Nos Partenaires

Auteur Sujet: Superviser des personnes : gestion de situation en milieu agri  (Lu 751 fois)

15 septembre 2018 à 13:20:06
Lu 751 fois

The Scientist


Bonjour à tous,


D'entrée de jeu je tiens à m'excuser si ce message n'a pas à se trouver dans cet rubrique. Comme le titre l'annonce je vais être amener à superviser le travail de personnes bossant dans le milieu agricole, j'ai bien écris "personnes" car je pourrais être amener à gérer au quotidien l'activité d'une dizaine d'agriculteurs dont l'âge pourrait être le double du mien (proche de la soixantaine donc...), au besoin, mon collègue pourra me seconder si un souci devait apparaître. J'exercerais exclusivement un travail de contrôle sur leur taff sur des parcelles parfois étendues.


Dès lors, je me projette déjà mentalement dans des situations pouvant être rencontré sur le terrain :


- Une querelle opposant un / des agriculteurs envers nous, on fait quoi ? (on est pas formé sur la désescalade)

- Des agris qui se prennent le chou les uns envers les autres (d’où l'intérêt d'être assertif me direz vous)

- Le travail devant s'effectuer à une certaine vitesse pour être terminer dans les temps l'équipe devra bosser vite et bien, comment motiver les gars pour qu'ils se donne à fond  ?

- On vous donne 15min pour expliquer sur le terrain à un groupe de personnes (agriculteurs) le travail qu'ils vont avoir à effectuer dans les parcelles (sous nôtre supervision), comment procéder vous pour qu'ils comprennent au mieux les choses et évité d'avoir à vous faire répéter ?



Mes interrogations sont peut être prosaïques mais elles ne manquent pas de stimuler mes neurones, tout élément de réponse est bon à prendre et je remercie par avance ceux et celles qui prendront la peine de m'aider !


PS : je ne peux pas en dire plus sur le contenu du travail étant tenu à une certaine confidentialité pro.
 :up:
« Modifié: 15 septembre 2018 à 13:26:20 par Discus »
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

15 septembre 2018 à 13:53:42
Réponse #1

Loriot


Houlala! Fait attention! L’agriculteur est bas de plafond! Il est limité mentalement. Ils n’ont fait aucunes études et ne savent même pas faire une adition. Ils sont violent et alcoolique! Ils n’ont aucunes cultures si ce n’est le blé et le maïs.
Les seules choses qu’ils savent remplirent c’est les formulaires pour les subventions et les verres de rouges! Il faut vraiment que tu prévois plusieurs spray au poivres pour te défendre! Pense aussi à avertir tes proches en leur disant ou tu va et quel genre de personnage tu vas rencontrer. N’oublies pas de prévenir aussi la gendarmerie. On sait jamais!

Non mais!!! Tu prends les agriculteurs pour des arriérés oubien?

Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

15 septembre 2018 à 14:03:09
Réponse #2

cosmikvratch


salut, problématique classique de supervision d'équipe (management pour ceux qui aiment les gros mots). Ca nécessite principalement du bon sens (et un peu d'humilité...)

-ne pas se placer au dessus de la mêlée, ne pas prétendre savoir ce qu"on se sait pas, s'appuyer sur l'expérience de ceux qui en ont même s'ils ne sont pas "le chef"
-fixer des objectifs réalistes équipe/individuel et les réviser en cours de route si besoin
-valoriser ceux qui bossent bien plutôt que d'enfoncer ceux qui glandent (sans infantiliser les gens)
-si des mecs ne s'entendent pas, si possible les faire bosser dans des équipes différentes
-tension dans une équipe: prendre les mecs à part et discuter de manière ouverte (et écouter!)

du bon sens et un peu de méthode quoi

mes 2 balles

edit: si, tu connais bien le job, un démonstration concrète vaut toujours mieux que de longs discours
« Modifié: 15 septembre 2018 à 14:09:10 par cosmikvratch »
Life's a bitch (and then you die)

15 septembre 2018 à 14:13:14
Réponse #3

Loriot




- Une querelle opposant un / des agriculteurs envers nous, on fait quoi ? (on est pas formé sur la désescalade)

si tu as quelques choses à te reprocher envers quelques-uns ne va pas vers lui...

- Des agris qui se prennent le chou les uns envers les autres (d’où l'intérêt d'être assertif me direz vous)

on sait très bien parler sans se foutre sur la gueule! Ont est pas des citadins!

- Le travail devant s'effectuer à une certaine vitesse pour être terminer dans les temps l'équipe devra bosser vite et bien, comment motiver les gars pour qu'ils se donne à fond  ?

si les choses sont claires et intelligemment énoncées nous avons aucuns problèmes de compréhensions! Si les instructions sont floues et stupides nous pouvons marquer un temps d’arrêt, rire et reprendre une activité normal. Nous pouvons aussi nous moquer gravement du responsable.

- On vous donne 15min pour expliquer sur le terrain à un groupe de personnes (agriculteurs) le travail qu'ils vont avoir à effectuer dans les parcelles (sous nôtre supervision), comment procéder vous pour qu'ils comprennent au mieux les choses et évité d'avoir à vous faire répéter ?

en France, le mieux est de s’exprimer en Français! Il y a pas besoin d’etre irréprochable au niveau du vocabulaire mais ça peut aider! Certains agriculteurs sont particulièrement à cheval sur la langue française! Ils ne supportent pas le parler des jeunes de la ville qui se foutent du français et qui n’ont aucunes idée du mode de vie des agriculteurs!!!



Mes interrogations sont peut être prosaïques mais elles ne manquent pas de stimuler mes neurones, tout élément de réponse est bon à prendre et je remercie par avance ceux et celles qui prendront la peine de m'aider !


PS : je ne peux pas en dire plus sur le contenu du travail étant tenu à une certaine confidentialité pro.
 :up:

ça a la limite c’est bien la dernière chose qui va intéresser tes cobayes! Par contre évite tes premières questions! Tu risques d’avoir mal aux dents!!!
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

15 septembre 2018 à 14:25:58
Réponse #4

cosmikvratch


Non mais!!! Tu prends les agriculteurs pour des arriérés oubien?

Discus me corrigera si je me trompe, mais il me semble qu"il se pose des questions classiques pour quelqu'un qui débute dans la supervision (gestion des conflits, peur de ne pas bien se faire comprendre, motiver son équipe...). rien ne me fait penser qu'il sous-entend quoi que ce soit de spécifique sur les agriculteurs... de mauvais poil aujourd'hui Loriot?  ;)
Life's a bitch (and then you die)

15 septembre 2018 à 18:39:07
Réponse #5

The Scientist


"il se pose des questions classiques pour quelqu'un qui débute dans la supervision (gestion des conflits, peur de ne pas bien se faire comprendre, motiver son équipe...)" Farpaitement !


En fait, j'ai de l'expérience en tant qu'ouvrier viticole et paysagiste (suis dégrossis dirons nous  ;# ), seulement voilà, quand vous êtes amené à devoir gérer une équipe composé de gars (genre 10) que vous ne connaissez pas du tout, qui sont plus âgés que vous dans 2/3 des cas et réputé avoir du "caractère" ben...s'agit de pas perdre le fil et surtout de savoir comment s'y prendre, tout simplement, en cela les conseils donnés par "cosmikvratch" sont judicieux, j'en prend bonne note, et pour Loriot, sache que je connais un minimum le milieu agricole et les bonhommes qui le compose, reste pour ma part à développer la partie purement "managériale", j'ai signer pour ce taff, j'irais jusqu'au bout de ma démarche.
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

16 septembre 2018 à 18:00:05
Réponse #6

fall7stand-up8


Salut à tous

Très jeune (19 ans) j'ai fait l'expérience de "manager des gens plus âgés et expérimentés que moi.
J'en retiens plusieurs choses

1/l'humilité et le respect de l'expérience des autres te vaudront leur respect.
2/l'exemplarité dans le comportement est une clef importante. Attention je parle d'exemplarité pas de vouloir à tout prix montrer que tu es le meilleur dans tous les domaines ça c'est suicidaire.
3/Des gens expérimentés ont besoin de savoir où tu les emmènes. Donc le management par l'adhésion suppose que tu expliques la finalité de votre action et non pas le descriptif des leurs.
Les gens aiment qu'on leur donne des missions et non des tâches.
4/L'écoute amène la confiance ( mais ça ça a été dit plus haut)

J'oublie:
Le courage managérial c'est aussi de sanctionner car si un sentiment d'injustice s'installe (lui y fout rien et le chef dit rien) tu perds la confiance des personnes les plus motivées

J'en oublie encore

 

16 septembre 2018 à 20:52:34
Réponse #7

Galileo


Si tu dois féliciter quelqu'un tu le fais en public, en revanche si tu dois remonter les bretelles, c'est en prive loin des oreilles et des regards des autres.

Au début de la journée, tu fais un recap de la veille et tu insistes sur le positif. Si y a eu un problème ou du taf pas fait, voit avec eux le pourquoi, mais maîtrise la discussion faut pas que ca parte en cou..lle . termine toujours par ce qui a été positif.

A la fin du la journée, tu les remercie.

Apprend a les connaître (mais sans insister s'ils veulent pas), discute avec eux, observe comment il bossent et pose des questions (pertinentes).

Pendant les pauses vient pas les faire ch.er, c'est leurs moments a eux (la ou ils disent du mal de toi :) ).
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

17 septembre 2018 à 09:38:59
Réponse #8

bloodyfrog


Le management ne s'apprend pas dans les livres, et encore moins sur un forum "vie sauvage et survie".
Nous sommes un poil hors sujet...

L'essentiel t'a été dit.
Je rajoute que comme dans toute chose, la préparation est importante.
Préparer sa journée, préparer son intervention, préparer ses entretiens, préparer les réponses aux questions et aux objections que l'on pourrait te poser, etc...

La préparation pour être... préparé et sur de soi.

Les problèmes commencent quand "le chef" doute, ou qu'il arrive "la b*te en bandoulière", sans réponses ou propositions, sur un truc sérieux.

Manu. :)

17 septembre 2018 à 10:02:25
Réponse #9

VieuxMora


Bonjour,

L'essentiel t'a été dit. (© Bloodyfrog !)

Je rajouterai simplement l'importance du premier contact avec le groupe:
- Saluer chacun personnellement
- Etre introduit par un personne responsable et légitime qui te présentera brièvement au groupe (qui deviendra ensuite ton équipe ) en précisant quelle mission elle t'a confiée. A préparer un minimum avec cette personne.
- Dire en quelques mots qui tu es, d'où tu viens et à quel point tu veux réussir avec et grâce à eux cette mission.

Si en plus, la nature t'a doté d'une bonne voix, d'une élocution claire et d'une bonne capacité à sourire, çà n'en sera que plus facile !

Dom ;)



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité