Nos Partenaires

Auteur Sujet: Itinéraire national N°1 - Suisse  (Lu 719 fois)

12 août 2017 à 21:41:25
Lu 719 fois

gowildadventure


Bonjour à tous,

Voilà après mon service militaire j'ai décidé de me lancer dans une traversée de la Suisse (histoire de me changer les idées). :)

J'ai tout d'abord pensé à la Via Alpina verte qui traverse un bon bout de la Suisse (Vaduz-Lenk) puis j'ai trouvé l'itinéraire national N°1 (Vaduz-Montreux)

Le parcours est composé de 20 étapes pour un total de 380km et quelques mètres de dénivelé  ;#. Je partirai de Vaduz le 21 août 2017. J'ai prévu de bivouaquer tous les jours et de me ravitailler en chemin dans les différents villages que je traverserai. Le tracé : https://goo.pics/VdrA1

Voici mon matériel https://goo.pics/D4GXZ... il manque quelques bidules et la bouffe.

J'attends vos conseils, question et recommandations.

Je suis impatient de vous faire un compte rendu de cette petite expédition  :doubleup:
La vie est un choix

15 août 2017 à 10:12:23
Réponse #1

adrien.hr


Salut le voisin !

Super projet, tu vas t'éclater !

Qu'est ce que tu as dans ton sac étanche ? Qu'est ce que tu as dans les 3 sacs qui forment une ligne ?
Poncho, tarp, moustiquaire ? Niveau sac de couchage, tu prends quoi ? Quels sont les températures limites confort, a quel point as tu déja éprouvé ton materiel ?

Pour un mois d'Aout, 2.5L d'eau me semble un minimum, il faudra recharger 2 fois par jour, en Suisse ça ne devrait pas être un problème, il y a de l'eau partout. Prévoir des micro-pure si tu penses te ravitailler à une source. (ça fait presque du mal de dire ça quand on voit la qualité de l'eau en Suisse ça ne donne vraiment pas envie d'y mettre des pastilles...)

15 août 2017 à 11:39:15
Réponse #2

gowildadventure


Salut  :D,

Dans le sac étanche il y a un t-shirt merino de rechange, un boxer merino, deux paires de chaussette, un ensemble woolpower 200 (haut et bas), une veste woolpower 600, un bonnet, un buff et une paires de gant.

Dans les trois sacs alignés verticalement c'est de haut en bas : veste goretex arc'teryx, matelas gonflable neoair et x-tarp.
J'ai décidé de ne pas prendre de moustiquaire ... mais j'ai toujours avec moi une mini moustiquaire de tête.
Pour le poncho j'hésite vraiment... je me disais que ça faisait double emploi avec la gortex et le pantalon de pluie.

Le sac de couchage c'est un yeti gt ii 600 qui est donné pour -6° confort si je me souviens bien. Je l'ai couplé avec un survival bivi de chez rab vu que c'est de la plume et que je dors sous tarp.

Une bonne partie du matériel m'a servit en Islande et pendant d'autre voyage aussi (sardaigne, bulgarie, dolomite).

J'ai une tablette de micro-pure au cas où... mais je ne l'utilise que si je sais qu'il y a du bétail dans la zone.

Pour l'eau je me demandais justement si ça suffirait peut-être que je vais prendre une autre bouteille en pet vide pour avoir plus de marge au cas où.

Merci pour ton commentaire  ;)

La vie est un choix

16 août 2017 à 17:44:30
Réponse #3

adrien.hr


Si tu te ravitailles en eau deux fois par jour et que tu n'as pas prévu d'utiliser d'eau pour cuisiner alors ça doit aller, après moi je prend toujours plus car je sais qu'avec la chaleur et la marche j'ai besoin de pas mal d'eau, après je connais des randonneurs qui ne boivent presque rien en marchant. Sur de courtes durées ça peut le faire, gaffe à la désidratations sur le long terme.

T'es sponso Woolpower ou quoi ?!

Est ce que tu prévois de ne pas pouvoir faire de feux ? Pourquoi ne rien emenner pour cuisiner ?
Tu ne vas te ravitailler qu'en pret à consommer pendant 20 jours ?

16 août 2017 à 17:57:28
Réponse #4

Loriot


Salut,
Je pense que tu connais mais au cas ou, voici une petite mine d'informations:

http://www.wanderland.ch/fr/itineraires/route-01.html

En plus des villages il y a pas mal d'alpage qui font aussi buvette avec des produits du coin. Certains offre même la possibilité de dormir. Bon... ils parlent des dialectes Suisse Allemand. Même si c'est incompréhensible pour le commun des mortel, ils ont souvent quelques mots de français.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

16 août 2017 à 18:28:13
Réponse #5

gowildadventure


Salut adrien.hr,

J'ai prévu de cuisiner un petit peu avec le jetboil du coup je vais quand même prendre un peu plus d'eau. Je fais partie des gens qui ne boivent pas beaucoup même si c'est pas bien  :down:
Je ne suis malheureusement sponsorisé par personne mais je trouve leurs vêtements tellement bien que j'ai investi un peu  ;D

La première fois que je suis parti pour plusieurs jours en montagne, c'était il y a trois ans. J'étais parti avec mon frère pour un trek de 10 jours (Chamonix-Zermatt). Je voulais absolument faire ce trajet en total autonomie. Je me suis donc retrouvé avec 10 jours de bouffe dans le sac (et je connaissais pas les lyophilisé  ;#). Après ça je suis passé au lyophilisé et j'en ai mangé pendant trois semaines en Islande. Maintenant j'essaie de porter le moins de nourriture possible et de me ravitailler avec le maximum de produits frais.

Salut Loriot,

Effectivement ce site est vraiment génial il m'a beaucoup servit pour la préparation du trek. Pour les cartes j'ai utilisé le site www.map.geo.admin.ch qui propose gratuitement des cartes topographiques de toute la suisse. Pour dessiner le trajet j'ai ensuite directement importé un .kml  ;D oui je suis fainéant.
Merci pour l'astuce des alpages c'est effectivement une bonne idée pour acheter des produits frais et du territoire  :)
Pour la barrière de la langue ... je viens de passer 6 mois en immersion chez les spunz (suisse allemand) du coup on arrive à se comprendre un peu  :doubleup:

Merci pour vos questions et astuces qui me font réfléchir  :)
La vie est un choix

06 septembre 2017 à 17:57:58
Réponse #6

gowildadventure


Bonjour à tous,

Voilà je suis (déjà) de retour. J'aurais mis 17 jours pour parcourir ces magnifique 380 km de sentier pédestre.

Petit retex :

Météo : le début fut presque caniculaire... des températures qui dépassait largement les normes de la saisons. Puis trois jours de mauvais temps avec brouillard neige et une légère tempête de grêle. Après cela le retour du beau temps et pour finir le dernier jour le retour de la pluie pour me laisser un bon souvenir  :D

Signalisation: J'ai trouvé l'itinéraire très bien signalé même sans carte ça aurait été possible... sauf les deux dernière étapes où je me suis emm*rder comme jamais  >:(  Hormis ces deux étapes les chemins étaient très bien entretenu et visible.

Difficulté: J'ai une forme physique plutôt bonne (1m78 pour 70 kg) et je suis jeune. Je viens de sortir du service militaire et je pratique plusieurs sport. J'ai trouvé les itinéraires assez facile et les étapes pas trop longue. Cependant comme je dormais en mode bivouac, les étapes n'était pas exactement les même. En principe je m’arrêtais avant l'étape pour dormir ou alors après selon l'heure à laquelle j'arrivais aux environs.

Mon sac: Je suis adepte du concept MUL... on dirait pas vu le poids de mon sac qui frôlait les 25 kg  :'( Je sais pas ce que j'y ai mis d'inutile pour qu'il soit autant lourd... Bon le sac fait déjà presque 3 kg à vide... Puis j'avais 4.5 litres de flotte  :lol: Bref si vous avez des suggestions pour abaisser le poids de mon sac (je peux mettre une liste du matos si nécessaire. A part ça le sac offre un très bon transfert du poids sur les hanches du coup j'ai jamais eu mal au épaules  ;D

Les problèmes rencontrés: Bon ben il y a en a plusieurs...
Premier jour j'ai eu horriblement mal au fond du dos au niveau de la ceinture. Comme j'ai l'habitude de porter des sacs assez lourd j'en ai déduit que c'était la faute à la ceinture. Résolution : remplacement de la ceinture par un bout de paracorde.
Ensuite les chaussures on commencé à me faire mal aux pieds. C'était des Han Wag Yukon que le vendeur m'avait chaudement conseillée. Je les avais acquise peu avant mon départ car mon ancienne paire venait de rendre l'âme. J'ai commis plusieurs erreurs avec ces chaussures : essaie avec des chaussettes différentes de celle que j'utilise en rando, pas eu le temps de bien les former et remplacement de la semelle juste avant de partir... autant dire que c'était pas très malin  :bang:.
Ces chaussures sont des vrais m*rdes... je sais pas peut-être que je suis tombé sur un mauvais modèle... Lacets qui se coupent tout seul à cause du système de serrage à roulement à billes, les crochets se déforment quand on marche les pieds trop rapproché d'ailleurs un a explosé, le cuir est une vrai éponge malgré une imperméabilisation avec le spray conseillé par le vendeur en une demi journée de pluie légère mes pieds était trempés. Bref. J'ai rafistoler les lacets au duck tape longue vie au duck tape, j'ai marché avec des sacs de congélations jusqu'à ce que les chaussures soient sèche, et j'ai enlevé la semelle pour m'y sentir moins à l'étroit. Je passerai surement voir le vendeur pour lui dire mon point de vue sur ces grolles.
Problème 3 : le soleil  :D ben quand on mets pas de crème solaire régulièrement en altitude... apparition de mini cloque sur un coup de soleil. Résolution : hydratation maximal + crème solaire + couverture du bras concerné avec le shemag (longue vie au shemag)
Problème 4 : la pluie oui je sais je râle tout le temps... n'empêche que la pluie ça mouille... hormis les chaussures déjà évoquée le sac de couchage en plume c'est pas cool quand ça prend l'eau et que tu dors dehors... Résolution : séchage avec le linge microfibre + passer la nuit avec les pulls en laine résultat : presque entièrement séché en une nuit (bon il était pas entièrement mouillé juste une partie du haut). Les chaussettes c'est pas cool non plus quand c'est mouillé -> séchage sous les pulls en laine la même nuit. Petite anecdote : j'avais imprimé mes cartes sur un papiers "rite in the rain" ça n'aime pas non plus être immergé trop longtemps dans la flotte.
Voilà j'arrête de râler c'était une superbe expérience, j'ai vu plein de beaux paysage, passé de très bon moment en ma propre compagnie et j'ai appris plein de trucs.

Faune: Clairement l'animal le plus rencontré est la vache  :lol: puis le bétail courant (moutons, chevaux, ânes, chèvre) mis à part ces animaux peu difficile à observer j'ai aussi vu : de nombreuses marmottes, des chamois, des bouquetins, des biches, des chevreuils, quelques grenouilles, une magnifique vipère, une poignée d'écureuils et 11 salamandres noires (j'en avais jamais vu autant)

Matos: A part les chaussures, le pantalon que j'avais n'est pas vraiment conçu pour la marche : peu respirant et séchant  lentement va falloir que je trouve autre chose si vous avec des idées?
Vers la fin du parcours mes couches mérinos sentaient un peu le mouton mouillé par temps humide mais bon rien de vraiment dérangeant surtout après 17 jours d'utilisation
Par grosse pluie, le X-Tarp laissait passer quelque gouttes au niveau de la couture transversale, peut-être est-ce du au fait que je le tend toujours très fort? Peut-être qu'il faut que je réimperméabilise la couture après 3 ans d'utilisation? Avez-vous constaté la même chose?
Le reste du matos à fonctionner à merveille  :love:

J'ai encore plein de truc à dire mais je vais m'arrêter là pour ne pas faire un post trop long (si c'est pas déjà fait)  :closedeyes:

Je vous mets quelques photos pour le plaisir des yeux et pour vous donner envie de partir sur nos beaux sentiers suisse  :love: ;)
La vie est un choix

06 septembre 2017 à 17:59:29
Réponse #7

gowildadventure


La vie est un choix

06 septembre 2017 à 18:00:31
Réponse #8

gowildadventure


La vie est un choix

06 septembre 2017 à 18:19:44
Réponse #9

raphael


merci pour le récit, c'est un partage qui fait toujours plaisir  :up:
Se connaitre et s'accepter


06 septembre 2017 à 21:57:54
Réponse #10

Loriot


Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

07 septembre 2017 à 17:21:36
Réponse #11

gowildadventure


Merci  ;D

La prochaine fois ça sera la Kungsleden ou quelque chose dans le genre  :love:
La vie est un choix

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité