Nos Partenaires

Auteur Sujet: Une vieille lame à 10 euros peut-elle couper (très) fort?  (Lu 794 fois)

01 avril 2017 à 11:37:16
Lu 794 fois

piero


Bonjour tout le monde!

Après un peu de travail, peut-on arriver à faire couper une vieille lame pas très sexy?

https://www.youtube.com/watch?v=rqQ6kz59WmU


Mon objectif en faisant cette vidéo est de montrer qu'une lame très économique n'est pas forcément mauvaise en tous points. Finalement la capacité à savoir affûter sa lame est peut être plus importante que la lame elle même.  :D


01 avril 2017 à 23:16:26
Réponse #1

Patoruzu


Bonjour tout le monde!

Après un peu de travail, peut-on arriver à faire couper une vieille lame pas très sexy?

https://www.youtube.com/watch?v=rqQ6kz59WmU


Mon objectif en faisant cette vidéo est de montrer qu'une lame très économique n'est pas forcément mauvaise en tous points. Finalement la capacité à savoir affûter sa lame est peut être plus importante que la lame elle même.  :D
Très impressionant à 3'12... maintenant, il faut vraiment que je travaille les techniques d'affutage.
There's a whisper on the night-wind,
there's a star agleam to guide us,
And the Wild is calling, calling. . .
let us go.

02 avril 2017 à 13:11:01
Réponse #2

Claude Ponthieu


[…] une lame très économique n'est pas forcément mauvaise en tous points. Finalement la capacité à savoir affûter sa lame est peut être plus importante que la lame elle même.  :D

On peut rendre très tranchante une petite cuiller et la transformée en gouge… ;)

L’efficacité/performance d’un outil est dépendante à la fois de la destination de cet outil, de son matériau, de sa préparation et de l’habilité à le manier — dans le cas présent, outil à couper/trancher, du métal utilisé, de l’affûtage + aiguisage, et de la dextérité de l’utilisateur à manier cet outil.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

02 avril 2017 à 13:48:14
Réponse #3

Ghjallone


Le problème ca n'est pas de faire couper, c'est le comportement de l'ensemble, et du tranchant par la suite.
J'ai fabriqué un couteau à champignons/salades et à décrocher les patelles des rochers avec un vieux couteau à mastic. Même si je l’affûte rasoir, en 15 secondes ils ne coupe plus rien. En revanche c'est un ressort, la lame est parfaitement incassable.
Il y a des couteaux pour lesquels il est inutile d'aller au dela d'un coup de lime ou de pierre à faux.

Il y a de très bons couteaux pas chers (Mora par exemple) mais c'est plus l'exception que la règle.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

02 avril 2017 à 17:46:33
Réponse #4

piero


Oui c'est sûr que le tranchant n'est pas un modèle de longévité, même si je n'ai pas vraiment de point de comparaison n'ayant pas de couteau de cuisine haut de gamme. Il tient quand même plus que la préparation d'un repas avant de voir le fusil, donc ce n'est pas trop gênant. :)

En coutellerie il y a des paradoxes. Les buck 110 par exemple, sont en acier 420 HC, coûtent 70 € pièce et tout le monde semble en être content depuis 50 ans. Pourtant ça doit pas hyper bien tenir le fil non plus.  ;D (En plus leur manche fait mal aux mains).

02 avril 2017 à 17:57:25
Réponse #5

Ghjallone


En fait le 420HC traité par Bos n'a rien à voir avec le 420 des Herbertz, par exemple (420J2).
Ca ne casse pas des briques mais ca coupe bien, ca tient pas trop mal le tranchant et ca s’affûte en quelques secondes.
Dans le cas du 110 ca n'est pas pour faire baisser le prix (ca n'est pas l'entrée de gamme de Buck) mais un choix technique. Il leur arrive de faire des séries spéciale avec de meilleurs aciers pour leurs revendeurs.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

02 avril 2017 à 21:14:51
Réponse #6

piero


Merci pour la précision. Je ne suis pas sectaire et j'ai beaucoup de lames dans des aciers peu chers (ce qui ne veut pas dire mauvais acier  ;) ) : aus 8, 8cr13mov, 12C27 (que je trouve assez mou, en tout cas sur les opinels). Je suis d'accord sur le fait que ce 420 HC n'est pas "mauvais", mais je suis juste un peu étonné que Buck n'offre pas mieux pour le prix.  :)

Tu connais les contraintes qui ont amené Buck à faire ce choix?

02 avril 2017 à 22:06:24
Réponse #7

Ghjallone


Je ne me rappelle pas avoir lu de communication officielle sur ce sujet, mais les premières versions (il y a 50 ans...) étaient en 440C, qui était un acier haut de gamme à l'époque.
Il me semble qu'ils ont changé d'acier parce que les utilisateurs avaient du mal à affûter le 440C. Ils ont probablement cherché un acier qui avait des caractéristique mécaniques proches du 440C sans faire grimper le prix.
Finalement, le Buck 110 est un des couteaux qui a le meilleur rapport qualité prix à mon avis. Le prix pourrait baisser, mais c'est un de leurs modèles 100% fait aux états unis, donc...
Sur le custom shop, un 110 avec une lame en S30V coûterait 13 dollars de plus qu'une en 420HC, et le S30V traité par Bos  est vraiment excellent, d'après les utilisateurs.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité