Nos Partenaires

Auteur Sujet: Temps d'attente pour un appel de police secours  (Lu 3318 fois)

24 mai 2017 à 01:38:13
Lu 3318 fois

Mutton


Bonjour,

Il m'arrive une à deux fois par an d'appeler la police par le numéro d'urgence. Le problème est que le temps d'attente et de plus en plus long, au point où ça devient inquiétant. Il y a plusieurs années, l'attente durait moins de 10 secondes. Cette année en les appelants j'avais bien attendu plus de 3 minutes avant d'arrêter une patrouille qui passait dans la rue et là toujours personne au bout du fil au moment où j'avais raccroché. Et il y a quelques jours, c'était 7 à 10 minutes avant de pouvoir avoir quelqu'un. Pourtant en regardant l'actualité, il n'y avait pas d'événement particulier pouvant entraîner une saturation des centres d'appels. Même en appelant directement un commissariat ça décroche en moins de 10 secondes.

Je me demande donc ce qui pouvait être la cause d'un délai aussi long, surtout pour un appel d'urgence.

24 mai 2017 à 08:26:41
Réponse #1

setrus


Ola

Quelques questions me viennent :

-quel numéro d'urgence appelez vous? le 17?
-où habitez vous?
-à quel moment avez vous remarqué ce délai?

Personnellement, le peu d'appels que j'ai eu à effectuer, en Finistère, au 17, ont trouvés contact en moins de dix secondes.

24 mai 2017 à 09:44:14
Réponse #2

bison solitaire


Les questions ci-dessus sont pertinentes.
Beaucoup, beaucoup de personne appellent le 17 au lieu de faire le numéro à 10 chiffres du commissariat. Ce n'est pas une histoire d'événement mais plutôt de...raccourci.
La plupart des personnes ne distinguent par l'urgence de l'urgence ressentie...compréhensible, mais préjudiciable.

24 mai 2017 à 19:45:29
Réponse #3

Mutton


Ola

Quelques questions me viennent :

-quel numéro d'urgence appelez vous? le 17?
-où habitez vous?
-à quel moment avez vous remarqué ce délai?

Personnellement, le peu d'appels que j'ai eu à effectuer, en Finistère, au 17, ont trouvés contact en moins de dix secondes.

J'habite en plein Lyon. Je fais le 17 depuis un téléphone portable et ça à commencé il me semble il y a un an.

24 mai 2017 à 20:24:36
Réponse #4

bison solitaire


Mais pour quels cas tu fais le 17?
Tu peux nous relayer les situations (pas forcément toutes hein) pour lesquelles tu composes le numéro en question?

24 mai 2017 à 21:04:16
Réponse #5

fry


Salut Mutton,

Comme pour le 15 les appels au 17 ou au 18 sont très variables d'une région à l'autre et surtout d'une journée à l'autre (voir d'une heure à l'autre).

On peut avoir un décroché immédiat comme une attente extrêmement longue (proche, ou exceptionnellement supérieure à 10 minutes) le tout la même journée ou à une journée d'intervalle.

Le fait est, en dehors des réalités générales (augmentation statistique du nombre d'appel par ans, +15% pour le SAMU cette année par rapport à l'an dernier) qu'il y a un nombre limité de permanenciers, et un nombre non limité d'appels en simultanée. Si tout le monde se met par hasard à appeler au même moment, et qu'il s'avère que les appels décrochés les premiers ne peuvent pas être gérés en 30 secondes et sont importants / longs à dénouer, invariablement l'attente sera très longue.

Il est possible d'appeler des renforts temporaires de régulation parfois, mais parfois non, en particulier la nuit ou il n'y a que les permanents de garde.

Ce sont des impondérables, et généralement quand l'attente et longue c'est que c'est l'apocalypse en salle de régulation, que tout le monde est en ligne, la liste d'attente des appels longue, et pour les mauvaises journées, des statistiques d'appels abandonnés (personnes qui ont fini par raccrocher) de 10 ou 20 appels.

La durée de décroché et les appels abandonnés sont un critère-qualité des centre d'urgence téléphonique. Pour autant leurs moyens ne sont pas augmentés alors que les appels ne cessent de croître en proportion chaque année depuis 15 ans.

24 mai 2017 à 21:44:43
Réponse #6

migmig


bonjour
pour moi, la dernière foix que je les ai appelé, réponse en trente secondes, interventions en 10/15 min, un samedi soir a 2h du matin, centre ville de grenoble, il y a environ un mois!
merci a eux!!!

25 mai 2017 à 08:26:17
Réponse #7

Merlin-Max


Perso j'ai eu environ 50% de cas de non intervention avec la PN sur les 6 dernières années pour des violences en cours où sur le point de se produire(je ne parle pas du reste). Sur une agglo de 280K habitant, donc pas le bronx non plus. Alors le problème du délai...  ;#
L'âme sûre ruse mal. ;)

25 mai 2017 à 11:25:53
Réponse #8

bison solitaire


Il y a quelques années, on trouvait cela sur le site de Protegor:
http://www.protegor.net/blog/2011/11/17-police-secours-a-votre-ecoute/

C'était donc en 2011... Il y a 6 ans donc...

28 mai 2017 à 21:45:55
Réponse #9

Mutton


Mais pour quels cas tu fais le 17?
Tu peux nous relayer les situations (pas forcément toutes hein) pour lesquelles tu composes le numéro en question?

Par exemple pour une suspicion de cambriolage en cours, fusillades, agressions, vol dans ma voiture avec des personnes suspects aux alentours etc.. 17
Pour des véhicules qui semblaient être volés, je suis passé par le numéro du commissariat.


Il y a quelques années, on trouvait cela sur le site de Protegor:
http://www.protegor.net/blog/2011/11/17-police-secours-a-votre-ecoute/

C'était donc en 2011... Il y a 6 ans donc...

Donc si je comprends bien, en cas de problème je suis livré à moi-même c'est bien ça ?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité