Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Recit] Rando entre lac de Bethmale et Mont Valier  (Lu 448 fois)

28 août 2017 à 14:39:02
Lu 448 fois

raphael


Salut,

Si la météo se tient je vais faire un tour par là la semaine prochaine sur deux ou trois jours avec montée à 2800 m sur le Valier

si cela tente quelqu'un  ;)
« Modifié: 06 septembre 2017 à 11:00:34 par raphael »
Se connaitre et s'accepter


28 août 2017 à 18:42:11
Réponse #1

Merlin-Max


Reprise travail au taquet en ce qui me concerne, on se voit en novembre j'espère. ;)
L'âme sûre ruse mal. ;)

28 août 2017 à 18:54:15
Réponse #2

Arnaud


C'est pas l'envie qui manque mais j'ai pris 3 semaines en Aout... il faut que je bosse un peu moi aussi  :closedeyes:
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

28 août 2017 à 19:05:48
Réponse #3

raphael


Bah quoi vous ne prenez pas vos vacances en septembre après avoir fini épuisé comme moi  :glare:

 ;#
Se connaitre et s'accepter


29 août 2017 à 10:24:16
Réponse #4

Kilbith


Pas cette fois ci l'ami. Warrior WE only.  :D
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

06 septembre 2017 à 11:07:06
Réponse #5

raphael


De retour

Bon la boucle prévue s'est transformée en aller retour sans grimpette au Valier. La cause à la météo (et donc planning) et au dénivelé beaucoup plus important qu'imaginé à partir de la carte  ;#
« Modifié: 06 septembre 2017 à 12:55:58 par raphael »
Se connaitre et s'accepter


06 septembre 2017 à 11:13:59
Réponse #6

raphael


Départ du Lac vers 13H et montée a travers la foret de Cadus dans une ambiance très moite avec un chemin bien pentu et des traversés de zone bien ravinée (gros orage les jours précédents). Arrivé à la cabane d'Eliet petite pause rafraichissement grâce a une auge alimenté en eau fraiche.
Se connaitre et s'accepter


06 septembre 2017 à 11:33:22
Réponse #7

raphael


Première erreur de chemin et retour vers la cabane (trois chemins ou GR partent de là).

Ensuite montée vers la cabane d'Eychelle avec rencontre de groupe de moutons avec Patou. Le temps se gate très rapidement et à 16h le brouillard tombe. Que faire : continuer pour arriver à Espugnes (plus ou moins zone prévue pour le 1er bivouac) ou s'arrêter là pour la nuit ?

J'ai vite choisi l'option 2 quand la visibilité a chuté et après consultation de la carte. Bon qu'est ce que l'on fait quand il est fin d'après midi et que l'on est stoppé : la soirée va être longue..
je m'installe dans la cabane pas super propre mais au moins au sec et avec quelques matelas en mousse. Je me prépare a manger et a 19h je me glisse dans ma couette entourée d'un sursac. Je m'endors facilement et la pluie me réveille vers 22h. Mince je ne suis pas seul dans la cabane : au moins trois souris commencent a faire leur inspection des papiers qui trainent dans la cheminée, de la boite de dosette de nespresso qui a été laissée là par des occupants précédant. Bref un barouf pas possible quand tout est calme dehors : impossible de me rendormir sur plus d'une demi heure. A 1 h du matin , le vent s'est levé et dehors c'est un ciel étoilé avec la lune bien présente. Ma décision est prise : j'embarque un matelas et je m'installe dehors dans l'herbe. Réveil vers 6h , il fait frais mais j'ai pu dormir. J'admire les dernières étoiles encore visibles et quelques passage de satellite. Le soleil pointe à l'horizon et il fait environ 7°C.
« Modifié: 06 septembre 2017 à 12:57:10 par raphael »
Se connaitre et s'accepter


06 septembre 2017 à 12:44:10
Réponse #8

raphael


Je déjeune, sèche et range mes affaires et fait mon eau a un abreuvoir pas loin de là (filtrage et traitement quand même). Direction le col de la Crouzette et le refuge d' Espugnes (que je n'aurais jamais trouvé dans le brouillard  :closedeyes:)

Se connaitre et s'accepter


06 septembre 2017 à 12:54:49
Réponse #9

raphael


Passé le refuge ou j'en profite pour me ravitailler en eau (impressionnant tout ce que j'ai bu depuis le départ...), je me dirige vers les trois étangs et je cherche le chemin pour monter vers le col de Pecouch direction le Valier.

Impossible d'apercevoir la trace (il y a même deux chemins indiqués sur les cartes) et la pente est plus qu'abrupte dans de la rocaille; de plus la météo se gate et les nuages commencent a s'accrocher au mont Valier.

Après réflexion et vu le chemin de retour (pas envie de le faire sous la pluie), je décide de m'arrêter là et de rentrer. Le mont Valier attendra et je passerai par le chemin classique (refuge des Estagnous) une autre fois.

Se connaitre et s'accepter


06 septembre 2017 à 13:43:07
Réponse #10

b@s



06 septembre 2017 à 15:26:57
Réponse #11

guillaume



"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité