Nos Partenaires

Auteur Sujet: Mal des transports  (Lu 959 fois)

18 septembre 2017 à 16:22:50
Lu 959 fois

Tong


C'est un sujet, non de premiers secours, mais de survie au long cours dans la jungle urbaine : s'évader de temps à autre pour se sentir bien, mieux.

Je viens poser mes questions ici, puisque la peur, al sécurité et le dépassement de soi y sont souvent abordés de façon très utile.

Alors voilà, j'ai arêté de voyager lorsque c'est devenu trop difficile. Très mauvaise santé, enfant et moi avec le mal des transports. Et puis j'ai décidé de repartir en adaptant tout à nos contraintes. Et ça a presque super bien fonctionné....sauf la dernière étape de retour durant laquelle j'ai été si mal que j'en suis restée bloquée là, qu'à nouveau je ne me vois pas partir.

Durant tout le voyage j'ai été confrontée à des peurs à maintes reprises, des plus justifiées aux moins, mais je les ai toutes surmontées. La dernière peur, comme toujours lorsqu'il s'agit de nausées, j'ai été incapable de la surmonter. Enfin, j'ai tenu un bout de temps, ça a pris de l'ampleur jusqu'à ce que la peur me tétanise assez pour me demander si le gars qui faisait des appels de phare derrière moi râlait car je roulais moins vite ou si j'avais fait un truc bizard. Dans le doute je me suis arrêtée. J'ai été très mal un bout de temps. Et puis j'ai même paniqué un instant, appelant un ami pour qu'il vienne nous chercher sur cette aire d'autoroute à une heure de chez nous. j'ai raccroché aussitôt, et même coupé le téléphone pour pas qu'il rappelle et être tentée encore plus de lui demander de l'aide.
Je suis remontée en voiture, persuadée que ce serrait un enfer, mais finalement à partir de ce moment là, tout à été très bien.

Souvent je suis un peu mal au bout d'uen demi heure, puis ça va de mieux en mieux. Là, ça n'a fait qu'empirer. Puis ça s'est arreté brutalement et totalement.
Peut-être que des gens plus courageaux que moi connaissent mieux les réactions au mal des transports et les liens avec la peur pour avoir quelque chose à m'apprendre d'utile.
Cette dernière étape, je ne peux même pas dire que j'avais des nausées, j'avais surtout une sorte de glacement intérieur violent. Lorsque le camion m'a fait des appels de phare, ça faisait dix minutes que je me disais : faut que ej m’arrête j'ai l'impression de me déconnecter de la réalité. D'entrer dans uen bulle qui me réduit les perceptions, c'est dangereux.
J'aurai tellement aimé repartir et je suis comme face à un mur insurmontable. c'est vraiment au dessus de mes forces. c'est trop con puisque pour tout le reste j'ai pu surmonter ou contourner plusieurs contraintes.
je me demande si ça me met face à des trucs d'un vieux traumatisme, ou si mon mal des transport est particulièrement costaud ou autre chose auquel je ne pense pas. J'essaye de comprendre. Mais j'ai aussi auparavant essayé de me confronter à ça en voyageant même si j'étais mal et le résultat était une catastrophe : j'en étais arrivé à avoir envie de vomir rien que de repenser à la voiture (ou n'importe quel transport) et à finir par ne vouloir qu'éviter tout ça. Je me retrouvais encore plus incapable de voyager.
je suis obligée de vivre en ville où je vis et ne plus voyager me prive de mes plus grands plaisirs que j'avais avant. la nature trouve difficilement de quoi la remplacer par la ville. j'ai vraiment du mal à trouver de quoi rêver si je ne peux plus voyager.

18 septembre 2017 à 16:43:08
Réponse #1

Troll


Hello,

Je ne sais pas pour les voitures et les trains, mais s'agissant du mal de mer (in fine, voiture ou bateau, il s'agit d'un écart au niveau de l'oreille interne quant à la perception du mouvement) ma Madame prend de la cocculine. Cela fonctionne extrêmement bien, et il s'agit d'un produit naturel:
https://www.soin-et-nature.com/fr/homeopathie-medicaments-conseil/448-cocculine-mal-des-transports-40-cp-homeopathie-boiron.html
http://www.boiron.fr/nos-produits/decouvrir-nos-produits/2-familles-de-medicaments/nos-principaux-medicaments/cocculine-r-comprime

Bien à toi,

Troll
Semper potest proficio

18 septembre 2017 à 17:30:07
Réponse #2

Sou


BOnjour,

Je rejoins Troll vis à vis de la cocculine, lorsque je prend le bateau sur une mer un peu trop mouvementée ça fait souvent des miracles.

Une collègue quand à elle prend des goutes de gingembres lorsqu'elle doit monter à l'arrière de certains véhicules d'intervention. Je peux lui demander plus précisément ce qu'il en est si cela t'intéresse.

Sou.
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

19 septembre 2017 à 21:33:22
Réponse #3

Lin Naturel


Bonjour Tong,

Ma compagne étant souvent sujette à des nausées et moi-même au mal des transports de temps en temps, je confirme que l'huile essentielle de gingembre est efficace, une goutte sur la langue et la nausée passe rapidement, ça marche aussi chez moi après un repas trop copieux. L'huile essentielle de menthe poivrée en "canard" sur un morceau de sucre ou dans une cuillère de miel est également efficace, j'en met aussi parfois juste sous mon nez ou sur un mouchoir quand je suis à l'arrière en voiture, mais j'ai lu dernièrement que cette HE peut être nocive pour la santé avec le temps, donc à utiliser avec modération...
L'usage des HE est à ne pas prendre à la légère car ça peut être très puissant.
Perso j'utilise les HE citées précédemment pour ces propriétés, la menthe poivrée agit également sur les migraines en application sur les tempes, tout comme la lavande officinale (également anti-stress et contre les démangeaisons, le petit grain mandarine aussi anti-stress). L'arbre à thé contre les démangeaisons, désinfectant, anti-boutons...sans parler des combinaisons possibles. Enfin bref, il y a pas mal de propriétés intéressantes qui pourraient s'appliquer à tes soucis, par contre il faut bien te renseigner sur les dosages et mélanges avant de te lancer.
En espérant que tu trouveras des remèdes...A + !

21 septembre 2017 à 17:11:49
Réponse #4

Tong


Merci beaucoup d'avoir pris la peine de me répondre.
L'homéopathie n'a jamais fonctionné sur moi, même si ce n'était que l'effet placébo. Les médicaments plus classiques sont une camisole, on est abrutis mais la souffrance est toujours là, seule la réaction visible est moins vigoureuse ça doit être plus facile à gérer pour les autres.
Je n'ai pas encore essayé le gingembre. Ma voisine me parle aussi du scotch sur le nombril. Je vais essayer. J'espère que j'aurai le courage de m'exposer encore à cette horreur. :)

21 septembre 2017 à 17:56:40
Réponse #5

Lin Naturel


Je suis d'accord, l'homéo est un effet placebo, la phytothérapie c'est tout autre chose, il y a réellement les principes actifs dans les HE et c'est pourquoi il ne faut pas les utiliser à la légère ! Gingembre ou menthe poivrée, il faut tester les 2 (pas en même temps  ;#), sur un sucre ou dans du miel et pas pur.

21 septembre 2017 à 21:26:36
Réponse #6

WakanTanka


bonjour

plus radical , car lassé d’être aussi sujet aux mal des transports , je suis allez voir un kiné  spécialiste en oreille  pour faire une rééducation de l'oreille interne , résultat  je n'ai plus rien !
C'est une solution qui je pense doit être envisagée .

22 septembre 2017 à 07:23:31
Réponse #7

Pierrot


Citer
la phytothérapie c'est tout autre chose, il y a réellement les principes actifs dans les HE

Salut;
juste pour préciser, la phytothérapie désigne les soins par les plantes, l'usage des huiles essentielles c'est l'aromathérapie.  Et tu as raison il y a des principes actifs dans les huiles essentielles, il ne faut pas les utiliser n'importe comment.

22 septembre 2017 à 08:31:12
Réponse #8

Tong


Comment on trouve un kiné spécialisé en oreille interne ?
je me suis parfois dit que c'est une forme particulière d'oreille interne : je n'ai jusque là jamais été malade ni même un peu dérangée sur l'eau, si l'embarcation n'est pas attachée, au contraire. Mais j'ai quand même la trouille du mal de mer tellement ça semble pire que tout quand les gens en parlent. Par contre tous les mouvements latéraux contrariés c'est l'horreur en quelques secondes : ponton, pont de singe s'il y a beaucoup de vent, les rond-points, les TGV sur les tronçons récents (pourquoi les gens avant faisaient des lignes qui secouaient moins ?) les voitures qui se balancent de droite et gauche. et les bus au bout de 10 mn. Et je n'ai que des bons souvenirs en balançoire et tourniquet...pas ceux qui osaient monter avec moi.  Et maintenant, les gens roulent très vite en ville, ils secouent comme dans un panier à salade et je comprends pas comment tous ces gens qui pouvaient pas faire de tourniquet avec moi, maintenant je peux pas monter en voiture avec eux. Une histoire d'habitude peut-être. C'est ça la rééducation ? On te fais vivre des trucs qui te rendent malade ?

22 septembre 2017 à 08:52:22
Réponse #9

Lin Naturel


Salut;
juste pour préciser, la phytothérapie désigne les soins par les plantes, l'usage des huiles essentielles c'est l'aromathérapie.  Et tu as raison il y a des principes actifs dans les huiles essentielles, il ne faut pas les utiliser n'importe comment.
Au temps pour moi tu as raison Pierrot  :up:, et la phyto est moins puissante que l'aromathérapie  ;)

23 septembre 2017 à 00:15:49
Réponse #10

WakanTanka


pour moi le tourniquet c'était impensable exite tout les manèges à sensation ect
essai de demandé à ton généraliste ou à des kiné , c'est généralement les même personne qui traitent les problèmes de cristaux dans les oreilles .

1er séance :

il ma fait monté sur une plateforme suspendu par des ressort comme une espèce de trampoline , il à plongé la salle dans le noir et à mis pour seul lumière le rayonnement d'une boule à facette qui été en rotation . Sous cette plateforme il y a une sonde qui détecte tes mouvement et réalise un suivis de tout les mouvement pendant la séance , et de ses résultat il tire sa conclusion quant au mal et au traitement à adopter . évidemment j'était dans la zone rouge  >:( >:( et rien que çà j'avais déjà tout les symptômes du mal des transport qui refaisait surface ! chaleur , transpiration , haut le cœur ect
tout ça a du durer 10 minutes grand max fin de séance là il m'a diagnostiquer un dérèglement de l'oreille interne , du coup  la vue qui envoi des info mais l'oreille interne n'envoi pas les même,  la gestion de l'équilibre et déréglé ce qui  rend malade .

2 eme à la 4 eme séance

même procédé sauf que ces fois la fameuse plateforme été fixe et non suspendu par des ressort , car je ne supportais pas . à chaque fois je tenais un peu plus jusqu'à ne plus bouger du tout et être complètement à l'aise .

5eme à 7eme séance

de nouveau la plateforme avec boule à facette et plateforme suspendu .
à chaque fois je tenais un peu plus jusqu'à ne plus bouger du tout et être complètement à l'aise .

les autres séance

montagne russe grâce à un casque de réalité virtuel !
à chaque fois je tenais un peu plus jusqu'à ne plus bouger du tout et être complètement à l'aise .

et voilà envolé le mal des transports .

02 octobre 2017 à 14:58:11
Réponse #11

LOOPING


Bonjour Tong,

il existe un point à masser qui soulage du mal des transports

ce point est situé à la base du  poignet

c'est d'ailleurs ce point qui est stimulé par les bracelets anti mal de mer en vente dans le commerce.
Essaye.

Je suis moi aussi parfois sujet au mal des transports quand je suis passager assis à l'arriere. Avantage du point il ne nécessite aucun outil ou medic ou lotion. on l'a toujours avec soi...

en mer le fait de manger et boire un peu quand on a le mal de mer améliore grandement mon état.


09 novembre 2017 à 09:10:23
Réponse #12

Tong


Bonjour
Merci Wakan Tankan pour ta réponse, et merci les autres aussi.
J'ai mis du temps à répondre, c'est pas agréable de replonger dans cet échec cuisant à me déplacer. Je vais chercher un kiné qui fait ça.
Si je m'intéresse à ce forum, c'est surtout que depuis bien longtemps je me dis que le jour où je pourrais voyager seule et à pied uniquement, je serrais enfin libre de me déplacer. C'est trop con d'être clouée en ville alors que j'aime aussi les arbres et le silence.

09 novembre 2017 à 21:17:21
Réponse #13

Claude Ponthieu


Bonsoir Tong,

La dernière peur, comme toujours lorsqu'il s'agit de nausées, j'ai été incapable de la surmonter. Enfin, j'ai tenu un bout de temps, ça a pris de l'ampleur jusqu'à ce que la peur me tétanise assez pour me demander si le gars qui faisait des appels de phare derrière moi râlait car je roulais moins vite ou si j'avais fait un truc bizard. Dans le doute je me suis arrêtée. J'ai été très mal un bout de temps. Et puis j'ai même paniqué un instant, appelant un ami pour qu'il vienne nous chercher sur cette aire d'autoroute à une heure de chez nous. j'ai raccroché aussitôt, et même coupé le téléphone pour pas qu'il rappelle et être tentée encore plus de lui demander de l'aide.
etc.

La lecture de ton message indique assez clairement que ton mal de transport et tes nausées sont que la conséquentes à tes angoisses.
Toute distonie doit être gérée sans quoi d’autres symptômes apparaîtront immanquablement.

Une synergie classique d’huiles essentielles qui fonctionne bien :
. 10 gouttes de HETC Camomille noble (Chamaemelum nobile)
. 10 gouttes de HETC Bois de rose (Aniba roseaodora var. amazonica)
. 10 gouttes de HETC Mandravasarotra –Saro– (Cinnamosma fragans)
. 20 gouttes de HV Noyaux d’abricot (Prunus armeniaca)

Appliquer 3 fois par jour :
· 3 gouttes sur le plexus solaire
· 3 gouttes sur la plante des pieds
· 3 gouttes sur la face interne des poignets, en inspirant profondément et longuement en portant le poignet sous les narines.
Si l’angoisse est importante, en plus des applications cutanées, mettre 3 gouttes sous la langue.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

14 novembre 2017 à 11:38:46
Réponse #14

Tong


Euh...(Merci, maintenant que j'ai fini de te répondre et que je crois que t'as peut-être raison en fait)
l'angoisse
oui bien sûr qu'avoir le mal des transports quand je suis la seule conductrice m'angoisse.
Oui aussi ce point souligné là me fait remarquer que les situations totalement insupportables ont toutes eu lieu sur le chemin du retour en ville, justement une heure avant d'arriver. Ouais voilà de quoi appuyer sur les causes psychiques. En plus avec une précision de métronome, hop, une heure avant le retour tout se détraque. C'est pas LA cause, c'est le truc en plus qui fait que ça devient vraiment ingérable.


Pour les angoisses, vaut mieux que je les écoute. J'ai souvent réglé le problème de mes émotions négatives en les débordant de positives. Mais on peut pas toujours y arriver, genre avec l'âge, au retour de vacances après une nuit d'orage dans une zone inondable. Oui j'ai peut être des angoisses et je m'en rend pas compte. Déjà que je me suis rendue compte sur ce forum que je sentais pas le froid et que pourtant ça m'incommodait. Et qu'est ce que ça veut dire distonie ? J'ai regardé sur internet et ça me semble pas approprié, tu dois vouloir parler d'autre chose, mais c'est quoi ?

Je constate que je dis que conduire avec le mal des transports m'angoisse, mais c'est une idée mentale, physiquement, émotionnellement, je n'en ai absolument pas tenu compte, ça ne me semblait pas important. (Je suis la personne la plus trouillarde du monde alors si je m'écoutais je ferai rien) Comme je n'ai pas tenu compte de ma demi nuit sous un orage si impressionnant qu'il a fait jour non-stop durant une bonne heure. Une demi nuit à se demander si c'était le moment de réveiller les enfants et de rejoindre une zone non inondable.

Alors puisqu'on parle d'angoisses, je recommande ce livre génial. Je l'ai pris pour moi. Il recommande d'apprendre les sensations qui nous traversent et auxquelles nous ne faisons pas attention, avec l'idée que si on les laisse nous traverser en en ayant conscience, on devient plus fort à les supporter, de plus fortes mais aussi de plus variées et en cas de coup dur on revient d'autant plus vite et bien à l'état de bien-être. Ca permet alors une vie bien plus chouette et ouverte à l'inconnu. Et moi je rajoute : une vie où on se respecte tel qu'on est, et pas tel qu'on veut qu'on soit. Il montre des exemples où un enfant passe progressivement des jeux qui sont en fait des épreuves adaptées à ses capacités du moment pour l'emmener à se libérer complètement.

Comment aider son enfant à faire face aux épreuves de la vie. Petits et grands traumatismes.
Peter A. Levine
Maggie Kline

14 novembre 2017 à 13:26:25
Réponse #15

Claude Ponthieu


Et qu'est ce que ça veut dire distonie ? J'ai regardé sur internet et ça me semble pas approprié, tu dois vouloir parler d'autre chose, mais c'est quoi ?

Précisions
Le mal des transports, aussi appelé cinétose n’est pas une maladie — c’est un malaise que nous ressentons quand notre cerveau reçoit des messages contradictoires.
Pout faire court, le mal des transports n’est qu’une alerte d’un dysfonctionnement en amont.
Sommairement, se prévenir du mal des transports, n’est qu’un pis aller masquant une réalité plus profonde qui reste à déterminer. ;)

La dystonie neurovégétative, également appelée dysautonomie, est un dysfonctionnement du système nerveux végétatif qui correspond à un trouble du passage de l’excitation nerveuse au niveau du nerf vague (appelé également nerf pneumogastrique). Ce nerf permet la transmission des sensations et des ordres aboutissant aux muscles à l’origine des mouvements du pharynx, du larynx, du cœur, du foie, de l’estomac, des intestins.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

14 novembre 2017 à 14:36:08
Réponse #16

Tong


Quelle pertinence.
Sans aucune ironie.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité