Nos Partenaires

Auteur Sujet: Hache pour petit abattage et refente  (Lu 1784 fois)

04 novembre 2017 à 16:07:52
Lu 1784 fois

Lin Naturel


Bonjour à tous ,

Je commence sérieusement à me tâter pour l'acquisition d'une hache pour le quotidien, j'ai cru comprendre que c'était un sujet souvent abordé sur le forum mais plutôt en ce qui concerne les hachettes pour la préparation du camp.

Là je recherche une hache qui me permettra d'abattre des arbres entre 5 et 20/25cm, et qui me servira également pour fendre mes buches. Il me faudrait donc un outil bien conçu et polyvalent pour ces différentes tâches, ainsi qu'un visuel accrocheur car on travaille toujours mieux quand son outils est un bel objet, enfin pour moi ça compte. Poids entre 1kg et 1,5kg et longueur entre 60 et 70 cm.

J'ai orienté mes recherches dans ce sens et le résultat le plus pertinent concerne la Hudson bay de chez Wetterlings.
J'ai également entendu du bon sur les haches Hultafors, ainsi que les Gränsfors mais n'ai aucun recul sur le sujet.

Auriez vous svp d'autres modèles à me conseiller que la Hudson bay chez les deux autres fabricants ou d'autres ?

Merci  ::)

06 novembre 2017 à 14:57:32
Réponse #1

Lin Naturel


Merci à tous pour vos réponses  :-\ ;#
J'ai pu trouver les infos que je cherchais pour définir mon choix, merci au modo s'il pouvait supprimer ce sujet inutile...  :glare:

28 décembre 2017 à 18:39:58
Réponse #2

Lin Naturel


Pour répondre à moi-même, ou aux éventuels visiteurs, j'ai fait le choix de la Hudson Bay chez Wetterlings.
Les raisons : longueur suffisante (ni trop court, ni trop long), poids intéressant pour avoir une bonne inertie à la frappe et forme du fer également adaptée pour la refente.

J'en suis très très satisfait, le manche en hickory est super costaud et bien travaillé, le fil a un tranchant  rasoir dès la sortie du carton. Excellente prise en main et le tout est bien équilibré à la frappe. Il y aurait 5cm de plus au manche que je ne dirais pas non.

Après avoir abattu 2 arbres de 30cm de diamètre avec, j'ai laissé le boulot à la tronçonneuse, c'est quand même moins fatiguant.
Par contre pour ébrancher ou recouper des bouts de tronc au sol elle est parfaite.
 :up:

29 décembre 2017 à 20:30:31
Réponse #3

Mrod


Pavc,

Utiliser une hache pour l'abattage d'un arbre parti du folklore, ce n'est rien de plus qu'un cliché qui perdurent. C'est totalement obsolète depuis le jour où l'homme à inventé la scie. Plus léger, plus efficace et bcp moins dangereux à l'utilisation. Donc depuis très très très longtemps. Mais c'est ainsi, l'image virile du bûcheron canadien avec sa cognée sur l'épaule est toujours d'actualité.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

29 décembre 2017 à 23:36:08
Réponse #4

Lin Naturel


Je suis bien d'accord pour l'image de la hache, mais c'était en attendant d'avoir une tronçonneuse et sans avoir de scie, d'ailleurs il faut une scie bien spéciale je pense.
Malgré tout, ça m'a fait faire du sport et le boulot a quand même été fait. Maintenant la hache me sert surtout pour l'ébranchage avant et après l'abattage ou dans des situations trop délicates pour la tronçonneuse.

30 décembre 2017 à 01:47:29
Réponse #5

Mrod


N'importe quelle scie de taille adaptée au diamètre de l'arbre convient, qu'elle soit à cadre ou non. C'est la même technique et à peu de choses près les mêmes contraintes qu'avec une tronço, qui n'est rien de plus qu'une scie mécanique. C'est même plus facile qu'avec une tronço car plus précis. En élagage on fait très souvent le trait d'abatage (contre entaille), ou on le termine, à la scie. C'est bcp plus précis et surtout plus sécu quand y'a un risque de se faire secouer au moment où la branche, le tronc, partent.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

31 décembre 2017 à 13:58:51
Réponse #6

Arnaud


Une scie est beaucoup plus safe qu'une hache, plus facile à maitriser et efficace dans certaines conditions (suivant le niveau d'expérience de l'utilisateur) mais c'est aussi un objet plus fragile, plus difficile a produire, à entretenir...  dans un contexte "vie sauvage et survie" se servir d'une hache pour abattre, ébrancher et débiter c'est pas que pour le phantasme. Refendre c'est aussi plus facile avec une hache sans compter tous les usages détournés possibles.

Les deux outils sont complémentaires mais si j'ai droit qu'à un seul outil, je prend la hache (et la chemise à carreaux qui va avec) ;)

« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

02 janvier 2018 à 05:09:16
Réponse #7

Mrod


Arnaud,
Désolé de te contredire, mais une scie c'est pas fragile. Et à degré de compétence égal une scie est toujours plus efficiente. Sans parler du fait que c'est plus facile à utiliser et demande moins de technique qu'une hache (en terme d'abatage et de coupe de bois). De plus, une scie, genre scie à cadre, c'est pas plus compliqué à entretenir qu'une hache, avec une bonne lime (comme pour une hache). Et dans un contexte "vie sauvage et survie", refendre du bois c'est loin d'être obligatoire. Qui plus est, largement faisable avec une scie, suffit de se confectionner un coin en bois (avec la scie).

Sur du long terme franchement, ça se vaut. Une scie à cadre, même avec une lame premier prix, tu peux en couper des stères avant d'avoir à la retoucher, si toute fois t'en prends soin et que tu la laisses pas rouiller notamment.

Après y'a scie et scie. La scie d'un opinel, une scie pliante, une scie arboricole, une scie égoïne, une scie à cadre, etc.
C'est sur que si on prends pour exemple les scies pliantes communément utilisés par les membres de ce forum, c'est pas le meilleur exemple de robustesse et d'efficacité. Perso j'ai abandonné la scie pliante y'a quelques années déjà. Lors de mes sorties j'emmène l'équivalent de ça:

C'est une scie d'élagage, avec fourreau. Deux fois plus lourd qu'une scie pliante mais bcp plus efficace (genre 4 ou 5x plus) grâce entre autre à ces 35cm de lame. Beaucoup plus solide aussi, pour preuve, je l'ai jamais cassée (pourtant je bosse avec tout le temps).

Pour l'ébranchage, je suis d'accord, la hache l'emporte bien souvent en terme d'efficacité. Et c'est aussi un outil plus polyvalent.

Moi j'ai le droit de faire ce que je veux, et d'emporter ce que je veux. Celui qui est pas d'accord il va tâter de ma "Diplomatie", c'est comme ça qu'elle s'appelle, ma hache !
Donc je prends les trois. La scie, la hache et la chemise à carreau (et ma b!te, mon couteau, mon tarp, ma popote et mon duvet  :lol: ).
Plus sérieusement, si je dois choisir un outil efficace je prends la scie, si j'ai besoin d'un outil plus polyvalent je prends la hache. Besoin de discrétion ou de légèreté, la scie.

Nico
« Modifié: 02 janvier 2018 à 05:18:23 par Mrod »
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

02 janvier 2018 à 20:14:23
Réponse #8

Loriot


Je suis pas d’accord!

Une scie c’est super long à affûter.
Le modèle que tu présentes est quasi impossible à affûter d’ailleur... trouve moi une lime capable de le faire. Pour un prix raisonnable? Sur le terrain.
Je n’ai jamais vu.

 Je suis pas pro hache, du tout! Moi c’est plutôt tronçonneuse! Mais après la tronçonneuse le plus efficace c’est la hache.



Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

03 janvier 2018 à 14:11:50
Réponse #9

Arnaud


Désolé de te contredire, mais une scie c'est pas fragile.

Tu ne me contredit pas, j'ai pas écrit qu'une scie était fragile, j'ai écrit qu'une scie est plus fragile qu'une hache.

Et à degré de compétence égal une scie est toujours plus efficiente.

Toi même tu dis le contraire plus avant dans ton post.
Il y a des travaux qui sont plus facile avec un scie, mais la scie ne remplace pas toujours avantageusement la hache.

De plus, une scie, genre scie à cadre, c'est pas plus compliqué à entretenir qu'une hache, avec une bonne lime (comme pour une hache).

Pas d'accord encore une fois, je ne dit pas qu'une scie est difficile à entretenir (quoique, ça dépend de la scie) je dis que c'est plus difficile à entretenir qu'une hache, rien que l'affutâge est plus délicat et je parle pas d'avoyage ou de récupérer la profondeur des guides.

Et dans un contexte "vie sauvage et survie", refendre du bois c'est loin d'être obligatoire. Qui plus est, largement faisable avec une scie, suffit de se confectionner un coin en bois (avec la scie).

Oui mais encore une fois, c'est plus facile avec une hache, objectivement.

Sur du long terme franchement, ça se vaut.

Là pour le coup, pas d'accord du tout. Une hache, c'est quasi indestructible, un manche ça se remplace sans outils. Une tête ça se forge avec des connaissances de base... la hache précède de très loin la scie dans l'outillage humain, c'est un outils plus simple et plus robuste.

Une scie ça casse un jour où l'autre, pas du jour au lendemain on est d'accord et si tu n'a pas de lame de rechange, tu ne peux pas en produire une sans être un pro ou avoir accès à un magasin.

« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

03 janvier 2018 à 14:44:30
Réponse #10

Mrod


Je vais me répéter puisque ça semble nécessaire. Y'a pas une scie mais des scies. Donc tu peux pas faire de généralité et dire:
Citer
Une scie c’est super long à affûter.

Certaines le sont d'autres pas. Qui plus est, c'est comme pour tout les outils coupants, plus tu le fais régulièrement moins c'est long.

J'ai pas envie de me lancer dans un énième débat entre deux type d'outils différents. Moi je suis pro-hache, j'en utilise depuis que je suis gamin, c'est un outil que j'adore utiliser et que je maîtrise assez bien. Et j'utilise aussi souvent , voir même plus souvent, des scies.
C'est comme tout les autres outils, coupant notamment. D'une part faut savoir s'en servir correctement, secondi faut savoir les entretenir.

Je prétends pas être un expert mais voici mon expérience des scies. Peut être que ça fera changer d'avis certain ou que ça apportera quelques astuces.

Il existe une multitude de dentures différentes, mais grosso modo les plus fréquentes sont au nombre de trois:


Pour de l'abattage, puisqu'on parle de ça au départ, ou du tronçonnage, une scie à cadre à denture américaine (qui est la plus commune) va très bien. Elle s'affûte très facilement et rapidement car les dents sont grandes et peu nombreuses. Cela se fait avec une simple lime plate, à trois face ou losange. Une lime plate de qualité ça vaut 2 ou 3€ sans manche et c'est pas dur à trouver dans le commerce.
J'en possède une de ce genre là, de 75cm, ça me prend entre 2 minutes et un quart d'heure pour l’affûter, n'importe où. Je le fais avec une lime losange spécial sécateur de bonne qualité qui vaut 12e (avec manche). Avec cette même lime j'affûte: sécateurs (petit et grands), cisailles, scies et haches. Et je la change tout les deux ans environ. Pour rappel, je bosse en espace vert 4 à 6 mois par an, donc une utilisation assez fréquente de tout les outils précités.

Les dentures "gencives" sont elles aussi très facile à entretenir. Surtout que si on veux pas se faire chier on peux ne faire qu'un seul coté de la dent, ça suffit. Certaines même ne s'affûte que d'un coté, c'est le cas d'un modèle particulier de scies prévu pour couper dans le sens du fil du bois.

Pour ce qui est scie arboricole comme le modèle que j'ai mis en photo. C'est plus chiant et bcp plus long car très souvent à denture fine. Là je rejoins ton discours Loriot, c'est presque impossible sur certain modèle. Mais il faut relativiser tout de même car ça ne nécessite pas d’affûtage régulier.
J'en possède trois, une sur perche que j'ai depuis 6 ou 7 ans, et deux standard. Je met de coté la scie perche parce que c'est un modèle très haut de gamme à denture spéciale. Les deux autres sont à denture "égoïne" je les ai depuis 4 ou 5 ans, une pour l'élagage, l'autre sert à tout le reste. Ce sont des scies premier prix, no name, à 10 ou 15e. Et j'ai beau m'en servir régulièrement depuis des années elles sont encore en très bon état sans aucun entretien.

Il existe une autre denture qu'on trouve de plus en plus dans le commerce, dérivée de la denture "égoïne", c'est celle-ci:

Ces scies ne coupent, principalement, que dans un seul sens (tiré ou poussé selon les modèles) et sont très efficaces. Comme par exemple certaines bahco pliante (que je possède), c'est aussi le cas de ma silky sur perche. Modèles que j’affûte à l'aide d'une pierre diamantée (DC4) à 15e. Effectivement c'est un peu long à faire mais ça reste raisonnable car comme ce sont des scies prévu pour bois vert, on est pas sur une micro-denture. Ce type de scie a en général entre 5 et 10 dents par 3cm. Et là aussi, y'a pas besoin de les affûter très régulièrement, pas plus régulièrement qu'un hache ou hachette. Dans mon cas, une a deux fois par an.

Les micro-dentures enfin,
Généralement se sont des scies destinée à des bois très denses et des scies de précision. Là on est en présence d'une denture très rapproché autour d'un mm d'espacement de dent et donc quasi impossible à affûter. C'est utilisée principalement en menuiserie et ébénisterie. Les plus fréquentes sont ce qu'on appelle communément "scie japonaise", un modèle de qualité en entrée de gamme ça coûte moins de 20e (chez Dictum par ex). Et dans le cas d'une utilisation quotidienne, comme celle d'un professionnel, il faudra changer la lame tout les 2 à 5 ans.

Citer
Mais après la tronçonneuse le plus efficace c’est la hache.
Là tu te trompe complètement. Suffit de regarder ce que les professionnels utilisent. Avant l'invention de la tronço et sa généralisation, les bûcherons utilisaient majoritairement des scies. Les menuisiers ou charpentiers utilisent des scies. En espace-vert on utilise des scies. Etc, etc, etc. Jamais tu les verras bosser avec des haches sauf cas très particulier.

Mes trois dents,
Nico
« Modifié: 03 janvier 2018 à 17:01:13 par Mrod »
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

03 janvier 2018 à 15:16:15
Réponse #11

Mrod


Désolé pour le double post, réponse croisée avec Arnaud.

Je vais pas répondre à tout point par point. J'aimerai juste relativiser quelque peu certains tes propos.

"Et à degré de compétence égal une scie est toujours plus efficiente."
Là tu sort ma phrase de son contexte, qui est l'abatage et le tronçonnage. Oui, je me contredis plus loin mais en ce qui concerne l'ébranchage qui n'est qu'un cas particulier et même dans ce contexte une toute petite partie du l'activité d'abatage/tronçonnage.

Citer
un manche ça se remplace sans outils
C'est quand même plus facile avec un peu d'outillage. Faut avoir le bon modèle de manche aussi, à fabriquer c'est pas si facile surtout sur le terrain, et au passage, il faut une scie pour bien le faire. De plus si tu veux que le montage soit bien fait et tienne sur la durée, il te faudra au moins un coin en bois et un en acier (avec crantage anti-retour de préférence), ce qui ne se trouve pas à tout les coins de rue.

Gardons aussi à l'esprit que dans ce sujet on parle de petit abatage. Je prends le parti de la scie comme alternative raisonnable à l'utilisation d'une hache. Et comme dans tout les débats qu'on a déjà eu entre deux types d'outils différents, chacun à des avantage et inconvénients. Et tous ça est à mettre en relation avec l'expérience du bonhomme, les conditions d'utilisation, etc. On peux débattre pendant des heures on en viendra toujours aux même conclusions que les autres débats qu'on a déjà eu.

Enfin, ça me dérange pas qu'on aborde des cas particuliers, comme par exemple la "vie en autarcie". Mais la aussi, et d'autant plus dans ce domaine, faut relativiser les choses. Car d'une part cela concerne très peu de gens et même ces personnes ont le plus souvent accès à des points de ventes de matériel, ne serait-ce qu'une ou deux fois par ans.

Pour ce qui est des situations imaginaires et fantasques, scénarios post-apocalyptique et compagnie, naufrage sur une île déserte et autres. Où l'on se retrouve dans l'obligation de fabriquer soit même son outillage. Personne ici n'est concerner par ce genre de situation et, qui plus est dans ces cas là, tu fais avec ce que tu as sous la main. Donc je prendrais pas la peine d'argumenter.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

03 janvier 2018 à 15:30:37
Réponse #12

Mrod


Va pour le triple post, en image cette fois, pour le plaisir des yeux et rappeler à certains comment on faisant avant.
















En ça réconcilie tout le monde. Ils ont tous aussi bien des scies que des haches.
Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

03 janvier 2018 à 15:34:28
Réponse #13

greenman


Pour ma culture,

Pour quelle raison utilisent-ils des haches doubles?



Merci  :)
Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

03 janvier 2018 à 15:40:04
Réponse #14

Arnaud


Gardons aussi à l'esprit que dans ce sujet on parle de petit abatage.

Oui mais non, le sujet c'est hache pour petit abatage + refente d'où la hache ;)

Citation de: Mrod link=topic=68455.msg552006#msg552006
Je prends le parti de la scie comme alternative raisonnable à l'utilisation d'une hache.

En fait tu fais un peu plus que ça, tu nous dis

Citer
Utiliser une hache pour l'abattage d'un arbre parti du folklore, ce n'est rien de plus qu'un cliché qui perdurent. C'est totalement obsolète depuis le jour où l'homme à inventé la scie.

Ce qui est loin d'être que tu nous dis maintenant et qui me semble plus nuancé et acceptable:

Et comme dans tout les débats qu'on a déjà eu entre deux types d'outils différents, chacun à des avantage et inconvénients. Et tous ça est à mettre en relation avec l'expérience du bonhomme, les conditions d'utilisation, etc.

Sympa les images ;)
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

03 janvier 2018 à 15:48:28
Réponse #15

Arnaud


Pour ma culture,
Pour quelle raison utilisent-ils des haches doubles?

Pour avoir deux profils différents sur un même outils (polyvalence) : un plus fin pour l’abatage, l'autre plus épais pour l'ébranchage.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

03 janvier 2018 à 18:16:40
Réponse #16

greenman


Pour avoir deux profils différents sur un même outils (polyvalence) : un plus fin pour l’abatage, l'autre plus épais pour l'ébranchage.

Ah oui, ça me revient maintenant, merci  :up:
Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité