Nos Partenaires

Auteur Sujet: La révolution nanotechnologique, espoir et désespoir  (Lu 945 fois)

04 février 2018 à 01:13:06
Lu 945 fois

Mrod


Salut,

J'ai fait pas mal de bruit ces derniers temps donc je vais tenter de me rattraper. On parle des nanos en France depuis 2005/2006 mais ça reste très discret même si certains industriels l'utilisent déjà comme "argument" de vente. Je crois pas que ce sujet ait été abordé ici (j'ai cherché). Alors je me lance.

Voici un sujet difficile à aborder car très technique mais néanmoins très intéressant même si on comprend pas toujours tout. Je vous le dis d'avance, pas besoin d'une licence en physique ou autres pour s'y intéresser ni pour comprendre de quoi ça parle. Et dans tous les cas, comme le disent les experts dans ce domaine: "même nous on comprend pas tout". Faut savoir aussi qu'en France on a la chance d'avoir des génies scientifiques qui font un travail monstrueux de recherche mais aussi de vulgarisation pour rendre ces sujets accessibles à tous. Pour vous dire la chance qu'on a, certains se sont même spécialisés dans la recherche en pédagogie de vulgarisation des sciences.

Je vous préviens d'avance, c'est pas un sujet joyeux. Et peut être préférerai vous ne pas "savoir" au final de quoi on parle. Vous êtes donc prévenu, à vous de décider de continuer ou non dans cette lecture. Mon but c'est pas tellement d'ouvrir un débat, un discussion, etc, mais juste informer ceux qui ne le sont pas déjà ou qui ne connaissent pas bien ce sujet.

C'est un sujet primordial, essentiel et d'une importance capitale pour l'avenir de l'homme. Il s'agit de la plus grande découverte et la plus grande innovation jamais faite par l'homme (c'est pas moi qui le dit, mais les experts scientifiques eux mêmes). Certains physiciens utilisent même le terme de "boîte de pandore".
La dernière en date c'était la fission nucléaire, dont on connaît maintenant tout les avantages et désavantages, les bénéfices et les risques ou dangers de ses applications. Les nanotechnologies et nanomatériaux sont une encore plus grande découverte, qui comportent d'encore plus grande et beaucoup plus large applications mais, en contrepartie, de plus grands risques aussi. Voilà pourquoi ça me semble important d'en parler.



Ces précisions faites. Avant d'aborder le sujet faut savoir de quoi on parle. Je suppose aisément que beaucoup d'entre vous n'y connaissent rien ou très peu ou qu'ils ont des préjugés, des a priori, etc.
Comme je ne suis ni expert dans ce domaine, ni en vulgarisation scientifique, je vais vous mettre quelques liens vers des sites spécialisés et accessibles aux néophytes (merci de compléter si vous en connaissez d'autres). Je vais pas citer toutes mes sources, ni toutes les sources potentielles, car je préfère vous laisser chercher. Le travail de recherche étant tout aussi important que la réponse à la question. Je vais tout de même vous aider un peu en vous orientant sur des sources fiables et accessibles aux néophytes. Par ce que sur internet on trouve de tout et n'importe quoi et que souvent les "bonnes infos" sont souvent noyées dans la masse. Aussi parce que dans ce domaine on trouve beaucoup d'infos erronées ou plus valables actuellement.

Pour les plus fainéant, je vais tenter de vous faire un court résumé du sujet (court, c'est relatif). Pour les autres, allez directement en fin de page voir les liens que je vous donnes. Ceux qui ont des infos complémentaires hésitez pas à les partager.


Première chose, c'est quoi "nano", ça veux dire quoi ?
C'est tout d'abord une échelle de mesure, le nanomètre. Souvent ici on parle de micron, pour les filtres à eau notamment. Un micron ou micromètre c'est 0.001 mm, soit un 1/1000, un millième de millimètre. Déjà à cette échelle là, c'est pas visible à l'oeil nu et difficile à concevoir. Donc accrochez vous, parce qu'on passe à la vitesse supérieur: Le nanomètre c'est 1000 fois plus petit encore qu'un micromètre.
Les nanotechnologies et nanosciences utilisent, étudient, etc, des nanomatériaux qui ne dépassent pas 100nm, (c'est l'échelle sur laquelle se sont mis d'accord les scientifiques). Soit 0.1 micron tout au plus (beaucoup moins, le plus souvent). Un virus ça mesure entre 20 et 300nm, une échelle d'ADN a un diamètre de 2nm, pour vous donner un ordre d'idée. A cette échelle, le nanomètre, on parle aussi d'échelle atomique ou subatomique. Parce qu'on est proche de la taille d'un atome, à savoir les plus gros mesures environ 0.225nm. C'est le domaine notamment, et là je sais que je vais faire hérisser le poil de certains pour qui c'est un "gros mot", de la physique quantique. Ne vous fiez pas à vos préjugés, c'est pas si compliqué. Si je vous en parle (mais je vous saoulerai pas avec) c'est parce qu'avoir quelques notions dans ce domaine aide vachement pour aborder les nanotechnologies et ses dérivés (je met un lien en bas).


Pourquoi c'est une révolution? Pourquoi on s'en sert, on l'étudie, etc, et on souhaite s'en servir?
Faut savoir que les nanomatériaux existe et existaient déjà naturellement sur terre (produit par les volcans, l'érosion, etc). Et que l'homme en produit aussi depuis de nombreuses années (sans le savoir à l'époque).
Alors qu'est ce qui a changé? En tout premier lieu c'est lié aux dernières générations de microscopes. Avant on pouvait pas voir ce qui se passait à cette échelle atomique. C'est lié aussi au fait que depuis peu on est aussi capable de fabriquer des nanomatériaux volontairement (qui n'existent pas naturellement). Les deux combinés on permis aux chercheurs de les étudier.
Ces nanomatériaux sont révolutionnaires car leurs propriétés le sont. Y'a quelques années, les physiciens se sont rendu comptent que ces matériaux ne se comporte pas du tout de la même manière que leurs équivalents plus gros (plus massif). Ils ont mêmes des propriétés qu'on pensait pas possible. Pour vous dire les spécialistes arrivent pas encore à expliquer totalement certaines de ces propriétés. Ils savent ce qui se passent et comment ça se produit à l'aide d'expérimentation mais ils savent pas pourquoi.

L'un des meilleurs exemples c'est le graphène (découvert ou plutôt supposé en 1947 mais "fabriqué" en 2004)
Nanomatériel issu du graphite (les mines de crayons à papier). C'est juste du carbone, pure, rien de plus, agencé en hexagones (comme un ballon de foot), donc un truc super simple et basique. La différence, c'est que le graphène c'est une "feuille" de l'épaisseur d'un seul atome. C'est donc le truc le plus fin qu'on puisse fabriquer avec du carbone, autour de 0.15nm. C'est tellement fin que c'est transparent (97.5% de la lumière passe à travers). Je vais pas vous citer toutes ces propriétés, même si elles sont toutes hallucinantes, car y'en a plein. Juste quelques unes qui vont vous faire comprendre (en partie) à quel point c'est dingue et révolutionnaire. Le graphène est souple (pliable),  200 fois plus résistant que l'acier et aussi léger que du plastique.

A quoi ça sert?
Les nanomatériaux sont déjà utilisés dans pleins de domaines (hélas*) et on envisage pleins d'utilisations futures dans le domaine de la médecine, des communications, de l'informatique, les transports, l'énergie, et j'en passe. *Hélas car ce n'est que le début, qu'on a pas encore assez de recul, et qu'on constate déjà des répercussions sur l'environnement qui représentent un risque énorme, je vous met plus bas un lien qui en parle.
Concrètement ça veux dire quoi? Transporter et stocker de l'énergie sans aucune perte avec des câbles 100 fois plus petits. Des véhicules en lévitation qui ne consomme pas ou très peu d'énergie. Des ordinateurs encore plus petit, plus rapide et qui consomme moins d'énergie, avec écran tactile flexible et transparent. Potentiellement, guérir le cancer et d'autre maladie. Et bien d'autres choses, que nul ne saurait prédire. A l'heure actuelle chaque année, y'a de nouvelles découvertes dans ce domaine.

Pourquoi c'est dangereux?
Pour faire court, en biologie y'a un principe qui dit: plus c'est petit, plus c'est dangereux. Pour vous donner un ordre de grandeur, c'est 10000 fois plus dangereux que ce qu'on appelle les particules fines, comme les particules des gaz d'échappement ou le BPA des bouteilles plastiques, pour ne citer que ces deux là.
Avec l'utilisation de ces nanomatériaux sont apparu de nouvelles maladies. Comme l'Argyrisme liée à l’argent colloïdal (crème solaire en autre), un photo vaut mieux que milles mots (à noter que c'est irréversible, potentiellement mortelle et que la couleur même si impressionnante n'est qu'un des symptômes)

On trouve des nanos dans plein de produits alimentaire aussi. Le plus fréquent c'est le E171. Y'a aussi le E550 et 551 (à vérifier j'ai un doute sur ces deux).

Voilà pour la petite explication très rapide.

Pour les moins paresseux, regarder le premier lien que je met plus bas et faites des recherches ensuite si vous le souhaitez, Wikipédia est une bonne source dans ce domaine, pour commencer c'est pas mal mais c'est pas le mieux (voir le lien plus bas). Y'a aussi, dans un second temps les revues scientifiques de vulgarisation mais internet débordes d'infos gratuites. Dans un troisième temps, les revus scientifiques mais là c'est plus compliqué à comprendre.
Pour vous aider, comme promis, je vous donnes quelques liens en vidéo principalement. Histoire de leur faire de la pub, je vous mets trois conférences de vulgarisation organisés par "Espace des sciences", centre de culture scientifique à Rennes qui fait un boulot formidable. Leur chaîne Youtube est une de mes sources préférés en sciences. Les conférences durent environ une heure plus des échanges question/réponses (facultatifs), invités de qualité, expert dans leur domaine. C'est du très bon et y'en a une par semaine !

Celle qui est en plein dans le sujet assez complète et qui fait peur pour notre avenir: Les nanoparticules dans l'environnement. Y'a toutes les bases concernant les nanoparticules, les enjeux actuels et futurs et ce qu'on sait déjà des risques de ces matériaux.

Pour compléter et bien comprendre de quoi on parle. A voir avant ou après.

À la recherche des matières quantiques. Par Julien Bobroff, physicien et conférencier que j'adore, très investi ces dernières années dans la vulgarisation. Je vous conseilles ses autres conf sur la même chaîne même si y'a quelques redondances.

Le graphène : un matériau miracle ? La aussi une conférence, par Annick Loiseau, physicienne.



Enfin, un site de sensibilisation et d'information Veillenanos que j'ai pas encore eu le temps de parcourir en détail mais qui me semble fiable et sérieux. Avant y'avait un site gouvernemental mais il a fermé (un nouveau devrait voir le jour... ou pas).


Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

04 février 2018 à 11:38:55
Réponse #1

fan


En cherchant dans la base de données de la revue Prescrire (revue pharmaceutique indépendante de l'industrie pharmaceutique, revue ayant lancé de nombreuses alertes fondées les dernières années, gage de sérieux pour moi, ), je trouve le même site que toi.

AVICENN

http://avicenn.fr
Une pomme par jour éloigne le médecin...à condition de bien viser!

04 février 2018 à 21:04:03
Réponse #2

Hegemonie


Il y a aussi des choses absolument incroyables qui se font.

Dans un labo que j'ai pu visiter, ils arrivaient à faire des moteurs avec quelques atomes. Moteur, c'est un bien grand mot, mais en gros on arrive à déplacer des charges relativement lourdes (toute proportion gardée) avec une poignée d'atomes et quelques µW.

Pour vous donner une idée, on en est à l'élaboration atome par atome, grâce à des sortes d'imprimantes 3D très haute précision.

Je vais suivre ce fil avec intérêt.

06 février 2018 à 12:42:18
Réponse #3

Mrod


Il y a aussi des choses absolument incroyables qui se font.

Et qui se feront très prochainement, du genre ordinateur quantique et bien d'autres.

Pour ceux que ces sujets intéressent, allez voir aussi du coté des supraconducteurs. Y'a une conf de Bobroff sur le sujet (sur la chaine de EdS), elle a quelques années mais il y explique les bases, dans l'autre dont j'ai mis le lien il en parle aussi et mentionne en plus les dernières avancées dans ce domaine. Dans la conf sur le graphène aussi on en parle car certains nanomatériaux ont des propriétés supraconductrices.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité