Nos Partenaires

Auteur Sujet: Résumé de lecture: « Total Recall » d’Arnold Schwarzenegger.  (Lu 343 fois)

24 mai 2018 à 16:45:00
Lu 343 fois

Shankara


Bonjour à toutes et à tous,

Je vous présente pêle-mêle mes notes de lectures du livre « Total Recall » une autobiographie d’Arnold Schwarzenegger.

Après avoir découvert que derrière la star de cinéma d’action très connue, il y avait un homme complexe et pas dénué d’intérêt, j’ai voulu m’intéresser à son parcourt et comprendre ce qui de son point de vue à fait sa force et d’où il tirait sa volonté. Venant d’un petit village autrichien et d’une famille très pauvre, il y a été d’abord un champion de culturisme, puis un homme d’affaire accompli, ensuite une star de cinéma, d’action puis d’humour, un militant politique de toujours, un républicain mais marié à une Kennedy, et enfin le gouverneur de Californie pour 7 ans en pleine crise des sub primes.

Notes :
* La discipline était la réponse à la vie d’après son père. Lever 6h, sport, corvées puis travail des méninges.
* Son père lui laissait toujours l’impression qu’il pouvait faire mieux. La discipline est devenue sa force motrice.
* Son père savait que la punition contre les fugueurs ne fait qu’aggraver le problème. Il essayait plutôt de désamorcer la situation.
* Si tu travailles, tu gagnes de l’argent, si tu t’entraines, tu gagnes des championnats. Il n’existe pas de raccourci.
* La musculation est devenue une discipline mais avec un horizon, un but concret.
* Il ne s’intéresse pas qu’au sport mais aussi à la gestion d’un magasin, à tenir les comptes.
* L’une des choses les plus importantes est l’art de vendre.
* Frau Matocher voulait corriger les failles de son éducation, le transformer en homme du monde.
* Le publique apporte la force et la motivation, le regard d’autrui galvanise.
* L’instruction militaire lui a appris qu’on peut accomplir les choses qui semblent à première vue impossibles.
* Il apprend de ses échecs, toujours venir dans un championnat avec l’intention de gagner.
* Il étudie les autres compétiteurs et en prend exemple.
* Son but n’est pas de gagner une compétition mais de la dominer.
* Il observe que même éreinté, il peut parfois continuer. Ce qui change est le mental.
* Son objectif n’est pas de battre un record mais de le pulvériser.
* Il ne se lamente pas sur son sort, même lors d’un verdict injuste. Il analyse ce qui n’a pas marché. Il s’aperçoit qu’il n’a pas fait forcément tout pour se préparer.
* Travailler les choses pour lesquels on est doué est humain. Pour réussir il faut travailler ses défauts, être honnête avec soi-même et à l’écoute des remarques des autres.
* Son appartement avec son coloc restait toujours immaculé. Il a pris le pli de ranger avec de partir. Plus cela devient automatique et moins cela demande d’effort.
* Il brise ses adversaires psychologiquement.
* Il note toujours ses objectifs à l’écrit. Il fait des fiches pour chaque projet.
* En plus des langues, il étudie les mathématiques, l’histoire, la gestion, la compta, le marketing et le management.
* Il économise chaque centime.
* Une fois au sommet, il est difficile d’y rester.
* Une victoire de justesse lui laisse un goût amer. Domination nette.
* Pendant 2/3 ans, il étudie la rubrique immobilière des journaux avant d’acheter, non pas un appartement mais un immeuble qu’il fait louer.
* Il ne se focalise pas sur les problèmes.
* Un excès d’information peut refroidir.
* Si on te dit non, tu dois entendre oui et agir en conséquence. Tu serres le type dans tes bras et tu lui dis merci de croire en moi.
* Lorsque l’on veut ressentir une émotion, il faut exploiter un souvenir sensoriel.
* En plus d’une journée bien remplie, il suivait des cours 3 soirs par semaines de 19h à 23h.
* Pour réaliser quelque chose, il faut s’investir à fond. Mais pour un but plus grand, pas seulement vouloir gagner de l’argent.
* Avec de l’argent, on a le pouvoir de dire non. On est pas forcé de faire quelque chose qui ne nous plait pas.
* Mon truc c’est de rester en mouvement et de ne pas trop réfléchir.
* L’origine sociale de sa femme lui confère une éducation exceptionnelle, une vaste culture et la sagesse de sa famille. Mais lorsque l’on grandit dans ces conditions, il est très difficile de faire ses propres choix. Aussi, peu importe ce que l’on accomplit, les gens l’attribueront toujours à nos origines.
* Si ma femme me voyait sur le point de craquer et de manger une glace le midi, elle l’enlevait de la table.
* Les histoires d’amour se construisent autour de la singularité des gens.
* Plus un homme lutte et plus il est fort. Regardez les gens issus d’un pays en guerre ou des ghettos, le combat est inscrit sur leur visage. Même un maquilleur ne peut obtenir ce résultat.
* Tout ce qu’il fait pourrait être son passe-temps favori. Il est passionné.
* Quand il veut en savoir plus sur un sujet, il rencontre le plus d’expert que possible.
* Il veut se sentir à l’aise dans les deux mondes, celui du costume cravate comme celui du cuir de motard.
* La plupart des gens sont intimidés et trouvent plus confortable de rester en bas.
* Il met de côté le faut qu’il se soit fait escroquer. Il préfère être guidé par des considérations positives. Apprendre est plus important qu’une simple histoire de pourcentage.
* Ce sont les meilleurs clients qu’il faut contenter en priorité.
* Grâce au culturisme, il sait que tout est entrainement et longueur de temps. Recommencer les choses inlassablement et ne s’arrêter que lorsque tout est au point.
* Il apprécie les gens qui s’approprient leur boulot et s’acharne 24/24.
* La vie est comme l’escalade. Il faut lutter pour monter mais il faut prendre autant de plaisir à grimper qu’à atteindre le sommet.
* Ted Turner : Tôt couché, tôt levé et ne pas oublier la publicité.
* Il faut commencer par une blague. Vous apparaissez aimable et les gens sont plus réceptifs.
* Il déborde d’énergie car il sait faire des siestes de 45 mins partout. Les hommes politiques sont les experts de la sieste.
* Ne pas avoir peur de dire une bêtise et être prêt à en rire tout de suite. Les gens ne retiennent pas ce que tu dis, juste s’ils t’aiment ou pas.
* Commencez à moins vous regarder vous-même et d’avantage les autres.
* Vous gagnerez davantage à être un faiseur de paix qu’un guerrier.
* Transformer nos handicaps en avantages.
* Quand on vous dit non, entendez oui.
* Ne suivez jamais la foule. Allez là où il n’y a personne.
* Quelle que soit votre occupation dans la vie, il faut savoir se vendre.
* Ne jamais laisser la fierté faire obstacle.
* Ne pas trop réfléchir.
* Il n’y a pas de plan B.
* L’humour déjanté peut servir à régler ses comptes.
* Il y a 24 heures dans une journée.
* Répéter, répéter, répéter.
* Ne rien reprocher à ses parents.
* Il faut en avoir une bonne paire pour changer.
* Prendre soin de son corps et de son esprit.
* Garde ta faim.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité