Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quelle armée avait la meilleur couverture en laine ?  (Lu 2049 fois)

02 septembre 2017 à 17:02:46
Lu 2049 fois

Claude Ponthieu


Bonjour,

je cherche à savoir quelle armée au monde avait la meilleur couverture en laine et à quelle période.

Quelqu’un a-t'il testé ce type de couvertures ? ;)

Merci
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

02 septembre 2017 à 18:47:51
Réponse #1

Loriot


La meilleure couverture en laine selon quelle cahier des charges?  ;D
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

02 septembre 2017 à 18:59:59
Réponse #2

Claude Ponthieu


La meilleure couverture en laine selon quelle cahier des charges?  ;D

La plus chaude, le reste importe peu…
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

03 septembre 2017 à 05:57:39
Réponse #3

François


Les dimensions ont aussi leur importance, si on ne veut pas avoir à choisir entre froid aux pieds et froid aux épaules ;)
Enfin, si c'est pour dormir avec.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

03 septembre 2017 à 08:11:36
Réponse #4

Corazon


Si tu as les moyens, offre toi une couverture en laine de chameau mongol.
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

03 septembre 2017 à 11:00:07
Réponse #5

François


D'autres sont bien plus compétents que moi en matière de couverture en laine et de matos mili. Mais comme ils ne sont pas encore sortis du bois, j'ajoute qu'il y a quelques années j'avais comparé rapidement les différentes couvertures d'occase proposées par les surplus. J'avais trouvé celles de l'armée française trop petites, celles de l'armée néerlandaise grandes mais un peu fines, et finalement acheté celles de l'armée suisse assez grandes et assez chaudes pour mon usage. Et après utilisation, je confirme.
A noter que les couvertures en laine de l'armée suisse atteignent actuellement des prix qui m'auraient dissuadé. Je ne sais ce que valent les répliques qui sont vendues un peu partout aux alentour de 35 euros. C'est peut-être un coup à jouer.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

03 septembre 2017 à 12:30:46
Réponse #6

bloodyfrog


Salut,

Les répliques "armée suisse" sont comme vous pouvez vous en douter moins épaisses et qualitatives que les originales plus difficiles à dénicher (d'autant qu'il faut maintenant les distinguer des répliques...)

Dans mon classement subjectif des couvertures militaires, je place en premier celle ci, origine marine néerlandaise (est ce celle ci que tu avais testé François? Si oui, je suis surpris car je la trouve bien épaisse justement...):



La laine est épaisse, 170x220 cm et son petit look Hudson bay passe partout, en nature comme sur le lit d'appoint à la maison. En cherchant, on la trouve sur le net autour des 50 euros. Ca les vaut à mon avis.

La laine des couvertures NVA est épaisse aussi, mais la couverture est plus petite, en gris souris pas beau, avec un gros NVA blanc dessus...

Manu.

Faut attendre le passage de Denis/DEUN... Il aura bien un avis là dessus... :)

Note: Pourquoi militaire la couverture? Tu trouves sur le bon coin un paquet de couvertures 100% laine bradées pour quelques euros... la couette est plus dans l'air du temps semble t'il... En chinant, on trouve assez vite une couverture dans le colori qui va bien, à recouper ou pas selon l'utilisation...


03 septembre 2017 à 17:52:51
Réponse #7

Arnaxe


Bonjour,

Les couvertures US sont pas mal aussi, on en trouve dans les surplus.

Personnellement, j'en ai une qui date de la seconde guerre mondiale que j'ai acheté lors d'une bourse militaria.

03 septembre 2017 à 20:05:43
Réponse #8

DEUN


Faut attendre le passage de Denis/DEUN... Il aura bien un avis là dessus... :)
Comme si j'étais le Linus van Pelt du fond du bois :glare: (ceci dit, bien l'bonjour M'sieur l'Batracien)

Il faut bien reconnaître qu'il existe une trop grande variété de qualités dans ce domaine et qu'il est très difficile voir impossible de donner un avis tranché sur un produit de ce type.

Tout au plus quelques pistes sur du matériel de moins de trente/quarante ans :

 - les couvertures des services sanitaires occidentaux sont souvent plus épaisses et chaudes, ce qui semble normal même si subjectif (testé avec modèles tchèque, italien et belge) et ont des coloris plus "neutres".

 - de même, les couvertures provenant d'armes "plus riches" (marines et armées de l'air) présentent régulièrement un aspect plus flatteur (après, je ne les ai pas toutes essayé...).

 - les derniers modèles que j'ai pu approcher (sans les tester) et qui m'aient fait fort bonne impression (cela reste subjectif) : marine suédoise et service des eaux et forêts allemand (orné d'un très joli motif)

Reste aussi à voir l'usage auquel on les destine...
@Plûches
DEUN
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


03 septembre 2017 à 20:07:34
Réponse #9

Claude Ponthieu


Note: Pourquoi militaire la couverture?

A priori, les équipement militaires sont plus adaptés, plus solides et on peut les trouver d’occasion - si rapport qualité-prix il y a mieux, je suis preneur.


Les dimensions ont aussi leur importance, si on ne veut pas avoir à choisir entre froid aux pieds et froid aux épaules ;)
Enfin, si c'est pour dormir avec.

Elles sont utilisées en diagonale pour dormir.


[…] et finalement acheté celles de l'armée suisse assez grandes et assez chaudes pour mon usage. Et après utilisation, je confirme.
A noter que les couvertures en laine de l'armée suisse atteignent actuellement des prix qui m'auraient dissuadé. Je ne sais ce que valent les répliques qui sont vendues un peu partout aux alentour de 35 euros.
Les répliques "armée suisse" sont comme vous pouvez vous en douter moins épaisses et qualitatives que les originales plus difficiles à dénicher (d'autant qu'il faut maintenant les distinguer des répliques...)

Comment reconnaître une authentique et si vous avez une idée où en trouver une à un prix raisonnable.


Aux USA, la couverture de l’armée italienne est la plus prisée…

Pour une couverture en poil de chameau, on y réfléchira. ;#

Pour ma part je possède une couverture de l’armée tchèque (trop petite, mais assez "douce") et une couverture bleue de l’armée français (grande, mais rugueuse), pour l’instant elles me dépannent. :)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

03 septembre 2017 à 20:20:36
Réponse #10

Claude Ponthieu


Il faut bien reconnaître qu'il existe une trop grande variété de qualités dans ce domaine et qu'il est très difficile voir impossible de donner un avis tranché sur un produit de ce type.
[…]
Reste aussi à voir l'usage auquel on les destine...

L’avis de quelqu’un qui utilise et teste ce genre de matériels, m’intéresse au plus au point. ;)

L’usage est de continuer mes expériences dans la rue et en voyageant dans des contrées à fort écart de température jour/nuit — une couverture en laine est pour l’instant ce qui me convient le mieux, ne serait-ce par sa résistance mécanique dans le temps, etc.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

03 septembre 2017 à 21:43:33
Réponse #11

DEUN


Comment reconnaître une authentique et si vous avez une idée où en trouver une à un prix raisonnable.
Pour cela il vaut peut-être mieux se rendre directement au pays des helvètes et dans un des derniers liqshop.

Et encore, quand il y en a (voir "Preisliste" puis "Wolldecken") il est souvent précisé "(defekt)"...  Reste plus qu'à faire les surplus et vide-greniers en Suisse.

Quand je dis :"j'ai testé", cela signifie simplement que je n'en ai pas fait usage en continu sur le terrain dans des conditions habituellement décrites ici, mais plus régulièrement lors de loisirs en plein air et surtout à la maison ou en déplacements (étant rétif à la couette).

Lors des sorties "Trappeurs" j'ai surtout utilisé des modèles français (années 70, vert bouteille), lourds, volumineux mais robustes (et avec chlorofibre, chère au cœur de tonton Did).

Et je n'exclus pas pour mes prochaines sorties "Fond du Bois"de passer à un combo : lit de camp UK + matelas USSR + couverture BE ou FR ou IT ou CZ (CH aussi, mais jamais utilisée...) + carré DDR ou cape PL.

Faut s'ki faut !  :closedeyes:
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


03 septembre 2017 à 22:10:35
Réponse #12

François


Dans mon classement subjectif des couvertures militaires, je place en premier celle ci, origine marine néerlandaise (est ce celle ci que tu avais testé François? Si oui, je suis surpris car je la trouve bien épaisse justement...):



La laine est épaisse, 170x220 cm et son petit look Hudson bay passe partout, en nature comme sur le lit d'appoint à la maison. En cherchant, on la trouve sur le net autour des 50 euros. Ca les vaut à mon avis.
Je crois que c'était bien ce modèle, mais d'occasion. Et une couverture en laine, il suffi de quelques cycles lavage-séchage un peu brutaux pour changer complètement ses caractéristiques : feutrage, rétrécissement, ou au contraire amincissement et extension. Les couvertures suisses pour lesquelles je m'étais décidé paraissaient neuves, ou du moins pas abimées et lavées avec beaucoup de soin.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

03 septembre 2017 à 22:25:32
Réponse #13

François



Elles sont utilisées en diagonale pour dormir.


Certes, mais pour moi un des usages le plus fréquents est comme couverture d'appoint pour des visiteurs frileux, à qui je ne peux pas forcément demander un tel savoir faire.
Pour cet usage, l'avantage de la couverture de laine est sa facilité de stockage, que ce soit au fond d'un placard ou dans la voiture.
« Modifié: 03 septembre 2017 à 22:33:16 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

04 septembre 2017 à 09:46:57
Réponse #14

Kilbith


Si tu as les moyens, offre toi une couverture en laine de chameau mongol.

J'ai ce type de couverture sur un des lits de la maison (BVT). C'est vrai que ce sont de belles couvertures mais, AMHA, pas obligatoirement adaptées à nos besoins actuels. Même si c'était le conseil des forestiers américains des siècles passés (ex : Rustrum).

Pour une couverture "usage extérieur type milouf avant les SdC et cette lopette de général B.", il me semble que l'on doit avoir en tête quelques points :

- Une couverture claire permet de vérifier si de la vermine est présente. Cela permet aussi de s'assurer qu'elle est propre. Ces impératifs sanitaires sont souvent primordiaux pour les services de santé, la marine...etc.

- Une couverture sombre est plus "tactique  ;# ", parait moins sale et sèche peut être un poil plus vite au soleil.

- La taille de l'utilisateur intervient. Nombre de couvertures militaires du passé sont trop petite pour couvrir efficacement.

- Les couvertures ayant le meilleur rapport "poids/isolation" sont très aérées (et là je pense au mohair, qui en plus est très solide). Elles coupent donc mal le vent, et la chaleur "s'en va" au moindre mouvement. Il faut donc les utiliser sous un coupe vent (poncho, toile...etc). C'était le type d'utilisation par le passé.

- Normalement on dort habillé en mode milouf, peu import que la couverture doit douce. La douceur est souvent le signe d'une fibre courte et douce (agneau, mérinos...) cela a des effets positifs (souvent plus chaud à poids égal car fibre plus fine) mais au prix d'une solidité moindre.

Compte tenu de ces contraintes je verrais deux possibilités :
- Rechercher des couvertures civiles 100% laine (d'agneau, mérinos, mohair, cachemire, alpaga, chameau...). On en trouve à bas prix sur le net. On  a alors le choix de la taille et du grammage.

- Se concentrer sur les couvertures miloufs. Dans ce domaine je ne connais que les françaises (avec chlorofibres), qui sont bien mais un peu courtes. Pour les autres ce que je l'ai lu par ailleurs corrspond à ce qui a été dis sur le forum.

Un petit mot sur les couvertures US.
*Au Smithsonian (Wa) on peut acheter ce qui est présenté comme étant des couvertures "Hudson bay 6/10/12 points". Ce sont de très belles couvertures d'origine anglaise "mousseuses" et épaisses (genre 800 à 1000g/m²). Donc très lourdes mais pouvant se suffire à elles mêmes (relativement coupe vent). On en trouve aussi chez HBC à Montréal (Oeuf Corse). Muchos $$$.

* Dans les musées miloufs US, on trouve plutôt des couvertures assez fines (genre 300g/m²) assez peu grattées. AMHA, c'est un meilleur choix (plus facile à entretenir, plus maniables, plus polyvalent). Car rien n'empêche d'avoir DEUX couvertures de 300g plutôt qu'une de 600g. Ce sera plus chaud, plus coupe vent, plus facile à sécher....etc. Peut être un poil plus encombrant.
Les gens habiles pourraient ajouter quelques pressions à coudre sur les bords pour solidariser au besoin les deux couvertures.

* Plus c'est aéré (donc intrinsèquement plus isolant pour le poids), plus le poncho de grosse toile "imperméabilisé et +/- respirante" qui équipait le soldat du passé est un plus. De nos jours c'est facile de trouver un remplaçant plus léger. Sans oublier que souvent la troupe couchait sur un tas de paille/foin (carburant des chevaux). Ou même sur le tapis de selle (des animaux de bâts ou pour les fainéants de cavalier ou de dragon porté  :D : celui de leur monture).

* Avec des tenues de laine épaisse (uniforme du passé) on peut se passer plus facilement de tapis de sol (si sol sec!). La laine feutrée des uniformes est peu compressible et isole assez bien (encore plus avec une couverture en laine). Si on ne dispose que d'une couverture de laine et de vêtements modernes (compressibles) et si on n'a pas de matelas (ou fourrage) : glagla.

* Enfin par grand froid, on peut avoir la moitié de la troupe de garde qui veille alors que l'autre se repose avec X2 en couverture de laine (ou manteaux). Sans compter que les miloufs on de tout temps pratiqué la méthode "bitaku", plus difficile à réaliser quand on est seul  :closedeyes: .

« Modifié: 04 septembre 2017 à 09:55:45 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 septembre 2017 à 10:56:37
Réponse #15

Claude Ponthieu


J'ai ce type de couverture sur un des lits de la maison (BVT).

[…]

- Une couverture claire permet de vérifier si de la vermine est présente. Cela permet aussi de s'assurer qu'elle est propre. Ces impératifs sanitaires sont souvent primordiaux pour les services de santé, la marine...etc.

- Une couverture sombre est plus "tactique  ;# ", parait moins sale et sèche peut être un poil plus vite au soleil.

BVT veut dire quoi ?

Donc de visu, tu as une couverture claire si tu es gradé dans un corps d’armée prestigieux, et couverture sombre pour la chair à canon !? :o

Merci à tous pour vos avis.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

04 septembre 2017 à 11:06:41
Réponse #16

Kilbith


"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 septembre 2017 à 12:23:03
Réponse #17

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

04 septembre 2017 à 14:11:00
Réponse #18

Kilbith


Ça laisse rêveur…

Je pense que tu parles du prix :  ;)

On parle d'un produit entièrement réalisé en France à partir de fibres parmi les plus recherchées au monde. C'est le top du top et un "Emir du pétrole" peut difficilement trouver mieux (les modèles cachemires sont d'un prix stratosphérique).

Si on compare à un vêtement technique de type Gore tex fait quelque part et utilisable  en gros 5 à 10 ans (beaucoup moins si on utilise quotidiennement), le prix n'est pas si excessif.

Surtout si on prend en compte la durabilité (une couverture peut durer facilement 50 ans) et la durée d'utilisation effective (8h par nuit durant 6 mois, durant 50 ans).

Ceci dit je ne pense pas que ce soit nécessaire pour une utilisation "rude". On trouve de très bonnes couvertures "woolmark" d'occase pour pas trop cher sur le net.

  ;# Messire prendra une 240x265 70g/m² en Yangir peut être?....http://www.brundeviantiran.com/fr/couverture-legere-yangir.html
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 septembre 2017 à 14:36:04
Réponse #19

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

04 septembre 2017 à 16:39:46
Réponse #20

guillaume


HS :


Si on compare à un vêtement technique de type Gore tex fait quelque part et utilisable  en gros 5 à 10 ans (beaucoup moins si on utilise quotidiennement), le prix n'est pas si excessif.


-Recommandations Gore-Tex : laver les vêtements après 40H d'utilisation afin de nettoyer la membrane et réactiver la déperlance :
http://www.gore-tex.fr/fr-fr/assistance/instructions-de-lavage

-Recommandations Arc'teryx : laver les vêtements après 10 ou 12 jours d'activités intensives ou 20 à 30 jours pour les activités modérées afin de nettoyer la membrane et réactiver la déperlance.
http://www.arcteryx.com/product-care.aspx?FR

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

04 septembre 2017 à 19:58:34
Réponse #21

Euburon


Bonjour,

On trouve des couvertures suisses originales, neuves, en mélange 90% laine et 10% synthétique pour environ 90€ (rechercher "exskimo armeedecke").

Les copies vendues dans des military shops sont en laine polaire.

A+
Euburon
« L'impossible n'est pas forcément le contraire du possible ; ou bien alors, puisque l'opposé du possible, c'est assurément le réel, nous serons amenés à définir le réel comme l'impossible » Jacques Lacan

04 septembre 2017 à 22:28:46
Réponse #22

DEUN


Tous les military shops privés ne sont peut-être pas à mettre dans le même sac, sur la photo de présentation du site suisse Military Megastore, on distingue très nettement en plein centre ce qui semble être une couverture originale affichée à CHF 79.00.

De même dans une boutique de bonne tenue, où la dite "original" est à CHF 40.00.

Et puis côté "établissements officiels", outres les deux derniers liqushops visés plus haut, il reste l'Armee-Shop où  "une reproduction de qualité équivalente" est à CHF 44.00, avant la version plus récente à CHF 58.00.

Tout ceci pour dire que l'ancien modèle, victime de sa réputation, semble se faire de plus en plus rare.

D'autre part "Dans ce domaine je ne connais que les françaises (avec chlorofibres), qui sont bien mais un peu courtes..." : il existe différentes tailles, sans que je sache si cela est dû à des commandes spécifiques ou simplement des variantes en fonction des fournisseurs du moment.

Si j'ai pu constater sur quelques spécimens que les modèles des années 70 (millésime et CM brodés jaune, couleur générale vert bouteille foncé) sont effectivement de dimensions plus réduites, les modèles années 80 (brodés rouge sans le CM et d'un vert moins soutenu) sont régulièrement plus grands (surtout en longueur), mais là aussi avec des variations.
 
« Modifié: 04 septembre 2017 à 22:43:49 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


05 septembre 2017 à 11:39:30
Réponse #23

Brice


I vo mé savé k'davé

05 septembre 2017 à 15:58:50
Réponse #24

Claude Ponthieu


De même dans une boutique de bonne tenue, où la dite "original" est à CHF 40.00.

Après vérification, site uniquement en allemand, donc téléphone direct et une personne parlait le français :
· la bonne nouvelle est que les couvertures sont authentiques ;
· la mauvaise nouvelle est qu’ils ne livrent qu’en Suisse. >:(

SVP, demande d’aide
Y aurait-il une âme charitable résidente en Suisse pour recevoir ce paquet et me l’expédier en France ? — me contactez par MP…

Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité