H24....
Je viens de passer à la morphine.

N'ayant ni l'intention ni l'envie de m'installer là-dedans, je me demande s'il est possible de stimuler certains "points énergétiques" en vue de soulager certaines douleurs, en accompagnement des traitements médicamenteux.
Une sorte d'anti dim-mak, quoi....

Si tel est le cas, où trouver de la littérature valable, accessible, pas "new age" ou je ne sais quoi.
Les bouquins de Erle Montaigue peuvent ils être utiles?
Enfin bon, vous avez compris où je veux en venir  ;).

Alors je pose la question à ceux qui auraient un avis éclairé sur la question, et les remercie infiniment par avance pour leur aide.  :)

18 octobre 2018 à 13:29:26
Réponse #1

Baptistator


Personnellement j'ai eu aussi des gros soucis de douleurs persistantes et bien que dubitatif au début j'ai fini par m'orienter vers des rebouteux et autres qui finalement se sont avérés plus efficaces que les médecins.

Je pense en particulier à une réflexologue qui m'a fait passer des migraines chroniques en me tripatouillant les pieds.

Après il faut se méfier des points énergétiques d'après ce qu'elle m'a dit ce sont des points assez précis et il est facile de mettre le bazar ou d'avoir des effets secondaires si on ne fais pas ce qu'il faut la ou il faut.

Je te recommande de voir avec un professionnel du sujet. En faisant bien attention à ne pas tomber sur un charlatan.

Je précise aussi que personnellement je n'ai jamais rien eu à payer je me suis toujours débrouillé pour échanger les soins contre services ou autre

18 octobre 2018 à 13:39:01
Réponse #2

ofelas


Citer
Si tel est le cas, où trouver de la littérature valable, accessible, pas "new age" ou je ne sais quoi.
Les bouquins de Erle Montaigue peuvent ils être utiles?
Enfin bon, vous avez compris où je veux en venir  ;).
Effectivement, Tai chi, pourquoi pas.
Si vous pouvez vous dégager un peu de temps, je pense que c'est préférable de pratiquer en dojo avec un sensei
Il y a plusieurs années, j'ai pratiqué une discipline similaire, mais comme à ce moment là je marchais avec des cannes et appareillé, c'était du budo, avec à la fois un maitre assez jeune en France et un autre de 80 ans   
Je pensais aussi acupuncture

18 octobre 2018 à 14:27:46
Réponse #3

Koala


Merci beaucoup!
C'est la cambrousse ici (pour le meilleur et pour le pire  ;D ), pas bien aisé de trouver quoi que ce soit sans faire des bornes, ce qui est difficile en ce moment....
Ni Shiatsu ni Tai Chi, ni rien à proximité  >:(
Faut que je me démerde plus ou moins tout seul.....
Je vais voir pour l'acupuncture, effectivement, c'est une bonne idée.



18 octobre 2018 à 14:31:13
Réponse #4

Baptistator


Si c'est vraiment la cambrousse tu dois pouvoir trouver du rebouteux facilement.

Dans ma cambrousse à moi ça se paye en bouteille de gnole !

18 octobre 2018 à 15:06:38
Réponse #5

Koala


Yep, je vais m'y employer!  ;)  :D
Merci beaucoup pour l'idée

18 octobre 2018 à 15:12:50
Réponse #6

Kilbith


Cela faisait longtemps que j'attendais que le forum aborde ce point... ;)

Cherche "kuatsu" (je pense toutefois que les livres de De Winter ne sont peut être plus publiés. Les miens ont 30 ans).
Ou, pour quelque chose plus moderne, "trigger point".

Pas de miracle, mais parfois un bon secours. Et puis la vie est une question d'équilibre, si on veut savoir meurtrir il faut aussi savoir soulager. 

 :)
« Modifié: 18 octobre 2018 à 15:19:41 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 octobre 2018 à 15:29:30
Réponse #7

Koala


Merci pour les pistes!  ;)

Et puis la vie est une question d'équilibre, si on veut savoir meurtrir il faut aussi savoir soulager. 

 :)

+1

18 octobre 2018 à 15:54:17
Réponse #8

jeanluc


Pour preciser ma reponse , je fus jusqu'au 1er Octobre, chirurgien-dentiste( retraite maintenant)
Vous devez savoir que les douleurs dentaires sont parmi les plus intenses qui soient...
J'ai rendu au moins supportable les douleurs de plusieurs de mes amis ou connaissances , voire même totalement supprimé, en stimulant (ou en faisant stimuler par la"victime") deux points d'acupuncture aisement accessibles , soit avec l'ongle , soit avec une allumette taillée en pointe,la dernière en date pendant les vacances au mois d'Août
Dimanche dernier il s'agissait d'une douleur d'origine sinusienne , dont la personne souffrait depuis deux jours...
Le problême , c'est que la pratique de l'acupuncture demande des connaissances TRES precises de l'emplacement des meridiens et points, que certains points ne sont pas accessibles sur soi-même( certains sont dans le dos)et aussi des pathologies qui sont à traiter
Donc comme les copains : un BON professionnel
Il faut aussi savoir que comme pour beaucoup de choses , la règle des 80/20 s'applique, à savoir que çà fonctionne chez environ 80% des gens
Pour ma part je ne connais QUE les deux points qui m'interessent , à savoir les points un et deux du meridien du Gros Intestin , tous deux situés sur la main ( ce qui est aisement accessible , y compris sur soi-même) et stimulables soit independament , soit tous les deux à la fois
L'acupuncture , en general fonctionne aussi bien sur les douleurs chroniques que sur douleur aigüe, mais celà necessite parfois plusieurs seances
Walla, en esperant eclairer ta lanterne

18 octobre 2018 à 18:22:48
Réponse #9

Pnoey


Hello,

Puisque le sujet est abordé : je suis du genre sceptique, j'aime avoir des preuves de ce que l'on avance. Et donc, au sein de mon entourage (sociale et médiatique principalement), les médecines alternatives dont fait partie l'acupuncture est plutôt mal vue, car "pas suffisamment de preuves de leur efficacité".

Cependant, je n'ai jamais eu l'occasion d'avoir de point de vue de personnes favorables à ces pratiques.
Aussi, j'aimerai que ceux d'entre vous qui le souhaite m'explique pourquoi ils pensent que l’acupuncture (entre autres) mérite plus de crédit qu'on ne lui accorde actuellement. :)

Je précise que je ne porte aucun jugement, je souhaite jusque avoir la version des uns et des autres pour mes faire ma propre opinion  ;)
(Je suis également conscient du débat que peut engendrer ma demande et suis prêt à retirer mon post si vous pensez qu'il n'a pas lieu d'être sur le forum)

Au plaisir,
Pnoey
"La vie c'est comme l’accrobranche : il y a des hauts et des bas, mais dans tous les cas, faut s'accrocher !"

18 octobre 2018 à 18:49:54
Réponse #10

jeanluc


Pnoey, je pense que mon temoignage est credible , non?
Un de mes cousins a assisté à Shangaï voici bien 35 ou 40 ans , à une intervention abdominale , le patient sous acupuncture , aucune anesthesie chimique
Lorsque j'ai fait ma thèse ( sur l'acupuncture)la medecine occidentale commençait à reconnaitre la veracité de l'efficacité, parce que les moyens d'investigation avaient montré que la stimulation de certains points de la peau faisait secreter des endorphines au niveau du cerveau ....auparavant , ce n'etait traité que par le mepris ...
Alors que te faut'il comme preuve ? de subir toi même une douleur , traitée par acupuncture?sauf que si tu fais partie des 20% de personnes chez qui çà ne marche pas , tu n'y " croiras" toujours pas ?
On utilise de plus en plus le miel dans certains services hospitaliers, en particulier dans le service de chirurgie abdominale du CHU de Limoges .Est -ce que tu y " crois"?
Si oui , pourquoi pas l'acupuncture , qui existe quand même depuis plus de 2000 ans....

18 octobre 2018 à 19:03:21
Réponse #11

guillaume



Puisque le sujet est abordé : je suis du genre sceptique, j'aime avoir des preuves de ce que l'on avance. Et donc, au sein de mon entourage (sociale et médiatique principalement), les médecines alternatives dont fait partie l'acupuncture est plutôt mal vue, car "pas suffisamment de preuves de leur efficacité".


Dans le même registre : j'ai pendant longtemps rechigné à aller voir un osthéo pour mes douleurs au dos.

Je suis passé par toute la panoplie de la médecine standard et ça empirait toujours...

Le jour où j'y suis allé, j'ai dit à ma femme : "au pire j'aurais perdu 50 €". Depuis ce jour, quasi plus une seule douleur...
Et pourtant, j'étais sacrément septique car "pas reconnu par la médecine"...

a+

18 octobre 2018 à 19:31:19
Réponse #12

ofelas


Pnoey,
je comprends évidemment votre attitude cartésienne  8)
Je pense que la perception de tout ça, est, entre autres et au moins culturelle et conjoncturelle
Exemple assez flagrant de l'hypnose  ::)
Avant, quand; même on osait dire qu'on pratiquait l'hypnose thérapeutique, c’était comme fox mulder entrain de courir après les ET
Aujourd’hui, c'est rentré dans les mœurs et des chir l'utilisent en CHU à Paris, pour... Excusez du peu de la chirurgie cardiaque  ::)
Les "modes" changent les humains aussi...

édit, correction faute, désolé 
« Modifié: 18 octobre 2018 à 21:32:56 par ofelas »

18 octobre 2018 à 21:54:31
Réponse #13

Pnoey


@Jeanluc : Je ne mets en aucun cas la bonne foi des témoignages ci-présents en doute :)
Je ne dis pas non plus que si j'essayais je ne serai pas, si non convaincu, au moins perturbé. Sur ce sujet, faute de connaissances, je ne "crois" rien, je liste les arguments qu'on me présente, et c'est pour cela que j'en appelle à vos témoignages : pour me permettre à terme, de croire... peu importe de quel coté je serai  :)


Et bien qu'en science on considère qu'un témoignage n'est pas une preuve (sans offense), je reconnais que la lecture des vôtres (à tous) me pousse à penser que la ligne est bien moins nette qu'elle ne me paraissait jusqu'ici.

Je pense que la perception de tout ça, est, entre autres et au moins cultuelle et conjoncturelle

Tout à fait d'accord  :up:

Et il faut toujours garder à l'esprit que la compréhension de certaines choses est limitée par nos moyens actuels, sans que cela soit une excuse pour affirmer tout et n'importe quoi bien sûr.

Enfin bref, merci beaucoup pour vos réponses :)

Au plaisir,
Pnoey
"La vie c'est comme l’accrobranche : il y a des hauts et des bas, mais dans tous les cas, faut s'accrocher !"

18 octobre 2018 à 22:31:10
Réponse #14

Corazon


Puisque le sujet est abordé : je suis du genre sceptique, j'aime avoir des preuves de ce que l'on avance. Et donc, au sein de mon entourage (sociale et médiatique principalement), les médecines alternatives dont fait partie l'acupuncture est plutôt mal vue, car "pas suffisamment de preuves de leur efficacité".

Cependant, je n'ai jamais eu l'occasion d'avoir de point de vue de personnes favorables à ces pratiques.
Aussi, j'aimerai que ceux d'entre vous qui le souhaite m'explique pourquoi ils pensent que l’acupuncture (entre autres) mérite plus de crédit qu'on ne lui accorde actuellement. :)

J'ai été chez différents acupuncteurs et en général ils parvenaient à me soigner les douleurs style migraine, mais ne pouvaient strictement rien faire contre mes tendinites chroniques et rebelles.  Jusqu'à ce que je trouve LE bon.  Cet acupuncteur est tout bonnement incroyable, il travaille d'un façon totalement différente, et les résultats sont plus que spectaculaires.  A tel point que toute ma famille y va maintenant.

J'y ai apporté mon père : il ne savait plus lever le bras plus haut que 90°, cela lui faisait trop mal.  L’acupuncteur lui a mis 3 aiguilles et demandé de mettre le bras au dessus de la tête.  Mon père y est arrivé sans le moindre effort et sans la moindre douleur.  Il en avait les larmes aux yeux.  J'ai fait la même expérience à plusieurs reprises.

Pour Koala : si tu trouves un bon acupuncteur et que certains points t'aident vraiment, faits les toi tatouer.  J'en ai 8 sur le corps, c'est très discret et au moins tu es certain de ne pas te tromper.
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

19 octobre 2018 à 07:20:34
Réponse #15

Barbara


Avant, quand; même on osait dire qu'on pratiquait l'hypnose thérapeutique, c’était comme fox mulder entrain de courir après les ET
Aujourd’hui, c'est rentré dans les mœurs et des chir l'utilisent en CHU à Paris, pour... Excusez du peu de la chirurgie cardiaque  ::)

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coeur-et-cardio/desintox-une-operation-sous-hypnose-et-sans-anesthesie_127986

19 octobre 2018 à 07:56:18
Réponse #16

Al Bundy


Pnoey, je pense que mon temoignage est credible , non?
Un de mes cousins a assisté à Shangaï voici bien 35 ou 40 ans , à une intervention abdominale , le patient sous acupuncture , aucune anesthesie chimique
Lorsque j'ai fait ma thèse ( sur l'acupuncture)la medecine occidentale commençait à reconnaitre la veracité de l'efficacité, parce que les moyens d'investigation avaient montré que la stimulation de certains points de la peau faisait secreter des endorphines au niveau du cerveau ....auparavant , ce n'etait traité que par le mepris ...
Alors que te faut'il comme preuve ? de subir toi même une douleur , traitée par acupuncture?sauf que si tu fais partie des 20% de personnes chez qui çà ne marche pas , tu n'y " croiras" toujours pas ?
On utilise de plus en plus le miel dans certains services hospitaliers, en particulier dans le service de chirurgie abdominale du CHU de Limoges .Est -ce que tu y " crois"?
Si oui , pourquoi pas l'acupuncture , qui existe quand même depuis plus de 2000 ans....

Parce qu'il y a dans ce débat trop de sujets différents

Premièrement on sait aussi depuis longtemps que chez l'homme, une idée révolutionnaire passe par plusieurs phases: Ridicule, dangereux, évident (Schopenhauer). Il est donc inutile de mépriser le méprisant si on sait pk un concept a du mal a faire son chemin, il est plus productif de l’étayer.

On peut aussi imaginer que l'histoire occidentale (peste, grippe etc) associée aux avancée en bio/chimie a plutôt orienté la médecine sur du "lourd" et que si on a plein de spé aujourd'hui c'est parce qu'un être humain ne peut pas être onco, dermato, ophtalmo, gastro, neuro, cardio, pneumo etc en même temps (on peut alors imaginer qu'ajouter l'acupuncture n'est pas une priorité à un certain moment de l'évolution de la médecine).
Alors présenter un cas clinique à un spé, il va répondre en spé (bien que le facteur humain va grandement faire varier les réponses, il est entendable qu'il réponde uniquement en spé)

On peut ajouter à cela la question de la responsabilité: Un médecin va-t-il se reposer sur une solution avérée scientifiquement ou sur une solution qui, au moment T, est plus ou moins vague? Un diagnostic est posé? (parce que si la douleur qui chatouille est en fait un cancer des os pas encore décelable, envoyer le patient chez un osteo...)
Si l'hypnose est évidente aujourd'hui c'est parce qu'avant ce n'était pas le moment dans le système d'évolution de la médecine. D'autres pratiques deviendront évidentes!

Et pour Koala, ne peux tu pas directement aller tester?
Être libre consiste dans le fait de tirer du seul exercice de notre vie le sentiment de contentement. N.G.

19 octobre 2018 à 07:59:25
Réponse #17

Baptistator


Je vais pas raconter une nouvelle histoires de guérison miraculeuse, mais comme je l'ai dit plus haut, lorsque j'ai rencontré la médecine traditionnelle chinoise (à priori la réflexologie plantaire est de la même famille que l'acupuncture) j'en etais rendu au stade de douleur ou, si on m'avais dit que sacrifier une poule noire dans les bois a la pleine lune pouvais me soulager, je l'aurais fait.

Je suis sorti soulagé de ma séance, mais sans comprendre comment ça marchais (les histoires d'énergies et de méridiens ne me parlent pas des masses) j'ai donc voulu comprendre ce qui m'avais soulagé.

Effet placebo ? Connaissance mystique issue des maîtres shaolin ? Vente de son âme au diable ?

Je me suis donc demandé comment prouver que la MTC  était efficace.

Globalement comme pour un médicament il faudrait réaliser une expérience en double aveugle. On prend un groupe avec la même pathologie et on lui administre soit un placebo soit un remède et personne (même la personne qui administre les soins) ne sais qui à le vrai remède avant la fin de l'étude. Il suffit de comparer ensuite les résultats pour savoir si c'est efficace ou non.

C'est la que se pose le gros du problème : comment faire un placebo acuponcture ? Surtout sans que le praticien le sache ?

C'est globalement impossible. Et donc impossible de prouver que la MTC est réellement efficace et non un placebo.

Après tout n'est pas bon à prendre dans la médecine chinoise : je suis persuadé que si on arrivais à convaincre les chinois que la poudre de pigeon des villes fait bander pour que ça devienne une espèce en danger critique d'extinction dans les dix ans à suivre...

19 octobre 2018 à 10:19:50
Réponse #18

guatar


Hello,

Puisque le sujet est abordé : je suis du genre sceptique, j'aime avoir des preuves de ce que l'on avance. Et donc, au sein de mon entourage (sociale et médiatique principalement), les médecines alternatives dont fait partie l'acupuncture est plutôt mal vue, car "pas suffisamment de preuves de leur efficacité".


Vouloir des preuves n'est pas mal en soi, c'est même la "preuve" d'une certaine réflexion basée sur la raison.

Concernant les médecines alternatives, c'est comme la medecine, tu en as des vertes et des pas mûres. Je ne parlerai que de l'acupuncture et du soulagement de la douleur et pour la faire courte ça marche. Un petit tour sur pubmed te sortira une tripotée d'études de "notre medecine" : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=acupuncture+pain

Après comme dans toutes médecines ça marche pas à tous les coups, mais au moins là on a des preuvese tangibles et on commence à comprendre comment ça soulage voir guéri ;#


Et pourtant, j'étais sacrément septique car "pas reconnu par la médecine"...
 
Ben en fait ça change, depuis 2002 le titre est reconnu en France (hop source wikipédia). Après faut pas oublier que l'on commence seulement à comprendre les trigger point, les fascia et tout le bordel. Ceci dit de la à dire que l'osthéo te soigne un cancer... Y'a un pas que je franchirai carrément pas.

19 octobre 2018 à 19:13:03
Réponse #19

Barbara


C'est la que se pose le gros du problème : comment faire un placebo acuponcture ? Surtout sans que le praticien le sache ?

C'est globalement impossible. Et donc impossible de prouver que la MTC est réellement efficace et non un placebo.

J'ai souvenir d'une étude canadienne. Il en ressortait que l'acupuncture fonctionnait relativement bien, mais quel que soit l'endroit piqué. Pour faire court, le concept de "méridiens" ne tenait pas.

19 octobre 2018 à 19:45:40
Réponse #20

Loriot


Dans le même registre : j'ai pendant longtemps rechigné à aller voir un osthéo pour mes douleurs au dos.

Je suis passé par toute la panoplie de la médecine standard et ça empirait toujours...

Le jour où j'y suis allé, j'ai dit à ma femme : "au pire j'aurais perdu 50 €". Depuis ce jour, quasi plus une seule douleur...
Et pourtant, j'étais sacrément septique car "pas reconnu par la médecine"...

a+

Il y a des pays où l’ostheopatie est reconnue tout comme l’acuponcture.
Certain médecin font même de l’acuponcture. Ce n’est pas parce que l’academie Française de médecine ne reconnais pas ces spécialités que ça ne fonctionne pas. C’est plus des raisons politiques...
Après il est évident qu’il y a de bon et de mauvais acuponcteur tout comme il y a de bons et de mauvais médecin...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

19 octobre 2018 à 20:13:11
Réponse #21

Corazon


J'ai souvenir d'une étude canadienne. Il en ressortait que l'acupuncture fonctionnait relativement bien, mais quel que soit l'endroit piqué. Pour faire court, le concept de "méridiens" ne tenait pas.

Saurais-tu donner les références de cette fameuse étude ?
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

19 octobre 2018 à 21:18:21
Réponse #22

Koala


Bonsoir, et merci de vos participations intéressantes!
J'ai bien noté les divers conseils et tenterai de les mettre en oeuvre en fonction de mes possibilités.
Sauriez vous s'il existe des illustrations libres de droit que l'on pourrait faire figurer ici, avec les explications claires et objectives correspondantes?
Que sont ces fameux méridiens? Des circuits nerveux? Autre chose de physique et tangible?
La notion d'"énergies" ne me parle pas du tout, vaguement mystique, voire fumeuse.....
L'encyclopédie de Montaigue ne se concentre-t-elle que sur le combat, ou bien est elle exhaustive?

19 octobre 2018 à 21:40:21
Réponse #23

Barbara


Saurais-tu donner les références de cette fameuse étude ?

Je vais fouiller un peu plus, mais il me semble que c'est https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3651275/

19 octobre 2018 à 22:15:12
Réponse #24

Corazon


Merci, très technique et fort intéressant.
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité