Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comportement en cas de rencontre avec le Jaguar  (Lu 784 fois)

14 août 2018 à 22:06:06
Lu 784 fois

Aleksi


Bonjour à tous !

Quand on passe du temps en forêt amazonienne, on ne peut échapper à la paranoia des locaux envers le Jaguar. Il est souvent surprenant de se rendre compte que même dans les petites communautés de l'amazonie brésilienne, la plupart sont reluctant à l'idée de passer la nuit en forêt.


Dans la théorie, il y'a toujours le copain du cousin machin qui s'est fait attaquer / dévorrer par un Jaguar.

Dans la pratique, je n'ai jamais croisé une personne attaqué par un jaguar. Pas même des chasseurs natifs. Les faits indiquent que, comme souvent, les victimes sont dans 99% des cas (c'est une expression, pas un chiffre officiel) des chasseurs aillant raté leur coup.

Plusieurs fois lors de séjours prolongé en forêt, j'ai pu entendre son feulement à proximité de mon hamac, ce qui en général me fais me lever en parlant à voie haute, pour raviver mon feu de camp. Il s'en est pris aussi à des animaux dans des collets que je n'avais pas encore relevé.

Mais globalement, le jaguar (comme beaucoup d'autres prédateurs) est discret et cherchera à fuire sans se faire repérer. Aussi, il est territorial. Redoubler d'attention dans les coins avec  beaucoups de traces, faire du bruit en approchant de ce qui pourrait être un affût parfait pour lui, penser à deux fois avant de poser son bivouac dans ce genre d'endroit.

Encore une fois, la conduite à tenir en terme de prévention au bivouac est la même : suspendre la bouffe à distance du campement à un arbre au tronc fin pour qu'il ne puisse grimper.

Je suis entrain de préparer une petite aventure qui va me faire passer dans une zone à densité de jaguars relativement élevée. J'ai cherché à voir s'il y'a une conduite à tenir établie en cas de rencontre "surprises !". Le Costa-Ricca, qui sait de quoi il parle en terme de jaguar, m'a apporté la réponse. Je voulais partager avec vous ces petits documents, qui nous confirment que se foutre à l'eau en espérant lui échapper n'est pas une bonne idée.





Lien vers l'article en Anglais :
https://www.panthera.org/blog/2016/07/06/what-to-do-if-you-meet-jaguar

A plus !  :)

Quand ma compagne et partenaire d'aventure se décide à publier quelques photos : http://eetiski.tumblr.com/

14 août 2018 à 23:55:56
Réponse #1

Cheyenne


put**n j'ai du bol, le jaguar bressan n'est pas aussi agressif !!! ;) :D :D :D

01 décembre 2018 à 09:23:17
Réponse #2

MGZ


Merci pour les infos.
J''ai lu dans un de tes anciens posts que tu étais du côté du Panama, c'est toujours le cas ?
Je ne savais pas qu'il y avait des zones à forte densité de félins étant donné leur capacité de déplacement quotidien mais je devine que ça doit correspondre aux zones où l'humain n'a pas d'activité.

08 décembre 2018 à 16:49:06
Réponse #3

mad


Je ne pense pas qu'il y ait des "zones à forte densité de jaguars" : ils sont encore plus territoriaux que les pumas, et ont besoin de territoires très étendus (environ 30 km² pour une femelle, plus pour un mâle, mais recouvrant les territoires de plusieurs femelles).
Ce que veut sans doute dire Aleksi, c'est qu'il y a des endroits où ces territoires sont presque contigus, voire légèrement s'intersectant, alors que dans beaucoup d'endroits la chasse les a énormément raréfiés.
J'ai eu la chance de voir des jaguars, plusieurs fois d'assez loin (cinquante mètres environ) au Pérou et en Bolivie, et une fois en Guyane en arrêt à moins de cinq mètres : je lui avais sans le vouloir cassé une chasse au pécari, et il (elle en fait - une belle femelle d'environ 70 kg) m'a regardé avec le même étonnement que moi je la regardais (chez moi, c'était aussi de l'émerveillement - nullement de la peur).
Il ne faut en aucun cas initier une réponse agressive. Le seul cas où un non chasseur peut être en danger, ce serait s'il était assez idiot pour se rapprocher de juvéniles - la mère n'est pas loin, et n'aimerait pas ça du tout.
Ma chère amie et collègue Louise Emmons - sans doute la meilleure spécialiste au monde des mammifères néo tropicaux  (cf. "Neotropical Rainforest Mammals" par Louise H. Emmons, et illustré par François Feer - lui aussi un ami et collègue proche- en a vu bien plus souvent que moi et confirme mon opinion.
C'est une des plus belles choses que j'ai vues de ma vie ...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité