Nos Partenaires

Auteur Sujet: Cold steel recon tanto vg1  (Lu 1669 fois)

22 février 2017 à 18:21:20
Lu 1669 fois

Easycut


Bonsoir , j'aurais voulu savoir si quelqu'un a déjà eu ou vu un cold steel recon tanto en vg1 ?
Quels sont ses avantages et inconvénients ?
Pour une utilisation bivouac , survie . Merci à tous
Un bon couteau c'est comme un frere tu peut toujours compter dessus

22 février 2017 à 18:48:11
Réponse #1

jebstuart


A mon avis les lames tanto sont plus orientées combat que bushcraft .

22 février 2017 à 18:50:22
Réponse #2

Pierrot


Au bivouac, pour découper le cochon.  :up:


 :lol:

22 février 2017 à 19:17:41
Réponse #3

jeanluc


La longueur du Recon Tanto lui autorise pas mal de choses , en mode chopping , même avec un poids "leger" grâce peut-être à la courbure de la lame ...bien sur la forme tanto n'est pas la plus adaptée, mais il fait le boulôt
quant au VG 1 , aucune idée  , mon mien , il est en "vieux" carbone V

22 février 2017 à 19:48:35
Réponse #4

Easycut


Merci pour vos réponses mais j'ai réellement un coup de cœur pour cette lame ! J'aurais voulu savoir si c'est du solide , si ca tiens dans le temps et si ca coupe ?😁
Un bon couteau c'est comme un frere tu peut toujours compter dessus

22 février 2017 à 19:59:01
Réponse #5

Kilbith


Merci pour vos réponses mais j'ai réellement un coup de cœur pour cette lame ! J'aurais voulu savoir si c'est du solide , si ca tiens dans le temps et si ca coupe ?😁

Si c'est un coup de coeur on ne peut pas discuter.  :closedeyes:

Sinon la forme n'est pas du tout adapté au travail outdoor, à part peut être pour couper quelques branches (mais là il y a beaucoup mieux).

Après le VG1 n'est pas un mauvais acier et cold steel sait fabriquer des couteaux très correct.

Did recon tanto serie 400 vintage
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 février 2017 à 20:07:35
Réponse #6

Easycut


J'adore ce couteau et plus particulièrement cette forme de lame qui a ton avis serait adaptée pour?

Possédant un (pocket 😃) bushman j'avoue que Cold steel font de bons couteaux , mais je voulais savoir la solidité , son usage et la qualité de son acier et sa durete , merci 😊
Un bon couteau c'est comme un frere tu peut toujours compter dessus

23 février 2017 à 13:14:12
Réponse #7

DIY



 Ces questions auraient dû être un préalable à l'achat.


23 février 2017 à 14:20:00
Réponse #8

Kilbith


J'adore ce couteau et plus particulièrement cette forme de lame qui a ton avis serait adaptée pour?

Historiquement : défoncer la tôle des portes ou capot de voiture.

Exclusivement.  ;)
« Modifié: 23 février 2017 à 15:10:57 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

23 février 2017 à 18:10:13
Réponse #9

Easycut


Il n'est point encore acheter .
Juste pour ca ?  ;#  :doubleup:
Un bon couteau c'est comme un frere tu peut toujours compter dessus

23 février 2017 à 19:11:26
Réponse #10

François


Tu ne peut pas casser la pointe, il n'y en a pas.

Cela économise du temps et des efforts par rapport à : maltraiter le couteau, casser la pointe, aiguiser le bout qui reste.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

23 février 2017 à 22:35:25
Réponse #11

piero


Haha  ;D

La pointe tanto et faite pour percer. A la base le tanto est un poignard japonais qui ressemble à un katana en plus petit. Donc un usage martial plutôt.

Pour ce qui concerne l'usage dans la nature, cette lame aura l'avantage d'être solide et ne devrait pas trop craindre le batonnage. Elle est étroite, ce qui est pas mal pour certaines coupes. Elle est en VG1, une sorte de vg10 je crois, qui est inoxydable, permet l'obtention d'un tranchant très fin et tiens la coupe longtemps.
Par contre  à poids et taille égale elle aura beaucoup moins de puissance que des lames plus larges en coupe à la volée. De même tu risque d'être déçu par la capacité de coupe, car l'émouture est basse, la lame très épaisse et je gage que l'angle du tranchant est bien bourrin.
Le manche devrait offrir une bonne adhérence et est résistant à l'eau.
L'étui est résistant à l'eau également et doit bien remplir son office.

En résumé ce couteau c'est un bon pied de biche, mais pas un super couteau, tu peux trouver mieux, il y a du choix à ce prix!

24 février 2017 à 10:46:35
Réponse #12

Kilbith


J'adore ce couteau et plus particulièrement cette forme de lame qui a ton avis serait adaptée pour?



La forme développé par Cold Steel est ce qu'on appelle un "american tanto". Cela n'a pas grand chose à voir avec le tanto japonais historique. Le nom tanto est probablement un procédé marketing.

Ce type de forme de couteau est facile à usiner. Il a comme avantage de créer une pointe très solide avec beaucoup de métal derrière la pointe. C'est pourquoi CS démontrait la solidité en perforant des plaques de tôles de voiture ou des bidons.

A l'intersection du tranchant principal et de celui de la pointe on a un angle saillant qui permet une pénétration agressive lors des coups de tranchant. C'est inutile la plupart du temps, sauf pour un couteau de combat. Si on accepte l'idée qu'un couteau est utile dans le combat moderne.  ::)

Globalement, c'est donc une forme de couteau plutôt du type "combat/outil". C'est un outil solide et pouvant facilement transpercer des matières solides (ouvrir les boites de mun, faire levier, percer les bidons). Le marketing/com de CS a été excellent.

Sur les modèles originaux de chez CS, la poignée en kraton offrait une bonne prise en main...en revanche la forme en ogive, qui ne facilite pas la prise en main solide, et la toute petite garde n'était pas vraiment adaptés pour un couteau de combat qu'on utilise sous stress.

Une image de la forme originale du couteau "Master Tanto de CS" dans sa finition supérieure (brillante) et en acier laminé trois couches (qui coutait un oeil de plus que le modèle de base). Notez la forme fuyante du manche qui assurait toutefois une bonne prise en main pour les estocades, défaut corrigé sur le modèle actuel semble-t-il...sauf que désormais la garde doit être vraiment peu efficace.




Sur cette photo du recon tanto initial on distingue la finition "sand blasted/cache misère" de la lame, l'absence de finition du pommeau et l'ajustement approximatif du kraton sur le pommeau :



Les modèles "recon" avaient une finition de lame "taktikeul" qui avait en fait pour but de cacher une finition toute pourrie. Cela permettait d'écouler des couteaux moins bien finis, bien moins cher à fabriquer, moins performants...à un prix un peu inférieur pour l'acheteur. Le Marketing de CS avait encore superbement oeuvré.

Globalement : un couteau pas du tout adapté à nos pratiques. Vraiment pas. J'avais encore plein de boutons quand j'ai acheté le mien.  ;)

lien vers un historique : http://coldsteelforums.com/History-of-the-CS-Tanto-Unauthorized-and-Probably-Incomplete-m74564.aspx
« Modifié: 24 février 2017 à 11:21:47 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

24 février 2017 à 15:07:23
Réponse #13

Magic Manu


Globalement : un couteau pas du tout adapté à nos pratiques. Vraiment pas. J'avais encore plein de boutons quand j'ai acheté le mien.  ;)
Mais, visiblement, tu l'as gardé pendant toutes ces années  :D!
Hope for the best, expect the worse...

24 février 2017 à 15:21:31
Réponse #14

Kilbith


Mais, visiblement, tu l'as gardé pendant toutes ces années  :D!

Peut être parce que je ne l'utilise pas très souvent....sûrement parce qu'il n'est plus dans la boite d'origine et en état concours.  ;#
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

24 février 2017 à 16:18:45
Réponse #15

promeneur-solitaire




La forme développé par Cold Steel est ce qu'on appelle un "american tanto". Cela n'a pas grand chose à voir avec le tanto japonais historique. Le nom tanto est probablement un procédé marketing.

Ce type de forme de couteau est facile à usiner. Il a comme avantage de créer une pointe très solide avec beaucoup de métal derrière la pointe. C'est pourquoi CS démontrait la solidité en perforant des plaques de tôles de voiture ou des bidons.

A l'intersection du tranchant principal et de celui de la pointe on a un angle saillant qui permet une pénétration agressive lors des coups de tranchant. C'est inutile la plupart du temps, sauf pour un couteau de combat. Si on accepte l'idée qu'un couteau est utile dans le combat moderne.  ::)

Globalement, c'est donc une forme de couteau plutôt du type "combat/outil". C'est un outil solide et pouvant facilement transpercer des matières solides (ouvrir les boites de mun, faire levier, percer les bidons). Le marketing/com de CS a été excellent.

Sur les modèles originaux de chez CS, la poignée en kraton offrait une bonne prise en main...en revanche la forme en ogive, qui ne facilite pas la prise en main solide, et la toute petite garde n'était pas vraiment adaptés pour un couteau de combat qu'on utilise sous stress.

Une image de la forme originale du couteau "Master Tanto de CS" dans sa finition supérieure (brillante) et en acier laminé trois couches (qui coutait un oeil de plus que le modèle de base). Notez la forme fuyante du manche qui assurait toutefois une bonne prise en main pour les estocades, défaut corrigé sur le modèle actuel semble-t-il...sauf que désormais la garde doit être vraiment peu efficace.




Sur cette photo du recon tanto initial on distingue la finition "sand blasted/cache misère" de la lame, l'absence de finition du pommeau et l'ajustement approximatif du kraton sur le pommeau :



Les modèles "recon" avaient une finition de lame "taktikeul" qui avait en fait pour but de cacher une finition toute pourrie. Cela permettait d'écouler des couteaux moins bien finis, bien moins cher à fabriquer, moins performants...à un prix un peu inférieur pour l'acheteur. Le Marketing de CS avait encore superbement oeuvré.

Globalement : un couteau pas du tout adapté à nos pratiques. Vraiment pas. J'avais encore plein de boutons quand j'ai acheté le mien.  ;)

lien vers un historique : http://coldsteelforums.com/History-of-the-CS-Tanto-Unauthorized-and-Probably-Incomplete-m74564.aspx

Il a tout dit ... :doubleup:

Le seul avantage du Recon ... C'est qu'il est moins cher

CS vend beaucoup d'"objets de phantasme"

On a tous besoin de rêver ...  ;D

Si on tient absolument à du "tanto" Cs ...

Il est préférable d'acheter l' "outdoorsman" qui ressemble plus à un "vrai" tanto.

Seul bémol : Il est beaucoup plus cher ...  :o
« Modifié: 24 février 2017 à 17:03:54 par promeneur-solitaire »

24 février 2017 à 17:43:18
Réponse #16

jebstuart


cette version n 'est elle pas encore plus proche du tanto originel ?


24 février 2017 à 18:25:00
Réponse #17

jeanluc


Ben , c'est çà justement l'Outdoorsman 8) , je possède la version faite pour la Belgique , sans le tranchant dorsal , la legislation belge n'autorisant pas de double tranchant , ni partiel ni total , pour l'importer ( je me demande comment ils font pour le White Hunter de chez Puma!)

24 février 2017 à 19:20:34
Réponse #18

promeneur-solitaire


Ben , c'est çà justement l'Outdoorsman 8) , je possède la version faite pour la Belgique , sans le tranchant dorsal , la legislation belge n'autorisant pas de double tranchant , ni partiel ni total , pour l'importer ( je me demande comment ils font pour le White Hunter de chez Puma!)

Cs a effectivement "réédité" l'Outdoorsman...

Avec un nouveau contre-tranchant.

Et de nouveau, il n'est plus au catalogue.

Rien à faire...

C'est "trop cher"  ;D


On veut bien "phantasmer" mais faut pas trop que ça coûte  ;#

Bon... Consolez-vous.
Pour le bushcraft, ce genre de coutal est le plus mauvais choix compte tenu de ce qui a déjà été dit. ;D

Un "mora-like" à 15 roros maxi est tout ce dont ill est besoin. ;)

Pour traverser une portière ou se la péter Samouraï urbain c'est par contre parfait. ;#
« Modifié: 24 février 2017 à 21:29:30 par promeneur-solitaire »

16 mars 2017 à 16:44:05
Réponse #19

Gaston444



  C'est un couteau de combat.

  VG-1 veut ici dire une lame San Mai III: Qualite tres superieure, comme tout acier venant du Japon, meme quand il est etampe "440" sans preciser a b ou c!

  Superieur en finesse a un modele identique en acier Carbone... Trop leger pour la coupe a la vole, pointe incassable, c'est le couteau militaire par excellence, mais pas asser long et lourd pour la survie, vu le manque d'impact a la vole: Pour la survie c'est une bonne "deuxieme lame"....

Gaston

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité