Nos Partenaires

Auteur Sujet: faire des erreurs, c'est pas une question d'intelligence ... ;)  (Lu 950 fois)

29 septembre 2017 à 22:51:43
Lu 950 fois

fabien8242


Bonsoir,

je viens de me régaler avec cette vidéo d'une conférence d'olivier houdé sur le "statut de l'erreur" (c'est un type qui aime bien les erreurs... il est cool  :up: ) :

https://www.youtube.com/watch?v=f2lCgiSNFRg&feature=youtu.be

en gros, pour ceux qui ne connaissent pas le monsieur, c'est un des grands spécialistes actuels de l'intelligence en France. il y a eu Piaget... il y aura certainement Houdé (bon j'exagère peut-être un peu).

avant lui, il y avait en gros 2 systèmes pour penser :
- un système qui pense super vite et qui marche 9 fois sur 10 (pourcentage non exhaustif...). c'est le système intuitif, ou heuristique.
Par contre, 1 fois sur 10, il rencontre un méchant piège et il tombe lamentablement les deux pieds dedans, comme un grosse m*rde...

- et un système qui pense lentement, qui analyse super bien, mais qui est super chiant, parce qu'il met deux plombes à répondre... c'est le système algorythmique. celui-là, il ne tombe jamais dans les pièges, mais son problème c'est plutôt de répondre à temps au problème... du coup, il peut se prendre un coup de massue avant d'avoir résolu le problème de la massue qui lui arrive en pleine tronche... c'est toujours embêtant.

avec Piaget, il y avait un peu les intellos d'un coté et les bourrins de l'autre...

avec Houdé, on fait un peu tous partie des deux catégories, à des niveaux divers... car, en fait, il y a un troisième système qui permet de passer du système 1 (intuitif) au système 2 (analytique), et c'est un système 3 qui va faire l'arbitre entre les deux autres (système inhibiteur, cortex pré-frontal)...

Pour cela, il suffit tout simplement d'apprendre :
- à résister à notre système intuitif, quand on a du temps pour penser ou quand on sait qu'il y a peut-être un piège, en disant à notre système intuitif d'y aller mollo...  il s'agit ici de résister à l'envie d'utiliser un truc qui ne marche "que" 9 fois sur 10... (là on pose la massue et on réfléchit)

- OU à résister à notre envie de tout analyser, quand on manque de temps, et à laisser faire notre système intuitif qui marche quand même "bien" 9 fois sur 10... (là on peut sortir la massue...  :wife: ... c'est tout ce que j'ai trouvé comme émoti-c*nne...)

En faisant ça, on évite les pensées automatiques à 2 balles, du style : "si c'est cher, c'est que c'est de meilleure qualité"... ou " plus c'est lourd plus c'est solide"... ou encore "plus c'est long plus c'est bon"...  ;)
Et on évite aussi de passer deux plombes sur une étiquette en coréen, si on a juste besoin d'acheter vite fait une bonne grosse massue.

Pour finir, faire des erreurs n'est pas une question d'intelligence. c'est une question de pensées / attitudes automatiques, ce qui n'est pas pareil.
on peut très bien comprendre un phénomène et faire une erreur quand même, juste parce qu'on avait une réponse toute faite, ou une attitude toute faite...

Pour les lecteurs, j'ai lu "apprendre à résister" du même monsieur, et c'est en gros la même chose (pensée heuristique)... mais dans le détail c'est quand même pas pareil (pensée algorythmique)...

Bonne soirée ;)

FAB
"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

30 septembre 2017 à 08:52:17
Réponse #1

Merlin-Max


L'âme sûre ruse mal. ;)

30 septembre 2017 à 10:29:49
Réponse #2

bpc



30 septembre 2017 à 19:39:49
Réponse #3

Loriot


Juste une rectification... JeanPiaget était Suisse. ;)
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

01 octobre 2017 à 10:17:18
Réponse #4

Krapo


« Modifié: 01 octobre 2017 à 11:00:35 par Krapo »
Laissons glouglouter les égouts !

01 octobre 2017 à 19:47:26
Réponse #5

fabien8242


"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

01 octobre 2017 à 20:07:24
Réponse #6

fabien8242


Juste une rectification... JeanPiaget était Suisse. ;)

c'est vrai que la tournure de phrase pouvait laisser entendre qu'ils étaient de même nationalité, vu que j'étais en train de les comparer...
cela dit, je ne serais pas allé jusqu'à dire que Piaget était français sous prétexte qu'il était super connu et qu'il "savait parler Français"......  faut pas déconner quand même.................  ;) ok  je sors... 

FAB
"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

02 octobre 2017 à 10:36:38
Réponse #7

vegas


Merci fabien8242 pour le partage.

Il me semble que 9 fois sur 10 pour la bonne solution c'est un peu optimiste mais je chipote.  ;)

En complément ou éclairage de cette 1x sur 10 ou on se plante j'aimerais attirer l'attention sur les biais cognitifs. Dans le cas des biais cognitifs c'est notre boîte noire (cerveau) qui perçoit les trucs / la réalité complètement de travers et / ou associe des éléments de manière erronées. Le summum du plantage selon moi sont les liens de causalité qui foireux.

A ce sujet j'ai bien aimé 2 ouvrages:
Le premier très accessible, fait de petites histoires courtes qui illustrent ces biais cognitifs : Arrêtez de vous tromper ! 52 erreurs de jugement qu'il vaut mieux laisser aux autres...
Le deuxième plus détaillé, très intéressant également, dont les premières pages sont dispo gratuitement en pdf: Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens.

Ces deux ouvrages nous montrent au mieux à quel point notre propre système nous trompe, au pire à quel point notre câblage d'être humain est "faible" sur certain aspects.

Cordialement, V

02 octobre 2017 à 12:25:22
Réponse #8

fabien8242


Bonjour,

ce que j'aime bien avec l'idée de Houdé, c'est que l'erreur peut être le fait de ne pas répondre de façon suffisamment intuitive...

Du style, le copain "qui a  juste voulu me faire une farce" en m'attrapant "pour de faux" dans le dos... et qui s'est mangé l'arrière de ma tète dans la bouche... (toute ressemblance avec une situation vécue au collège est totalement fortuite...  ;D )

"erreur" ou "bonne réponse" ?

moi je pense que c'était la "bonne réponse" car, la plupart du temps, quand tu te retrouves dans cette situation, tu es réellement en danger. C'est aussi aux copains d'apprendre à inhiber leur connerie !  ;#

Et c'est plutôt cool de pouvoir penser comme ça !

FAB
"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité