Nos Partenaires

Auteur Sujet: Guêtres intégrées au pantalon  (Lu 530 fois)

27 novembre 2017 à 10:40:57
Lu 530 fois

olivetree


Bonjour.

J'ai fait une sortie rando/bivouac/observation de la faune ce week-end humide et pluvieux.
J'avais mis ma dernière acquisition, un pantalon KSK noir avec guêtres intégrées. Les guêtres intégrées j'avais déjà vu ça sur des pantalon de treillis S300 de l'armée française, il y a... 30 ans (le temps passe vite ^-^). Il y a 30 ans je les avais enlevées de mon treillis parce que ça ne restait pas dans la rangeo. Ce week end, sur un pantalon "moderne" avec des rangeos (des Meindl) moderne, ça ne tient toujours pas dans la chaussure. Quelqu'un sait comment on fixe ce truc pour que ça ne sorte pas du pantalon pour que ça prenne l'eau et par capilarité l'eau remonte?
Pour ceux qui ne connaissent pas le pantalon ksk, c'est comme un pantalon guerilla sauf que la position des poches sur le côté et la coupe est plus sympa (à mon gout).

27 novembre 2017 à 10:51:53
Réponse #1

Kilbith


Tu pourrais préciser ce que tu appelles "guêtres intégrées"?

Parce que je n'ai jamais vu un tel dispositif sur un pantalon de treillis français. Si c'est seulement une référence au cordon de serrage : effet coupe vent effectif (et anti sangsue ou tique dans une moindre mesure), mais dans la neige.....quasi inutile.

SAUF si on coinçait le base du pantalon dans la guêtre en cuir de la rangers (un brodequin à guêtre intégré initialement).

Ce qui était difficile à faire dans les années 80 car l'habitude avait été prise de porter le pantalon de treillis "court" et/ou retaillé pour faire TAP (souvent un élastique avait remplacé le lacet d'ailleurs).

On avait oublié l'usage de la guêtre intégrée de la rangers.


"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 novembre 2017 à 11:04:51
Réponse #2

Arnaud


AMHA, faut éviter de mettre ces guêtres intégrées dans les chaussures de toutes façons, les bas de pantalon finissant souvent mouillés, ça peut faire entonnoir et mouiller l'intérieur des chaussures.

Sur une guêtre intégrée il y a normalement un crochet en plus de l'élastique qui permet d’accrocher la guêtre aux lacets (ou mieux à un anneau pris dans les lacets), sinon tu peux essayer de le rajouter, ça ou une bande qui passe sous la chaussure comme une vraie guêtre ?
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

27 novembre 2017 à 11:07:22
Réponse #3

azur


Je pense qu'il parle d'une guêtre intérieure, sous la jambière, avec un élastique qui vient coiffer la chaussure pour éviter que la neige ne rentre dedans:


C'est assez courant sur les pantalons de montagne ou d'alpinisme, mais pour qu'elle tienne en place, la guêtre est normalement munie d'un crochet à l'avant pour venir se prendre dans les lacets et éviter que ça remonte (au bout de la petite languette rouge).

Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

27 novembre 2017 à 11:16:11
Réponse #4

Kilbith


Je pense qu'il parle d'une guêtre intérieure, sous la jambière, avec un élastique qui vient coiffer la chaussure pour éviter que la neige ne rentre dedans:


C'est assez courant sur les pantalons de montagne ou d'alpinisme, mais pour qu'elle tienne en place, la guêtre est normalement munie d'un crochet à l'avant pour venir se prendre dans les lacets et éviter que ça remonte (au bout de la petite languette rouge).


Oui ce dispositif est assez efficace (j'en ai sur des pantalons ou j'en ai ajouté). Mais je n'en ai jamais vu sur un treillis français.

Le treillis suédois à quelque chose de pas mal, mais pas de ce type (mais ça fonctionne pas mal sur des chaussures miloufs très hautes de tiges). Ce qui se rapproche le plus (sans crochet, mais guêtre intérieure), c'est le dispositif des gorkhas russes SSO. Mais c'est plus prévu contre les tiques et sangsues que contre la neige, AMHA.

Pour que ce soit pleinement efficace, il faut que le pantalon soit élastique, long et que la guètre soit serrée sur la chaussure (attention souvent  le pantalon est prévu pour des chaussures de ski plus larges que des chaussures de rando).

Et si la neige est profonde et croutée...il faut pouvoir passer un câble/fil sous la chaussure. Il faut donc qu'il y ait soit des oeillets sur le coté soit des passants prévus à cet effet sur la guêtre intérieure pour assujettir un fil .

...mais quand on brasse vraiment, surtout sur plusieurs jours, rien ne remplace une paire de guêtre.

Perso : plutôt que d'acheter des pantalons super sophistiqués (crochets, oeillets, élastiques, bandes adhérentes en silicone, zips de réglages selon la chaussure, zips pour enlever la guêtre, pressions, velcros....) sur ce point (schoeffel, mammut...) qui finalement deviennent lourds, très chers, et peu polyvalents....je préfère à l'usage un pantalon simple (élastique+ éventuellement crochet) suffisant pour les conditions bonnes avec dans le sac de petites guêtres ou des guêtres. Mais d'autres copains ne sont pas de mon avis.
« Modifié: 27 novembre 2017 à 11:28:46 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 novembre 2017 à 11:40:12
Réponse #5

Kilbith


J'ai vu ça chez ASM***C




Il y a une guêtre. Ca fonctionne seulement sur chaussure à tige autre. La guêtre doit être serrée SUR la tige de la chaussure. En l'absence de dispositif type crochet ou anneau coincé dans les lacets : ça va remonter si neige profonde. D'autant plus si la guetre et/ou le pantalon n'est pas élastique ou suffisamment long.

Dans la neige dure et/ou croutée un peu profonde : c'est pas bon.
Au bivouac, on a le bas du pantalon souvent trempé et/ou gelé.
C'est aussi plus chaud par temps clément qu'un pantalon standard.
Mais ce dispositif est moins chaud qu'une guêtre quand il y a peu de neige....c'est donc pratique jusqu'à ce que ce soit insuffisant.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 novembre 2017 à 11:44:32
Réponse #6

azur


Perso : plutôt que d'acheter des pantalons super sophistiqués (crochets, oeillets, élastiques, bandes adhérentes en silicone, zips de réglages selon la chaussure, zips pour enlever la guêtre, pressions, velcros....) sur ce point (schoeffel, mammut...) qui finalement deviennent lourds, très chers, et peu polyvalents....je préfère à l'usage un pantalon simple (élastique+ éventuellement crochet) suffisant pour les conditions bonnes avec dans le sac de petites guêtres ou des guêtres. Mais d'autres copains ne sont pas de mon avis.
C'est aussi la solution que je préfère en général, plus polyvalente à l'usage...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

27 novembre 2017 à 15:10:16
Réponse #7

Draven


J'ai des guêtres intégrées sur un pantalon d'alpinisme Décathlon que je traine depuis 7 ou 8 ans maintenant.

Y'a un zip au sommet du guêtre pour le fixer a l'intérieur du pantalon, fermeture par velcro sur le coté et bande antidérapante et crochet en bas pour fixer a la godasse. Perso j'ai jamais eu de soucis de neige dans la chaussure grace a ça, et c'est bien plus respirant que des guêtres extérieurs je trouve ( sauf celles de l'armée suisse, cadeau de Guillaume  :love: :love: ).

Une fois fixées sur les chaussures, les guêtres restent dessus au final, quand j'enlève les chaussures je défait le zip et voila. A l'usage c'est bien plus rapide que de devoir remettre les guêtres complètement.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

27 novembre 2017 à 15:16:07
Réponse #8

DEUN


Oui ce dispositif est assez efficace (j'en ai sur des pantalons ou j'en ai ajouté). Mais je n'en ai jamais vu sur un treillis français.

Sur le treillis satin 300, il existait bien des manchons de protection NBC (en toile beige resserrée par  élastique et pression) tant aux bas jambes du pantalon, que sur les manches de la veste.

Et il est tout aussi vrai que le premier souci du biffin de l'époque était de les découdre...

EDIT : petite illustation
« Modifié: 27 novembre 2017 à 15:22:57 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


27 novembre 2017 à 18:17:09
Réponse #9

Kilbith


Sur le treillis satin 300, il existait bien des manchons de protection NBC (en toile beige resserrée par  élastique et pression) tant aux bas jambes du pantalon, que sur les manches de la veste.

Et il est tout aussi vrai que le premier souci du biffin de l'époque était de les découdre...

EDIT : petite illustation

Merci....je viens d'apprendre quelque chose.  :up:

Pourtant j'ai eu, et on m'a fait porter, des vestes satin 300. La seule protection supplémentaire dont je me souviens c'est un rabat interne supplémentaire au niveau de la gorge. Il y avait aussi une capuche je crois (mais rarement en dotation). La protection NBC étant théoriquement assurée par le déperlant de surface.... :closedeyes:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 novembre 2017 à 18:27:55
Réponse #10

azur


Sur les deux vestes S300 que j'ai pu récupérer, il y avait effectivement des manchettes intérieures en espèce de toile beige, élastiquée au niveau du poignet. Il est donc probable que les mêmes aient existé initialement sur les pantalons.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

27 novembre 2017 à 20:56:27
Réponse #11

DEUN


Pourtant j'ai eu, et on m'a fait porter, des vestes satin 300.
Yep, mais avais-tu touché en dotation une "panoplie" neuve ?  :huh:
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


28 novembre 2017 à 18:51:06
Réponse #12

jjsd


Bonsoir à tous,

je me suis inscrit sur le forum aujourd'hui pour confirmer qu'il existe. Je porte effectivement un pantalon de l'armée française avec guêtres intégrées. Je vous partage les photos.

Jean

28 novembre 2017 à 19:03:24
Réponse #13

Kilbith


Yep, mais avais-tu touché en dotation une "panoplie" neuve ?  :huh:

Non, j'avais seulement la veste pour l'entrainement . On en était déjà au "F1" pour la dotation combat.

Préalablement j'avais eu une veste S300, mais c'était un cadeau et elle avait été probablement modifié antérieurement.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

28 novembre 2017 à 19:40:15
Réponse #14

DEUN


Tant que j'y suis et concernant la GORKA cette fois-ci :

 - le même type d'aménagement, seulement sur le pantalon, généralement en toile plus lâche munie d'un cordon ou élastique, n'a pas du tout la même destination.
 - pas plus que cela n'a vocation à servir de guêtron, comme je l'avais laissé supposer quelque part sur ce forum.

C'est semble-t-il uniquement destiné au maintient de "chaussettes russes" lorsqu'on se chausse et donc à finir à l'intérieur de la chaussure.  :closedeyes:
« Modifié: 28 novembre 2017 à 21:10:58 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité