Nos Partenaires

Auteur Sujet: Aciers carbones et entretien dans la verte  (Lu 3350 fois)

13 juin 2017 à 23:39:32
Réponse #25

François


Ça fait quand même quelques millénaires qu'on utilise des couteaux en acier et des marmites en fer ou en fonte, sans avoir jamais détecté le moindre problème de santé ;)
Alors que, par exemple, les dangers du cuivre et du plomb sont connus - négligés mais connus - depuis les romains.

Bon, c'est sûr que l'ingestion d'une forte quantité de fer est certainement malsaine, surtout si c'est avec élan.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

14 juin 2017 à 00:06:17
Réponse #26

Arnaud


ça fait des milliers d'années qu'on fait et dit des conneries et ça va continuer ;)

J'essaierai de mettre la main sur plus sérieux demain mais j'ai trouvé 1 article intéressant qu'il faut que j'épluche:

https://en.wikipedia.org/wiki/Iron_poisoning


NB: Les oxides de fer n'ont été que très récemment approuvés par la FDA américaine, ils étaient jugés potentiellement dangereux jusqu'à il y a peu de temps encore.


« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

14 juin 2017 à 08:27:39
Réponse #27

Ghjallone


"La dose thérapeutique en cas de carence est de 3 a 6 mg par kg et par jour, les effets toxiques commencent à apparaître autour de 10 à 20mg de fer par kilo corporel, par jour."
Pour moi la dose toxique serait de 1 à 2 grammes quotidiens, aucune chance qu'une lame perde autant de matière.

L' oxyde de fer n'est pas dangereux selon cet article, car insoluble.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

14 juin 2017 à 10:09:27
Réponse #28

Chill


Citation de: Arnaud
Trouvez moi une étude sérieuse qui dit que la rouille n'est pas toxique pendant que je vous cherche un étude sérieuse qui dit le contraire

En quoi le document cité, pages 16 & 17 ne serait pas sérieux ?

En furetant ici (CAS : 7439-89-6) mon inquiètude ne croît pas :)

Recherche par identifiant CAS :
Fer : 7439-89-6 => rien
FeII (ferreux, insoluble) : 1345-25-1
FeIII (ferrique, insoluble) : 1309-37-1

     Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

14 juin 2017 à 10:42:44
Réponse #29

Arnaud


En quoi le document cité, pages 16 & 17 ne serait pas sérieux ?

Après recherches c'est surement le mieux qu'on puisse trouver effectivement, merci.

La rouille ne semble pas être dangereuse à petite dose par contre les documents dont tu donnes les liens attribuent quand même pas mal d'effets non souhaitables aux oxides de fer et un peu trop de mentions "Aucune donnée n’est disponible." pour que personnellement j’arrête de me préoccuper de la rouille dans mes gamelles et poêles en fontes et sur mes couteaux, principe de précaution on va dire.

Maintenant il semblerai que les bactéries aiment particulièrement s'y reproduire (tetanos par exemple), pas sur que manger avec un couteau rouillé soit si bon pour la santé même si l'ingestion de petite quantité de rouille semble être sans danger donc.

Après que vous soyez pas inquiets ne me pose pas de problème, faut bien mourir de quelque chose de toute façons ;)

« Modifié: 14 juin 2017 à 10:49:15 par Arnaud »
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

14 juin 2017 à 10:50:12
Réponse #30

Ghjallone


En quoi le document cité, pages 16 & 17 ne serait pas sérieux ?
Pour le Fe, FeII et FeIII, les données relatives aux effets chroniques non cancérogènes sont  "pas de données", à part pour l'inhalation de fer métallique.
Pour les effets chroniques cancérogènes, c'est "pas de données disponibles, classé comme non cancérogène"...

Ca ne m'a pas l'air très sérieux. En tout cas pour ce que je me rappelle de mes cours d'écotoxicologie, "pas de données" ca ne veut pas dire "pas de problème"

Les infos de ton second lien sont en contradiction directe avec celles du premier: le premier lien indique l'existence d'une Valeur Toxique de Référence, le second qu'il n'y a pas d'infos disponible...

Je n'ai vu de lien que vers une seule étude,  portant sur la présence de fer dans l'eau de boisson, et qui conclut qu'une dose de 250mg de fer par Kg de poids corporel est mortelle, et que des cas de déces sont attribués à une dose de 40mg de fer par kilo de poids corporel. cette étude précise aussi que l’absorption de 0.4 à 1mg de fer par Kg de poids corporel ne semblait pas avoir d'effet négatif.
Rapporté à mon poids, ca veut dire qu'entre 4 et 25 grammes par jour c'est une dose mortelle, et que jusqu'à 0.04 à 0.1 gramme de fer n'auront pas d'effet indésirable.
(Edit: cette étude: http://www.who.int/water_sanitation_health/dwq/chemicals/iron.pdf )

En gros je dirais que oui, le fer est toxique à haute dose mais il n'y a absolument aucune chance que cette dose provienne de l'oxydation de votre couteau.
Ou alors vous coupez un truc assez acide pour bouffer la lame en 10 minutes, et c'est sûrement ca qui vous tuera.  ;D
« Modifié: 14 juin 2017 à 11:07:20 par Ghjallone »
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

14 juin 2017 à 11:02:05
Réponse #31

lambda


Bonjour. :)

Si on reste dans le contexte d'utilisation defini au début de ce post... Je pense raisonnablement qu'on va plus sur une lame ayant cet aspect là:

http://www.google.nl/url?sa=i&rct=j&q=&esrc=s&source=images&cd=&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwi21pq4-7zUAhXMIVAKHQ0zAksQjRwIBw&url=http%3A%2F%2Fwww.bladeforums.com%2Fshowthread.php%3Ft%3D606238&psig=AFQjCNFZNC9w-8B_oVe5hlLYqDTYlBklOA&ust=1497516927588259

que sur cela:

http://www.google.nl/url?sa=i&rct=j&q=&esrc=s&source=images&cd=&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiD5ZrH-7zUAhWJL1AKHdCbDMIQjRwIBw&url=http%3A%2F%2Fforum.davidmanise.com%2Findex.php%3Ftopic%3D47356.0&psig=AFQjCNFssUuU2WVeh5WfHS5LVrpOZtcvHQ&ust=1497516960733645

Le premier cas me semblant, à priori, peu problématique, niveau santé, sur des activités de quelques jours/semaines dans la verte... Et surtout assez proche de la réalité quotidienne d'un randonneur/chasseur/pêcheur/campeur...

Et maintenir une lame dans cet état par un entretien normal quotidien me semble usuel, en attendant de faire mieux une fois de retour à la maison...

Enfin, Ccnsidérer le second cas, dans le cadre bien defini du poste et du questionnment de son auteur, me semble par contre "forcer le trait" et pas vraiment pertinent à considerer, quelque part, si on veut être un brin sérieux... :D :D

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

14 juin 2017 à 11:03:48
Réponse #32

Chill


Citation de: Ghjallone
Je dirais que oui, le fer est toxique à haute dose mais il n'y a absolument aucune chance que cette dose provienne de l'oxydation de votre couteau.
Ou alors vous coupez un truc assez acide pour bouffer la lame en 10 minutes, et c'est sûrement ça qui vous tuera.

CQFD.  ;)

J'avais déjà cité Paracelse :
Citer
"Rien est poison, tout est poison : seule la dose fait le poison."
Comme le dioxygène : indispensable à notre vie, toxique en plongée ou en concentration élevée.
 ::) Il faut bien mourir de quelque chose ...

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

14 juin 2017 à 11:42:00
Réponse #33

Kilbith


Salut,

Ok, il existe des cas d'intoxications martiale (au fer), mais c'est un peu comme la noyade : l'eau a forte dose est mauvaise pour l'organisme.

C'est plutôt parce que des gens ingèrent des comprimés ayant pour but de traiter la carence martiale (affection courante).
Citer
1. Cas Clinique :
Un enfant âgé de 2 ans et demi est amené aux urgences pour douleurs abdominales et
diarrhées après avoir ingéré accidentellement un médicament utilisé dans les carences
martiales contenant 250,60 mg de sulfate ferreux par comprimé (cp). La dose supposée
ingérée étant inconnue. Le délai post ingestion est de 1 h. Le centre anti-Poison a été contacté
pour connaître la conduite à tenir devant ce type d’intoxication.

source : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=8&ved=0ahUKEwiQhpCYg73UAhWRhRoKHXCfBIgQFghTMAc&url=http%3A%2F%2Fwww.capm.ma%2FDoc%2FProtocoles%2FCAPM_IT_CAT_Fer.pdf&usg=AFQjCNGdU_BNySt0Hd84xk_-hwxZMz12_A&cad=rja

Dans un usage normal l'oxydation d'une lame en acier carbone ne pose pas de problème. Evidemmetn il n'est pas conseillé de lécher une lame totalement rouillée.

S'il y a un problème il provient non pas de l'oxydation mais des bactéries qui trouveraient à se loger sur une lame fortement oxydée. C'est la raison pour laquelle il est obligatoire d'utiliser des lames inox dans les restaurants de nos jours.

En fouillant, on doit trouver des cas d'allergie aigue au chrome, nickel et autres métaux utilisés en additif (molybdène, niobium...) permettant à l'acier d'être inoxydable ou plus performant.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 juin 2017 à 22:50:50
Réponse #34

Loriot


Pour rappel le tétanos n'a aucun lien avec la rouille...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

25 octobre 2017 à 08:21:45
Réponse #35

Gaston444



  Pourquoi ne pas eviter tout ces problemes avec une couche email performante come le Cerakoat?

  Ou, mieux encore, simplement utiliser de l'inox? J'ai un Sabatier Jeune en inox de 1940, et il coupait mal, mais apres un "re-profilage" par un professionnel, il coupe come un laser...

  Une lame carbone nue c'est des problemes d'une autre epoque... L'interdiction de l'acier carbone dans les cuisines devrait faire reflechir...

  Sur un couteau Voorhis, la pluie a completelent mouchete la lame de rouille avant meme que Je sois rentre...: 2 heures et la lame paraissait avoir rouille dix ans: Du 5160, meme pas le plus sensible...

  Gaston

 

25 octobre 2017 à 08:46:45
Réponse #36

Ghjallone


Le cerakoat n'a pas vraiment d’intérêt si le couteau est bien fait (garde brasée, soie collée ou ensemble démontable).
En plus, un coating ne couvre pas le tranchant, donc...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

26 octobre 2017 à 11:17:10
Réponse #37

Claude Ponthieu


L’huile de camélia Sinensis est une huile qui devrait satisfaire plus d’un d'entre vous.  ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité