Nos Partenaires

Auteur Sujet: filtre anti-virus Aquamira  (Lu 1062 fois)

19 février 2017 à 12:22:04
Lu 1062 fois

Joca


Salut à tous,

Bon, j'a cherché et je n'ai pas trouvé de post sur ce modèle, alors voici une petite présentation.

On sait que les filtres nécessitent un traitement chimique de l'eau, type micropur. Toutefois, je viens de découvrir ce nouveau modèle : Aquamira Fontier Max équipé du nouveau filtre RED Line, prétendument anti-virus.

C'est-à-dire qu'on aurait un système qui filtrerait tout ce qui serait nocif ? Que l'on n'aurait plus besoin de traiter chimiquement ? N'est-ce pas suspect ?

J'ai bien cherché et je n'ai pas trouvé les détails de la composition du filtre...


Ils annoncent un traitement de 99.99% des virus pour 454 litres...
 Il fait 28g et filtre jusqu'à 500ml/min (c'est un peu lent, mais sans traitement derrière !)...
tout ça pour 47€...

Ça semble un peu être le rêve, non ?

Dans la vidéo, il présente aussi un poche à eau qui est a l'air très facilement nettoyable et surtout qui a une poire qui permet de mettre de la pression et d'accélérer la sortie de l'eau, jusque dans le filtre. À voir le prix et le poids...

le site : http://www.aquamira.com/product/frontier-max-filtration-system/
« Modifié: 19 février 2017 à 13:16:43 par Joca »
Récits de voyage et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

19 février 2017 à 17:37:00
Réponse #1

Galileo


J avais présenté la poche Geigerrig y a qqles années. Je les utilise toujours.

http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=50022.0

20 février 2017 à 15:01:33
Réponse #2

Joca


Il y a ce document, dispo sur le site d'Aquamira : http://www.aquamira.com/wp-content/uploads/2016/06/IAPMO-EPA-Certificate-1.pdf
à voir si ce labo est indépendant...

[EDIT] : le site du labo, où il est précisé qu'il est validé par le gouvernement des USA : http://www.iapmort.org/Pages/default.aspx

EDIT 2 : Le rapport d'un autre labo, avec données : http://www.aquamira.com/wp-content/uploads/2015/05/aquamira-red-line-filters-bcs-1403034-and-1403035-rev-1.pdf
« Modifié: 20 février 2017 à 15:12:36 par Joca »
Récits de voyage et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

20 février 2017 à 15:08:54
Réponse #3

Joca


Cet objet m'a l'air génial, et les seules critiques que je trouve sont celles de mecs qui disent que le débit est trop faible en filtrage par gravité.

Ce qui me surprend, c'est qu'on n'en parle pas plus que ça... Et je trouve ça étrange. Ça va faire un an qu'il est sorti (je crois).
Récits de voyage et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

20 février 2017 à 17:34:30
Réponse #4

guillaume


Les données semblent tout à fait honorables, y compris pour les virus.

Effectivement qu'on en entende pas plus parler est bizarre, tout comme les filtres récemment évoqués sur l'autre fil...

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

20 février 2017 à 20:43:34
Réponse #5

Joca


Donc, on est d'accord qu'avec ce filtre (si les données sont bien réelles) on n'a plus besoin de traiter l'eau chimiquement ? On obtient une eau parfaitement potable ?
Récits de voyage et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

20 février 2017 à 22:06:18
Réponse #6

guillaume


Dans l'absolu, je ne peux pas répondre à ta place à cette question : à toi d'accepter le risque résiduel ou pas.

Perso, j'attendrais de voir (avec hâte) si ça fonctionne aussi bien sur d'autres virus.
Cependant, le truc qui me gêne toujours autant dans ces systèmes c'est qu'on ne sait pas quand il n'est plus efficace (ou alors j'ai mal lu).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

20 février 2017 à 22:27:42
Réponse #7

persiac


Voilà ce qu'on peut trouver dans la doc Katadyn. 


Seuls  les  filtres 
dont  les  pores  ont  un  diamètre  inférieur  à 
0,02  micron  sont  efficaces  contre  les  virus. 
En  revanche,  les  virus  sont  sensibles  à  la 
chaleur  et  aux  désinfectants  chimiques. 
Dans   l’eau   trouble,   les   virus   se   fixent   
généralement  aux  particules  en  suspension. 
Il  est  donc  possible  de  les  éliminer  presque 
totalement   en   utilisant   un   filtre   dont   
les  pores  sont  inférieurs  à  0,2  micron. 
Néanmoins, pour ne prendre aucun risque, il
est recommandé de purifier l’eau après l’avoir
filtrée.


On peut voir que le filtre Sawyer fait déjà 0,1 micron et permettrait donc en théorie de se débarrasser des virus.  Dès lors, je ne sais pas si c'est révolutionnaire en soi .... Ca serait bien de savoir ce qu'il y a exactement derrière le "Miraguard™ Antimicrobial" ?

A côté de cela, il est intéressant de souligner qu'on peut passer par un processus de distillation (pas seulement la possibilité du traitement chimique) mais ce n'est pas 100% efficace tout comme le filtre de 0.1 micron.

Pour finir, j'évoquais le traitement chimique à une amie qui est en dernière année de médecine vétérinaire et celle-ci ne le conseillait pas. Je n'ai pas eu le temps de rentrer dans les détails mais il semblerait que ça permette d'enlever les virus tout en générant un risque pour la santé ... (un mal pour un mal)

edit : 1 micron -> 0.1 micron (erreur de frappe)
« Modifié: 21 février 2017 à 07:09:31 par persiac »

21 février 2017 à 07:06:49
Réponse #8

guillaume



 le filtre Sawyer fait déjà 1 micron

0.1 plutôt non ?

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

21 février 2017 à 07:20:17
Réponse #9

fall7stand-up8






Pour finir, j'évoquais le traitement chimique à une amie qui est en dernière année de médecine vétérinaire et celle-ci ne le conseillait pas. Je n'ai pas eu le temps de rentrer dans les détails mais il semblerait que ça permette d'enlever les virus tout en générant un risque pour la santé ... (un mal pour un mal)



Salut
Je peux entendre l'idée de ne pas ajouter d'éléments chimiques mais "l'eau du robinet" que nous buvons jours les jours n'est elle pas traitée chimiquement?

21 février 2017 à 12:46:24
Réponse #10

Joca


Dans l'absolu, je ne peux pas répondre à ta place à cette question : à toi d'accepter le risque résiduel ou pas.
Bien sûr, mais ce n'est pas ce que je voulais dire. Je voulais savoir si, à part les bactéries et les virus, il n'avais pas d'autres choses contre lesquelles se protéger. Mais en fait je pense que non, car j'imagine que les polluants sont également bloqués.

J'ai contacté Aquamira pour leur demander comment savoir si le filtre n'est plus utilisable. J'espère qu'ils ne me répondront pas de compter chaque litre filtré... Ce qui serait une non-réponse.

Voilà ce qu'on peut trouver dans la doc Katadyn. 


Seuls  les  filtres 
dont  les  pores  ont  un  diamètre  inférieur  à 
0,02  micron  sont  efficaces  contre  les  virus. 
En  revanche,  les  virus  sont  sensibles  à  la 
chaleur  et  aux  désinfectants  chimiques. 
Dans   l’eau   trouble,   les   virus   se   fixent   
généralement  aux  particules  en  suspension. 
Il  est  donc  possible  de  les  éliminer  presque 
totalement   en   utilisant   un   filtre   dont   
les  pores  sont  inférieurs  à  0,2  micron. 
Néanmoins, pour ne prendre aucun risque, il
est recommandé de purifier l’eau après l’avoir
filtrée.


On peut voir que le filtre Sawyer fait déjà 0,1 micron et permettrait donc en théorie de se débarrasser des virus.  Dès lors, je ne sais pas si c'est révolutionnaire en soi ....
Attention, ce le Frontier Pro n'utilise pas de pores pour filtrer les virus mais des charges électro-positives (cf le site).

Ca serait bien de savoir ce qu'il y a exactement derrière le "Miraguard™ Antimicrobial" ?
Il ne s'agit pas de la technologie de filtration mais de l'entretien. C'est censé bloquer le développement de bactéries dans le filtre.

Pour finir, j'évoquais le traitement chimique à une amie qui est en dernière année de médecine vétérinaire et celle-ci ne le conseillait pas. Je n'ai pas eu le temps de rentrer dans les détails mais il semblerait que ça permette d'enlever les virus tout en générant un risque pour la santé ... (un mal pour un mal)
Effectivement, le traitement chimique peut provoquer sur le long terme des troubles au niveau de la flore intestinale. Je l'ai lu quelque part, sans pour autant pouvoir certifier cette info. Mais de là à parler d'un mal pour un mal... Je pense qu'il y a un monde. Pour ce que j'ai pu lire, car je n'ai aucune expérience dans le traitement de l'eau.
Récits de voyage et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

21 février 2017 à 15:45:16
Réponse #11

guillaume



Effectivement, le traitement chimique peut provoquer sur le long terme des troubles au niveau de la flore intestinale. Je l'ai lu quelque part, sans pour autant pouvoir certifier cette info. Mais de là à parler d'un mal pour un mal... Je pense qu'il y a un monde. Pour ce que j'ai pu lire, car je n'ai aucune expérience dans le traitement de l'eau.

C'est une info que j'entends depuis de nombreuses années sans que jamais personne puisse me prouver que c'était exact (édit : concernant les traitements au chlore et dérivés). Comme la bête du Gévaudan qui ressort de temps à autre.
Mais je ne demande qu'à changer d'avis :).

a+
« Modifié: 21 février 2017 à 17:06:19 par guillaume »

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

21 février 2017 à 16:51:41
Réponse #12

Kilbith


Pour finir, j'évoquais le traitement chimique à une amie qui est en dernière année de médecine vétérinaire et celle-ci ne le conseillait pas. Je n'ai pas eu le temps de rentrer dans les détails mais il semblerait que ça permette d'enlever les virus tout en générant un risque pour la santé ... (un mal pour un mal)

Dans le cas des traitements utilisant l'iode (très efficace contre les virus) c'est en effet un problème connu. Du moins chez les personnes ayant des problèmes de thyroïdes. Même si les militaires US ont longtemps utilisé, sans grand problème, ce procédé.

Pour les dérivés chlorés, comme noté ci-dessus il y en a dans l'eau du robinet. Compte tenu de l'usage généralisé, les pertes semblent minimes.

Pour les dérivés d'argent (micropur simple) un des avantages avancé c'est justement la relative innocuité en cas de surdosage.

Après il faut avoir en tête la notion de "DL". C'est clair que tout est une question de dose. Même le monoxyde de dihydrogène s'avère mortel à forte concentration.

Et puis la déshydratation tue en trois jours et rend bête en bien moins de temps, si on se vide c'est encore plus rapide...le type de problème éventuels posés par les procédés de purification est donc secondaire. Rien n'oblige à les utiliser 365 jours par an.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 février 2017 à 18:21:27
Réponse #13

fall7stand-up8




Après il faut avoir en tête la notion de "DL". C'est clair que tout est une question de dose. Même le monoxyde de dihydrogène s'avère mortel à forte concentration.



Tafdak
c'est pour ça que je traite systématiquement le monoxyde de dihydrogène avec de l'alcool éthylique aromatisé à l'anis étoilé.

Ok je suis déjà dehors

21 février 2017 à 19:35:39
Réponse #14

Auto


Bien sûr, mais ce n'est pas ce que je voulais dire. Je voulais savoir si, à part les bactéries et les virus, il n'avais pas d'autres choses contre lesquelles se protéger. Mais en fait je pense que non, car j'imagine que les polluants sont également bloqués.

Les pollutions chimiques (pesticides, métaux lourds etc) ne seront pas filtrés, du moins pas significativement. Une molécule est encore bien plus petit qu'un virus.

21 février 2017 à 21:06:16
Réponse #15

Joca


Les pollutions chimiques (pesticides, métaux lourds etc) ne seront pas filtrés, du moins pas significativement. Une molécule est encore bien plus petit qu'un virus.
J'avais un doute car je savais que l'ancien modèle était efficace en ce sens. Après vérif :

Citer
The patent pending carbon sleeve design increases the absorptive capability required to remove harmful chemicals, bad tastes, and odors to ANSI/NSF – 42 requirements and have been tested and proven effective in reducing Cyanotoxins such as Microcystin and other biotoxins.
(site aquamira)
En français, si je comprends bien : le filtre charbon est conçu de sorte qu'il élimine les produits chimiques, le mauvais goût et les mauvaises ordeurs.
Récits de voyage et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

21 février 2017 à 22:03:19
Réponse #16

Chris-C


Salut  :)

Citation de: Joca
Ce qui me surprend, c'est qu'on n'en parle pas plus que ça... Et je trouve ça étrange. Ça va faire un an qu'il est sorti (je crois).

J'y au moins 2 raisons :
-La première c'est que les utilisateurs de filtre, dans leur grande majorité, ne sont que peu concernés. Y'a pas beaucoup d'endroit fréquenté par le randonneur moyen qui justifie l'utilisation de filtre à virus.
-La deuxième, c'est que faire des retours sur le résultat d'une filtration demande l’accès à des labos...

ça reste mon analyse et mon avis, internet nous habituant à lire des tonnes de "retex" matos pour le moins déroutant  ^-^

Citation de: Joca
Effectivement, le traitement chimique peut provoquer sur le long terme des troubles au niveau de la flore intestinale. Je l'ai lu quelque part, sans pour autant pouvoir certifier cette info.

ça me semble logique. Sans pouvoir le prouver. Si une bactérie peut êtres sensible à un traitement chimique, pourquoi celles peuplant nos intestins ne le serait pas.
En revanche, des personnes sensibles du bide, genre inflammation du colon de type chronique, qui ont déjà du mal à stabiliser une flore intestinale correct, tolère mal les traitements chimiques type micropure.

a+


 

03 mars 2017 à 11:23:30
Réponse #17

Joca


Salut !
Voici enfin une réponse d'Aquamira :
Rappel : ma question était : "comment savoir si le filtre fonctionne toujours, quand le changer ? J'indique en gras la traduction en français.

I am really sorry for the slow response; I have been away for conferences.  Your concerns about the Frontier Max are very common.  Following is more information on the Red Line Filter:

    When it becomes difficult to move water through the filter, when chlorine passes freely through the filter, or after three months of continuous use, the filter should be replaced.
Quand ça devient difficile de faire passer l'eau dans le filtre, quand le chlore passe à travers le filtre oiu après 3 mois d'utilisation continue, il faut changer le filtre.

    If water will pass through the filter – it will be clean, water cannot pass through the filter and contain microorganisms unless it has been abused and broken. 
Si l'eau passe à travers le filtre, elle sera propre, l'eau ne peut pas passer à travers le filtre et contenir des micro-organismes sauf s'il a été maltraité ou cassé.

    Red Line (Virus) Filter:  Bacteria and viruses are much smaller than protozoa requiring a second layer of media protection required to meet EPA’s definition of purification, which includes the removal of  >99.9% of parasite cysts, >99.99% of viruses and >99.9999% of bacteria. If a filter or system is not certified at these levels, it cannot be considered a “purifier” grade filter.  If a filter is only certified to 99.9% of bacteria, tens of thousands of bacteria could pass through the filter in a few ounces of water.  This filter is the first and only personal filter to be certified to meet these EPA and NSF standards.
Ce filtre est le seul filtre personnel à être certifié par les standards de l'EPA et de NSF car il permet de supprimer juqu'à 99.99% des bestioles.

    Pre-filtration of cloudy water will greatly extend the life of a water filter. Fabric or polyester filters will remove the large particles which routinely obstruct the filter.  Also, dry out the filter and store dry between uses.
la préfiltration d'une eau trouble va allonger beaucoup la vie du filtre. Des filtres en tissu ou en polyester retireront les grosses particules qui d'habitude obstruent les filtres. Il faut aussi le sécher et cle onserver dans un endroit sec entre les utilisations.
    Rather than a mechanical filter media, the Red Line (virus removal) filter removes submicron contaminants through electroadhesion and ion exchange.  The crystal structure allows for an extremely high surface area and a large number of active sites creating a tortuous path for viruses and other contaminant removal.  This media has unique benefits:  High flow; Low pressure drop; and Submicron retention.
Plutôt qu'un filter mécanique, le Red Line retire les contaminants inférieurs au micron à travers l'éléctro-adhésion et l'échange d'ion. La structure en crystal permet une extrêmement haute surface et un grand nombre de sites actifs qui créent un chemin tortueux qui permet de virer les virus et les autres contaminants. ça entraine des bénéfice uniques : un écoulement rapide, un blocage des éléments inférieur au micron...


Voilà qui répond à nos questions. Qu'en pensez-vous ?
Est-ce normal d'avoir du chlore dans du chlore dans le filtre ? Est-ce un mélange de filtre mécanique + chimique ?
Quand il parle de filtre en tissu, il faut dire par exemple : un bandana ? Non ?
Récits de voyage et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

03 mars 2017 à 16:00:10
Réponse #18

AC


Est-ce normal d'avoir du chlore dans du chlore dans le filtre ? Est-ce un mélange de filtre mécanique + chimique ?

La documentation mentionne "Chlorine, Chemical, Taste & Odor Removal: Meets or exceeds ANSI/NSF 42". Donc il y a vraisemblablement un étage au charbon actif.

La réponse que tu as reçue dit que le filtre est fail-safe pour les particules, mais pas pour les polluants chimiques: on s'aperçoit qu'il ne retient plus le chlore quand l'eau a un goût de chlore à la sortie... Pour être certain que le filtre enlève les polluants chimiques, il faudrait donc chlorer à l'entrée, ce qui accélèrerait l'usure du charbon actif. Rien de nouveau par rapport à l'existant, donc. De toute façon ANSI/NSF 42 n'est apparemment pas une norme très stricte ("reduce specific aesthetic or non-health-related contaminants").

23 mai 2017 à 13:24:09
Réponse #19

Joca


Je pense l'acheter pour cet été.
Quelqu'un l'a déjà ? En avez-vous entendu parler depuis ?
Récits de voyage et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité