Nos Partenaires

Auteur Sujet: 3 secondes avec la « connerie » : j’ai testé !  (Lu 8277 fois)

23 février 2018 à 06:01:44
Réponse #50

François


Avec un téléphone Android quand tu rédiges un SMS tu peux cliquer sur l'icône trombone pour ajouter une pièce jointe: image, vidéo, audio,... sur les dernières versions il te propose "Position".

Cela ne fonctionne pas sur le mien, pourtant vieux de moins d'un an. Sans doute pas le plus récent système, ou pas le bon mailer, ou pas les bons paramètres. Qu'importe puisque j'ai des applis qui le font.

Plus délicat, quand on est loin de chez soi, est de déterminer à qui envoyer le message. Il faut quelqu'un qui soit à la fois motivé et compétent, qui ai la possibilité d'intervenir ou d'organiser l'intervention.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

23 février 2018 à 09:52:23
Réponse #51

fms


Sur IOS (Iphone, Ipad, etc...) dans l'apps messages, sur la fenêtre de discussion avec un contact, il faut aller sur l'icone (i) en haut a droite du nom/numéro du contact et appuyer sur "Envoyer ma position actuelle".

L'option est disponible après avoir envoyé au moins un message classique au dit contact...



23 février 2018 à 10:09:20
Réponse #52

Chill


Et pourtant ça fonctionne !
Essai par un collègue disposant du jouet adapté  ;) (pas fruitier), et je reçois sur mon vieux Nokia :
Puis, après avoir joué avec des options de son truc :
Au cours d'autres essais, j'ai aussi un message me demandant d'aller faire un tour sur le web pour consulter un MMS. En fait c'est une image Google maps avec le pointeur au bon endroit. :)

 :D Donc, au fin fond des bois, appelant les secours avec l'appareil ad-hoc, demander à l'interlocuteur du centre de réception des appels un numéro de portable pour lui envoyer le SMS ou MMS précisant d'où vous appelez.  ;D

Ahh ! les progrès du Progrès ! (c)

    Chill.
« Modifié: 23 février 2018 à 13:57:03 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

23 février 2018 à 13:10:22
Réponse #53

Arnaud


Certains SDIS sont capables de t'envoyer un sms avec un lien à cliquer, encore plus rapide:

http://www.leparisien.fr/aef/chutier/bretagne-les-pompiers-capables-de-geolocaliser-des-victimes-en-30-secondes-09-05-2017-6930816.php

J'avais bossé sur un truc similaire pour le SAMU21. Qui sait... ça se généralisera peut être.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

23 février 2018 à 13:51:56
Réponse #54

Chill


Citation de: Arnaud
Certains SDIS sont capables de t'envoyer un sms avec un lien à cliquer, encore plus rapide.

... encore faut-il que la "victime" possède le matos KiVaBien :
 -> comment je fais avec mon Nokia 3310 ?   :love:

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

23 février 2018 à 15:21:09
Réponse #55

Arnaud


Cliquer sur un lien est le dernier de tes soucis vu que tu n'as pas de GPS dans ton dumbphone ::)
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

21 mars 2018 à 12:26:22
Réponse #56

Ascanio


Bonjour, je déterre un peu ce post pour vous narrer une mésaventure qui aurait pu mal tourner. Peut-être aurez-vous des avis à me donner sur cette expérience, autrement ce sera simplement un témoignage sur la fragilité de l'existence. Voici :

Samedi matin, il me prend d'aller acheter je ne sais plus quelle broutille au supermarché. J'y vais en voiture, parce que c'est un peu loin, plus de 3 km, je n'ai pas envie d'y passer des plombes. Connerie de ma part ?

Au retour, je négocie un gros rond-point. J'écris "négocie", parce que c'est samedi, plein de gens sont en voiture et ne sont pas forcément de bons conducteurs, ignorent l'usage du clignotant, écrivent des SMS en conduisant, etc.

Et soudain, un jogger se matérialise devant moi, venant de la droite, en courant. Je pile, et je crois que j'ai donné un coup de volant à gauche ; le type se cogne contre l'aile droite de ma voiture et repart en continuant de courir, sans m'engueuler.

La trouille rétrospective. J'aurais eu de moins bon réflexes, j'aurais tripoté mon téléphone, ce qui n'arrive jamais, ou mon autoradio, ce qui arrive, j'aurais renversé le type. Sur un passage piéton. Bien sûr, je suis assuré, je ne bois pas et ça fait un bail que j'ai abandonné les cigarettes qui font rire.

N'empêche, j'aurais été en tort, même si le type a traversé en courant et sans doute sans regarder, ce sont toujours les piétons qui ont raison et je m'en réjouis, mais j'aurais pu envoyer un type à l'hopital, voire au cimetière, le clouer toute sa vie sur un fauteuil roulant, lui qui devait avoir dans les 30 ans maxi.

Et sans même parler des conséquences judiciaires, financières, etc. Là, c'était plutôt 3 dixièmes de secondes de connerie qui auraient foutu en l'air deux vies.
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

21 mars 2018 à 13:48:46
Réponse #57

Chill


Au retour, je négocie un gros rond-point. J'écris "négocie", parce que c'est samedi, plein de gens sont en voiture et ne sont pas forcément de bons conducteurs,
...
Et soudain, un jogger se matérialise devant moi, venant de la droite, en courant.
...
j'aurais renversé le type. Sur un passage piéton.
...
Là, c'était plutôt 3 dixièmes de secondes de connerie qui auraient foutu en l'air deux vies.

Le problème habituel des "bons conducteurs" est qu'ils sont pertinent pour ce qui est sur la chaussée.
Or, en ville, les trottoirs et autres accotements rentrent aussi dans la ZôneAContrôler.

Je viens de me faire piéger itou en stage "Conduite Préventive" : -0,7 G (Driver's Partner en fonction) pour piler devant un landau sur un passage piéton en sortie d'un carrefour complexe. Bonne gestion des sens obligatoires et diverses priorités ; mais contrôle insuffisant des accotements ...  :-[
Pourtant, aux tests de "Temps de réaction", j'étais plus prés de 0,6 s que des 2 s comptées au Code de la Route.
La conduite est réellement un sport à temps plein.

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

21 mars 2018 à 20:49:03
Réponse #58

Cheyenne


As-tu eu le temps de voir si le mec avait les oreilles LIBRES .
J'entends par là sans casque audio ou similaire, ce qui est courant, sans doute agréable,
mais parfois MORTEL (voir la pub prévention routière suisse)

22 mars 2018 à 08:02:18
Réponse #59

Tompouss


Et puis un truc aussi, combien même on serait bon conducteur, quand bien même on aurait levé le pied en se disant "prudence", parfois les choses arrivent quand même. Se torturer avec des "et si ci" "et si ça" après ne sert pas à grand chose.

Pour illustrer mon propos bah il y a trois ans j'ai failli renverser un gosse à même pas 300m de chez moi, je rentrais du boulot, en voiture, et autant j'ai pas de scrupule à rouler vite hors village/agglo bah dès qu'il y a des habitations je roule cool.

Ce soir là je vois des gamins jouer sur le bord de la route, je lâche l'accélérateur et bien m'en a pris, un des gosses s'élance pour traverser sans regarder juste devant moi, pilage en règle. Je sors de la voiture pour voir s'il va bien, des gens qui discutaient et ont vu la scène arrivent. Le gamin est juste un peu choqué mais bordel s'il restait 10cm entre mon pare choc et ses petites guiboles c'est beaucoup. Je passe la fin de la scène et j'en arrive aux questions qui m'on traversé l'esprit pendant quelques semaines après.

Et si j'avais pas lâché l'accélérateur ? Et si j'avais pas eu des pneus de qualité et en bon état ? Et si j'avais pas refait mes freins (plaquettes et disques en fin de vie) moins d'un mois avant ? Et si au lieu de ma bagnole moderne ce jour là j'avais été dans ma vieille 306 glissante, qui freine mal et n'a pas d'ABS ?

A part pour le coup de l'accélérateur (et encore on va pas se mettre à rouler à 20km/h tout le temps) bah clairement j'aurai pas été fautif. Parfois si ça doit chier, ça chiera et pas le choix que de faire avec, le plus dur étant le travail sur soi pour se déculpabiliser.
Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

22 mars 2018 à 10:38:38
Réponse #60

azur


Il y a quelques années, je descendais l'avenue des Vosges à Strasbourg, quasi-vide à cette heure matinale... Ceux qui connaissent savent que ça ressemble plus aux Champs Elysées qu'à la ruelle des Chat (à Troyes), mais par précaution, et comme d'habitude, je roulais tranquillement (moins de 50 probablement) alors que tous les feux étaient verts.
J'arrive à l'un des carrefours précédé d'un passage piétons et garé sur la droite, juste avant le passage piétons, un énorme car qui masquait complètement le trottoir.
Au moment de franchir le passage piéton, un gars d'une trentaine d'année, probablement en retard, a déboulé pour traverser sans s'arrêter pour vérifier sur la voie était libre... en me voyant, il a sauté (par réflexe), et le temps que je pile, il s'est retrouvé à 4 pattes sur mon capot, les yeux hagards. Il a pu redescendre tranquillement et poursuivre sa route. Il devait être tellement choqué qu'il ne m'a même pas adressé un mot.
S'il y avait eu impact, je n'aurais clairement pas été dans mes torts... mais c'est le genre d'expérience qui ne laisse pas indifférent, et j'arrive à la même conclusion de Tompouss: si ça doit merder... ça merdera, même si on a pris toutes les précautions.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

22 mars 2018 à 10:58:56
Réponse #61

Chill


Pour les vidéos suisses mentionnées :
Citation de: Ascanio
Là, c'était plutôt 3 dixièmes de secondes de connerie qui auraient foutu en l'air deux vies.
Citation de: Tompouss
Parfois si ça doit chier, ça chiera et pas le choix que de faire avec, le plus dur étant le travail sur soi pour se déculpabiliser.
...
Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu

[vieux c*n]
J'avais lu ici : "La vie est une maladie mortelle, la preuve ? à la fin on meurt."
On ne peut être responsable de toute les misères du monde. Le conducteur de métro qui voit le suicidaire se jeter devant lui en sait quelque chose. Relire les différents cours sur "le Risque", "le Danger", etc.

Pour se raser le matin, pour se regarder dans la glace après avoir shooter plus ou moins un quidam, le fait d'être conscient d'avoir été dans les clous aide. Car l'Histoire est écrite et ne s'efface pas.
Ce n'est pas forcément "Déculpabiliser", ce peut être aussi "Assumer" : la perfection n'est pas de ce monde.
[/vieux c*n]

   Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

22 mars 2018 à 11:15:50
Réponse #62

Ascanio


Merci pour vos réponses.
@ Cheyenne : Je n'ai pas remarqué d'écouteurs, mais toute la scène n'a duré que 3 secondes !
@ Tompouss : J'ai évité la catastrophe grâce à mes réflexes de Jedi  ;), je pense avoir fait ce qu'il fallait, mais qu'en aurait pensé un tribunal ?
@ Azur : on ne tient jamais compte de la tierce personne (le conducteur de bus) dont les actions mettent en danger les autres indirectement, dans ton cas en t'empêchant de voir débouler le piéton, et en empêchant le piéton de te voir. 3 secondes de connerie supplémentaires ?
@ Chill : mon père disait toujours : la vie est une maladie sexuellement transmissible dont l'issue est généralement fatale  :)
Mais vous avez raison, il y a des fois où on ne peut rien empêcher. Mektoub.
Mais je vais quand même changer mes plaquettes de frein, purger le circuit, changer mes pneus et partir habiter au Kazakhstan
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

22 mars 2018 à 11:22:56
Réponse #63

azur


@ Azur : on ne tient jamais compte de la tierce personne (le conducteur de bus) dont les actions mettent en danger les autres indirectement, dans ton cas en t'empêchant de voir débouler le piéton, et en empêchant le piéton de te voir. 3 secondes de connerie supplémentaires ?
Le bus était stationné à un emplacement prévu à cet effet, le conducteur n'était donc pas en tort.
Le trottoir s'avançait jusqu'au niveau du flanc gauche du bus et le bouton d'appel pour piéton était à un emplacement visible pour les automobilistes.
C'est donc bien le piéton qui est entièrement fautif... par inconscience, par inattention?
Je ne lui jetterais pas la pierre, parce que dans l'histoire, il avait plus à perdre que moi!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

23 mars 2018 à 00:17:33
Réponse #64

VieuxMora


Merci pour vos témoignages. Il faut vraiment avoir des yeux partout quand on conduit.

Aujourd'hui, ce qui me fait le plus flipper en zone urbaine, ce sont les cyclistes ou les piétons en trotinette qui déboulent du trottoir à fond la caisse, en empruntant les passages cloutés, persuadés qu'ils sont dans leur bon droit.




23 mars 2018 à 09:13:08
Réponse #65

Buffalo


L'autre jour je sors de la brigade de gendarmerie de ma ville, je monte dans ma voiture et quitte le parking pour rentrer chez moi 50m plus loin un cycliste en VTT avec un gros casque écouteur sur les oreilles traverse la chaussée à 3m devant ma voiture j'ai pillé et ne roulant qu'à 20km/h je l'ai evité facilement. tout ça pour dire que certains cyclistes et piétons feraient bien de se faire greffer un cerveau car c'est bien de mettre toutes les responsabilités aux conducteurs de véhicules "lourds" mais si les "légers" font n'importe quoi!
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

23 mars 2018 à 09:37:20
Réponse #66

Cheyenne


Nicky Haiden, ex champion du Monde moto , donc un mec qui a quand même risqué sa vie sur des circuits, est mort en vélo contre voiture
a cause (d'après enquête) d'un casque audio sur les oreilles.

23 mars 2018 à 16:32:51
Réponse #67

Ascanio


[...] c'est bien de mettre toutes les responsabilités aux conducteurs de véhicules "lourds" mais si les "légers" font n'importe quoi!
Au fait, est-ce que mes infos sont justes ? Est-ce vraiment l'automobiliste qui est systématiquement condamné, même si le piéton/cycliste/trotinettiste etc. a fait n'importe quoi ? La législation ne va-t-elle pas évoluer à cause du développement de ces pratiques et du phénomène "smombie" ?
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

23 mars 2018 à 17:08:14
Réponse #68

Puk


Je ne sais pas si ce sont des infos "juste" mais dans la pratique il semblerait que oui.

Un voisin est passé en jugement l'an dernier parce qu'un cycliste a taper sa bagnole (qui était arrêtée au moment de l'impact pour laisser passer le cycliste en question) et de plus l'impact a eut lieu contre le rétroviseur de droite(chercher l'erreur) , ce qui a projeté le cycliste et son vélo par dessus un mur de bord de route.
Le bonhomme n'avait rien mais il y a eut plainte et suite pour qu'il se fasse rembourser son jolie vélo à 2000 boules... Le juge était lui aussi cycliste.

Au plaisir de vous lire,

Puk
"La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé"

23 mars 2018 à 17:44:49
Réponse #69

Cheyenne


Je ne sais pas si ce sont des infos "juste" mais dans la pratique il semblerait que oui.
Le bonhomme n'avait rien mais il y a eut plainte et suite pour qu'il se fasse rembourser son jolie vélo à 2000 boules... Le juge était lui aussi cycliste.

On a vraiment envie de vivre "off the grids" , loin[/size][/size], loin, loin d'une société capable de rendre ce genre de jugement

23 mars 2018 à 22:03:15
Réponse #70

Chill


Citation de: Ascanio
La législation ne va-t-elle pas évoluer à cause du développement de ces pratiques et du phénomène "smombie" ?
Je n'ai plus de marc de café, et j'ai cassé ma boule de cristal ... As-tu demandé à ton représentant élu du corps législatif une telle modification ?  ;#

Citation de: Ascanio
Au fait, est-ce que mes infos sont justes ? Est-ce vraiment l'automobiliste qui est systématiquement condamné, même si le piéton/cycliste/trotinettiste etc. a fait n'importe quoi ?
Par contre, pour ça, y'a de l'info.

Dans tout ce qui suit, bien différencier :
  • les atteintes (à la personne) = ses lésions ou blessures ;
  • les dommages (aux biens) de la victime.
Commençons par le facile  :D (la suite est moins digeste) : cet article de blog juridique. Comme quoi, avec un bon avocat ... l'espoir existe.


:sgt: La Règlementation : :sgt:

Code de la Route - article R415-11 : priorité au piéton.

Code de la Route - article R413-17 : le fameux "rester maître de sa vitesse" à l'alinéa II.

Code de la Route - article R412-6 :
• en I "... prudence accrue à l'égard des usagers les plus vulnérables".
• en II : "En état d'effectuer les manœuvres ..."

Code de la Route - article R412-34 : Qu'est-ce qu'un piéton ?

Code de la Route - article R412-35 à 42 : devoirs du piéton,
• et au R412-43 : sanction ...

Code Civil - article 1383 : des dommages causés par imprudence ou par négligence.

Code Civil - article 1384,
• 1er alinéa : rappel du fondement posé par les articles 1382 et 1383.
• 4eme alinéa : responsabilité du dommage causé par un enfant.

La protection du piéton, indemnisation. Loi Badinter 85-677 du 5-07-1985
Art 1: qui est concerné ?
Art 2 : pas d'exemption par cas de force majeure ou du fait d'un tiers.
Art 3 : indemnisation des atteintes à la personne :
   - pour les victime entre 16 et 70 ans : sauf si faute inexcusable (à prouver)
   - pour les victimes de moins de 16 ans, plus de 70 ans ou invalides à plus de 80% : indemnisation dans tous les cas. Sauf ...
   - pas d'indemnisation si preuve d'atteintes VOLONTAIREMENT recherchées ...
Art 4 : la faute du conducteur est prise en compte pour l'indemnisation de ses dommages.
Art 5 : La faute de la victime est prise en compte pour l'indemnisation des dommages à ses biens.
Art 6 : les préjudices des tiers ...

Les articles suivants concernent surtout les assureurs.


Comme d'habitude en Droit, bien séparer la Responsabilité Civile (indemniser un dol) de la Culpabilité (en tort, ou pas ?).

Voilà un peu de signal à digérer ?  :D

    Chill.
« Modifié: 23 mars 2018 à 22:11:54 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

28 mars 2018 à 14:38:20
Réponse #71

Ascanio


Merci Chill, toujours au top !
Pour écrire à ma députée, il n'y a pas d'adresse postale, je lui envoyé un e-mail une fois, à propos d'autre chose, mais je n'ai pas eu de réponse...
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

28 mars 2018 à 16:50:31
Réponse #72

Chill


Citation de: Ascanio
Pour écrire à ma députée, il n'y a pas d'adresse postale, ...
C'est pourtant pas difficile. Exemple :
  • Tu passes ici ;
  • Tu cliques sur le nom kivabien et tu arrives par exemple .
    • Dans la rubrique "Contact" tu as entre autre au moins une adresse postale.
    • En lisant un peu, tu vois aussi l'activité et les centres d’intérêt du spécimen.
Tu n'as vraiment pas fait d'effort !   ;)

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

29 mars 2018 à 12:17:04
Réponse #73

Ascanio


Encore une fois, Chill, je me confonds en remerciements  :)
Je dois être touché par la fracture numérique  ;)
Pourtant, j'te jure, j'ai cherché. Je suis tombé sur le site de l'assemblée nationale, j'ai trouvé la photo de ma députée, son CV, j'ai peut-être même corrigé quelques fautes d'orthographe sur sa page Wikipedia  ;D, je sais plus, mais je n'ai pas trouvé l'adresse postale.
Bon pour les véhicules d'un genre nouveau, j'ai entendu que des députés s'en occupaient. Pour les smombies, je crois qu'il faudra attendre la jurisprudence  :)
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

31 mars 2018 à 11:23:01
Réponse #74

LaMouette


Je crois qu'on a tous vécu des situations similaires.
Celle où j'ai eu le plus peur, c'est un soir en ville, de nuit sous la pluie, donc très mauvaise visibilité, roulant au pas derrière les autres voitures à l'abord d'un rond point. Juste au moment où je m'engageais sur le passage piéton, j'ai vu surgir brutalement un piéton à pas plus de 50 cm devant mon capot. Pas de mal, je roulais si lentement que j'ai pu freiner à temps.
Ce qu'il s'est passé pour une telle surprise, c'est que nos vitesses relatives étaient telles qu'il était resté caché par le montant du parebrise depuis le moment où il était sur le trottoir et jusqu'à la dernière seconde et qu'il m'était donc impossible de le voir avant.
Il y a eu aussi le jour où sur le même trajet, de moins de 5 km, deux ivrognes qui marchaient tranquillement sur le trottoir ont bifurqué brutalement pour traverser juste devant moi, un à l'aller, un au retour. J'ai évité les deux mais le premier je ne m'y attendais absolument pas. Par contre le deuxième, chat échaudé..., j'ai pu remarquer sa démarche ébrieuse et me méfier.
« Modifié: 31 mars 2018 à 11:33:40 par LaMouette »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité