Nos Partenaires

Auteur Sujet: Réglage scie à cadre?  (Lu 915 fois)

18 mars 2017 à 09:39:14
Lu 915 fois

Chris-C


Salut,

Je viens de racheter une scie à cadre archet avec 2 types de l'âme : bois sec / bois vert...
Je me pose une question au sujet de la tension de réglage lorsque je fixe la lame?
Mieux vaut tendre au max?
Merci  :)

Modèle : https://goo.gl/images/nXB5bV

18 mars 2017 à 10:17:30
Réponse #1

raphael


tu tends de façon raisonnable et tu vois si la lame vrille quand tu scies : si ça vrilles tu re tends etc...
Se connaitre et s'accepter


18 mars 2017 à 10:25:38
Réponse #2

guillaume


Pas mieux que Raphaël.

Mais dans la pratique ça donne : lame tendue à fond !

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

18 mars 2017 à 10:41:48
Réponse #3

Chill


Surtout tu n'utilises pas d'outil pour "démultiplier" ton serrage !  :o

Sur ce type de monture, la lame coupe en "tirant", la tension installée sert de précontrainte pour récupérer le "mou" de la partie de lame "poussée". Dans l'absolu, à 2 scieurs, une poignée à chaque bout suffit, chacun tirant à tour de rôle. La monture simplifie le guidage de la lame, et autorise de travailler seul. ;)

:sgt:Cela fonctionne bien tant qu'il y a équilibre entre l'effort que fait entrer le scieur et la tension que peut absorber la monture.:sgt:

Sur les modèles moins cher, la tension est réalisée par un dispositif à levier, sans réglage. Et ça fonctionne même dans les mains d'ados peux soigneux  >:( En peu de temps, ils adaptent leur fougue aux caractéristiques de l'outil.  :D

   Chill, disciple de Froissart.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

18 mars 2017 à 12:25:04
Réponse #4

Claude Ponthieu


Tension quasi maximale à la main et en laissant travailler la lame par elle-même.  ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

18 mars 2017 à 19:02:43
Réponse #5

Chris-C


ok : à fond et maximal... Chris compris  ;#

merci

18 mars 2017 à 19:21:00
Réponse #6

Draven


ok : à fond et maximal... Chris compris  ;#

merci

Un quart de tour avant que ça casse  ;D
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

19 mars 2017 à 06:25:42
Réponse #7

François


Oui, j'ai vu souvent des scies faire du mauvais travail et s'user prématurément parce pas assez tendues, mais jamais casser une lame trop tendue. C'est le reste qui casse en premier, surtout les ergots ou les axes qui tiennent la lame sur le cadre. Donc je tends autant que je l'ose, en fonction de la résistance supposée du cadre et autres pièces.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

20 mars 2017 à 18:49:15
Réponse #8

Chris-C


Surtout tu n'utilises pas d'outil pour "démultiplier" ton serrage !  :o

Sur ce type de monture, la lame coupe en "tirant",[/b][/u]:sgt:


C'est le profile de la lame qui définie ça . là clairement les dents sont affutées certaines pour couper en poussant d'autres en tirant...

Par contre d'accord avec tout le monde inutile de forcer sur la scie pour couper plus vite , son propre poids, le va et vient ET une lame affutée et avoyée suffit à faire le boulot...
D'ailleurs je me rend compte à quel point mon ancien lame de scie était foutue  ^-^

a+

20 mars 2017 à 19:03:18
Réponse #9

Chill


C'est le profile de la lame qui définie ça . là clairement les dents sont affutées certaines pour couper en poussant d'autres en tirant...

Vue du copeau, la lame "tire" : tantôt directement entraînée par la fixation du côté de ta main, tantôt par la fixation opposée. Elle coupe donc dans les 2 sens (aller & retour) mais uniquement en mode "tirée".
Fait l'essai :
- pose la lame démontée sur un billot et tente de scier en poussant ;
- pose la lame démontée sur un billot et tente de scier en tirant.

La tension permet de guider la lame autour de son axe longitudinal et de récupérer le "mou" de l'infime déformation du cadre quand tu "pousses" la scie ; et qu'elle est donc "tirée" par l'autre bout.

Inconsciemment, chacun adapte l'énergie fournie (vitesse, pression, etc.) à ce qui est nécessaire pour l'outil utilisé.

Suis-je plus clair ?

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

22 mars 2017 à 18:03:42
Réponse #10

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

23 mars 2017 à 22:12:26
Réponse #11

Chris-C


Avec la premiere vidéo je viens de comprendre le coup du " ça coupe en tirant dans les 2 sens"

 :up:

26 mars 2017 à 10:48:20
Réponse #12

Claude Ponthieu


Souvent les subtilités de la conception d’un outil nous échappent — carence qui entraîne une perception ou un emploi erroné dudit outil…  ;D


Quand l’outil s’y prête (comme une scie sur cadre), une des adaptations possibles est tout simplement de monter la lame en sens inverse, ce qui permet de tirer et non de pousser sur la scie.  ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

26 mars 2017 à 13:28:00
Réponse #13

Chill


Citation de: Claude Ponthieu
Quand l’outil s’y prête (comme une scie sur cadre), une des adaptations possibles est tout simplement de monter la lame en sens inverse, ce qui permet de tirer et non de pousser sur la scie.

... j'attendais que ça sorte !  :D

Ce qui ne sera pas possible avec les lames commerciales de scie a bûche, bien prévues pour scier dans les deux sens ; mais qui peut être proposé avec une scie à métaux : les dents sont orientées.
L'exercice était imposé aux tous premiers cours de "Technologie" au collège : un lot de scie était proposé pour couper un fer à béton, et la question du prof était d'identifier celles qui coupaient facilement, et d'expliquer le pourquoi. Sous Pompidou ... déjà. ::)

Pour redevenir sérieux : obtenir un résultat avec un outil souple "poussé" est compliqué car le flambage intervient à la moindre rupture d'équilibre. L'emploi de la scie japonaise dans les vidéos présentées illustre bien le fonctionnement en "tirant". Les scies pliantes Bahco-like, coupant dans les deux sens, ont une raideur (épaisseur) de lame en rapport avec l'emploi envisagé.

   Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité