Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Projet] Une partie de l'Europe à moto  (Lu 3084 fois)

24 août 2017 à 08:25:50
Lu 3084 fois

Tompouss


Dernier EDIT post : 13/09/17 : Ajout destinations provisoires et MAJ liste emport

24/08/17 : Création du post

Hello,

Un projet qui commence tout doucement à prendre forme, un tour (d'une partie) de l'Europe à moto avec ma moitié. On s'est marié début Juillet et depuis l'idée s'est mise en place de se faire un road trip en guise de lune de miel  :D

Période prévue : Septembre 2018

Nous voyagerons à deux motos (dont une qui reste encore à trouver car Mme. va me piquer la mienne... ::))

Pour l'instant nous n'en sommes pas encore à l'aspect matériel mais cherchons des retours d'expériences de voyages dans les pays traversés et aussi des idées de choses intéressantes à voir.

Pour le second point il y a tripadvisor je sais bien mais je préfère planifier à "l'ancienne".


A ce jour :


Durée du trip : 17j
Kilomètres du roadbook : environ 3600km
Km moyens/j et nombres d'heures moyennes de conduite/j : 220km et environ 4h

Pays traversés :
- France
- Allemagne
- Liechtenstein
- Suisse
- Italie
- Slovénie
- Croatie
- Hongrie
- Slovaquie
- Tchéquie

Destinations provisoires :



Questions :

Je cherche des infos sur :
- les choses dans ces pays, que vous auriez pu voir et qui vous ont marquées
- la tolérance pour le camping sauvage dans ces différents pays
- le comportement des usagers de la route dans ces différents pays
- spécificités auxquelles on pourrait ne pas penser de prime abord
- éventuelles zones à éviter

   
La liste de matos sommaire actuelle :












EDIT : 13/09/17 : Pour l'instant on abandonné le camping sauvage, Mme n'étant pas trop enjouée à l'idée de tenter à l'étranger.

EDIT : 13/09/17 : J'ai choisi la moto que je compte prendre j'attends la livraison  ::) elle sera équipée de valises et top case en alu avec un système de décrochage rapide pour faciliter la manip lorsque je devrais les décrocher. L'avantage c'est qu'avec pas mal d'emport on pourra laisser une partie de nous affaires sécurisées à la moto en cas de visite ou rando.




Quand à Mme, elle partira effectivement avec ma moto actuelle que je dois lui faire brider (jeune permis) et rabaisser (courte sur pattes  ;#). Ma moto est déjà équipée de valises latérales (en plastique par contre) facile à mettre et à retirer.







Tom


« Modifié: 14 septembre 2017 à 08:07:44 par Tompouss »
Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

24 août 2017 à 09:05:48
Réponse #1

VieuxMora


Bonjour
En Allemagne, cuir obligatoire pour les motards me semble-t'il.

Beau projet.

24 août 2017 à 10:19:22
Réponse #2

Arnaud


Pas mal d'info ici :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/

Vignettes à prévoir si tu prends de l'autoroute ou même des routes nationales suivant le pays.

Nid de poules non signalés même sur les routes principales dans certains pays et conducteurs locaux dangereux dans certains de ces endroits => vigilance habituelle : en tant que motard tu dois partir du principe que le but des automobilistes que tu rencontre est d'essayer de te mettre par terre ;)

Je te conseil un appel systématique à la police en cas d'accident ou autre soucis, si tu t'arranges à l'amiable tu riques une plainte pour délit de fuite dans certains de ces pays.

Camping sauvage globalement interdit mais plus sévèrement réprimé en Croatie, pour les autres pays si tu te planques bien ça passe, au pire on te déloge.

Bon voyage !
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

24 août 2017 à 12:28:02
Réponse #3

Hurgoz


Un projet qui commence tout doucement à prendre forme, un tour (d'une partie) de l'Europe à moto avec ma moitié. On s'est marié début Juillet et depuis l'idée s'est mise en place de se faire un road trip en guise de lune de miel  :D

Un enfant fait sur les routes.....  :love:  ;# ;# ;# ;# ;# ;#

Citer
Pays traversés :
- France
- Allemagne
- Liechtenstein
- Suisse
- Italie
- Slovénie
- Croatie
- Hongrie
- Slovaquie
- Tchéquie

Pour avoir roulé dans deux ou trois coins:

Allemagne: l'infrastructure routière (et autouroutière) est vieillissante. Du coup, il y a pas mal de travaux et des revêtements très inégaux.

Sur l'autoroute il faut être assez attentif à ce qui se passe devant, mais aussi derrière (plus qu'en France): dans les zones non limitées, il peut y avoir de gros écarts de vitesse et des bagnoles qui t'arrives vraiment vite dessus.

Ca paie en Euros

Ca baragouine l'Allemand et l'Anglais

Pour la Hongrie: l'infranstructure autoroutière est, grace aux fonds européens, neuve. Donc en bon état mais moins développée que chez nous.
Pour les routes, j'ai rien vue qui soit choquant.

Par contre, de tout les pays que j'ai pu faire, la Hongrie est celui dans lequel les gens sont le moins sympathique.

Il y a une énorme différence de prix entre la capitale et le reste du pays.

(et si tu es fumeur: les tabacs sont les magasins avec les vitres fumées/blanchies, et indiqué par un panneau interdit au moins de 18 ans.... ;) )

Ca paie en Florin

Ca baragouine le Hongrois, l'Allemand et des fois l'Anglais.

Pour l'Italie: je n'y ai pas remis les pieds depuis longtemps, mais - à part les grandes villes qui sont difficilement roulables - le territoire est pas mal desservi en grands axes.

La dernière fois que j'y suis allez, il y avait une conduite assez sportive, mais il parait que ça c'est calmé.

Ca paie en Euros

Ca baragouine l'Italien, des fois l'Anglais

Pour la Suisse: je te déconseille l'axe Genève - Neuchatel le vendredi soir ou le dimanche soir.
Autrement, à part que tu as intérêt à bien suivre les panneaux, ils roulent à 120 sur autoroute et 80 hors ville...et quand ils sont sur l'autoroute, ils achètent la voie dans laquelle ils sont et n'en sortent plus ;)

Ah, si: si un gas te parle en Allemand et que tu ne comprend pas, c'est qu'il te cause en Suisse-Allemand.....c'est donc normal: même deux Suisse-Allemand n'arrivent pas forcément à communiquer  ;# ;# ;#

Ca paie en Francs Suisse.

Ca baragouine le Français, l'Allemand, l'Italien, le Suisse-Allemand et l'Anglais.

Niveau généralité, j'évite en moyenne de me balader à l'étranger avec de grosses sommes dans les poches pour faire du change et préfère prendre ce dont j'ai besoin au distributeur (voir selon où tu vas), même s'il y a une taxe: un Français, dans certains coin, c'est du dépouillable ;)

Après, si ça t'intéresse (et s'il est d'accord), j'ai un pote qui a fait quelque road trip moto en Europe et Magreb, je pourrais te filer le contact :)

Tcho

Hugo
« Modifié: 24 août 2017 à 13:13:08 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

24 août 2017 à 19:04:07
Réponse #4

Vanadium


On s'est marié début Juillet et depuis l'idée s'est mise en place de se faire un road trip en guise de lune de miel  :D

Salut Tompouss,

Toutes mes félicitations et tous mes vœux de bonheur :)

Par rapport à ton futur road-trip :
En Croatie, le camping sauvage est strictement interdit. Une des raisons est liée au fait que chaque année ce pays doit faire face à de grands feux de forêt causés par des incendies volontaires de la part de touristes serbes. Régulièrement certains sont pris la main dans le sac.
Du coup il n'y aucune tolérance pour le camping sauvage qui rajouterait un risque d'incendie involontaire aux incendies criminels.

Une autre raison, c'est qu'il y a des zones qui ont été minées par les Serbes et qui ne sont pas encore déminées. Ces zones sont répertoriées mais on peut rater le panneau indiquant "mines" en voulant se chercher "un petit coin".
Donc le camping sauvage, il ne faut même pas y penser en Croatie. Mais tu trouveras de partout, y compris dans la capitale, des chambres chez l'habitant bon marché. Dans le sud, où pousse la vigne, tu auras même droit à un petit coup de rouge fait maison et offert gracieusement.
Mais attention à ne pas boire et à conduire ensuite, car il n'y a aucune tolérance pour l'alcool au volant ou au guidon : le seuil maximal autorisé étant de 0 gramme par litre.

En Croatie, Slovénie, Hongrie, Slovaquie et République tchèque, du point de vue criminalité, c'est la France des années 50, donc très peu d'insécurité. Juste se méfier des Tziganes dans certains coins de Hongrie et dans l'Est de la Slovaquie (même mode opératoire que ceux qui détroussent les touristes à Paris).

Aucune crainte à avoir dans les lieux de rassemblement populaire, les foules, etc, car jusqu'à présent il n'y a jamais eu d'attentat islamique dans ces pays, ni même de tentative d'attentat.

Dans tous les pays de ta liste les jeunes parlent bien l'anglais (beaucoup mieux que notre jeunesse).
En Croatie, Slovénie, Hongrie, Slovaquie et République tchèque, les anciens par contre le parlent peu car à l'école il leur était interdit d'étudier l'anglais (dictature communiste oblige). Si tu te débrouilles en allemand cela peut grandement t'aider car il y pas mal de personnes qui ont travaillé dans des pays germanophones.

Si tu vas à Budapest, en Hongrie, ne surtout pas oublier de se baigner dans les thermes.
Tous les ans, en août, se déroule dans cette capitale le plus grand festival de musique d'Europe (500.000 personnes). Ça se passe sur une île sur le Danube.

Après, tout dépend quelles sont tes priorités de voyage : vieilles pierres, nature sauvage, contacts avec l’autochtone, folklore, festival musical, paysages de carte postale, etc).
« Modifié: 25 août 2017 à 02:50:50 par Vanadium »

25 août 2017 à 07:44:55
Réponse #5

Tompouss


En Allemagne, cuir obligatoire pour les motards me semble-t'il.

En fait non, c'est tenue complète homologuée CE (un textile avec l'homologation c'est OK) obligatoire pour souscrire une assurance moto. Les étrangers ne sont pas concernés.

Toutefois, il ne viendrait à l'idée ni à Mme. ni à moi de rouler sans un équipement moto complet, je le fais au quotidien depuis que j'ai le permis, qu'il fasse 0°c ou 40°c, même pour aller chercher à manger entre midi quand je suis au bureau, j'enfile mon pantalon de moto, je change de chaussures, je met ma veste... Je suis très à cheval là dessus et ça me dresse toujours le poil de voir des gens rouler sans équipement adéquat.

Pas mal d'info ici :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/

Je te conseil un appel systématique à la police en cas d'accident ou autre soucis, si tu t'arranges à l'amiable tu riques une plainte pour délit de fuite dans certains de ces pays.

Camping sauvage globalement interdit mais plus sévèrement réprimé en Croatie, pour les autres pays si tu te planques bien ça passe, au pire on te déloge.


Merci pour le rappel du site diplomatie.gouv, je n'y avais même pas pensé.

Oui j'avais déjà lu que dans certains pays le constat de police est obligatoire.

Pour le camping sauvage Mme est de plus en plus frileuse, respect strict de la loi qu'elle dit  ;#

Un enfant fait sur les routes.....  :love:  ;# ;# ;# ;# ;# ;#

Arrrgh les partisans de la reproduction nous traquent jusque sur les forums maintenant  :lol: t'imagines j'ai un enfant comme moi, le cataclysme  :o


Dans tous les pays de ta liste les jeunes parlent bien l'anglais (beaucoup mieux que notre jeunesse).
En Croatie, Slovénie, Hongrie, Slovaquie et République tchèque, les anciens par contre le parlent peu car à l'école il leur était interdit d'étudier l'anglais (dictature communiste oblige). Si tu te débrouilles en allemand cela peut grandement t'aider car il y pas mal de personnes qui ont travaillé dans des pays germanophones.


Après, tout dépend quelles sont tes priorités de voyage : vieilles pierres, nature sauvage, contacts avec l’autochtone, folklore, festival musical, paysages de carte postale, etc).

Merci pour la mine d'infos  :doubleup: je parle anglais et allemand, pas de soucis de ce côté là, évidemment je veux apprendre à minima quelques expressions pour chaque pays, je pensais même à des feuilles A5 ou A6 plastifiées avec des expressions traduites à mettre dans mon porte carte.

Au niveau priorités on en a pas vraiment, ou disons que c'est un peu tout à la fois, par exemple sur notre itinéraire sont aussi bien prévus, pour l'instant, la visite du parc de Triglav (Slovénie) que Venise (Italie), les lacs de Plitvice (Croatie), et certaines grandes villes type Vienne ou Prague. Et bien sûr en calant bien les dates L'Oktoberfest à Munich sur le chemin du retour.

Et bien sûr si possible en empruntant des belles routes, voire certaines routes mythiques pour faire de la moto. Par exemple je ne me vois pas traverser l'Italie sans faire le col du Stelvio.
Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

25 août 2017 à 18:50:19
Réponse #6

Hurgoz


Yo

Arrrgh les partisans de la reproduction nous traquent jusque sur les forums maintenant  :lol: t'imagines j'ai un enfant comme moi, le cataclysme  :o

Ben....ça ferait toi en plus petit, non? ;#

Citer
Duvets 5°c (voir plus chaud)      /      1

Je présume que le pluriel de "Duvets" veut dire qu'il y en aura 1/perso ;)

Citer
Trousse bobologie      /      1

AMHA tu as intérêt à avoir plus sérieux que de la bobologie...un compressif/personne serait pas déconnant...tu peux ajouter aussi un garrot, mais j'ai pas la moindre idée de comment ce passe les prises en charge dans les pays que tu traverses....

------------------------------------------------------------

Un truc qui serait pas mal de rajouter c'est un petit sac à dos qui tien dans une poche par personnes: comme ça, si pour une raison x-y vous devez porter vos affaires, tu auras de quoi en embarquer un peu...

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

26 août 2017 à 00:56:09
Réponse #7

Vanadium


Citation de: Tompouss link=topic=68364.msg550085#msg550085

 je parle anglais et allemand, pas de soucis de ce côté là,

Excellent ! tu arriveras donc le plus souvent à te faire comprendre.

Citation de: Tompouss link=topic=68364.msg550085#msg550085
je veux apprendre à minima quelques expressions pour chaque pays, je pensais même à des feuilles A5 ou A6 plastifiées avec des expressions traduites à mettre dans mon porte carte

Tu fais bien. Ce petit effort t'ouvrira bien des portes et des cœurs.

Citation de: Tompouss link=topic=68364.msg550085#msg550085

par exemple sur notre itinéraire sont aussi bien prévus, pour l'instant, la visite du parc de Triglav (Slovénie) que Venise (Italie), les lacs de Plitvice (Croatie), et certaines grandes villes type Vienne ou Prague. Et bien sûr en calant bien les dates L'Oktoberfest à  Munich

Plitvice en Croatie, excellent choix, c'est féerique. Tu y vas à la bonne saison, c'est-à-dire quand il y a moins de touristes.

Le parc du Triglav en Slovénie n'a aucun intérêt si dans ton circuit tu as déjà la Suisse ou bien si tu connais déjà un peu les Alpes ou les Pyrénées.
Les Dolomites en Italie valent le détour, pas le Triglav.

Le mieux, quand tu seras à Trieste en Italie, c'est de filer vers Rijeka en Croatie. Ca te fera traverser la Slovénie sur 60 kms seulement. Arrivé à Rijeka, tu verras la première des centaines d'îles de la Croatie. Paysages de cartes postales sur 700 kms de côte.
Si tu peux, va jusqu'à Dubrovnik, la ville est la perle de l'Adriatique. Si tu veux gagner du temps, il y a l'autoroute dans l'arrière-pays (mais sans la vue mer).

Une possibilité pour passer de Croatie en Italie ou inversement, c'est de prendre le ferry, liaison Split-Ancone par exemple : 10h heures de traversées. Moments romantiques en perspective sur le pont (merci Di Caprio).

Prague, oui, à ne pas rater. Avec Venise, c'est la plus belle ville  d'Europe. Ville très romantique. Tu pourras aussi y boire les meilleures bières du monde ;-)

Si tu dois choisir entre Vienne et Budapest (deux capitales assez proches), je te conseille Budapest. Le dépaysement architectural sera plus grand et l'art de vivre y est extra (thermes, cuisine, vins). Les Hongrois sont charmants, rien à voir avec leurs ancêtres Huns et leur chef Atilla :D

Pour la Suisse, si tu es fan de montagne, les villages de Zermatt et Grindelwald sont incontournables.
A Zermatt, prendre le train à crémaillère du Gornergratt pour voir le Cervin et le Mt Rose. A Grindelwald, aller voir la face nord de l'Eiger et prendre le train à crémaillère pour la Jungfrau.
Tu auras alors vu les plus majestueuses montagnes des Alpes (avec le massif du Mt Blanc).

D'une manière générale, dans les zones rurales, en Suisse notamment, sois particulièrement vigilant : il y a beaucoup de machines agricoles sur les routes et un tracteur peut débouler d'un chemin, ou bien un animal d'élevage d'un champ. Attention aussi aux pierres sur la chaussée en montagne.

Dans tous les pays que tu vas traverser, ne te fies pas aux locaux pour savoir à quelle vitesse tu dois rouler. Eux connaissent leurs routes et ses pièges. Ils savent par exemple que la chaussée est défoncée à tel endroit. Ils vont donc freiner au dernier moment. Toi derrière, tu vas être non seulement surpris par le freinage mais aussi par la chaussée défoncée que tu n'auras pas pu voir car cachée par les véhicules qui te précèdent.

Dans un pays étranger, quel qu'il soit, il y aura toujours des différences parfois subtiles de conduite par rapport à la France. Par conséquent ta conduite doit être plus prudente.
En Italie par exemple, dans certaines régions, le dépassement alors qu'il y a une ligne continue est un classique. Dans d'autres, à l'inverse, ne pas s'arrêter pour laisser passer un piéton non encore engagé sur un passage protégé, fait de toi un chauffard.





 
« Modifié: 28 août 2017 à 16:52:02 par Vanadium »

28 août 2017 à 18:09:51
Réponse #8

Tompouss



Je présume que le pluriel de "Duvets" veut dire qu'il y en aura 1/perso ;)

Oui, un pour Mme et un pour moi.

AMHA tu as intérêt à avoir plus sérieux que de la bobologie...un compressif/personne serait pas déconnant...tu peux ajouter aussi un garrot, mais j'ai pas la moindre idée de comment ce passe les prises en charge dans les pays que tu traverses....

Ah oui c'était un abus de langage que de dire  bobologie, il y a effectivement deux compressifs de 6" et un tourniquets dedans  :)

Prague, oui, à ne pas rater. Avec Venise, c'est la plus belle ville  d'Europe. Ville très romantique. Tu pourras aussi y boire les meilleures bières du monde ;-)

Zytologue et brasseur amateur j'avais déjà prévu de me faire la "route de la bière" à Prague vu qu'on y prévoit une journée sans moto  :D

Dans tous les pays que tu vas traverser, ne te fies pas aux locaux pour savoir à quelle vitesse tu dois rouler. Eux connaissent leurs routes et ses pièges. Ils savent par exemple que la chaussée est défoncée à tel endroit. Ils vont donc freiner au dernier moment. Toi derrière, tu vas être non seulement surpris par le freinage mais aussi par la chaussée défoncée que tu n'auras pas pu voir car cachée par les véhicules qui te précèdent.

Effectivement, après en générale je garde une bonne distance de sécurité à moto (par bonne j'entends plus longue qu'en voiture) justement à cause des choses qui peuvent traîner sur la route.

Je note pour les coins en Suisse, je pense que les Alpes feront l'objet d'un trip à part un de ces jours quand Mme aura plus d'expérience, et puis c'est moins loin, on a de quoi faire sur un week-end prolongé.
Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

28 août 2017 à 23:00:45
Réponse #9

Panz


Merci pour la mine d'infos  :doubleup: je parle anglais et allemand, pas de soucis de ce côté là, évidemment je veux apprendre à minima quelques expressions pour chaque pays, je pensais même à des feuilles A5 ou A6 plastifiées avec des expressions traduites à mettre dans mon porte carte.



Salut ! Je suis motard et je suis super emballé par ce beau projet là !

Rapport à la quote, j'ai acheté pour ma chérie qui voyage plus que moi à l'étranger, un petit G'palémo du routard !
Ce machin est juste genial et vaut son pesant d'or (Et 5€, accessoirement)
https://livre.fnac.com/a2500457/Pascal-Gauffre-Le-guide-du-Routard-G-palemo

Pour le reste, vraiment, bonne route, ton projet est superbe !

Vincent
"Les cons ça ose tout c'est même a ça qu'on les reconnait"
Michel Audiard

28 août 2017 à 23:45:28
Réponse #10

clement


Salut,
Suisse et Autriche, une trousse de premier secours "aux normes" par moto, a  voir pour les autres pays, mais c'est pas un mal,avec le gilet fluo sous la selle...
bien se renseigner avant de partir pour les autoroutes, certains pays fonctionnent par vignettes, si tu gère bien le truc , y'a moyen d'économiser, pas comme nous...
prises 12v  sur chaque moto, tu  recharge, phone, go pro, lampe usb, ect
un power bank qui fait aussi booster pour redémarrer une moto avec la batterie a plat.
une sangle de trois m mini par moto, ça permet beaucoup de dépanne diverse..vècu
un hamac tissu, ça sert a plein de chose en plus de pouvoir se mettre dedans,
le mien est le premier truc mis en place sur le "spot", ça permet de mettre tout les équipements moto dedans , ça sert d'étagère...
poche a eau dans la sacoche de réservoir, ça permet de boire en roulant, et de faire boire l'autre aux feux rouge...
le zip lock est ton meilleur ami, petit moyen grand,
tout est emballé avant d’être mis dans la bagagerie des motos, ne pas faire confiance a leur étanchéité.,
bien former ta copilote a la répartition des masses, que rien ne bouge, ect..

en Croatie, ville de Splitt,
parc national et  cascade de  krka
 
 bonne route.



 

20 novembre 2017 à 12:13:32
Réponse #11

Tompouss


Hello tout le monde !

Le projet avance bon train, ma bécane est rodée et déjà en partie équipée. Mme a eu son permis haut la main et se rôde sur la bécane, dans les 1000km réalisés entre octobre et novembre.

Quelques photos de nos premiers tours de roue en duo (virée vers le lac de Pierre-Percée) pour faire vivre le sujet :









Je pose sa bécane pour lui faire rabaisser dans la semaine histoire qu'elle ait plus d'appuis (là elle est sur la pointe des pieds).

Elle a aussi eu droit à sa première grosse sortie, 500 km de petites routes dans la même journée avec un retour de nuit le 1er novembre. Hormis le froid et le manque de visibilité la nuit ça a été.

On commence à être fixé sur es dates aussi, son employeur parle d'imposer deux semaines de fermeture en Juillet-Août, on partira donc à une période que je n'aime guère  :glare: mais bon Mme n'ayant que 5 semaines comme la plupart des gens on n'aura pas trop le choix.

Un truc qui me chiffonne au fur et à mesure que j'avance dans les road-books, j'ai peur qu'on se retrouve pressés par le temps certains jours. Du coup je me demande si on ne va pas partir sans réserver d'hôtels, vu que Mme préférerai abandonner l'idée camping pour le premier road trip, ou le minimum (Meolo par ex) et chercher où dormir au jour le jour.

Certains voyageurs se sont-ils déjà retrouvés le bec dans l'eau en cherchant où dormir au dernier moment dans ces pays ? (En France je me ferai moins de souci)
« Modifié: 20 novembre 2017 à 13:27:28 par Tompouss »
Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

04 décembre 2017 à 16:10:31
Réponse #12

Tompouss


Hello,

Toujours dans l'avancement des préparatifs je me pose quelques questions et espère trouver une réponse ici.

Déjà on a statué sur le planning, on réserve nos nuits d'hôtel jusqu'à Meolo puis après on réservera à chaque fois la veille pour le lendemain pour se garder la possibilité de vagabonder (j'ai toujours bon espoir de faire changer Mme d'avis sur le camping) et rentrer éventuellement plus tard.

On compte partir avec un GPS pour le guidage au quotidien (d'ailleurs si des motards du forum ont des retour à faire je suis preneur, on a pas encore acté notre choix) et emmener une carte routière IGN Europe en back-up ( https://ignrando.fr/boutique/cartes/cartes-routieres/europe.html), sachant que si on tombe en rade de GPS on achètera des cartes sur place ou on utilisera éventuellement nos smartphones.

Bonne ou mauvaise idée de compter sur l'achat de cartes sur place en cas de panne de GPS ? (je pense surtout d'un point de vue précision pour certains pays)

Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

04 décembre 2017 à 18:36:15
Réponse #13

jjsd


Salut à tous,

encore un sujet auquel je peux modestement participer  :doubleup:.

Pour le gps, j'utilise un Tomtom rider 400, globalement un outil agréable et efficace. Pour être dans différents groupes, ceux qui utilisent des Garmin récents sont satisfaits également. Il y a du bon et du moins bon chez les deux. Mais c'est intéressant d'en parler, justement pour l'histoire du back-up. Je suis toujours parti qu'avec le gps, et un jour pouf, écran noir. Ben j'étais bien embêté! J'ai fais les 400 km restants avec le téléphone portable, c'est extrêmement compliqué. Donc méfiance quand-même.

Au sujet du programme, 220 km/jour peut paraître tout à fait réalisable. D'ailleurs les 1ers jours on pourrait aisément faire le double. Méfiance sur deux points.

Ta femme, jeune permis, ne se fatigue pas de la même manière que toi qui a déja de l'expérience. Si j'en parle c'est parce je suis exactement dans la même situation, j'ai plus de 10 ans de moto dans les jambes, de nombreux km réalisés. Ma femme, un an de permis,et peu de recul. Si pour moi rouler est relativement naturel, cela reste éprouvant pour elle. Moins confiante, elle doit se concentrer, se méfier, est moins à l'aise, etc, tout un tas de paramètres qui font que les kilomètres sont plus difficiles à enchaîner pour elle. Rajoute à cela des routes inconnues et mal entretenues, des codes de la route légèrement différents, des conditions (pluie, vent important, froid) qu'elle n'a pas l'habitude de rencontrer et tout devient compliqué.
Un bon plan pour tout ça c'est d'avoir un moyen de communication intercom. Certains sont contre, leurs arguments sont entendables. A l'usage je trouve ça plutôt rassurant pour les deux parties si c'est utilisé avec modération. La route qui glisse ou se dégrade, tu peux prévenir l'autre, une voiture qui arrive un peu vite, ou qui colle pour doubler, un petit mot et l'autre est vigilant, besoin d'une pause ? pareil...

Le deuxième point c'est les jours qui s’enchaînent. Je suis un gros rouleur, et j'ai une moto grand confort. Je fais 1000 km/jour ponctuellement. Lorsque je suis parti pour un mois et 5000 km en solitaire, j'avais prévu une moyenne de 300 km/ jour. Finalement ce n'est que 150 le matin, et autant l'après-midi. Oui... Les 10 premiers jours c'est ça. Puis les nuits inconfortables, le stress quotidien, les conditions climatiques, etc font que cela devient de plus en plus difficile à faire raisonnablement. Lorsqu'on se connait bien, on voit son attention diminuer. Il est peut-être bon de l'anticiper et prévoir des jours de "relâche", où il n'y pas d'étape à atteindre. J'en avais prévu 1 chaque semaine, et j'en ai eu besoin. Cela permet aussi de se poser dans un coin qu'on aime bien, ou de faire une visite qui demande 2h, etc.

Deux derniers trucs auxquels je pense et puis j'arrête, un moyen de couvrir les motos permet d'éviter des vols. En effet, même sur le parking des hôtels ou en ville, les valises sont des aimants à voleur. De même, dans des coins plus isolés, le reflet du rétro ou de la bulle et on sait que quelque chose se cache dans ce petit chemin de terre. Au début je ne prenais pas la peine de le faire, mais après plusieurs visites j'ai fini par recouvrir la face visible avec mon poncho, j'y ai gagné en sérénité.

Enfin, il faut anticiper l'usure des pneus. Selon la monte et les caractéristiques de la gomme (et de la vitesse de passage en courbe hihi), ils seront entamés. Faire un changement de pneus 500 km avant le départ permet de les roder et de faire les 4000 km sereinement.

Désolé d'avoir été long  :lol:

12 décembre 2017 à 21:17:56
Réponse #14

olivcody


tres bonne synthese de la part de jjsd.

je conseille fortement l'achat de cartes papier, d'y tracer un itinéraire théorique, pour se rendre compte des distance, virages etc.... suivre une fleche sur un écran c'est le meilleur moyen de se perdre. et puis j'aime bien poser la question "ahhhh, vous etes passé où?" "-chais pas, j'ai suivi le gps..."
perso j'ai la carte sur la bagster et mes potes ont waze pour....comment dire.... les "alertes"

 j'en suis à ma troisième année de balade après 15 ans de permis en region parisienne et en effet, se poser est indispensable. ça evite la routine debalage, dodo, ptit dej, rembalage, roulage...etc
tu peux par exemple doubler une distance dans une région peu interessante pour privilegier une journée off dans un lieu paradisaque. par exemple, la deuxième nuit on la passe dans un camping avec piscine chauffée pour se détendre le lendemain apres deux grosses journées de roulage.
en virolos c'est 80 km/h de moyenne sans compter les coups de freins en traversant les villages

13 décembre 2017 à 13:50:07
Réponse #15

Tompouss


Je prends bonne note des différents conseils, comme dit plus haut je pense qu'on va réserver les 4 premières nuits et après on réservera à chaque fois la veille pour le lendemain pour se laisser l'opportunité d'ajuster.

Nous avons évidemment des intercoms, même pour les petites balades autour de la maison c'est super utile.

Je prends bonne note pour les bâches, les valises quand à elles ne resteront pas sur les motos si on dort à l'hôtel, j'ai en vue des systèmes permettant un démontage en quelques secondes.

Niveau liste de matos je commence a être au clair, j'ai encore des doutes sur ma veste, une veste touring longue en 3 en 1. Si on doit partir en plein juillet je me demande si un blouson textile ne serait pas plus adapté. Exit mon cuir habituel qui se transforme en étuve passé 20°C.

Mme pense qu'un pantalon de moto de rechange chacun serait indispensable, de mon côté je me dis que ça fait du poids et du volume pour rien.

J'hésite encore sur le réchaud gaz, pouvoir boire un thé ou un café pendant une petite pause si on est amené à partir tôt certains matin me semble indispensable mais je prends mon BRS chinois de 15gr que j'ai habituellement ou un truc un peu plus lourd et qui servira pas qu'à chauffer de l'eau (sachant que la popote que j'ai prévu d'embarquer est la Vargo TI Lite Mug 900)



Pareil au départ je pensais embarquer ma bialetti 2 tasses mais je pense que je vais opter pour un GSI Java Drip pour économiser 350gr  ;#

Pour l'instant on est à peu près à 30kg (sans les antivols U qui seront sous les selles) de matos à répartir sur les deux moto et un volume d'environ 60l. Je me dis que ça fait un peu lourd surtout si on ajoute le poids de la bagagerie :glare:

Si certains voient de gros oublis ou des choses qui semblent inutiles dans la liste ci dessous (poids pas forcément justes pour tout il faut que je pèse certains items pour vérifier) je suis preneur d'avis (les images sont plus lisible en les ouvrant dans un autre onglet) :





A liste ci-dessus s'ajoute mon EDC, grosso modo c'est ça :





« Modifié: 13 décembre 2017 à 13:57:12 par Tompouss »
Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

13 décembre 2017 à 22:33:36
Réponse #16

olivcody


concernant l'équipement pour la moto, c'est du bon sens qu'il faut:
l'habituelle trousse à outils (qu'il faut savoir manipuler)
un gilet jaune
une bombe anti-crevaison
prise usb pour recharger l'electronique
c'est aussi pour ça qu'il faut prevoir le trajet sur la carte, tu peux reperer les bleds ou il y aura de quoi réparer. tu peux envisager de faire 25/30 km avec une bombe anti-crevaison si tu sais que c'est bon au bout. sinon, c'est l’inconnue, et les problemes de langue avec le depanneur.

30kg à deux ça me choque pas. si c'est bien équilibré on le sent pas.
tu as acheté un TRACER yam (900?), c'est un vrai vélo taillé pour la route. meme si tu prends les 30 kg tout seul, tu sentira rien.
pour la veste je ne me prononce pas, chacun vois midi à sa porte, par contre j'utilise en couche thermique la doudoune en plume du bivouac, ça permet d'economiser une doublure.
je n'ai pas de pantalon moto, juste un jean's et un autre au cas ou et pour sortir au resto

14 décembre 2017 à 20:03:25
Réponse #17

jjsd


Je rejoins Olivcody, le poids n'est pas fondamentalement un obstacle, en tout cas moins que lors d'un sortie où il pèse sur ton dos. Globalement je pars lourdement chargé, ma moto le permet, je préfère ne manquer de rien.

D'ailleurs pour le pantalon, et les tenues en général, ça sent vite fort. Même en se lavant soigneusement tous les jours, les zones de frottement et le fait de les porter quotidiennement, sous la pluie, en transpirant, rend les vêtements dur à supporter. Le corps est bien fait, on se sent plus, par contre les autres te remarquent de loin  :lol:. Un change supplémentaire n'est pas du luxe.

28 décembre 2017 à 17:12:20
Réponse #18

Tompouss


Les préparatifs continuent d'avancer, j'ai réceptionné et installé notre "guide"  ;# j'ai opté pour un support placé loin pour ne pas avoir à baisser la tête. Un raccord étanche pour l'alimentation et un boule permettent de monter et d'enlever le GPS en 30s chrono, ça évitera les tentations d'éventuels voleurs  :)





J'ai aussi modifié légèrement le rangement sous la selle (il y avait des séparations en plastique) pour y caser un U digne de ce nom pour pouvoir sécuriser ma moto (déjà le cas pour celle de madame) et un kit de réparation tubeless avec cartouches de CO2 pour être autonome en cas de crevaison. Il reste de la place pour des outils.



Et bien sûr on continue à rouler pour que mme s'habitue à sa moto, on a testé les routes glissantes des Vosges et regardé si une petite rando (3km) était jouable avec notre équipement moto (chaussures surtout) dans mon cas ça le fait, mme par contre devra changer de chaussures. Bon le cadre était sympa donc elle pensait moins à ses pieds  ;#



Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

17 janvier 2018 à 16:16:31
Réponse #19

Tompouss


Bon bah les dates de congés imposés de ma moitié sont tombées et ça nous oblige à fixer des dates que ne nous conviennent pas mais vu qu'elle a peu de congés, pas le choix, on partira donc du 21 juillet au 11 Août  ::)

Du coup, mme qui pensait faire du tout hôtel doit se rendre à l'évidence que :
- ce sera vachement plus coûteux qu'en septembre pour tous les sites touristiques
- on a de forte de chances de galérer à trouver en dernière minute (et on ne veut pas tout booker à l'avance pour se laisser de la marge)

Je reviens donc la tanner pour faire du camping en camping quand ça nous arrange et bivouaquer au détour d'un chemin quand c'est jouable.

Du coup pour le camping (en camping) j'envisage l'achat d'une tente, jusqu'à présent je préfère de loin le Tarp mais la tente nous offrira un peu plus d'intimité.

Certains ont ou connaissent ce modèle et auraient un retour à faire dessus ?


https://www.arklight-design.com/PBSCProduct.asp?ItmID=14010028

Il faut aussi que je change les matelas mousses par quelque chose qui rentre plus aisément dans les valises, je pense partir sur ça :
https://www.arklight-design.com/PBSCProduct.asp?ItmID=13858082

Et en profiter pour investir dans deux duvets en plume pour avoir quelque chose de plus compact et léger que nos synthétiques (wiggy's superlight dans mon cas et vieille bouse encombrante pour madame, que j'utilise d'ailleurs moi quand on dors dehors vu qu'elle me taxe le wiggy's). Si certains ont des retours sur le Camp ED 400 plus je suis preneur.


https://www.arklight-design.com/PBSCProduct.asp?ItmID=23147926

Quelque part l'homme des bois qui sommeille en moi est heureux de ce revirement, je dors mieux dans la forêt qu'à l'hôtel  ;D
Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

17 janvier 2018 à 18:15:50
Réponse #20

Ascanio


J'ai juste un truc à dire au sujet des cartes : je suis allé en Italie en voilier en me disant que j'achèterais sur place ce qui me manquerait. Ben, t'as qu'à croire. Les seules que j'ai trouvées étaient trop rugueuses pour servir de PQ et trop plastifiées pour allumer du feu ; quant à indiquer quoi que ce soit...
J'ai une super carte routière allemande des alpen strassen, donc dans ce pays-là je suppose que ça va, mais pour les autres, je dirais : le Bibendum est ton ami, achète toujours quelques cartes générales des pays concernés.
Bonne route.
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

17 janvier 2018 à 22:10:13
Réponse #21

olivcody


encore une fois, vu que c'est la moto qui porte, te prives pas pour prendre du matos plus spacieux pour une augmentation de 2kg de poids....

une bonne tente quechua à pas cher mais avec une grosse abside vivable ça sera mieux quand tu te pose le soir et pour entasser le bordel la nuit (voire abriter les motos).le bon con est ton ami

notre config l'annee derniere c'était chacun une tente 2places et le tarp en supplément pour le camp  et on y glissait les motos la nuit

12 avril 2018 à 10:39:27
Réponse #22

Tompouss


Quelques news, le projet avance, je suis presque au point sur le matos, on a été gâté par le revendeur, on dirait des sponsorisés  :lol:







Il nous manque le matos de pluie, j'hésite entre combo rain-cut/pantalon de pluie décath et matos spécifique moto (on porte nos équipements moto en dessous.

Maintenant le plus gros chantier : une ébauche de road-book.

Et surtout étrenner un peu tout ça en France pour commencer ce qui laisse plus de marge de manœuvre si quelque chose est limite. Une petite semaine en mai devrait permettre de se faire une idée.

https://www.google.fr/maps/dir/Erstein/Lac+de+Vouglans,+Orgelet/H%C3%B4tel+Restaurant+Akena+LES+3+VALLEES,+RN+6,+Saint-Pierre-d'Albigny/lac+de+roselend,+Beaufort/Lac+des+Rousses,+Les+Rousses/Erstein/@46.9628125,4.4030085,791206m/data=!3m2!1e3!4b1!4m41!4m40!1m5!1m1!1s0x47913586d91ad559:0x6684a1ee6bd4983!2m2!1d7.66326!2d48.42353!1m5!1m1!1s0x478cc25c401a067f:0x8aeafdcf95566e91!2m2!1d5.680833!2d46.485!1m5!1m1!1s0x478bb71ee995e58d:0x8c24dac0c2ea3e42!2m2!1d6.159237!2d45.5518604!1m5!1m1!1s0x4789604038a7fc85:0xbcdf028c2d8c3ba7!2m2!1d6.6304851!2d45.6915898!1m5!1m1!1s0x478c581ed7689499:0xe835995058a21a5f!2m2!1d6.0918916!2d46.5049276!1m5!1m1!1s0x47913586d91ad559:0x6684a1ee6bd4983!2m2!1d7.66326!2d48.42353!2m2!1b1!2b1!3e0

S'il a des choses à voir absolument sur ce tracé je suis preneur  :D

Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

12 avril 2018 à 12:29:39
Réponse #23

Merlin06


Tu as les Cascades du Hérisson c'est très joli mais il faut faire attention à l'ours savoyard du coin. ;)
L'âme sûre ruse mal. ;)

12 mai 2018 à 19:12:34
Réponse #24

Tompouss


Voilà, suite à notre "balade test" en vue de notre tour d'Europe de cet été je vous invite à nous suivre via ce petit CR photo.

Le départ, les bécanes ont de bonnes tronches de mules :

On avance tranquillement sous un superbe soleil :


C'est déjà l'heure de la pause repas :

Toujours de soleil et de petites routes bien sympas :


Petit arrêt à l'improviste pour admirer un cirque glaciaire :

On repart et on arrive bientôt au pont de la Pyle, notre objectif du jour :

Il y a un certain nombre de camping et les abords du lac étant abruptes on se met en quête d'un emplacement :


On en trouve un pour une poignée d'euros, en plus ils ont une piscine, à ce moment là je me sens :

Montage de notre chouette camp de manouche avec notre super mobilier de camping :

Ensuite go vers les transat où je me fais prendre en flag à régler quelques bricoles pro (accro au boulot moi ? mais non !)

On part ensuite se promener au bord du lac de Vouglans :

"Chéri on fait un selfie ?" "Gniiiiiéééééé" :

On rentre, on mange, on dort et le lendemain go de bonne heure :



On alterne entre petites routes où il n'y a pas besoin de vitesse pour s'amuser et parfois des routes avec un revêtement archi propre, une super visbilité et pas un chat, plus dur de respecter les limitations dans ces conditions :











Magie du timelapse on dit « coucou Médor ! » :

Petite pause et on repart :














On fait un petit arrêt aux Gorges du Fier, c'est assez impressionnant :









On repart direction le Semnoz :





En haut la vue est géniale :



Puis on redescend pour la nuit, le soir on aura droit à un petit orage mais qui ne durera pas, on se en profite pour se dégourdir les pattes :



Le lendemain direction le col des Aravis :






On se fait une petite pause une fois en haut :





Puis le grand Bornand, annoncé fermé on tente le coup des fois qu’en moto on puisse passer mais on reste coincés :

Du coup on se pose manger, on profite du soleil et du spectacle offert par les marmottes :


Ensuite on reprend la route jusqu’aux environs de Mijoux, là on se pose on est claqué, les routes de montagne nous ont demandé beaucoup de concentration, beaucoup de caisseux coupaient les virages, j’avoue avoir distribué quelques coups de pompes dans des bagnoles qui me taillaient un short tellement ça me saoulait mais Mme m’a vite rappelé à l’ordre. Dans la plaine ça va mieux :




On s’endort tôt et sous une pluie battante qui durera toute la nuit, épreuve de l’eau pour notre tente qui tient le coup :

Le lendemain matin on enfile les combi pluie et on se met en route, pluie, brouillard, aucune photo du coup. Aux alentours de midi on est aux environs de Besançon, on prend la décision d’écourter et de tirer jusqu’à la maison. Après une très grosse journée de roulage on arrive chez nous, heureux mais crevés ce qui confirme que cet été on devra faire des journées « sans bécane ».

Finalement niveau matos presque tout a fait le job. Je remplacerai cependant la couverture grabber par un vrai tarp de 3*3 pour être moins à l’étroit par sale temps. Et je virerai ma sacoche de réservoir, trop chiante à trimballer quand on laisse les bécannes, je la remplacerai par mon sac à dos Osprey sanglé sur la selle passager pendant que je roule.
Les valises bien qu’encombrantes ne se sentent pas en dynamique tant que les poids sont bien répartis, j’étais chargé à plus de 15kg (sans le poids des valises) et je ne les sentais pas du tout.
Sinon je confirme que le Tracer 900 est juste génial pour tailler la route, relativement confortable, fun, économe en carburant quand on tire pas trop (5l/100km environ), pas trop exigeante quand on roule cool et elle permet tout de même d’envoyer les watts quand on lui demande.
Maintenant plus qu’à pencher sérieusement sur les road-books ou à minima la liste de tout ce qu’on veut faire pour notre tour d’Europe de cet été.

Les bons choix viennent avec l'expérience. Et l'expérience ? De tous les mauvais choix desquels on a survécu  ;#

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité