Nos Partenaires

Auteur Sujet: Feux de foret  (Lu 784 fois)

05 août 2017 à 15:58:46
Lu 784 fois

Boris


Bonjour,
Je suis originaire d un village de Corse et depuis quelques jours un incendie est combattu par les pompiers,la sécurité civile, les sapeurs forestiers...(bravo a eux)
Le contexte: incendie sur un terrain très difficile et impraticable pour les camions donc envoi de commando par hélicoptères et moyens aériens.
Le risque était que le feu vienne menacer le village. Il est reste relativement éloigné, mais proche cependant a vol d oiseau. Les conditions météo n étaient pas bonnes : grosses chaleurs et du vent par intermittence.
On a craint un moment que le feu ne soit plus contrôlable et qui il s approche du village ce qui (je touche du bois) n a pas été le cas. Cependant, le feu n étant pas encore complètement maitrisé, il faut attendre avant de dire que c est fini.
Ma région n a pas connu d incendie depuis 1945/47, date du gros incendie qui a démarré dans la montagne et est allé jusqu'à la mer. 
A cette époque les habitants s étaient réfugiés dans l église et auraient sorti le saint protecteur du village ce qui les auraient sauvés (selon ma mamo qui disait rarement des bêtises...) .
Les cas de figures retenus et envisagées par les autorités si les gros efforts du sdis et des différents services ne marchaient pas est l évacuation des habitants. Bien sur, a cette éventualité mes parents opposent une fin de non recevoir. Reponse ferme et définitive. On défendra la maison.
Cette question ne se posera a priori pas puisqu'il semble que le feu est fixé (merci les pros!) mais n ayant jamais eu a défendre une habitation contre un incendie je me demandais si parmi vous certains avaient cette expérience ?
La maison de mes parents est correctement entretenue. Terrain demaquise régulièrement, et les terrains a proximité le sont aussi. Elle dispose de plusieurs points d eau et de plusieurs tuyaux de différentes tailles. (Même si face a un feu important...)
Il me semble que mon père ait correctement pensé la chose pour son terrain.
Les forêts communales sont essentiellement constituée d une châtaigneraie. Celle ci n est plus réellement travaillée donc le sous bois est moins bien entretenu. Le maquis gagne du terrain. Il y a aussi pas mal de chênes lièges et pas très loin (5 km) une foret de résineux : des pins.
En bref. Le village est entouré de forêt et si l incendie s étendait il y a peu de voix de fuite: 3...

En terme d équipement personnel également que pensez vous utile?
que preconiseriez vous?
Avez vous eu cette expérience?/en tant que professionnel ? En tant qu individu?
Merci de vos retours...désolé de ce long message j aurais peut être pu faire plus court!

 

05 août 2017 à 17:21:37
Réponse #1

Chill


'llo,
/!\ long !

Citer
La maison de mes parents est correctement entretenue. Terrain demaquisé régulièrement, et les terrains à proximité le sont aussi.
Le "démaquisage" qui fonctionne, c'est la bande d'au moins 30 metres de terre. Toute végétation peut être le carburant d'un feux de forêt.

Cependant :
Citer
Elle dispose de plusieurs points d eau et de plusieurs tuyaux de différentes tailles. (Même si face a un feu important...)
... si la végétation basse et dispersée est maintenue humide par un dispositif hydraulique résiliant (pompe autonome, tuyaux et lances adaptées, réserve d'eau de 30m3 au moins) et que la façade exposée au feu de la maison a le moins d’éléments combustibles possibles (volets pleins occultant un petit nombre de petites ouvertures, charpente non exposée au rayonnement, pas de pièges à braises ou brandons, etc.) alors il est envisageable de tenir les 15 à 45 minutes du passage du feu.

Citer
En terme d équipement personnel également que pensez vous utile?
que préconiseriez vous?

La lutte contre l'incendie n'est pas une activité individuelle : c'est une action collective.

Dans les années 80, mes parents habitaient un village et quoi qu'en région parisienne, à 20 minutes au minimum des pompiers (civils pros ...). Après le 2ème feu de grange, en 5 ou 6 ans, à proximité directe du lotissement, mon père m'a demandé un "lot de protection" :
  • une clef de poteau
  • 2 tuyaux 70x20 m (le poteaux était à 30m)
  • une division 65-2x40
  • 4 tuyaux 45x20 m
  • 2 lances 40-14 à robinet combiné
  • 4 tricoises
Matériel pour parti sorti des "musées" des CPI environnants.

Le tout rangé dans une ancienne armoire électrique à l’abri des regards, mais dans l'espace public.
Mes parents ont fait la tournée des voisins (et amis), ont expliqué la démarche. J'ai drillé 2 fois 3 heures en WE et ... lors de l'incendie d'une grange hors du lotissement, ils ont sauvé le matériel agricole rangé sous un auvent métallique en arrosant la structure et le-dit matériel en attendant que les SPP "de la ville" viennent éteindre les 120 m3 de paille stockés à coté.

La loi, dans l'article L.2212-2 §5 du Code général des collectivités territoriales précise les pouvoirs de police du Maire :
Citer
5° Le soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours nécessaires, les accidents et les fléaux calamiteux ainsi que les pollutions de toute nature, tels que les incendies, les inondations, les ruptures de digues, les éboulements de terre ou de rochers, les avalanches ou autres accidents naturels, les maladies épidémiques ou contagieuses, les épizooties, de pourvoir d'urgence à toutes les mesures d'assistance et de secours et, s'il y a lieu, de provoquer l'intervention de l'administration supérieure ;

Les textes récents permettent aux communes de mettre en œuvre des "réserves communales de sécurité civile". Qu'en est-il en Corse, dans ta commune ?

ATTENTION : la lutte contre le feu est une activité à risques. Je ne propose pas à tout le monde de pratiquer, surtout sur la base de la seule "formation" via le Net !

    Chill.

"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

05 août 2017 à 18:48:30
Réponse #2

Boris


Merci beaucoup Chill.
Pour la réserve communale je me renseignerais. Y a bien un camion de pompier que la mairie a achète mais il n a pas été entretenu depuis 3 ans pour des raisons liées a la politique locale ...
Les volets ne sont pas pleins et pas de pompe autonome ni de réserve d eau...
Pour la bande demaquisee c est ça. Mais je m appercois que ce n est pas le cas des maisons en périphérie du village.
Merci en TT cas de ces précisions!

05 août 2017 à 20:21:33
Réponse #3

promeneur4d


Hello,

Disclaimer: Je ne connais pas (encore) la Corse. J'ai par contre éteint des feux de forets dans d'autres régions du globe.

Prévention: Une des choses que j'ai vue pour empecher la propagation des incendies, c'est les anes: 2 anes en permanence dans l'endroit d'ou vient potentiellement le feu.

Si la végétation est telle qu'elle brûle avec de grandes flammes, il te faut des équimements de protection pour y aller. Et un équipement sans entrainement/pratique ne sert a rien.

Un peu de documentation, traitant principalement de prévention:

Discussion d'un forum sur les arbres résistants au feu/arretant les feux. Regarde la première photo
https://permies.com/t/59285/Reforesting-Portugal-firefighting-trees

Texte et Film de Holmgren, qui vit dans une zone à incendies. (english)
https://permacultureprinciples.com/product/flywire-house/
https://www.holmgren.com.au/bushfire-resilient-landscapes/
 
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

05 août 2017 à 22:36:12
Réponse #4

Chill


Les volets ne sont pas pleins et pas de pompe autonome ni de réserve d eau...

Il faut être réaliste : sans eau, face à un feu qui aurait débordé les secours publics, que comptent faire les occupants ?  :o

Pas d'eau => pas de défense => bonne assurance & évacuation.

Citation de: Boris
Y a bien un camion de pompier que la mairie a achète mais il n a pas été entretenu depuis 3 ans pour des raisons liées a la politique locale ...
Toujours la même démarche : au lieu de se demander "Que puis-je faire avec ce que je possède déjà ?", on tire des plans sur la comète : "Quel Truc_génial_vu_à_la_télé faut-il que j'achète pour ..." et la, on ne sait pas ; mais on a lancé le bon de commande !   >:(

Comme l'a posté Guillaume récemment :
Outil
Savoir faire
Connaissances
Mental - état d'esprit

Le camion c'est l'outil, mais la volonté politique (le mental d'une collectivité) ne semble pas être au rendez-vous. Par pudeur, on n'abordera pas la question "Qui a les connaissances et le savoir faire pour mettre en œuvre le camion ?"

Prévention: Une des choses que j'ai vue pour empêcher la propagation des incendies, c'est les ânes: 2 ânes en permanence dans l'endroit d'où vient potentiellement le feu.
J'aurais aussi dit un troupeau de chèvres ou de mouton. Toute activité agricole/pastorale qui tend à entretenir le terrain en l’éclaircissant et en y entretenant les chemins.

Citer
Si la végétation est telle qu'elle brûle avec de grandes flammes, il te faut des équipements de protection pour y aller. Et un équipement sans entrainement/pratique ne sert a rien.
Dans le cas exposé, la défense s'appuierait sur une zone débroussaillée et semblerait n'avoir comme seul but que la préservation du patrimoine bâti. Il ne s'agit pas de s'aventurer dans l'attaque d'un feu de cimes.
Je plussoie sur "un équipement sans entrainement/pratique ne sert a rien"

Citer
Discussion d'un forum sur les arbres résistants au feu/arrêtant les feux.
Dans l'Aude il est professé : "Les feux ne passent pas les vignes". Pour avoir suivi de prés celui de Narbonne-la Clappe, j'ai pu en constater l'exactitude.  :D
Boris : la vigne est-elle cultivée par chez toi ?

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

05 août 2017 à 23:41:45
Réponse #5

promeneur4d




Comme l'a posté Guillaume récemment :
Outil
Savoir faire
Connaissances
Mental - état d'esprit



En général je suis d'accord avec cela, (dans le contexte politique comme tu le présente), mais individuellement face au feu, si tu n'as que le mental, sans connaissances ni outils, tu crames.-
Je précise juste au cas ou quelqu'un comprendrait cette remarque pour l'individu qui défend sa maison en slip dans une forêt d'eucalyptus...

Et tafdac que souvent du fric est balancé par la fenêtre pour des outils que personne ne sait utiliser.

Les vignes, c'est bon cela donne une bonne excuse pour inviter ses potes pour "décimer les produits de la parcelle pare-feu"  ;D
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

06 août 2017 à 00:19:13
Réponse #6

Boris


Merci de vos réponses !
Chill quand j écris " pas de réserve d eau" je pense aux 30 m3 dont tu parlais. Il y a de l eau qui est directement tirée de la rivière et qui alimente la commune.  Pas de citerne de 30 m 3 donc...
Concernant le camion, il y a les compétences pour l utiliser, pas mal de personnes qui sont sapeurs forestiers ou gardes forestiers.
Le camion devrait servir en cas de départ de feu accessible et dans l attente des renforts...or la commune n a plus les clefs: un problème politique et de disputes entre personnes qui fait que le camion n est pas utilisable. (c est clairement naze mais étant présent 4 semaines par an, je laisse les habitants du village gérer leurs problèmes...)
Évidemment d accord sur l idée de ne pas aller "attaquer" le feu. Les pros sont la pour ça...

Je parlais bien d une défense et de survivre au passage d un incendie.
Je n ai pas eu le temps d aller voir les liens mais je vais faire ça rapidement merci! 
Je crois que la question de l exploitation de la foret est importante. Avant la foret était nettoyée. Aujourd'hui, beaucoup d habitants sont partis pour chercher du travail ailleurs dans d autres domaines et les parcelles de terrain sont moins entretenus...donc plus de maquis...
Pas de production de vigne a part en treille, mais beaucoup de châtaigniers...

Aux dernières nouvelles, le feu était contenu et de nouveau derrière la crete de la montagne.
Le ballet des canadairs s est arrêté. La pluie de cendres aussi. 
Mais il y a pas mal de dégâts dans la forêt...
« Modifié: 06 août 2017 à 06:42:57 par Boris »

06 août 2017 à 10:07:22
Réponse #7

Chill


Pour la citerne je voyais un village perché en hauteur, comme dans Astérix, mais si il dispose d'une ressource inépuisable, le cours d'eau, avec au moins un point d'aspiration correctement aménagé pouvant fournir à tout moment plus de 500 litres par minute sur au moins une heure, cela remplace avantageusement la citerne.

Reste l'absence de pompe ... et l'absence de Maire ayant compris l'étendue de ses missions et pouvoirs : c'est lui, personnellement ou son délégué, qui a les clefs. Relire et méditer le point 5 de l'article 2212-2 du CGCT.

    Chill.
« Modifié: 06 août 2017 à 10:47:20 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

06 août 2017 à 10:30:18
Réponse #8

guillaume


En général je suis d'accord avec cela, (dans le contexte politique comme tu le présente), mais individuellement face au feu, si tu n'as que le mental, sans connaissances ni outils, tu crames.-
Je précise juste au cas ou quelqu'un comprendrait cette remarque pour l'individu qui défend sa maison en slip dans une forêt d'eucalyptus...


Un des principe de la pyramide est de ce reposer sur les éléments inférieurs quand celui du haut n'est plus dispo. Mais l'idée est de l'avoir complète, puisque ce sont dans ces étages que nous allons chercher des réponses à notre analyse de risque ;).

Ici, je vois mal comment une personne pas formée, pas équipée peut faire face. La solution est plutôt dans le "chercher à convaincre".

Petite note perso : ce genre de réfractaire conduit parfois les équipes à prendre d'énormes risques pour sauver leurs miches. Alors que si ils avaient écouté dès le départ... >:(

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

06 août 2017 à 10:35:50
Réponse #9

Chill


Merci Guillaume !
J'étais en train de rechercher la manière de le dire.  ;#

Je plussoie (encore !) : Que l'obstination de certains, ou leurs initiatives intempestives, ne fasse pas courir de risques supplémentaires à ceux qui en prennent déjà beaucoup.

   Chill.
« Modifié: 06 août 2017 à 22:17:13 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

06 août 2017 à 16:28:40
Réponse #10

Chill


Pour illustrer de_koâ_qu'on_koze :
(Et y penser avant de balancer votre mégot par la fenêtre, ou d'allumer votre discret petit feu de bivouac.)

Progression dans le brûlé :


Un exemple de feu de cimes :

Les détachements héliportés cités par Boris :

Images extraites du compte FB "UIISC1 - site officiel" - GOLFF2017

Pour illustrer "Les feux ne passent pas les vignes" :


Pour Boris, et les habitants du Sud :  :)
plaquette d'information sur l'obligation légale de débroussaillement et Dossier presse "DGSCGC".

Enfin, pour les bosseurs (long, technique, etc.) : Le Memento du Maire portant sur le sujet.

J'arrête là, sauf questions ...

    Chill.
« Modifié: 06 août 2017 à 17:27:43 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

06 août 2017 à 20:52:51
Réponse #11

Cheyenne


sans me faire reprendre par Cheyenne;#

Je ne vois pas quel rapport j'ai avec ça.

06 août 2017 à 23:17:42
Réponse #12

Cheyenne


pas de problème

par contre,( tu ne seras plus citée)  je suis un homme ... enfin il me semble ::)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité