Nos Partenaires

Auteur Sujet: De la nationalité d’un robot  (Lu 655 fois)

03 novembre 2017 à 01:29:01
Lu 655 fois

Claude Ponthieu


Bonsoir,

depuis quelques jours la décision de nationaliser officiellement un robot est devenue réalité, reste à comprendre cette énigme. :o
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

03 novembre 2017 à 08:18:50
Réponse #1

Chill


Audiard a une réplique qui se termine par :
Citer
"... ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît."

On doit pouvoir mettre ce que l'on veut à la place du sujet que j'ai provisoirement oublié.  ;#

Pour Cicéron et Goscinny :
Citer
O tempora o mores.

    Chill.
« Modifié: 03 novembre 2017 à 08:29:37 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

03 novembre 2017 à 08:37:43
Réponse #2

Cheyenne


Isaac Asimov, scientifique et auteur de S.F avait "prévu" ce genre de faits
dans ses bouquins, écrits dans les années soixante.

04 novembre 2017 à 10:26:24
Réponse #3

Maelrando


Salut ! J'ai regardé quelques-unes des vidéos proposées sur le sujet.
On n'est pas encore arrivé a créer terminator mais ça s'en approche quand même assez vite ...

Il est dit que cette intelligence serait opérationnel (disons sans bugs) d'ici, 15 à 20 ans.

Sujet très intéressant !

04 novembre 2017 à 11:18:16
Réponse #4

Claude Ponthieu


Précision d’une personne de ma famille :
Citer
Yes. That is where I was last week as an invited guest. An impressive attendance by nearly 4,000 overly rich and wealthy individuals.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

04 novembre 2017 à 14:02:09
Réponse #5

Personne(T.H)


Se truc me fait penser a un faite qui c'est passer il y a quelque mois.
Deux intelligence artificielle ont réussi a communiquer ensemble mais personne ne sais comment et le pire de tout c'est que sa c'est fait dans une langue inconnue et personne a réussi a y décrypter. Dans des cas comme sa ont arrête tout et ont détruis , faut pas jouer avec le feu comme sa , ont fini par se brûler. ;D
Terminator le retour , sans déconner quand sa va nous tomber sur la gueule sa va nous faire tout drôle.

http://sciencepost.fr/2016/11/deux-ia-ont-communique-langue-indechiffrable-lhomme/

Bon après certain article dise que c'est que la troisième IA qui a pas réussi a décrypter la conversation des deux autres, enfin bon méfiance quand meme avec des bidules que l'ont contrôle qu'as moitier voir pas du tout .
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure a celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air cons...

04 novembre 2017 à 14:52:49
Réponse #6

Claude Ponthieu


Dans le registre de l’AI, voir son évolution est assez surprenant !

C'est sans compter sur le couplage à des neurones artificielles. :o
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

04 novembre 2017 à 18:57:30
Réponse #7

Cheyenne


Ca n'a rien d'étonnant , vu le mal qu'on a à déchiffrer la prose de certains humains :o

05 novembre 2017 à 00:11:47
Réponse #8

AC


On attribue déjà une nationalité et une immatriculation aux voitures, bateaux, avions, satellites et autres objets qui traversent les frontières, pour de simples raisons juridiques (droit applicable, responsabilité civile, assurance). Les robots et drones n'y échapperont pas.

L'article parle en fait de citoyenneté, c'est manifestement un coup de comm, mais l'idée n'est pas plus révolutionnaire que d'accorder des droits et des devoirs à une personne morale (entreprise, association, ...)

05 novembre 2017 à 01:08:48
Réponse #9

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité