Nos Partenaires

Auteur Sujet: Une tente 1 à 2 places pour la HRP  (Lu 3012 fois)

05 octobre 2017 à 18:03:43
Réponse #25

tartopom


Cette tente à bonne presse et c'est vrai qu'elle est légère et adaptée aux bivouacs par temps chaud (mesh).

En revanche, elle doit être un peu compliquée à monter par vent fort tournoyant  sous  la pluie (orage en montagne) parce que le système d'arceau est un poil complexe ET on monte le double toit en dernier.

Je possède et ai utilisé cette tente en Norvege et en Ecosse.
Sur les dernieres versions on peut monter le double toit en premier, par contre c'est plus laborieux et on ne pourra pas mettre toute les sardines.
A deux personnes habituée elle se monte facilement et rapidement en toute conditions
Par contre la ou elle a clairement montré ces limites c'est sur la résistance au vent: ca reste une 3 saison legere et elle manque de haubans et les sardines fournis sont un peux symboliques suivants les terrains.
On peux quand meme l'ameliorer un peu en fixant ses batons de rando (reglable) sous le renfort prevu pour accueillir l'arceau libre de la faitiere. C'est la solution retenue sur la nouvelle acces de MSR.

BAVU ba pris

10 octobre 2017 à 08:51:37
Réponse #26

Nirgoule


Merci de vos avis et interventions.

Les priorités choisies par MSR et Big Agnès par exemple pour leurs tentes ultra légères, sont clairement l'habitabilité et le poids.

Impératif : se tenir assis au milieu de la tente avec une hauteur d'environ un mètre. Du coup à cause du poids, la surface de tissu est limitée. Comme la surface au sol est au plus juste, On se retrouve avec deux pans relativement redressé dans le sens de la longueur ce qui entraîne une importante prise au vent latéral.
Or en montagne le vent tourne souvent pendant la nuit, je me souviens d'un bivouac avec mon tarp, impec le soir qui s'est retrouvé en drapeau au milieu de la nuit!  :o
J'imagine qu'avec une Access par exemple, on peut tout autant supporter un fort orage si on est bien orienté, que vivre l'enfer avec ses deux pans latéraux face au vent, non?  :o :o


« Hier la journée a été dure. Si vous voulez en parler pour évacuer, c’est mon boulot »
« On voudrait du lubrifiant et des piles . Je me sentirai moins stressé si j’en avait, m’sieur »
Generation Kill

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

10 octobre 2017 à 08:52:26
Réponse #27

Nirgoule


J'ai une Microzoïd de MSR, impossible de tenir assis 70cm, très inconfortable, mais la prise au vent est faible. Inconvénient : un confort spartiate. Pas de popote à l'abri non plus. Pour 1,2kg tout de même et sans autoportance.
« Hier la journée a été dure. Si vous voulez en parler pour évacuer, c’est mon boulot »
« On voudrait du lubrifiant et des piles . Je me sentirai moins stressé si j’en avait, m’sieur »
Generation Kill

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

10 octobre 2017 à 09:25:51
Réponse #28

Kilbith


J'ai acheté d'occasion une Coleman Falcon X1.

Cette tente n'est pas autoportante et elle est de type "sarcophage". Un défaut quand on marche peu, un avantage quand on marche beaucoup et/ou quand on est en montagne (faible espace nécessaire).

Elle n'est pas non plus "hyper légère". L'avantage c'est qu'elle est solide (tapis de sol, double toit, arceau) et donc idiot proof. Le défaut c'est que l'arceau ne se replie pas de façon très compact.

Elle possède une petite abside et on peut plus ou moins se tenir assis dedans (90cm au niveau de la tête). C'est le genre de tente qui a "enterré" les sursacs lourds.



Mais j'aime l'emporter par temps clément car on peut facilement monter que la tente intérieure, tout en ayant une certaine protection contre le vent et les insectes.

En revanche, mettre le double toit est un peu plus compliqué avec du vent, surtout du fait que l'on est seul. Une fois fait c'est assez bomb proof du fait du profil.



On en parle en face : https://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=10451

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 octobre 2017 à 12:51:56
Réponse #29

Nirgoule


Salut à toi

Elle est plus confortable que la microzoid avec 90 cm de hauteur. Même conception.
Je vais re-utiliser la mienne pour voir.
Tu vois, il m'arrive de faire un bivouac sur un sommet pour la vue. Comme sur le Piméné au dessus de Gavarnie. Pas trop de place mais quand les nuages envahissent les vallées c'est magnifique.
Et bien j'ai pas envie de camper dans une tente qui offre de la prise au vent à ce moment.

Ce genre de tente Sarcophage, comme tu dis, c'est du bivy évolué. Plus confort qu'un sursac et plus profilé qu'une tente type MSR Access. Compromis intéressant.

C'est que l'on ne campe pas n'importe où selon le type de tente que l'on emporte. Les retours d'expérience sont toujours intéressants mais sans mention de l'endroit, de l'exposition au vent, bof.

Il est vrai que l'on veux toujours mieux. Poids, prix, confort et sécurité. Notions relatives sauf la sécurité peut être. Le catalogue du VC proposait en 1977 des tentes solo type canadienne pesant 1,8kg. Depuis en 40 ans on a gagné en poids,1kg, en stabilité (donc sécurité)avec les arceaux et sans doute en prix. Une bonne tente coûtait bien un SMIC!
« Hier la journée a été dure. Si vous voulez en parler pour évacuer, c’est mon boulot »
« On voudrait du lubrifiant et des piles . Je me sentirai moins stressé si j’en avait, m’sieur »
Generation Kill

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

10 octobre 2017 à 14:23:12
Réponse #30

Kilbith


Salut,  :)

J'ai la même idée de la tente : un truc que l'on peut planter pratiquement n'importe tout, là où j'ai envie. Si c'est pour faire des compromis, autant prendre un tarp.

Le gros progrès en 40 ans c'est le prix et la facilité d'accès aux produits. En terme de poids on a gagné un peu en utilisant de nouveaux matériaux (aluminium plus performant, enduction plus performante, tissu nylon léger de meilleure qualité et silnylon) et beaucoup en se contentant de quelque chose de moins solide que le standard d'avant, mais réellement plus solide que le léger d'avant.

En effet, il était possible de trouver léger il y a 40 ans. Sauf que c'était très cher et pas très solide, donc réservé à une élite de type "alpinistes". Pour mémoire, il existait des tentes en soie hyper légères dans les années 1900.

L'évolution qui a eu lieu n'est pas obligatoirement une mauvaise chose. Les prévisions météos sont nettement meilleures, on a des téléphones, les montagnes sont mieux équipées et accesibles, il y a des hélicos et on accepte plus de souffrir au portage.

Et comme les prix sont bien plus bas, on n'a pas besoin de quelque chose qui dure 30 ans (même en changeant 3 fois cela reste moins cher). Globalement, acheter un tank, comme c'était le cas avant, n'est plus logique.

Mais il faut avoir conscience que le matériel "léger", encore plus celui "léger+pas cher" a des limites.  :)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 octobre 2017 à 14:34:56
Réponse #31

Kilbith


Elle est plus confortable que la microzoid avec 90 cm de hauteur. Même conception.

Oui c'est pour ça qu'elle est pas mal. Plus de pente aussi du fait de la hauteur. A cela s'ajoute un arceaux Hercules en alliage d'aluminium avec du Scandium. En théorie c'est plus résistant.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 octobre 2017 à 14:45:00
Réponse #32

Nirgoule


Oui.

On parle plus haut de la twin sisters, tente tenue par deux bâtons, avec des bavettes je crois. Va poser ce type de tente en plein vent avec un sol en granite ou calcaire, sans pratiquement de terre? On s'amarre avec des pierres et on prie. La prise au vent va faire bouger l'amarrage.
Bien pour la plaine ou en forêt, pas assez polyvalent pour la montagne. A la limite un tarp sera plus secure qu'une canadienne.
« Hier la journée a été dure. Si vous voulez en parler pour évacuer, c’est mon boulot »
« On voudrait du lubrifiant et des piles . Je me sentirai moins stressé si j’en avait, m’sieur »
Generation Kill

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité