Nos Partenaires

Auteur Sujet: Ceux sur qui on peut compter…  (Lu 1870 fois)

11 janvier 2018 à 03:43:39
Lu 1870 fois

Mrod


Encore un super texte du gros qui peut introduire une chouette discussion.

Si j'ouvre cette discussion c'est pas tellement pour parler du texte en lui même mais pour parler de ce forum, ce lieu unique et si particulier. Parler précisément, d'une des particularités de ce forum qu'on aborde parfois, de ci de là, et qu'on nomme à juste titre, "la communauté". Voici la définition que Google en donne: Au sens général, une communauté désigne un groupe social constitué de personnes partageant les mêmes caractéristiques, le même mode de vie, la même culture, la même langue, les mêmes intérêts... Elles interagissent entre elles et ont en outre un sentiment commun d'appartenance à ce groupe.

Cette communauté peut être qualifiée de "virtuelle" le plus souvent, ces interactions entre membres le sont, mais pas toujours. Dans tout les cas, on peux compter sur elle. Voilà pourquoi le texte du gros me donne envie d'aborder ce sujet là précisément.

On peux compter sur la communauté de ce forum selon moi.
On peux le faire et certains savent qu'ils peuvent le faire, car ce fut le cas à de nombreuses reprises par le passé. Comme le dit très justement David: "dans nos sociétés on a tendance à vraiment oublier : à quel point c’est précieux d’avoir des amis, des vrais. Des gens sur qui on peut compter." En cela, cette communauté est précieuse, ne l'oublions pas (j'y reviendrais plus loin).
Pour certain, "amitié" et "virtuel" sont deux termes incompatibles. Ici on a fait la preuve du contraire depuis longtemps, et on continue de le faire.
Inutile pour moi de lister toutes les situations où ça s'est produit, où des membres on reçu le soutient de la communauté. Beaucoup d'entre nous on eu l'occasion d'être aider par d'autres membres, connu ou inconnu. Des amitiés très fortes sont nées ici, dans ce lieu virtuels. Certaines sont devenus plus concrètes, d'autres sont rester sur ce plan-ci mais elles existent et sont de vraies amitiés pas une illusion (donc non virtuelles en substance).

Tout ça pour dire qu'ici, la communauté, c'est une bande de potes et d'amis bienveillant les uns envers les autres, dont certains de longue date étant donné l'age de ce forum (plus celui de l'ancien forum). Une tribu, comme le dit David dans son texte. Un terme qui selon moi est encore plus juste que communauté, car on retrouve dans la communauté de ce forum le même schéma "familiale".
Tous ont grandi dans cette tribu et ont contribué à la faire grandir. Certains sont arrivés ici très jeune, et d'une certaine manière ont été pris en charge par la tribu, ce qui les a influencé de manière très forte. Une influence significative, bien souvent positive, voir très positive même. Certains ont trouvé ici, au sein de la tribu, de la communauté, un climat plus sain que dans leur quotidien, dans le monde réel, et ça les a aider à grandir dans le bon sens. A prendre une bonne direction dans la vie et faire les bons choix.

Y'a tout un tas d'exemple qu'on pourrait citer. Tous de bons exemples. Et à ma connaissance, y'a peu de contre exemple. Et aucun qui soit aussi significatif en terme de résultat produit. Car faut pas le nier, parfois la communauté a eu une influence négative sur certaines personnes. C'est pas tellement que certains membres ait ou non mal agit, c'est surtout lié au fait que parfois c'est mal vécu par l'autre. Et ça on peux difficilement agir dessus. Comme je le disais plus haut, y'a des liens très forts qui se sont crées entre les membres de ce forum. Et parfois certains se sentent rejetés, exclu, de cette "bande de potes", cette famille, qui a ses propres codes et ses propres mœurs.

Car, comme dans tout groupe de personnes, pour que ça fonctionne et que la cohésion perdure dans le temps, faut des règles (et qu'elles soient appliquées évidement). Y'a la charte du forum entre autre et en tout premier lieu. Des règles donc, qu'elles appartiennent à la notion de loi ou de morale, ce sont des règles et codes de "bonne conduite". Certaines sont clairement écrites et décrites, d'autres sont plus subtiles. Parfois elles deviennent des habitudes, des modes de fonctionnement, internes au forum et à la communauté. Et les raisons de ces façons d'agir ou d'interagir peuvent paraître obscures au néophytes qui n'en connaissent pas l'origine et ne comprennent pas les raisons de ces "habitudes" ou ces codes.
D'autant plus que chez certains ce sont des comportements naturels. Par exemple les légendaires coups de gueule du taulier (qui sont rares de nos jours). Et chez d'autres ces comportements sont apparu par mimétisme, ce qui est parfois plus déroutant. Car chez les premiers ont peux s'attendre à ce genre de comportement, de réaction, mais beaucoup moins chez les seconds. Peu importe, je m'égare.

En résumé, ici y'a des codes de bonnes conduites et des règles plus ou moins clair pour certains. Des règles et des habitudes, des modes de fonctionnements, qui se sont installés, mis en place, avec le temps. Par nécessité.
La première nécessité est en lien avec le sujet du forum, la survie. Ici on parle de sauver des vies, donc c'est un sujet qui se doit d'être abordé avec un certain sérieux. La seconde raison qui est plus obscure car plus difficile à comprendre pour les néophytes ou nouveaux arrivants. C'est, amha, la protection et la sauvegarde de l'intégrité de la communauté qui s'est formé via se forum.

Depuis le départ, y'a toujours eu des "chiens de gardes". Qu'ils soient modérateurs ou non. Ce titre n'étant qu'une légitimation de ce rôle protecteur que d'autres peuvent aussi avoir. Et des bons chiens de garde, c'est grâce à eux que ce forum est toujours là, qu'il est devenu ce qu'il est, et qu'il sauve des vies !
Certains sont là depuis le début, d'autres ont pris la relève. Je les en remercie au passage. Car comme je le disais plus haut, ils sont les gardiens de l'intégrité du forum et de la communauté. Je les remercie d'autant plus qu'il joue un rôle parfois ingrat, difficile à assumer aussi.

Pas étonnant donc que ce forum survive et reste en place, et soit toujours actif, contrairement à d'autre. Car c''est aussi grâce à la communauté, qui fédère les membres dans ce lieu et en fait un point de repère stable et durable dans le temps. Pas étonnant non plus, que la tribu, la communauté, ait développé un certain "instinct de survie" et qu'elle perdure elle aussi. Elle perdure et elle grandi à ce que j'ai pu constaté à mon retour ici (cf: j'ai été absent du forum plusieurs années). Cette notion semble beaucoup plus présente qu'il y a quelques années.

Si je me suis exprimé correctement et si vous m'avez compris. Vous constaterai que ce forum et la communauté qui en découle, se nourrissent mutuellement et s'entretiennent mutuellement. Évidement et intrinsèquement ils sont interdépendant. La communauté n'aurait pas pu naître sans le forum, et le forum n'aurait probablement pas survécu (pas aussi bien en tout cas) sans la communauté.
D'autre part, plus ce forum grandi, plus la communauté à d'espace disponible pour grandir. Qui plus est, plus il grandi plus il est visible dans la masse de données et métadonnées qu'est internet. Plus il est visible, plus il est accessible et donc plus il a de poids et d'influence sur le monde réel. Donc plus il atteint sont but premier, sauver des vies.

Cette communauté et donc doublement précieuse. D'une part elle l'est sur un plan individuel et personnel, car on peux compter sur elle. Et d'autre part elle est précieuse pour le bien commun, elle est d'utilité publique, car elle entretien ce forum et de ce fait elle sauve des vies, indirectement.
Faut comprendre aussi que c'est une valeur ajoutée à ce forum qui en soit n'est qu'une masse de donnée. Une valeur très importante, un gros plus. Beaucoup, reste ou viennent ici, participent à ce forum pour la communauté plus que pour contribuer ou avoir accès au contenu d'informations présent sur le forum.

Si j'ai pris le temps de vous écrire tout ça. C'est avant tout suite au remarque de certains membres qui ne sont pas présent depuis longtemps. Qui, pour certains, constates la particularité de ce lieu, ce forum, dans divers de ces aspects, sans forcément comprendre pourquoi ni comment ils ont été rendu possible ou existent. Indépendamment du fait qu'ils perçoivent ces particularités, comme étant des qualités ou des défauts. C'est le cas de la communauté, qui est une des particularités de ce forum, une particularité rare dans ce contexte (internet), qui plus est.

Alors oui, elle a des avantages et des inconvénients cette communauté. Mais comme le dit David dans son texte:
"Ca a pas besoin d’être parfait.  Ca l’est jamais. Mais de savoir qu’on peut compter sur la présence et le soutien d’un groupe de gens, ça change tout, pour le petit primate ultra-intelligent que nous sommes.  Que ça soit une famille, un groupe de combat, des collègues, des amis, peu importe. Mais on a besoin de ça."

Parfois, comme certains me l'ont dit récemment, c'est une "bande de potes" dans laquelle on peut avoir du mal à s'intégrer. Certains ressentent cette difficulté, d'autre pas. Certains le vivre bien, d'autre pas. On s'en fout, c'est partout pareil, quand tu débarques dans un lieu pré-existant, un groupe pré-existant c'est normal de faire face, parfois, à cette difficulté d'intégration et bien d'autres.

Parfois aussi, certains peuvent réagir de manière très forte, faire les chiens de garde avec force et conviction. Ça peux être perçu de manière violente, perçu comme une forme de violence. Ou bien perçu comme étant disproportionnée, non justifiée, etc. Mais comprenez bien que tout ça n'arrive pas sans raisons. Et que ce mode de fonctionnement, ces habitudes sont ou ont été nécessaire. Elles ont été mises en place à l'origine ou par al suite, pour diverses raisons, ont perduré par nécessité et ont permis au forum grandir et de survivre et à la communauté de naître, de grandir et de survivre. Et que ça plaise ou non, elle permettent de sauver des vies. Et, je l'espère sincèrement, chaque jour un peu plus, chaque jour d'avantage de vies.

Faut pas hésiter pour autant à en parler, et je vous y encourage, à remettre en cause ces modes de fonctionnement, ou à demander pourquoi ça fonctionne ainsi et/ou pourquoi certains agissent comme ceci ou comme cela. Bref, n'hésitez pas à en discuter comme ça a toujours été le cas, si la démarche est bienveillante elle est bienvenue et sera bien accueillie.

Edit:
Longue vie au forum et à la communauté !

Merci à eux, donc merci à vous, chacun d'entre vous. Même le simple lecteur, car toi même tu contribues indirectement sans forcément le savoir.

Nico












« Modifié: 11 janvier 2018 à 04:07:09 par Mrod »
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

11 janvier 2018 à 18:53:48
Réponse #1

ofelas


Ce que j’appellerais amis, c'est basé plus sur un humanisme bienveillant et désintéressé
Principe de base "quand un homme a faim, mieux vaut lui appendre à pêcher que de lui donner un poisson" 

Avec le recul d'environ la moitié de ma vie, j'ai connu des personnes et j'en connais encore 2 ou 3, avec qui j'ai de puissantes affinités et aides mutuelles qui durent depuis 30 ans.
Mais les personnes qui ont été les plus importantes dans ma vie, ne le savent pas ou le savent peu
Elles m'ont aidées quand j'en avais besoin et comme j'en avais besoin (ce qui est pour moi, le plus important), certaines fois je le ressentais rapidement, soit je le réalisais plus tard.
Pour les actions qui ont une influence encore aujourd'hui et sur le long terme, ces personnes là, je leur serai reconnaissant toute ma vie
Elles m'ont aidées bien plus qu'un être humain peut le faire
Ça a pu se faire au travers de discussions, de recommandations, qui m'ont permis de prendre les bonnes décisions sur des moments vitaux de ma vie, et continuer vers la direction que j'avais choisie

Les tiers ne peuvent pas faire à ma place
Les ressources je les ai, je les ai toujours eu
Un autre principe de ma vie, je vie seul, je mourrai seul
Et ce n'est pas une gageure, ou triste, ou que sais je,  de dire cela, c'est une réalité
Cela peut être même très structurant, très positif, sur un plan humain
Cela demande de croire en soi, avec une foi indéfectible, et de considérer l'autre et sa vie de la même manière, un humain si précieux, si rare, si unique
Ma vie ne vaut rien, si je ne donne pas ces précieux instants que j'ai reçu des autres

En d'autres termes, je ne compte sur personne pour venir me décrotter, si je m'y suis mis dedans
Et si je ne me suis pas mis dedans, mais que par négligence je ne l'ai pas vu venir sur le coin de tronche, même causes même effets, je me démerde
 En tant qu'individu, j'ai des droits, et surtout des devoirs entre autres celui de ne pas être trop con et surtout d’être responsable des mes actes et de mes choix
Une certaine rigueur d’être, tout en acceptant de progresser en faisant des erreurs, continuer d'avancer quand c'est conforme ou fidèle à ce qu'on ressent, être convaincu du résultat

Mrod,
pour ce qui est du type de fonctionnement du forum, tout ce que tu décris me semble bien légitime
Dans ce fonctionnement, je pense y avoir perçu de la sincérité et des attitudes communes
Pour la confiance, le respect, il faut se donner le temps pour ça, pour la profondeur, ce n'est pas arbitraire, ça ne se décrète pas, et c'est bien, même dans ce monde où tout va si vite, trop vite pour l'essentiel
« Modifié: 12 janvier 2018 à 01:07:19 par ofelas »

12 janvier 2018 à 07:48:41
Réponse #2

olivetree


Je suis plus dans l'état d'esprit de "Ofelas".
Néanmoins, il faut participer à la communauté pour qu'elle vive. Pour être honnête. A la lecture de fils de discussion. Je me sens un "rigolo", un amateur ou carrément un arsouille. Pour mieux imager, le VTTiste du dimanche, le coureur à pied du mois de juin parce qu'il est en vacances en juillet. C'est avec humilité que je lis, j'apprends, j'intègre, j'élargis mes connaissances. Mais partagé... Je me sens comme cette fille qui est venu à une rando de 20 bornes en talon ou comme ce gars venu à une rando sans eau, sans "en cas" même pas avec la"b!te et le couteau" (désolé pour le mot)... Mais merci à tous les contributeurs qui apportent tant.

13 janvier 2018 à 20:12:54
Réponse #3

Mrod


Ofelas,

Citer
Ce que j’appellerais amis, c'est basé plus sur un humanisme bienveillant et désintéressé
Principe de base "quand un homme a faim, mieux vaut lui appendre à pêcher que de lui donner un poisson" 

Le souci avec la communication et le langage en particulier, d'autant plus le langage oral et écris, c'est qu'on a pas tous la même définition pour un mot donné. C'est d'autant plus difficile que la langue française est, paradoxalement, une des plus pauvres en ce qui concerne l'expression des sentiments humains. Dans d'autres langues ainsi qu'en psychologie,  l'amitié est souvent considéré comme une forme d'amour voir une des composantes de l'amour.
La langue française est pauvre dans ce domaine car souvent il n'y a qu'un seul mot pour définir plusieurs sentiments très proches, c'est le cas du mot "amour" et sa déclinaison en verbe (aimer). En comparaison l'anglais en possède deux, l'espagnol trois et le grec ancien quatre. Les grecs de l'antiquité distinguaient par des mots différents: l'amour familiale, l'amitié, l'amour désir de l'autre (relation amoureuse, relation de couple) et enfin l'amour de son prochain (qu'on peux traduire par altruisme).

La définition que tu donnes de l'amitié, Ofelas, qui est la tienne, me semble beaucoup plus correspondre à de l'altruisme. Même si très souvent le désintéressement est considéré comme une des composantes de l'amitié ou de l'amour "véritable", notion que l'on retrouve communément en philosophie par exemple.

Ta définition ne me correspond pas car selon moi la bienveillance et le désintéressement sont des attitudes, ou dispositions affectives, non spécifiques à l'amitié. Non spécifiques car l'on peux avoir ces attitudes quelque soit le type de relation qu'on entretien avec une personne x ou y, proche ou non, connue ou inconnue.
Selon moi la composante première et essentielle de l'amitié c'est le partage de l'intimité. Évidement il y a d'autres composantes essentielles pour moi. Sinon je vous considérerai tous comme "ami" puisque je partage fréquemment mon intimité avec vous, sur ce forum.

Précision faite,

En ce qui concerne le reste de ton discours Ofelas, je suis parfaitement d'accord avec toi.
Cette attitude, dont tu nous parles, est une force de caractère utile, juste et réaliste, entre autre. Mais il ne faut pas oublier que ceci fait parti du domaine de l'acquis et pas de l’innée. Que tous n'ont pas cette force de caractère, cette confiance en soi, cette attitude. Et que même ceux qui l'ont ne sont pas à l'abri de la perdre un jour ou l'autre. Rien n'étant jamais acquis.

Pour en revenir au texte de David,
Ce n'est pas de cela dont il parle. L'attitude personnelle a une influence non négligeable mais ce qu'il développe dans son texte à savoir, ce qui a la plus grande influence, et qui est déterminant, c'est l'entourage de la personne. Si et seulement si, cet entourage est sain, ces personnes font parti de "ceux sur qui on peut compter". Car, comme il l'explique très justement, parfois (et bien souvent) "ceux sur qui on peut compter" ne sont pas ceux qu'on croit l'être.

En introduction le gros nous parle aussi de "leçons d'humilité" qu'il a reçu de la vie. Pour rappel l'humilité c'est: "Un sentiment, état d'esprit de quelqu'un qui a conscience de ses insuffisances, de ses faiblesses...". Cet état d'esprit qu'est l’humilité est aussi utile et complémentaire que la "confiance en soi" dont nous parle Ofelas.
En résumé, la confiance en soi c'est: "Je" fait parti de "ceux sur qui je peux compter". Et l'humilité c'est de savoir et accepter que: Je ne peux pas toujours compter que sur moi même.

Dans les deux cas et qu'on puisse ou non réellement compter sur ceux qu'on pense. Ce qui compte c'est l'état d'esprit et ici sur ce forum on en parle assez souvent pour savoir parfaitement que c'est un critère déterminant, l'état d'esprit.
Je pense que c'est là que veux en venir David. Le plus important c'est de savoir ou penser (à tord ou a raison) qu'il y a des gens sur qui on peux compter autour de nous.
C'est ça aussi que j'ai tenté d’amener en orientant la discussion sur la communauté du forum. Je me suis étalé, comme trop souvent, désolé, et j'en ai profité pour répondre à certaines remarques que j'ai pu lire de ci de là récemment.

Donc, en résumé,
On peux compter sur la communauté de forum et ça c'est une certitude selon moi.
Y'a quelques temps David demandais conseil pour une "connaissance" qui était dans une situation merdique, cette personne est même pas membre du forum pourtant y'en a qui était près à aller l'aider sur place sans même la connaître. C'est un exemple presque insignifiant, y'en a plein d'autres bien meilleur que je ne citerai pas. Qui ont alimenté des discussions de plusieurs dizaines de pages qui sont des leçons de vie et de survie très souvent. Plein de gens qui ont été aidé par la communauté par le passé.

Moi même y'a deux ans quand ma vie à commencé à partir en sucette. Je me souviens et m'en souviendrais probablement encore longtemps. Y'avait une rencontre forum de prévue, je devais y aller et au dernier moment j'avais annulé. Les autres connaissaient ma situation plus ou moins et ils m'ont appelé pendant le weekend. Je me rappelle très bien, j'étais dans mon arbre en train de bosser, du coup j'ai pas pu répondre. Il m'ont laissé un message que j'ai écouté après, ils se sont fait passé le téléphone et m'ont juste dit quelques mots d'encouragement et de soutien. Certain que je connais, d'autre que je connaissais pas. Rien d’exceptionnelle, ça se résumerai à "on pense à toi Nico" et quelques déconnades. Et put**n ça m'a fait un bien fou leur message. Ils étaient pas là pour m'aider physiquement ou financièrement ou me sortir de la m*rde ou quoique ce soit d'autre. Mais à ce moment là, ils m'ont soutenu, à distance. Je me suis senti moins seul et ça m'a reboosté. Ça change tout, ça change la perception qu'on a de nous même et de la situation dans laquelle on est.

Nico






 

"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

13 janvier 2018 à 21:12:25
Réponse #4

Mrod


Olive,

Faut arrêter de sous-estimer l'influence de chacun, toi y compris.
- Une simple question posée, qui peux paraître bête ou touchant aux fondamentaux, posée par pierre, paul ou jacques, peux déboucher sur une discussion très intéressante et de qualité.
- Un lecteur anonyme, même pas inscrit sur le forum. A chaque fois qu'il ouvre un sujet il le fait monter en importance, en visibilité et référencement sur tous les moteurs de recherches et donc rends l'information plus accessible à tous. S'il visite de bons sujets en terme de signal, idem. Même s'il ne participe jamais de sa vie et ne s'inscrit même jamais. Peut être qu'un jour il parlera du forum à un autre gars qui lui s'inscrira, apportera du signal, peut être même beaucoup de signal. Ou qu'il trouvera des infos qui lui sauveront la vie un jour, ou qu'il sauvera des vies grâce à elle. Et peut être que sans se simple lecteur se ne serait jamais arrivé, peut être que le second n'aurait même jamais connu DMF.

Alors oui y'a des gens qui ont une influence directe, visible, voir mesurable et quantifiable. Mais à coté de ça y'a une majorité qui a une influence indirecte et invisible, et cette masse de personne est énorme, c'est difficilement quantifiable mais amha, elle a tout autant d'influence.

A l'exception faite de rare personnes qui sont des pointures et qui on débarqué ici avec des connaissances et une expérience monstrueuses dans divers domaines. David le premier et bien d'autres. Et même David, je met ma main à coupé que si tu lui demandes il te dira que le forum lui a apporté beaucoup plus que ce que lui n'a apporté au forum.
Une grande majorité, on atterri ici avec peu ou très peu de bagage. Et certains sont devenu des pointures.

Moi j'ai débarqué ici j'y connaissais quasi rien en survie, un peu en rando et vie sauvage et beaucoup moins que ce que je pensais savoir à l'époque. Un petit con sans grande expérience. Comme beaucoup d'autre.

Je me souviens d'un jour qui m'a marqué. J'étais inscrit et actif depuis une petite année peut être. Et très souvent j'échangeais avec Guillaume, qui était inscrit depuis plus longtemps que moi. Qui s'y connaissant beaucoup plus que moi, avait plus d'expérience aussi, déjà à cette époque, et apporté déjà beaucoup de signal. Je ne sais pour quelle raison je lui ai demandé son age. Je suis tombé des nues, il était encore mineur ce con ! il avait genre 17 ans, je croyais qu'on avait à peu près le même age mais non, j'en avais dix de plus. Si je dis pas de conneries il a débarqué sur l'ancien forum plus ou moins par hasard, il y connaissait que dalle et il avait genre douze ou treize ans. Il s'est nourri de la masse d'information, de l'expérience et des connaissances des autres membres. Aujourd'hui et depuis longtemps c'est un de ceux qui contribue le plus et le mieux en terme de signal. Il bosse entre autre avec le CEETS et pour le connaître je sais que c'est un put**n de bon formateur et un Bonhomme comme y'en a peu.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

14 janvier 2018 à 00:31:02
Réponse #5

ofelas


Nico, tu m'en bouche un coin, chapeau! :-[
Ta justesse dans ton attitude, et je la comprends  8)

La définition ou plutôt ma perception, proche de l'altruisme? Oui, et plutôt Philia, si je me rappelle bien  :-\

Tout à fait, j'en suis bien conscient, pour ce qui est de la communication, l’interprétation
Et effectivement quand on aborde l'affect ou plus élaboré l’émotionnel, ou le sentiment, ça peut être un "joyeux bordel" pour l'exprimer pour que ce soit bien reçu
C'est quelque chose au quel je fais le plus possible attention

 Je me suis pas mal éloigné, effectivement, de l'idée de fond du texte de David
« Modifié: 14 janvier 2018 à 00:38:28 par ofelas »

14 janvier 2018 à 11:09:12
Réponse #6

Ascanio


Le maître mot, qui est d'ailleurs écrit en bas des pages, est "bienveillance". C'est ce qui fait que celle qui débarque en talons à la rando reçoit une gentille explication sur l'impossibilité de randonner avec de telles chaussures. Alors qu'ailleurs, elle serait moquée, engueulée, voire insultée.

Le fond du message est le même, à savoir qu'il faut un minimum de matos pour parcourir le GR, mais c'est la forme qui change, et ça change tout. Avec l'explication bienveillante, on verra revenir l'apprentie randonneuse avec les godasses adaptées, une gourde, etc. Et peut-être même qu'elle se sera fait refiler un schlass de la morkitu, un peu trop pour cette rando de 20 km... Explications bienveillantes, à nouveau. Au fil du temps, cette personne qu'on aurait pu juger hâtivement se révèlera avoir des qualités précieuses et sera très appréciée.

Avec l'enguelade, la moquerie et l'insulte, on ne la reverra jamais. Elle ne sera pas là pour trouver la solution dans une situation qui a soudain mal tourné ; elle ne dira les paroles réconfortantes pile au bon moment, ne prêtera pas son briquet, le seul à encore fonctionner, ne mettra pas en contact un membre du groupe avec une de ses connaissances qui, justement... Elle ne racontera pas de blagues au coin du feu ni ne beuglera de chansons sous l'averse.

Bref, ceux qui auront manqué de bienveillance auront aussi manqué beaucoup plus.
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

14 janvier 2018 à 15:13:44
Réponse #7

Tompouss


Bref, ceux qui auront manqué de bienveillance auront aussi manqué beaucoup plus.

put**n cette phrase résume bien des choses en quelques mots à peine  :love:

Je fais sans doute partie de ceux qui ont pris une bonne grosse claque en arrivant sur le forum, c'était en 2014 j'avais 23 piges et je pensais savoir plein de trucs, bah ouais depuis que j'ai  13 ans je dors dehors, j'ai parfois passé des mois entiers dans la verte et certaines années plus de 100 nuits dehors.

Je suis tombé sur le forum un peu par hasard en cherchant des infos sur un outil coupant ( ;#) puis j'ai vu la manne de sujets intéressants, j'ai passé de longues soirées à lire les sujets et la claque est venue bien gentiment, j'ai compris qu'au final je ne savais pas grand chose, devant l'humilité de bon nombre je me suis dit que j'étais sans doute un peu (beaucoup) arrogant en comparaison. Le 5 sujets au hasard a souvent fumé et sortait son lot d'infos pertinentes. J'ai décidé de m'inscrire et j'ai tout de suite été bien accueilli.

Mon premier sujet ouvert était consacré à la recherche d'un duvet, nombreux sont ceux qui m'ont aiguillé et chaque fois que je dors dedans je me dis que j'aurai pas pu faire meilleur choix selon le CdC et que j'aurai jamais commandé un duvet aux US sans les conseils avisés reçus ici. Une bonne dose de chaleur pour de fraîches nuitées grâce aux temps que m'ont accordé certains :love:

Je crois que la communauté a fini par déteindre sur moi, elle m'a donné un peu plus foi en l'humanité et la bienveillance, l'humilité et l'altruisme de bon nombre se sont révélés contagieux. Clairement sur un certain nombre d'aspect le forum a fait de moi quelqu'un de meilleur.

Evidemment je reste souvent un petit con arrogant au quotidien mais je sais où aller pour ma thérapie  :)

14 janvier 2018 à 23:52:59
Réponse #8

ofelas


Citer
Je me suis senti moins seul et ça m'a reboosté. Ça change tout, ça change la perception qu'on a de nous même et de la situation dans laquelle on est.
Cette phrase me fait penser à l'égo, du désir d’importance, non à de l'humilité
Et aussi être entouré pour ne pas se retrouver face à soi même, pour mieux s'oublier en somme 

15 janvier 2018 à 04:18:13
Réponse #9

Mrod


Cette phrase me fait penser à l'égo, du désir d’importance, non à de l'humilité
Et aussi être entouré pour ne pas se retrouver face à soi même, pour mieux s'oublier en somme
Là on pourrait partir loin dans la discussion. Mais c'est pas le sujet de ce fil, donc je vais répondre succinctement.
Déjà faudrait se mettre d'accord sur la définition de l'égo. Ce qui est pas gagné car cette notion est difficile à définir et les définitions qu'on peux en trouver sont différentes d'un point de vue psy, philo ou spirituel. Pour moi l'égo vise ou cherche à satisfaire les besoins illusoires de l'être. Besoin qu'il crée parfois lui même donc cherche à se satisfaire lui même. Pour faire court.
Actuellement, je contredirai pas ton propos me concernant. Mais à ce moment là, concernant ce dont j'ai témoigné, y'avait aucune recherche de ma part. J'ai juste reçu ça, sans rien avoir demandé. Donc selon moi pas une manifestation de l'égo, même si cela a pu le "nourrir" ou le satisfaire. De plus, je citerai un philosophe français: "l'ego est moins ce que je suis que ce que je crois être". A ce moment là, j'ai pas cru être entouré et soutenu, je l'ai été réellement et concrètement.

Pour finir et concernant le reste,

Les gars, vos témoignage me font chaud au coeur.  :love:

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

15 janvier 2018 à 09:26:54
Réponse #10

ofelas


J'en termine là moi aussi  :-[ 8)
Citer
Déjà faudrait se mettre d'accord sur la définition de l'égo.
Comme c'est considéré dans la psycho de base, faisant partie de la persona ou psyché  :)
Citer
Donc selon moi pas une manifestation de l'égo, même si cela a pu le "nourrir" ou le satisfaire
Tu as reçu de la reconnaissance, nourriture de l'égo, chose des plus naturelle en soi ;)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité