Nos Partenaires

Auteur Sujet: [revue matos] sac de couchage Cumulus Intense en Apex  (Lu 546 fois)

28 septembre 2018 à 18:13:01
Lu 546 fois

guillaume


http://sleepingbags-cumulus.eu/uk/categories/sleeping-bags/synthetic-sleeping-bags/intensif?gid=120&vid=6



Caractéristiques fabricant

  • Dénomination : Intense
  • Températures annoncées : 4°C confort, 0°C limite confort, -15°C extrème
  • Dimensions : longueur = 202 cm, largeur (haut:bas) = 77/55 cm
  • Poids : 810 g vérifiés
  • Matériaux utilisés : Pertex Quantum DWR, 27 g/m²  pour le tissu extérieur, Climashield Apex  pour le garnissage (233 g/m² sur le dessus, 167 g/m² en dessous)
  • Lieu de fabrication : Gdynia, Pologne
  • Prix : 169 euros 
  • Garantie : 10 ans

Pourquoi ce sac de couchage ?

J'utilise les trois quart du temps un sac de couchage en synthétique. Mes activités font que je n'ai pas forcément le temps ni l'opportunité de choisir l'emplacement de bivouac parfait et que je ne peux pas forcément prendre soin de mon matos tout les jours.
C'est pourquoi, bien que je préfère naturellement les sacs de couchage en duvet, j'utilise plutôt du synthétique car cela tolère beaucoup mieux les écarts de conduite (rangement dans le sac pas tout à fait sec, reste chaud même humide, résistance de la fibre à la compression « à l'arrache », etc.).
Ce sac de couchage en synthétique utilise de l'Apex, une « nouvelle » fibre sur le marché qui semble avoir de meilleurs propriétés que celles qu'on connaissait jusqu'à présent.
Les promesses sont nombreuses : plus légère à isolation égale, plus résiliente car construite en « nappe » et non en ouate, etc.
Alors autant essayer :).

I. PRÉSENTATION GÉNÉRALE

La qualité du sac semble bonne. Pas de couture qui s'effiloche ou mal finit, la qualité des matériaux semble bonne.

À première vue, voilà ce qu'on peut noter :

-La capuche :

La capuche est tout ce qu'il y a de plus normal. En revanche, on constate tout de suite qu'il n'y a pas de collerette pour empêcher l'effet pompe et l'évacuation de la chaleur du dormeur quand il bouge.
Un choix fait probablement pour des histoires de coûts et de facilité d'assemblage ainsi que de légèreté.





On verra à l'usage.

-Les cloisons :

Les cloisons n'ont pas de couture traversantes. Cela devient rare de nos jours puisque ça créer des ponts thermiques mais c'est plus facile à réaliser.
Ici les cloisons sont en quinconce, cela permet que les coutures ne soient pas les unes en face des autres : moins de pont thermiques.

Il est à noté que ce sac de couchage a une isolation différente entre le dos et le dessus : 233 g/m² sur le dessus, 167 g/m² en dessous.
Le partie pris étant que l'on dort sur le dos, sur un matelas et que donc on a moins besoin d'isolation dans le dos. Ce qui économise du poids.

-La fermeture :

Nous avons un zip de marque YKK, marque de référence. Zip double curseur qui descend loin dans la « foot box » . Impératif pour moi qui ait besoin de sortir mes pieds du sac la nuit. Bien pratique également pour s'en servir comme couette l'été (à noter qu'il ne s'ouvre pas totalement).
La tirette est prolongée par un ruban ce qui facilite la manipulation.



En revanche, on constate qu'il n'y a pas de rabat pour bloquer le zip en position fermée ni de « chaussette » qui viendrait couvrir le curseur métallique en bout de course.
On verra là aussi à l'usage.

Un rabat anti-froid est tout de même présent le long du zip.

-Cordons de serrage :

Là en revanche, les cordons de serrage sont mal terminés. Ils ne sont pas cousus au tissu ou encore ils n'ont pas d'embout plastique qui les empêcheraient de rentrer dans la gaîne : il faut faire des nœuds.





-La poche :

On trouve une petite poche interne. Elle ferme par un simple rabat en tissu sans velcro ni pression.



II. TESTS

a) Confort

Le sac est relativement ample et bien coupé. Cependant il est un peu court pour mon 1,82m. Pourtant, la taille que j'ai pris le donnait bon pour une personne de 185 cm...

Comme pressenti initialement, le zip est mal protégé, cela fait un point froid désagréable sur la joue lorsque le zip est fermé.

b) Accessibilité

La poche interne est inutilisable. Le rabat de tissu ne retient rien, ce qu'on met dedans fout le camp dans la nuit.

b) Résistance

Là on touche sont gros point fort. Ce sac est étonnamment rustique. La fibre n'a pas l'air de trop bouger dans le temps. Les cycles de compression/décompression n'ont pas l'air de l'affecter.
Sur mes précédents sac de couchage, je note des pertes de performances entre 1 an et 2 ans d'utilisation. Là ça fait plus de 2 ans et il sort presque sur chacune de mes sorties.

J'ai déjà dormi avec des chaussures dedans, sans que le tissu qui semble plutôt fragile ne souffre.

De même, je le fait régulièrement sécher en le pendant sur des branches sans que cela ne fasse d'accro.

c) thermicité

Clairement, il s'agit d'un sac de couchage +5°C confort, ce qui est conforme aux températures annoncées. L'absence de collerette et le nappage différentiel y joue pour beaucoup je pense.
Pour les personnes qui comme moi on l'habitude de dormir sur le côté, on sent très bien que le froid vient du dos, là où il y a moins d'isolation.
Perso, j'aurais volontiers accepté de porter plus lourd pour avoir la même isolation partout. Je ne comprends pas du tout cette mode afin de gagner quelques grammes. Ou alors je suis le seul à bouger la nuit ?

Comme on pouvait s'y attendre, le sac gère très bien l'humidité. J'ai déjà dormi dans des atmosphères saturées en humidité par des températures de l'ordre de 5°C sans ressentir la moindre gêne (avec sous-vêtements thermiques).

VI. ENTRETIEN

D'après l'étiquette, on peut le laver en machine à 40°C avec de la lessive normale. Très très appréciable (même si je n'en ai pas encore ressenti le besoin) quand on s'est déjà essayé à laver un sac de couchage en plume...



VII. CONCLUSIONS

J'adore ce sac de couchage. Malgré ces +5°C confort, c'est mon sac de couchage 3 saisons. Il y a quelques années en arrière, je n'imaginais pas un jour avoir un sac de couchage 3 saisons en synthétique (!) pour moins de 1 kg. Là on est à 800 g !
Cependant, pour 200g de plus, j'aurais apprécié quelques détails pratiques (protection du zip, finition des cordons, pochette) voir même plus d'isolant.

J'ai découvert la fibre Apex grâce à celui-ci et les promesses que j'ai pu lire ci et là sont tenues. Cela me donne même envie de réaliser d'autres projets dans ce matériaux.
« Modifié: 29 septembre 2018 à 07:03:08 par guillaume »

04 octobre 2018 à 22:02:04
Réponse #1

Merlin06


Salut Guillaume,

merci du retex.
J'ai vu qu'ils n'avaient pas changé les zips, ils se coincent toujours autant dans le tissu je suppose?
Tu n'as pas de collerette minimaliste sur ce modèle alors qu'elle est présente sur le lite line dont ce modèle est selon Cumulus une copie version synthétique, vraiment dommage.
Pour comparer on remarque la collerette sur la photo ici:


Intéressant pour un synthétique, il ne pèse que 10g de plus que mon lite line 400 tuné hydrodown et pertex endurance(imper-respi') avec une isolation légèrement inférieure et pour la moitié du tarif.
Il a l'air de ne pas perdre en isolation à l'usage ce qui est un gros plus aussi par rapport aux autres synthétiques.


Le garnissage différentiel, c'est chacun ses goûts, je dors sur le dos quand il fait froid... :p
L'âme sûre ruse mal. ;)

05 octobre 2018 à 07:34:46
Réponse #2

guillaume



J'ai vu qu'ils n'avaient pas changé les zips, ils se coincent toujours autant dans le tissu je suppose?

Oui, les zips se coincent. Cependant, pas beaucoup plus que bien d'autres sacs de couchage que j'ai pu avoir.

Citer
Intéressant pour un synthétique, il ne pèse que 10g de plus que mon lite line 400 tuné hydrodown et pertex endurance(imper-respi') avec une isolation légèrement inférieure et pour la moitié du tarif.
Il a l'air de ne pas perdre en isolation à l'usage ce qui est un gros plus aussi par rapport aux autres synthétiques.

Yep, c'est bien en cela que l'apex me semble être très intéressant ! Il permet de frôler avec le poids d'un sac en plume :).


Citer
Le garnissage différentiel, c'est chacun ses goûts, je dors sur le dos quand il fait froid... :p

Quand tout va bien... Moi aussi ;). Mais dans le contexte qui nous intéresse, je pense AMHA qu'il faut pouvoir utiliser le sac dans d'autres positions, pas juste une seule. Exemple : assit.
Pour avoir eu besoin de le faire, c'est vraiment dommage.

a+

05 octobre 2018 à 20:20:10
Réponse #3

gowildadventure


Salut  :),

Super retex, je savais pas que cumulus avait une gamme synthétique... qui semble assez intéressante.

Pour la répartition du garnissage cette entreprise propose via son site de customiser certaines caractéristiques des sacs de couchage duvet. Ils proposent une répartition de l'isolation 50/50...
Mais en envoyant un mail c'est sûrement aussi faisable pour un sac synthétique.

A plus
Jolan
La vie est un choix

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité