Nos Partenaires

Auteur Sujet: Cuissons?  (Lu 6588 fois)

17 janvier 2008 à 23:10:00
Lu 6588 fois

Chester




.... photo trouvée dans le fil sur les photos de feu:

David, j'ai ça:



a+

je me demandais:
qu'est-ce que c'est?une espèce de pain, non?
Si c'est le cas,comment le fabriquez vous? avec  des ingrédients "locaux" ou des machins ramenés de la maison???


J'ai eu l'occasion de cuire du pain "à la broche", mais c'est un peu de la triche car cela implique que la pâte à pain soit déjà prête.Peut-être en autarcie,si on a réussi à réunir les ingrédients nécessaires mais pas le temps/les moyens de construire un four.
s'il est vrai que le résultat est impeccable,en randonnée lambda je crois que ramener carrément son quignon avec soi est bien sûr plus pratique.

Sinon je me suis entichée de l'idée du poulet cuit "à la robinsonne", trouvé dans "Vendredi ou les limbes du pacifique", cuit dans une gangue d'argile...seulement,à quoi reconnait on la "bonne argile"?
Et croyez vous que ça soit une bonne idée?

18 janvier 2008 à 07:47:39
Réponse #1

Maximil


Ahhhhhhhh. ces souvenirs de chapatis...  ::)
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

18 janvier 2008 à 09:43:27
Réponse #2

Chester


...un chapatis?mais c'est quoi un chapatis?

18 janvier 2008 à 09:47:28
Réponse #3

Maximil


N'hésite surtout pas à faire une recerche sur le forum avec chapatis, tu auras les réponses à toutes tes questions ;)
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

18 janvier 2008 à 09:50:02
Réponse #4

Diesel


C'est un peu d'eau, de farine, d'huile (beaucoup pour certain  ;D) et une pincée de sel.
C'est une galette très rudimentaire.


Et l'abus de chapatis rend fou très souvent  :lol:


18 janvier 2008 à 09:57:30
Réponse #5

Ishi





C'est quoi ces survivors qui font suivre une tuile pour cuire les chapatis?
 :D
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

18 janvier 2008 à 09:59:53
Réponse #6

Maximil


C'est quoi ces survivors qui font suivre une tuile pour cuire les chapatis?
Des survivors qui se servent de leur environnement et donc de leur tête ;)
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

18 janvier 2008 à 10:04:09
Réponse #7

Ishi


Des survivors qui se servent de leur environnement et donc de leur tête ;)
Sur les grands causses, en connaissant bien les ruines, ils restent quelques vieux fours à pains intacts et c'est vraiment le top.
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

18 janvier 2008 à 10:07:15
Réponse #8

DavidManise


Quand tu passeras une semaine à cueillir pour te nourrir, Ishi, toi aussi tu trouveras sûrement des tuiles ;D 

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 janvier 2008 à 10:11:59
Réponse #9

Ishi


Quand tu passeras une semaine à cueillir pour te nourrir, Ishi, toi aussi tu trouveras sûrement des tuiles ;D 

David

Faudra que je teste, mais la première phase de la survie est de prévoir les réserves suffisantes.  ;)
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

18 janvier 2008 à 10:36:30
Réponse #10

Diesel


Faudra que je teste, mais la première phase de la survie est de prévoir les réserves suffisantes.  ;)
Et savoir s'adapter, utiliser ce que l'on trouve là ou on est.  ;)
Je crois qu'on était au top pour avoir des chapatis moelleux sur ce coup là nous autres. :tongue:
Je cogite sur les plans d'un feu de camp à chaleur tournante pour accélérer la cuisson des chapatis.  :lol:

18 janvier 2008 à 18:19:21
Réponse #11

dub72


C'est un peu d'eau, de farine, d'huile (beaucoup pour certain  ;D) et une pincée de sel.
C'est une galette très rudimentaire.

J'ai jamais manger des chapatis avec de l'huile :). Moi c'est juste eau, farine, des fois avec du sel ou du sucre pour les déserts. Diesel tu les faits sur place tes chapatis, ? donc tu as un peu d'huile sur toi, comment tu la transporte? La bouteille entière ?

Ciao
My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

18 janvier 2008 à 20:13:30
Réponse #12

fsfreerider


J'ai eu l'occasion de tester le poulet dans la gangue d'argile à l'armée. Bon, on avait un peu triché, car les instructeur nous avait fait terminer la marche pile poil sur un site argileux adapté...prescriptions de sécurité obligent.

Je ne pourrai donc pas t'aider pour reconnaître une "bonne argile" (bon, tu peux aussi te trimbaler un sac de plâtre...  :honte: ). En revanche pour la cuisson, je peux te dire comment on avait fait.

Avant de faire le feu, je te conseille de préparer le poulet, la gangue pouvant prendre du temps à se solidifier suffisemment. Sinon, c'est selon s'il vient prêt sous cellophane ou si tu as décidé de faire la total...Si normalement, il n'est pas nécessaire de le plumer (les plumes sont sensées toutes partir avec la gangue), je te conseille quand même d'enlever le gros. Ensuite, il te faut compter min 2-3kg d'argile (plus si tu veux faire un Chapon  :tongue: ). Pour l'eau, c'est au pifomètre, il faut que tu puisses travailler l'argile. Tu fais une gangue épaisse de 1-2cm environ. Perso, je la fait direct sur le poulet. Une fois que c'est fait, que tu t'es assuré qu'il n'y avait pas de faille, fuite, etc, tu laisses sécher un moment. Pas besoin d'y passer des heures, faut juste que le gros de la flotte se soit écouler/évaporer. Là aussi, au juger...

Ensuite le feu! Un feu taille adulte pour avoir pas mal de bonnes braises en même temps et qui va durer. De préférence, utilise du bois dur avec un grand pouvoir énergétique (foyard, chêne, etc). Pendant que la braise se forme, fait un trou qui te permettent d'avoir un bon tapis de braise (10-15 cm d'épais, plus c'est pas mal non plus). L'idée s'est de pouvoir recouvrir plus facilement ton poulet sans pour autant l'enterrer. Une fois que le poulet et la braise sont prêts, reste plus qu'a faire cuir! Et c'est cuit quand la gangue se fend toute seul sous la chaleur...quoique je laisse toujours un peu plus longtemps, au cas où! Faut quand même compter 1h30 (selon la taille de la bestiole) et laisse reposer 15min quand tu l'as sorti de la braise. Toutes ces opérations de "manutention" ont été effectué avec la pelle multifonction de l'armée suisse :doubleup: 

C'est un mode de cuisson que j'affectionne, qui garde les aliments tendres (ça marche aussi avec le poisson, etc). Un peu comme un carré d'agneau en croûte de sel...tiens, la prochaine fois, j'embarque 2kg de gros sel avec! Faut savoir aussi se faire plaisir! Bonne cuisine!
«C'est lorsqu'on est environné de tous les dangers qu'il n'en faut redouter aucun.»
Sun Tzu

18 janvier 2008 à 23:15:54
Réponse #13

mad


J'ai jamais manger des chapatis avec de l'huile :). Moi c'est juste eau, farine, des fois avec du sel ou du sucre pour les déserts. Diesel tu les faits sur place tes chapatis, ? donc tu as un peu d'huile sur toi, comment tu la transporte? La bouteille entière ?

Pour plus de dix jours, les bouteilles plastique d'Orangina en forme de poiire sont super.
Pour moins longtemps, il y a un kit de petites bouteilles Nalgène bien pratiques :
http://www.vieux-campeur.fr/gp/asp/produit.asp?codprd=205381

19 janvier 2008 à 20:26:51
Réponse #14

mamy


Salut,
vous mettez de l'huile "dans" la pâte?
mdr, j'avais jamais compris sa comme ça, je mettais une giclé "sur" le chapatis. :-[

Petite astuce, laissez reposer une heure ou feux la pâte, une levure se forme et quand on la cuit le chapatis prend un peu plus de forme.

 Quelqu'un a déjà essayé de mettre des fruits secs dans la pâte?
j'essaye sa la prochaine fois en même temps que l'huile dans la pâte.

Fsfreerider, la technique de la glaise peut s'utiliser aussi pour le poisson?
comment fais tu? t'écailles avant? tu laisses combien de temps?


namasté et bonne appétit,
Qui dit "coureur des bois" dit "branche dans la gueule"..

20 janvier 2008 à 20:25:00
Réponse #15

fsfreerider


Pas de souci pour le poisson, il faut juste adapter un poil. Je m'explique. Plus ce que tu as à cuire est grand, plus la couche sera épaisse. Donc à adapter au poisson. Pour une truite "standard" la gangue fera que 5-10mm. Ça reste du au juger de toute façon. La cuisson est logiquement plus courte. Dans les 30-60 min.

Là aussi, vérifie le moment où la gangue éclate et ce sera bon. De toute façon, l'aliment cuit dans son jus (tu peux farcir la truite d'une marinade aux agrumes, c'est excellent  :doubleup: ) et il y a pas vraiment de risque de le brûler ou autre.

Je sais que certains mettent des grandes feuille autour du poisson (style érable) ou une feuille d'alu, mais je pense pas que ce soit très utile.

Quant à l'écaillé, pourquoi pas! Perso, la truite est le seul poisson que j'ai cuit de cette manière et je les ai jamais écaillé.
«C'est lorsqu'on est environné de tous les dangers qu'il n'en faut redouter aucun.»
Sun Tzu

20 janvier 2008 à 20:38:00
Réponse #16

Chester


Sorry,je reviens un ptit instant à mon poulet....
de la boue normale, c'est pas comme l'argile?
au cas où, je demande...

20 janvier 2008 à 20:44:43
Réponse #17

guillaume


J'ai jamais manger des chapatis avec de l'huile :). Moi c'est juste eau, farine, des fois avec du sel ou du sucre pour les déserts. Diesel tu les faits sur place tes chapatis, ? donc tu as un peu d'huile sur toi, comment tu la transporte? La bouteille entière ?

T'as jamais vu dans quoi je transportais l'huile? Ce sont des flacon de répuc qui s'apparentent aux Nalgènes.
Sinon, vaut mieux évité de mettre l'huile dans certaines bouteilles d'eau minérales, elle ne sont pas faites pour ça et des saloperie risquent de passer dasn l'huile (bon j'ai plus les termes exactes, désolé).

Personnelement, pour avoir testé avec et sans huile, je n'ai pas vu trop de différence. Ca doit apporter un poil plus de calorie avec l'huile mais c'est tout.
Eau + farine (+ sel), ça le fait très bien.

a+

21 janvier 2008 à 02:37:35
Réponse #18

emmuel


Et savoir s'adapter, utiliser ce que l'on trouve là ou on est.  ;)
Je crois qu'on était au top pour avoir des chapatis moelleux sur ce coup là nous autres. :tongue:

On avait les meilleurs chapatis, évidemment.  :)
Pas des espèces de gluons graisseux et trop cuits avec les herbes dedans cramées, comme d'autres que je connais…  ;D
Par contre fragile, la tuile dans le feu…
Ici ils sont fourrées avec des mélanges d'herbes cuites ou non.
L'avantage de ces trucs là c'est que c'est une bonne base de bouffe au niveau nutritionnel. Miel + huile + farine + sel, on commence à pouvoir tenir bien du choc là.
Rien n'empêche de prendre deux ziplock, un avec la farine (ou un mélange de farines !), l'autre destiné à la confection de la pâte et de faire cette dernière sur le terrain. C'est bien la farine, ça pèse pas lourd.
L'avantage des herbes, c'est que ça donne un apport frais, un peu de vitamines, des fibres, des machins qui se gardent mal dans le sac à dos (et au bout de deux jours, plus besoin de pq…)
Par contre, tout est bon pour varier le menu, au bout d'un moment…

« Modifié: 21 janvier 2008 à 02:43:59 par emmuel »

21 janvier 2008 à 07:18:20
Réponse #19

Woodrunner


Dans l'argile ont peux aussi cuire un lapin, (donc des lièvres, chats, hamster,... aussi) cela s'appelle un lapin à la royale!!!!  :closedeyes:

Pour Chester non l'argil n'est pas de la boue toute c*nne! S'est une terre spécialement étanche à l'air et peu perméable à l'eau, elle a des teintes du vert tilleul au bleuâtre, en passant par le marron claire, ... S'est assez facile à reconnaître au touché! Je pense que si tu tentes avec de la bouiasse normale tout va cramer!!!!
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

21 janvier 2008 à 08:29:31
Réponse #20

fsfreerider


Si l'argile reste l'idéal, tu peux utiliser de la boue. C'est pas le top, mais bon...Déjà, il te faut te cantonner au petit aliment style poisson de taille moyenne (ma truite...) ou si c'est plus grand, faut le couper en morceaux plus petits.

Avec de la boue, je te conseille d'envelopper d'abord le poisson dans des grandes feuilles et de ficeler le tout (ficelle de chanvre ou longues herbes), surtout s'il y a de la chair à vif. Sinon pour le reste, tout pareil. Compte une heure de cuisson.

Sinon, si tu es pas pressé et que tu dois cuisiner pas mal d'aliment, tu peux faire une sorte de four polynésien, ou canaque, ou tahitien, ou... Je dis pas presser, car tu comptes facilement jusqu'à 2h pour la préparation et 2 à 4h pour la cuisson selon la quantité de nourriture! Il y a pas mal d'infos sur le net à ce sujet.

Dans les grandes lignes, dans une petite tranchée suffisamment profonde tu fais un grand feu. Ensuite tu étales la braise, tu fais un lit de branche sur lequel tu disposes des pierre (si tu es en Auvergne, des pierres volcaniques  :up: ). Quand toutes les branches ont brûlé, que les pierres sont bien chaudes, les braises bien sous les pierres, tu déposes les aliments enveloppé d'herbe ou de feuille sur un épais tapis herbeux. Les aliments qui ont besoin de plus de chaleur pour cuire au centre (style petit cochon de lait entier  ;D ), là où c'est plus chaud. Tu plantes au centre verticalement un bâton (3-4cm de diamètre), tu recouvres à nouveau d'herbes, puis tu combles la trancher de terre, tu enlève le bâton et verse un peu d'eau. Et il te reste plus qu'à attendre...c'est très convivial  ;)

@Wood: Arrête, je sais que tu adores les chats!!! Fais pas le gros dur!
«C'est lorsqu'on est environné de tous les dangers qu'il n'en faut redouter aucun.»
Sun Tzu

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité