Nos Partenaires

Auteur Sujet: transport armes de poing  (Lu 1752 fois)

07 août 2017 à 17:00:05
Lu 1752 fois

beck


Hello,
je suis pratiquant de tir sportif et récréatif. Pour le moment le transport des armes domicile => stand se fait dans un vieil attaché caisse a clef. Les munitions, enfermées elles aussi sous clef dans une boite métallique sont également dans cette valise.

Problème: Avec 3 armes de poing et les cadenas de pontet, la caisse de munition, le casque, les outils, la petite pharmacie, et ben ça commence à faire petit. Le rangement prend du temps, les armes bougent et s'abiment en s'entrechoquant, bref, cette solution temporaire doit être remplacée.

Je pensais partir sur un sac à dos, quelque chose qui serait un peu plus low profile que la traditionnelle caisse métallique, l'idée étant de ne pas trop stresser de laisser mes armes dans la voiture le temps d'une course au magasin lorsque je me rends au stand. Un sac est également plus vite "enfourné" pour un départ précipité.

Parmi les tireurs du forum, quelle solution avez vous choisie? Je suis belge et ne suis pas sûr de la législation pour le transport de l'arme. Pour le moment je suis avec cadenas (chiffre) de pontet + cadenas (clef) valise + cadenas (clef) munition. Je pense que c'est un peu overkill et utiliser des clefs, ce n'est pas des plus pratique.

07 août 2017 à 18:18:37
Réponse #1

bloodyfrog


En France, transport autorisé sur le trajet domicile stand uniquement, sauf dérogation exceptionnelle.
Arme mise hors d'état de fonctionner immédiatement (démontée ou verrouillée avec un cadenas de pontet), munitions à part de l'arme (mais peuvent être dans le même sac, sans être particulièrement protégées). La licence de tir sportif vaut titre de transport et doit pouvoir être présentée en cas de contrôle.

Avec ce que tu souhaites transporter, difficile de rester low profile si tu souhaites un sac compartimenté ou chaque item (les armes en particulier) reste protégé.

Je me découpe des "housses" rectangulaires avec un bout de matelas mousse plié en deux et recouvert de duct tape. Je glisse un pistolet dans chaque housse, je peux ainsi les mettre en vrac dans un sac à dos, mes armes restent protégées des chocs.

Si transport d'un seul pistolet, il est glissé dans la poche "hydra" d'un petit sac à dos.
Si transport de plusieurs pistolets, j'opte pour le brol "tir" dans un sac à dos, et les armes dans un "laptop bag" lambda. Son intérieur est en genre de feutrine, ça prend facilement le velcro pour se confectionner des maintiens pour les pistolets, à l'intérieur du compartiment principal. Tout est ordonné et rien ne bouge pendant le transport.
Rien de tacticool...à part la casquette multicam. ;D

Manu.


08 août 2017 à 08:10:58
Réponse #2

Walter


Un sac compartimenté pour appareils photos ?
Une petite pelican case sur roulettes ?
Is this yours, Larry? Is this your homework, Larry?
Look, Larry. Have you ever heard of Vietnam?
You’re entering a world of pain, son. We know that this is your homework. We know that you stole a car.

08 août 2017 à 09:08:01
Réponse #3

Buffalo


Attention en France le port d'arme est interdit, il est toléré sur le parcours le plus "court" entre ton domicile et le stand les contrôles sont assez rares mais à l'heure actuelle avec la paranoïa ambiante je ne m'amuserais pas à aller faire une course dans un magasin avec une arme dans un sac à dos cela risquerait d'être assez mal interprété :lol:
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

08 août 2017 à 09:33:56
Réponse #4

bloodyfrog


L'idée est de n'avoir l'air de rien... ou de vivre en Suisse... ;D

Manu.


08 août 2017 à 13:31:35
Réponse #5

Cid


Comme Bloodyfrog, je pense qu'il y a moyen d'arriver à une solution lowtech/lowprofile. Pour ma part parce que je suis maniaque c'est Pelicase avec un cadenas pour les armes de poing (la mousse à l'intérieur est prédécoupée en petits cubes), rangée avec le reste du bazar dans un duffle bag dont l'unique ouverture zippé est côté "dos" -> apparence de sac de sport et sécurisant, c'est impeccable.

Petit retex de parisien qui prend le métro + RER pour aller tirer dans un stand en périphérie de Paris : Pour le transport d'armes longues, j'utilise un "voodoo tactical ultimate drag bag 51", couleur noire. On peut y loger 2 armes longues et 1 ou 2 armes de poing, plus un peu de munitions et le casque. Pas de MOLLE à l'extérieur (capital pour moi), et c'est suffisamment low profile pour que tous les monsieur-tout-le-monde croisés dans le métro ne lèvent un sourcil. On m'a même demandé une fois quel instrument je transportais et si je pouvais jouer avec eux  ;#
Croisé aussi quelques militaires de Sentinelle et quelques CRS, regard appuyé mais rien de plus. J'ai quand même dû un matin ouvrir mon sac et montrer mes justificatifs quand j'ai voulu rentrer dans ma rue coupée par un cordon de CRS pour cause de périmètre de sécurité lors d'une manif  ::)

Tout ça pour dire qu'être civil et pouvoir se déplacer en règle avec des armes a feu semble être une idée difficilement concevable intellectuellement par l'ensemble des citoyens. La discrétion est donc acquise, pour peu que l'on ne verse pas dans le tacticool.
« Modifié: 08 août 2017 à 13:42:53 par Cid »
Le bivouac est une loge ouverte sur le théâtre du monde. — Sylvain Tesson

09 août 2017 à 00:44:56
Réponse #6

Cheyenne


Idée idiote, au pire (dont une testée) pour arme longue etui canne à pêche
ou sac de golf.

09 août 2017 à 01:44:53
Réponse #7

Hurricane


En France, transport autorisé sur le trajet domicile stand uniquement, sauf dérogation exceptionnelle.
Arme mise hors d'état de fonctionner immédiatement (démontée ou verrouillée avec un cadenas de pontet), munitions à part de l'arme (mais peuvent être dans le même sac, sans être particulièrement protégées). La licence de tir sportif vaut titre de transport et doit pouvoir être présentée en cas de contrôle.

Avec ce que tu souhaites transporter, difficile de rester low profile si tu souhaites un sac compartimenté ou chaque item (les armes en particulier) reste protégé.

Je me découpe des "housses" rectangulaires avec un bout de matelas mousse plié en deux et recouvert de duct tape. Je glisse un pistolet dans chaque housse, je peux ainsi les mettre en vrac dans un sac à dos, mes armes restent protégées des chocs.

Si transport d'un seul pistolet, il est glissé dans la poche "hydra" d'un petit sac à dos.
Si transport de plusieurs pistolets, j'opte pour le brol "tir" dans un sac à dos, et les armes dans un "laptop bag" lambda. Son intérieur est en genre de feutrine, ça prend facilement le velcro pour se confectionner des maintiens pour les pistolets, à l'intérieur du compartiment principal. Tout est ordonné et rien ne bouge pendant le transport.
Rien de tacticool...à part la casquette multicam. ;D

Manu.

Salut l'ami,

- La licence vaut motif légitime de transport, point barre. Il n'est écrit dans aucun texte que le transport n'est valable que pour le trajet au stand. A part la fédé qui s'invente des lois, celà n'existe pas :
Citer
3° La licence de tir en cours de validité délivrée par une fédération sportive ayant reçu délégation du ministre chargé des sports au titre de l'article L. 131-14 du code des sports pour la pratique du tir vaut titre de transport légitime des armes, éléments d'arme et munitions des catégories B, C et du 1° de la catégorie D ainsi que des armes, éléments d'arme et munitions du 2° de la catégorie D utilisés dans la pratique du sport relevant de ladite fédération.

- les munitions "à part de l'arme" : On peut transporter son arme avec des chargeurs garnis. Il n'est écrit nulle part que les munitions doivent être transportées "à part" :
Citer
V. ― Les armes à feu mentionnées aux 2° et 3° du I sont transportées de manière à ne pas être immédiatement utilisables, soit en recourant à un dispositif technique répondant à cet objectif soit par démontage d'une de leurs pièces de sécurité.


Je précise que je suis formateur sur les bases du cadre légale entre autres.  ;)

je vous invite à lire le bouquin de Maitre Lienard qui traite de ce sujet, entre autres (force à la loi).
"Des choses simples pour des gens simples". Benoit, NDS.

09 août 2017 à 01:47:58
Réponse #8

Hurricane


Attention en France le port d'arme est interdit, il est toléré sur le parcours le plus "court" entre ton domicile et le stand les contrôles sont assez rares mais à l'heure actuelle avec la paranoïa ambiante je ne m'amuserais pas à aller faire une course dans un magasin avec une arme dans un sac à dos cela risquerait d'être assez mal interprété :lol:

Rien ne t’empêche d'aller voir un pote où te rendre chez l'armurier. Trop d'interprétations des textes.... Sans même les avoir lu.

Maintenant dans un lieu ouvert au public et dans le cadre des mesures "d'urgences" actuelles, On peut te refuser l’accès suite à un contrôle visuel de ton sac. Ca ne veut pas dire que tu est en infraction.  ;)

"Des choses simples pour des gens simples". Benoit, NDS.

09 août 2017 à 11:08:21
Réponse #9

bloodyfrog


Je t'ai bien lu Hurricane. Il y a le droit, que tu rappelles effectivement, mais il faut avoir l'envie et le temps de le défendre.

Si je marche dans une rue fréquentée pour aller voir un pote, avec ma Zastava, avec un verrou de pontet mais approvisionnée de son chargeur 30 coups, avec un brelage chicom graillé le tout dans un sac de sport, sans même un peu de matos "tir" genre un casque antibruit dans la sac, je reste dans mon droit, avec ma licence FFTir en poche.
En cas de contrôle par la BAC, tu avoueras toi même que ce droit, va être un peu plus long à défendre que si tu avais pris quelques précautions pour "lisser" ce transport d'une arme parfaitement en règle... ;D

Citer
Trop d'interprétations des textes.... Sans même les avoir lu.

Car ça, c'est valable pour beaucoup de membres des FO aussi... sans que ce soit une critique, leur job ne leur permettant que trop peu l'étude des textes...

Le jour ou je prendrais la décision de porter une arme, elle sera en condition one, je serais hors la loi, et dangereux pour les méchants.
En attendant, pour aller au stand puisque c'est l'objet du sujet, rien ne sert de paraitre dangereux pour les gentils... aux yeux des FO... avec des armes approvisionnées et des chargeurs graillés plein la mallette... même si c'est ton droit.

Mon avis qui n'engage que moi. :)

Manu.

09 août 2017 à 11:49:42
Réponse #10

Hurricane


Je t'ai bien lu Hurricane. Il y a le droit, que tu rappelles effectivement, mais il faut avoir l'envie et le temps de le défendre.

Si je marche dans une rue fréquentée pour aller voir un pote, avec ma Zastava, avec un verrou de pontet mais approvisionnée de son chargeur 30 coups, avec un brelage chicom graillé le tout dans un sac de sport, sans même un peu de matos "tir" genre un casque antibruit dans la sac, je reste dans mon droit, avec ma licence FFTir en poche.
En cas de contrôle par la BAC, tu avoueras toi même que ce droit, va être un peu plus long à défendre que si tu avais pris quelques précautions pour "lisser" ce transport d'une arme parfaitement en règle... ;D

Car ça, c'est valable pour beaucoup de membres des FO aussi... sans que ce soit une critique, leur job ne leur permettant que trop peu l'étude des textes...

Le jour ou je prendrais la décision de porter une arme, elle sera en condition one, je serais hors la loi, et dangereux pour les méchants.
En attendant, pour aller au stand puisque c'est l'objet du sujet, rien ne sert de paraitre dangereux pour les gentils... aux yeux des FO... avec des armes approvisionnées et des chargeurs graillés plein la mallette... même si c'est ton droit.

Mon avis qui n'engage que moi. :)

Manu.

Je lit souvent sur les forums cette espèce de phobie des FO en cas de contrôle, mais j'ai jamais lu un témoignage de tireur qui a été emmerdé. Tout le monde véhicule cette psychose du contrôle de la BAC...

J'ai juste rappelé les textes et préciser que la FFT en invente d'autres. Si je te lit, il est interdit d'aller voir son armurier par exemple.... Le texte de loi précise que le cas de transport légitime est la présentation de la licence de tir, et ça c'est difficile à faire comprendre aux tireurs. Tu as le droit de partir voir un ami, c'est parfaitement légal, quand bien même tu ai le dernier livre de Obertone dans ton sac... Si tu déclines ton identité, tu présentes la licence et tu expliques où tu va, je te garantit que tu finira pas en garde à vue sous prétexte que tu as un brelage chicom machin dans le sac... 

Les OPJ te relevent pas un port d'arme comme çà parce qu'ils sont mal lunés.. Et je précise que les OPJ sont pas légion à la BAC...  ;) On présente l'individu à un OPJ de permanence. A partir du moment où tu n'as rien à te reprocher, tu finira pas à Cayenne parce que tu est allé voir ton pote avec le brelage dans le sac...  ;)

Un OPJ interprète pas le port d'arme, il est clair est net, l'infraction doit être caractérisée pour être relevée : L'arme doit être à proximité immédiate et en mesure de fonctionner immédiatement aussi.

Maintenant si tu te trouves dans un environnement particulier, de type abords de manifestations, centre commerciaux etc... On peut te demander qu'est ce que tu branles là...

Pour résumer, tu places ton arme sécurisée avec chargeurs vides dans le sac if you want, je te rejoins là dessus. En cas de controle présentation de la licence et ça va bien. T'aura droit au "vous allez où" et puis basta...

"Des choses simples pour des gens simples". Benoit, NDS.

09 août 2017 à 11:54:52
Réponse #11

NicoDesBois


Salut l'ami,

- La licence vaut motif légitime de transport, point barre. Il n'est écrit dans aucun texte que le transport n'est valable que pour le trajet au stand. A part la fédé qui s'invente des lois, celà n'existe pas :
- les munitions "à part de l'arme" : On peut transporter son arme avec des chargeurs garnis. Il n'est écrit nulle part que les munitions doivent être transportées "à part" :

Je précise que je suis formateur sur les bases du cadre légale entre autres.  ;)

je vous invite à lire le bouquin de Maitre Lienard qui traite de ce sujet, entre autres (force à la loi).

Merci Hurricane, pour avoir envoyé la réponse exacte, le premier.
La question concernait la législation. La réponse n'est pas sujette à interprétation ou à un ressenti personnel...
Tout est prévu (actuellement) dans le code de la sécurité intérieur. Point.
Maintenant, chacun est libre d'en faire plus, ou de s'ajouter des contraintes et interdictions supplémentaires, pour espérer se faire bien voir de ceux qui seraient susceptibles d'ignorer la loi...

09 août 2017 à 12:19:49
Réponse #12

Merlin-Max


Salut les copains,

je rejoins l'avis de Bloodyfrog, il est nécessaire d'éviter de provoquer une réaction embarrassante(voire musclée) des FDO, ceux-ci n'étant pas forcément les mieux informés.
Cela dit le problème lié à ce mode de fonctionnement est qu'il donne des habitudes qui vont au delà de la loi et qui sont susceptibles de passer dans les textes grâce à la mode actuelle visant à supprimer les droits des citoyens détenteurs légaux d'armes à feu.

Bref, ne pas ignorer la loi sans pour autant provoquer(les FDO comme le législateur), délicat équilibre.  ;)

PS: Qu'est-ce qui est légalement prévu en cas "d’exhibition" d'arme transportée légalement? Ex: fusil sur la plage arrière du véhicule.
L'âme sûre ruse mal. ;)

09 août 2017 à 13:39:13
Réponse #13

Hurricane


Salut les copains,

je rejoins l'avis de Bloodyfrog, il est nécessaire d'éviter de provoquer une réaction embarrassante(voire musclée) des FDO, ceux-ci n'étant pas forcément les mieux informés.
Cela dit le problème lié à ce mode de fonctionnement est qu'il donne des habitudes qui vont au delà de la loi et qui sont susceptibles de passer dans les textes grâce à la mode actuelle visant à supprimer les droits des citoyens détenteurs légaux d'armes à feu.

Bref, ne pas ignorer la loi sans pour autant provoquer(les FDO comme le législateur), délicat équilibre.  ;)

PS: Qu'est-ce qui est légalement prévu en cas "d’exhibition" d'arme transportée légalement? Ex: fusil sur la plage arrière du véhicule.

Le probleme que tu évoques et contre lequel je me bat est le manque de connaissance du tireur de la législation. Quand je voit que la FFT, sur son propre site, interprète la loi, je suis consterné.

Je répète qu'un OPJ connait parfaitement le cadre légal sur le port d'arme et qu'on te le relève pas comme çà, il faut que ce soit caractérisé.  ;)


En plus de former des gens, j'interviens sur la voie publique. Il faut comprendre que certaines infractions n'existent pas, donc non référencées dans les textes permettant de réprimer. A ma connaissance "l’exhibition" n'est pas une infraction référencée (il faut vérifier la liste des infractions). Celà ne veut pas dire qu'il ne faille pas faire low-profil.  ;)

Je parle bien sur d’exhibition dans le véhicule dans le cadre du transport.

Par contre il existe une infraction qui réprime l'absence de mesures contre le vol, et çà on peut te le coller dans le cas que tu décrit. Il existe aussi une infraction si tu transportes ton arme sans fermer ton VL à clés, si si... Ce sont toutes deux des contraventions de 4e classe.

Le fait de transporter une arme IMMEDIATEMENT utilisable est aussi une contravention de la 4e classe. Si l'arme se trouve à proximité du détenteur, on peut passer en port d'arme prohibé, cad en délit. 
« Modifié: 09 août 2017 à 13:59:03 par Hurricane »
"Des choses simples pour des gens simples". Benoit, NDS.

09 août 2017 à 13:54:21
Réponse #14

Cid


PS: Qu'est-ce qui est légalement prévu en cas "d’exhibition" d'arme transportée légalement?

Un plaquage en bonne et due forme ;#
Le bivouac est une loge ouverte sur le théâtre du monde. — Sylvain Tesson

09 août 2017 à 13:55:40
Réponse #15

bloodyfrog


Phobie des FO.... Ceux qui me connaissent ici un peu doivent sourire en lisant ça... ;#

Dans le cadre de la loi, tu peux choisir de rassurer, ou d'inquiéter.
Chacun fera ce que bon lui semble.

J'ai donné ma pratique plus haut, pour le transport.
Ça ne m'empêche pas de pratiquer un tir très agressif dynamique dès que j'en ai la possibilité.

Manu.


09 août 2017 à 14:04:31
Réponse #16

Hurricane


Phobie des FO.... Ceux qui me connaissent ici un peu doivent sourire en lisant ça... ;#

Dans le cadre de la loi, tu peux choisir de rassurer, ou d'inquiéter.
Chacun fera ce que bon lui semble.

J'ai donné ma pratique plus haut, pour le transport.
Ça ne m'empêche pas de pratiquer un tir très agressif dynamique dès que j'en ai la possibilité.

Manu.

C'est interdit par contre ce genre de pratiques  ;D

Je pense qu'il était bon de préciser que le transport n'est pas autorisé que vers le stand de tir.  ;)

"Des choses simples pour des gens simples". Benoit, NDS.

09 août 2017 à 14:33:41
Réponse #17

bison solitaire




Je répète qu'un OPJ connait parfaitement le cadre légal sur le port d'arme et qu'on te le relève pas comme çà, il faut que ce soit caractérisé.  ;)


Non...un OPJ devrait connaître parfaitement le cadre légal sur le port d'arme...
Et si, je sais de quoi je parle  ;#

(en même temps, ils ont déjà tellement de trucs à savoir qui est jugé plus important...)

09 août 2017 à 14:39:56
Réponse #18

Hurricane


Non...un OPJ devrait connaître parfaitement le cadre légal sur le port d'arme...
Et si, je sais de quoi je parle  ;#

(en même temps, ils ont déjà tellement de trucs à savoir qui est jugé plus important...)

Tu peut développer stp ?  :)
"Des choses simples pour des gens simples". Benoit, NDS.

09 août 2017 à 14:45:38
Réponse #19

bison solitaire


en MP si tu veux, là on va vite être hors sujet (formation, frilosité, juridique, ce qu'il en reste en service, connaissances des magistrats... au final celui qui a les ennuis et au moins du temps de perdu, c'est celui qui détient légalement ses armes...)

09 août 2017 à 15:35:04
Réponse #20

VieuxMora


Bon réflexe Bison !  ;)

09 août 2017 à 17:13:03
Réponse #21

Hurricane


en MP si tu veux, là on va vite être hors sujet (formation, frilosité, juridique, ce qu'il en reste en service, connaissances des magistrats... au final celui qui a les ennuis et au moins du temps de perdu, c'est celui qui détient légalement ses armes...)

Arf... je voit bien ce dont tu parles no problemo l'ami.  ;)
"Des choses simples pour des gens simples". Benoit, NDS.

10 août 2017 à 07:38:30
Réponse #22

azur


Concernant le transport d'arme détenue à titre sportif ou de chasse, en France, la justice a tranché, il y a une jurisprudence: http://www.lamanchelibre.fr/actualite-216203-il-entre-au-mont-saint-michel-avec-un-colt-357-magnum
Le tireur sportif (ou chasseur) a le droit de transporter l'arme quand il veut et où il veut, la licence valait titre légitime de transport, il bénéficie de la présomption de transport légitime (il appartient donc aux FdO de prouver que le transport n'est pas légitime)

De même, le verrou de pontet n'est absolument pas obligatoire pour transporter une arme: une simple housse ou une chaussette glissée sur l'arme est bien considéré comme un "dispositif empêchant l'usage immédiat" (avis de la DLPAJ rendu à la FNC).

Ceci étant dit, il faut avoir un peu de clairvoyance et si un tireur sportif ou un chasseur se fait gauler en pleine manifestation politique avec un Glock dans le sac à dos, ça risque malgré tout de mal se passer...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

10 août 2017 à 12:01:17
Réponse #23

Merlin-Max


Merci pour les précisions Azur. :D
L'âme sûre ruse mal. ;)

11 août 2017 à 15:32:51
Réponse #24

Laqueuedurang


Alors là les gars vous m'en bouchez un coin !!  :blink:

C'est vrai qu'il n'est pas marqué clairement dans les textes de loi que le transport ne doit s'effectuer qu'entre son domicile et le stand, ou l'armurier... Pas plus quand dans les règlements de la FFTir...
Il me semble que le seul endroit où j'ai pu lire quelque chose là dessus c'était dans un QCM lors de la formation BFA...

Idem pour le coup des munitions à part...

C'est pourtant tellement ancré dans les mœurs et rabâché sur tous les stands !

Et oui Hurricane, tu as raison, il est consternant de voir que des gens qui sont sensés être des passionnés se mettent et imposent des contraintes qui ne sont même pas prévues par loi... Et ces derniers temps à la FFtir ils ont fait fort là dessus..

Pour en revenir à la jurisprudence là, l'histoire de prendre son arme en vacances pour aller tirer à l'occasion admettons, mais dans ce cas la personne doit aussi prendre un coffre-fort alors ? Ou en avoir un sur son lieu de villégiature ?
Quand à la laisser dans la voiture visiblement rien n'empêche de le faire, sauf que, comment doit elle être stockée (voiture laissé seule j'entends) ? Il me semble y avoir un flou là dessus, considère-t-on la voiture comme son domicile ou alors cela implique-t-il qu'on ne puisse pas laisser d'armes dans une voiture vide, ce qui imposerait effectivement de les prendre avec soi, mais bon pour aller faire les musées...
Pensez par vous-même sinon d'autres le feront à votre place. J-P Petit

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité