Nos Partenaires

Auteur Sujet: Désactiver quelques mouchards sur Androïd  (Lu 3551 fois)

03 février 2017 à 19:41:41
Lu 3551 fois

Hurgoz


Hello,

Un peu de benchmark, quelques recherches, et me voici à découvrir ce bel article: http://www.anonews.co/google-maps-snoopin/

En cherchant un peu plus, je suis aussi tombé sur cette page: https://myactivity.google.com/myactivity

Alors, biensûr pour celles et ceux qui pensent "qu'on se moque d'être tracé si on a rien à cacher", n'allez pas plus loin, le dépaysement risque d'être important (et puis un peu de cohérence: on ne peu pas philosophiquement accepter une caméra dans ces chiottes et gueuler en voyant les installateurs se pointer).

Par contre, pour celles et ceux qui, comme moi, estiment qu'une entreprise comme un gouvernement n'ont pas à coller leur museau sans raison dans votre vie privée, et encore moins à l'exposer à qui veut à travers un site web, vous serez heureux d'apprendre que ces gadget, destinés à améliorer la façon dont google vous envoi des pubs....euh....améliore votre expérience utilisateur, sont tout à fais désactivables.

Pour se faire:

  • La première chose est de se rendre sur la page: https://myactivity.google.com et de s'y connecter avec le compte google utilisé sur votre téléphone.

La fenêtre suivante comprend:
  • Un résumé de votre activité (on ne se rend même pas compte que ça avait été enregistré)
  • Un résumé des options de surveillance activées
  • La capacité de supprimer les enregistrement  :up:



Je vous laisse découvrir les fonctionnalités. Nous allons nous intéresser à la 3 (supprimer les enregistrements). Cette fenêtre se présente ainsi:



  • Le type de période à supprimer (toute la période par exemple supprimera tout
  • En cas de période personnalisée, la date de début
  • En cas de période personnalisée, la date de fin
  • Le bouton pour faire le ménage  :love:

Maintenant qu'on a fait du ménage, il faut désactiver tout ça:

  • Rendez vous à l'adresse https://myaccount.google.com/activitycontrols, cliquez sur "se connecter" en dessous de "historique des positions" (les autre fonction vous amèneront à la même page, c'est sans importance)
  • Désactivez toutes les options (ils vous diront que vous risquez de perdre des fonctionnalités: ça tombe bien, c'est ce qu'on veut!)



Des fois qu'on soit pris d'un doute.... ;)


Et voilà: il faudra repasser de temps à autre histoire de s'assurer que quelques âmes bienveillantes n'est point réactivé quelques options "pour notre bien".  :glare:

Tcho

Hugo
« Modifié: 03 février 2017 à 20:14:09 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

03 février 2017 à 22:29:00
Réponse #1

Lorka-85


Car tu pense vraiment que via la procédure officiel de Google, les données son supprimés "officieusement" ?  :lol:
Un cadre juridique de façade !

03 février 2017 à 22:43:33
Réponse #2

Hurgoz


Car tu pense vraiment que via la procédure officiel de Google, les données son supprimés "officieusement" ?  :lol:
Un cadre juridique de façade !

Le propos est complètement impossible à démontrer dans un sens comme dans l'autre. Il est tout à fais possible de douter, mais en aucun cas d'établir (les blablas complotistes ayant assez peu d'intérêt).

Par ailleurs, ce qui est intéressant, en bonne parti, c'est le cadre juridique. Que Google ou un gvt réussisse à réaccéder aux données, c'est une chose, mais qu'elles puissent être utilisées officiellement en est une autre.

Enfin, il y aurait toute l'utilisation malveillante (voir quand tu n'es pas chez toi, par exemple) qui deviendra difficile puisque, imagine ce qu'il faudrait mettre en oeuvre pour obtenir la donnée en temps réelle.

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

03 février 2017 à 22:58:37
Réponse #3

azur


Effectivement, des possibilités intéressantes, néanmoins, comme le souligne Lorka-85, ce n'est surement qu'une façade et les données ne sont pas forcément tout à fait supprimées.

Maintenant, qui peut être intéressé par ce type de données?
- les instances gouvernementales? dans l'absolu, elles ne peuvent pas utiliser officiellement ces données contre nous... seulement officieusement, et donc pour "traquer" ceux qui pourraient potentiellement lui "nuire", donc l'effacement "virtuel" ne change pas grand-chose
- Google? Pour connaître nos petites habitudes... oui, et après? Ben en fait, en tirer des statistiques qu'il vendra à des boites de marketings et autres joyeusetés!

Bref, tout ça pour dire que le fait d'être pisté n'est peut-être pas agréable, mais fondamentalement, il n'y a pas de risque phénoménal pour le citoyen moyen... et surtout, le seul moyen de ne pas être pisté du tout, c'est de retirer la batterie de son téléphone!!!
Choisir, c'est renoncer!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

03 février 2017 à 23:13:02
Réponse #4

Hurgoz


Maintenant, qui peut être intéressé par ce type de données?

Le cambrioleur, le violeur, par exemple, font également partie du lot...(petit rappel: http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/piratage-d-une-tesla-ils-transforment-une-voiture-connectee-en-jouet-teleguide_1832943.html)

Au moins, une fois les accès désactivés, y accéder à travers l'interface de Google n'est plus possible "facilement".

Citer
- les instances gouvernementales? dans l'absolu, elles ne peuvent pas utiliser officiellement ces données contre nous...

Si: il suffit que tu sois soupçonné de terrorisme. De joyeuses lois votées il n'y a pas si longtemps permettent à l'administration, sans passer par un juge, de mettre leur gros nez dans tes données. Par contre, si l'enregistrement est désactivé alors cela met Google pas très bien...(des question tel que "pourquoi alors que les enregistrements avaient été désactivés par l'utilisateur, le système à continué d'enregistrer?" peuvent sortir).

Maintenant, avoir accès a des données qui ne devraient normalement pas exister je ne sais absolument pas comment ça se gère sur un plan juridique...

Ceci dit, je te rejoins: si tu ne veux pas de mouchard, le plus simple est de ne pas en avoir sur sois. Mixer l'utilisation d'appareils mobiles avec un besoin de confidentialités est assez difficile.

Après, savoir que ces enregistrements existent est un point d'importance également.

Edit: protegor vient justement de publier ça: http://www.protegor.net/blog/2017/02/digital-shadow-ombre-numerique/

Tcho

Hugo
« Modifié: 04 février 2017 à 00:30:40 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

04 février 2017 à 09:01:33
Réponse #5

Tompouss


Yo Hugo, merci pour le partage, je pense qu'effectivement ça continuera à être enregistré dans un datacenter quelque part (comme tout ce qui est fait sur FB même en supprimant tout son activité une fois par an) mais la précaution ne mange pas de pain et prend peu de temps du coup je vais faire la manip sur mon tel et celui de madame.

Vaste sujet que de se rendre invisible de nos jours, il me semble que même les dumbphones prépayés sont aisément traçables alors bon...


Madame se demandait si ça pouvait être utile en cas de kidnapping mais il faudrait tomber sur un lapin de six semaines  ::)
Sometimes you gotta remember : everyone wasn't raised like you...

04 février 2017 à 10:19:55
Réponse #6

Sou


Citer
Bref, tout ça pour dire que le fait d'être pisté n'est peut-être pas agréable, mais fondamentalement, il n'y a pas de risque phénoménal pour le citoyen moyen... et surtout, le seul moyen de ne pas être pisté du tout, c'est de retirer la batterie de son téléphone!!!

Aïe, voici le genre de réponse qui sert les intérêts de l'ennemi  :'(

Plus sérieusement, il est amha important de prendre en compte beaucoup plus de chose que son historique youtube lorsque l'on parle de vie privée.
Il est assez affolant de voir les informations qu'un ordinateur peut communiquer sur son utilisateur de façon normale.
Exemple: (http://assiste.com.free.fr/p/qui_etes_vous/qui_etes_vous_vos_traces.php).

Il est aussi affolant de voir les informations qu'un utilisateur peut donner de lui même (facebook, twitter, blogs, forum, ect).

Lorsque nous parlons vie privée sur le net, nous pensons de suite à la publicité, et plus précisément à la publicité privée. Mais cela vient bien au delà de ça.
Avec des applications toujours plus avides de données personnelles (smartphone), et des logiciel à qui l'on sacrifie nos donnée contre la gratuité (réseaux sociaux, moteurs de recherche, services de cloud), la collecte d'informations ciblées a atteint un stade où son utilisation dépasse le simple fait de recevoir ou non des pubs dans sa boite mail.

Prenons l'exemple d'applications et de services qui pistent nos déplacements (google map, uber), avec cette simple information on peut faire des déductions de malade.
Nos problèmes de santé, avec qui nous couchons, nos opinions politiques et religieux, et tout cela par simple déduction, par le fait qu'un trajet est répété de façon habituelle.

Alors imaginez ce qu'on peut faire lorsque l'on couple ça aux données que communiques les bracelets connectés. *froid dans le dos*
Ce qui est le plus dangereux ce n'est pas ce que nous communiquons, mais ce que nous ne communiquons pas et que certains services déduisent en couplant les données.
Pour rappel, un petit récap' rapide de certains objets connectés courants: Voitures, bracelet, smartphone, ordinateur, frigo, nouveaux compteurs électriques, et même les cartes bleues ;)

Vous me direz donc "du coup on doit s'en préoccuper seulement si on cache des choses honteuses ou immorales".
Seulement ce n'est pas si simple. Lorsque l'on va aux toilettes on ferme le locket et pourtant on ne fait rien de honteux ou d'immoral.

Imaginez ces information dépasser le cadre de la pub, intéresser les assurances, les gouvernements (ce qui est déjà le cas d'ailleurs), et pourquoi pas les patrons. Laissez aller votre imagination au chantage qui pourrai être exercé sur chacun de nous, ou encore la manipulation d'opinion de masses.

Mais rassurez-vous, il est possible de lutter efficacement contre ça, chacun à son échelle. Logiciels libres, dons, petits réflexes tout bêtes, ect... .

Je ne suis pas très bon pour exprimer une idée mais j'espère que j'ai était assez clair dans mes propos. Si la sécurité de la vie privée vous intéresse je ne pourrait que vous conseiller un livre récemment paru qui est d'une pertinence et d'une simplicité à toute épreuve. Si la sécurité de la vie privée ne vous intéresse pas, alors je vous le conseil encore plus ^^



En espérant ne pas être parti dans tous les sens avec mon essai d'explications.

Cordialement, Sou.
« Modifié: 04 février 2017 à 10:32:07 par Sou »
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

04 février 2017 à 10:49:41
Réponse #7

nox


Merci

Pour le petit "tuto".
C'est toujours bon d'au moins d'avoir connaissance de ce qui se passe en off.

Un petit peu hors sujet, mais en plus des données stockées collectées, ce qui m'agace c'est la limitation imposée par la machine
Ex sur mon téléphone android, je ne peux pas supprimer certaines applications ex  gogol book, gogol jeux etc ...
Donc ça limite volontairement la mémoire dispo sur mon terminal perso, m'empêchant d'installer des applications utiles, et sur mon terminal pro c'est juste une incitation à commettre un acte "répréhensible" et me mettre dans la m*rde (regarder des vidéos, jouer etc ...).

Si vous avez une astuce ...

04 février 2017 à 10:59:24
Réponse #8

Ghjallone


On peut aussi faire ca depuis son téléphone, je me suis connecté sur Google et n'y avait pas d'infos sur mon compte.
Désactiver la géolocalisation, couper la 3G, et ne pas se connecter sur les services Google genre Youtube, ca a l'air de suffire.
J'ai aussi installé Firefox avec DuckduckGo comme moteur de recherche et Ghostery, et je n'ai pas de compte Gmail

Mais on est bien d'accord qu'on se retrouve avec un genre d'Ipod qui téléphone, j'imagine que si c'est ce qu'il me faut ca n'est pas le cas de tout le monde.
Et que ca n'empêche pas que n'importe quel téléphone fait bien ce qu'il a envie en affichant ce que l'utilisateur lui demande.  ::)
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

04 février 2017 à 11:03:42
Réponse #9

Arnaud


Ex sur mon téléphone android, je ne peux pas supprimer certaines applications ex  gogol book, gogol jeux etc ...
Donc ça limite volontairement la mémoire dispo sur mon terminal perso, m'empêchant d'installer des applications utiles, et sur mon terminal pro c'est juste une incitation à commettre un acte "répréhensible" et me mettre dans la m*rde (regarder des vidéos, jouer etc ...).

Si vous avez une astuce ...

Rooter le téléphone  (avec le risque de transformer le téléphone en brique si tu fais n'imp) te permettra de désinstaller toutes ces applis. Pour le comment, de nombreux tutos sont dispos sur le net.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

04 février 2017 à 11:08:36
Réponse #10

Ghjallone


Un petit peu hors sujet, mais en plus des données stockées collectées, ce qui m'agace c'est la limitation imposée par la machine
Ex sur mon téléphone android, je ne peux pas supprimer certaines applications ex  gogol book, gogol jeux etc ...
Donc ça limite volontairement la mémoire dispo sur mon terminal perso, m'empêchant d'installer des applications utiles, et sur mon terminal pro c'est juste une incitation à commettre un acte "répréhensible" et me mettre dans la m*rde (regarder des vidéos, jouer etc ...).

Si vous avez une astuce ...
Je crois que c'est faisable avec un téléphone rooté.
Mais ca crée un problème de sécurité si j'ai bien compris, ca donne le même niveau d'autorisations à toutes les applis du téléphone.
En revanche tu peut demander à désactiver l'appli et à ne plus l'afficher autre part que dans la liste complète, elle est toujours  installé mais tu ne l'as plus sous les yeux. Si je me rapelle tu vas dans paramètres >applications (installées ou téléchargées) > tu en sélectionne une et tu regardes ce que tu peut faire (force à quitter, vider le cache, effacer les mises a jour...)
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

04 février 2017 à 11:17:08
Réponse #11

Hurgoz


Yo,

Yo Hugo, merci pour le partage, je pense qu'effectivement ça continuera à être enregistré dans un datacenter quelque part (comme tout ce qui est fait sur FB même en supprimant tout son activité une fois par an)

Comme dirait ma moman: l'idée ce n'est pas de devenir invisible, mais de rendre le système moins pertinent, chiant à maintenir et à utiliser.  :love:

Aïe, voici le genre de réponse qui sert les intérêts de l'ennemi  :'(

La problématique est toujours la même: quand passe t on du citoyen lambda au citoyen plus lambda. C'est qui qui fixe le curseur? (le même que celui qui fait la loi, la fait appliquer et le tout "dans l'intérêt général",  "pour notre bien" et à sec avec un peu de gravier   >:( )

Citer
Imaginez ces information dépasser le cadre de la pub, intéresser les assurances, les gouvernements (ce qui est déjà le cas d'ailleurs), et pourquoi pas les patrons. Laissez aller votre imagination au chantage qui pourrai être exercé sur chacun de nous, ou encore la manipulation d'opinion de masses.

D'ailleurs, les textes donnant un droit de regard sur les traitements pour les assurances maladie n'a pas été voté? (j'ai suivi de loin)

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

04 février 2017 à 11:17:45
Réponse #12

Arnaud


Pas de problème de sécurité plus que ça: tu contrôles les applis qui requièrent les droits super-utilisateur assez finement avec une appli du genre "SuperSU", pour la désintallation "Désinstalleur App Système (ROOT)" fait le boulot proprement et libère la place.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

04 février 2017 à 11:28:08
Réponse #13

azur


Aïe, voici le genre de réponse qui sert les intérêts de l'ennemi  :'(
Qui est l'ennemi?
Et quand on analyse son "ennemi" (c'est une partie de mon métier), il faut bien distinguer 2 choses:
- ce que PEUT faire l'ennemi
- ce que VEUT faire l'ennemi (ou ce qui peut servir ses intérêts)
Et l'ennemi n'étant pas stupide, il se gardera bien de se risquer à faire des choses qu'il a pourtant la capacité de réaliser... parce que ça ne lui rapportera rien, parce que ça pourrait même lui nuire ou simplement parce que le rapport cout/bénéfice n'est pas intéressant

Citer
Lorsque nous parlons vie privée sur le net, nous pensons de suite à la publicité, et plus précisément à la publicité privée. Mais cela vient bien au delà de ça.
Avec des applications toujours plus avides de données personnelles (smartphone), et des logiciel à qui l'on sacrifie nos donnée contre la gratuité (réseaux sociaux, moteurs de recherche, services de cloud), la collecte d'informations ciblées a atteint un stade où son utilisation dépasse le simple fait de recevoir ou non des pubs dans sa boite mail.

Prenons l'exemple d'applications et de services qui pistent nos déplacements (google map, uber), avec cette simple information on peut faire des déductions de malade.
Nos problèmes de santé, avec qui nous couchons, nos opinions politiques et religieux, et tout cela par simple déduction, par le fait qu'un trajet est répété de façon habituelle.

Alors imaginez ce qu'on peut faire lorsque l'on couple ça aux données que communiques les bracelets connectés. *froid dans le dos*
Ce qui est le plus dangereux ce n'est pas ce que nous communiquons, mais ce que nous ne communiquons pas et que certains services déduisent en couplant les données.
Pour rappel, un petit récap' rapide de certains objets connectés courants: Voitures, bracelet, smartphone, ordinateur, frigo, nouveaux compteurs électriques, et même les cartes bleues ;)
Oui... ok, on peut savoir tout ça sur toi... Et après?
La belle affaire de savoir tout ça! ce n'est pas le tout d'avoir des données, il faut savoir comment les analyser, les recouper et en tirer des renseignement exploitables... ça demande des moyens!

Citer
Imaginez ces information dépasser le cadre de la pub, intéresser les assurances, les gouvernements (ce qui est déjà le cas d'ailleurs), et pourquoi pas les patrons. Laissez aller votre imagination au chantage qui pourrai être exercé sur chacun de nous, ou encore la manipulation d'opinion de masses.
Là, on est dans la supputation... de la supputation nait la manipulation des masses par la terreur!
Pour en arriver à ce point d'utilisation des données, il faut des moyens (matériel et humain) couteux... donc, pour avoir un intérêt à consacrer des moyens à ces tâches, il faut que le jeu en vaille la chandelle!

C'est le cas pour certaines personnes dont les révélations sur la vie privée peuvent rapporter de l'argent... mais ces gens là sont en général avertis, formés et équipés pour minimiser le risque de fuite.
Quant au citoyen moyen, qu'il se contente déjà de se rendre invisible dans les recherches google, et il aura paré plus de 90% des nuisances potentielles d'internet!

Citer
Mais rassurez-vous, il est possible de lutter efficacement contre ça, chacun à son échelle. Logiciels libres, dons, petits réflexes tout bêtes, ect... .
Les logiciels libres mouchardent autant que les autres...
Lorsque je réalise des informations sur les dangers d'internet, je commence par énoncer ce principe: tout ce qui est dit sur le net ne vous appartient plus et est susceptible d'être utilisé par d'autres.
Ce n'est donc pas tant les mouchards qui font le danger d'internet que ce qu'on y met volontairement


On peut aussi faire ca depuis son téléphone, je me suis connecté sur Google et n'y avait pas d'infos sur mon compte.
Désactiver la géolocalisation, couper la 3G, et ne pas se connecter sur les services Google genre Youtube, ca a l'air de suffire.
J'ai aussi installé Firefox avec DuckduckGo comme moteur de recherche et Ghostery, et je n'ai pas de compte Gmail
Des moyens simples et surement les plus efficaces de limiter l'action des mouchards...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

04 février 2017 à 11:30:35
Réponse #14

Pierrot


Il est temps que je vous dévoile un grand secret, connu seulement de quelques initiés, je vous le livre, gardez le pour vous car si d'autres le savent ce sera le chaos......

On peut tout à fait vivre sans smartphone.

Ça y est, je l'ai dit. J'assume.






 :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:











04 février 2017 à 11:39:27
Réponse #15

Hurgoz


La belle affaire de savoir tout ça! ce n'est pas le tout d'avoir des données, il faut savoir comment les analyser, les recouper et en tirer des renseignement exploitables... ça demande des moyens!
Là, on est dans la supputation... de la supputation nait la manipulation des masses par la terreur!
Pour en arriver à ce point d'utilisation des données, il faut des moyens (matériel et humain) couteux... donc, pour avoir un intérêt à consacrer des moyens à ces tâches, il faut que le jeu en vaille la chandelle!

Du coup, plus tu rend l'accès à ces données compliqué (cadre juridique, demandes d'accès etc) et moins elles sont fiables, plus tu réduits l'intérêt de vouloir y avoir accès.....

Exemple: si tu dois remplir trois demandes à trois services distincts, qui ne sont ni forcés de traiter ta demande rapidement, ni de l'accepter, le tout pour avoir accès à des données que tu n'ais même pas sûr de pouvoir exploiter, c'est quand même moins appétissant que d'avoir à ouvrir ton navigateur, te logger sur un site et faire tes recherches.....

On peut tout à fait vivre sans smartphone.

Tu veux pas nous renvoyer à l'âge de pierre aussi?!? (Pierrot si) :ninja: :ninja:  ;#


Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

04 février 2017 à 11:59:51
Réponse #16

Sou


Pour ce qui est de "rooter" un téléphone attention.
Bien que la manipulation soit relativement simple, il faut prendre conscience que ce n'est pas magique.

Si on a pas les connaissances suffisantes ça peut juste devenir une porte ouverte aux virus et attaques de la pire espèce, ou tout simplement à la manip' fatale qui va faire plus de mal que de bien.

Le root n'es pas égal sur tous les téléphone, et si les options ne sont pas dispo il faudra recourir à du code ou des logiciel qui ont la main mise sur les tréfonds de votre smartphone. Et filer les clef de sa maison a un inconnu parce qu’il vous dit être votre ami c'est jamais bon :p

A savoir que rooter un téléphone annule aussi la garantie.

C'est bête à dire, mais ce choix se fait plutôt en amont de l'achat (os utilisé par exemple), et ce n'est pas parce qu'une application est sur ton smartphone que tu ne peux pas t’empêcher de cliquer dessus ;)

****

Citer
Qui est l'ennemi?

Chacun le défini. Personnellement des firmes qui veulent savoir ce que je ne dis pas, ou qu'il veulent influer sur mes comportements et mes opinions ce ne sont pas mes potes.

Citer
La belle affaire de savoir tout ça! ce n'est pas le tout d'avoir des données, il faut savoir comment les analyser, les recouper et en tirer des renseignement exploitables... ça demande des moyens!

En effet, et les entreprises qui en usent disposent de moyens colossaux. Nous pouvons citer les réseaux sociaux, les secteur marketing des enseignes de ventes, les Etats.

Si les informations "lambda" n'étaient pas si précieuses, alors pourquoi google (pour ne citer qu'eux) dépenserai tant d'argent pour les collecter? Et surtout pourquoi serait-il si riche de cette revente de donnée? Et là on parle de masse.

Au cas par cas, le piratage se fait sans ressources autres que de l'intelligence sociale.

Citer
Là, on est dans la supputation... de la supputation nait la manipulation des masses par la terreur!

C'est ma faute, la tournure n'est pas bonne. Prenons donc des faits.

Il y a par exemple les récentes expériences de facebook qui ont prouvé que le contenu affiché influe grandement sur l'humeur et l'opinion de ses utilisateurs.
Pour ce qui est des intérêt prenons par exemple les élections. Et la motivation encore plus d'argent.
Le rapprochement n'est pas compliqué à faire.

L'imagination des pratiques est cependant importante au sens que se dire que c'est possible c'est mieux que de le nier. Ça permet aux gens de faire des choix en connaissance de cause et de fixer des limites.
La manipulation ne nait que de cette façon de suivre le mouvement.
S'informer et comprendre permet de lutter ou du moins résister intelligemment.

De plus, le gouvernement ne fait pas de l'interception de donnés de masse pour rien. Je vous invite à jeter un coup d’œil au journal du Reflets qui traite le sujet avec intelligence.
https://reflets.info/

Citer
Les logiciels libres mouchardent autant que les autres...

Certes, mais un logiciel libre à par définition un code source exposé, et de ce fait il est possible d'en exposer les failles. Et ce n'est peut-être pas miraculeux mais c'est mieux que rien.

Citer
lorsque je réalise des informations sur les dangers d'internet, je commence par énoncer ce principe: tout ce qui est dit sur le net ne vous appartient plus et est susceptible d'être utilisé par d'autres.

En effet.


Pour ce qui est des alternatives à google, citons Qwant un navigateur qui utilise sa propre technologie bien cool (duckduckgo se basant sur les moteur de recherche google et autre, ne faisant qu’anonymiser les requêtes).

Tout ça pour dire que ce genre de pratiques sont possibles, et notre vie privée n'est exposée, que par la confiance qu'on accorde aux gens qui en usent et à leur services.
Comme pour toutes choses, il faut comprendre avant d'utiliser. A la manière que vous le faite sur ce forum depuis des années.
« Modifié: 04 février 2017 à 12:20:21 par Sou »
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

04 février 2017 à 13:32:56
Réponse #17

Arnaud


Un téléphone android est un petit ordinateur avec une distribution linux intégrée comprenant une interface "vérouillée" par le constructeur pour vous empêcher de faire certains trucs, comme par exemple désinstaller toutes les applis qu'il souhaite vous imposer.

"Rooter" le téléphone n'est rien d'autre que reprendre les droits administrateur sur la machine et le pouvoir/la liberté de faire ce qui est techniquement possible, comme par exemple supprimer toutes les applis qui tournent en tâche de fond et n'ont pas forcément besoin d'un clic pour être activées... ou on est d'accord, faire les pires conneries: "with great power comes great responsability" ;)
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

04 février 2017 à 13:59:24
Réponse #18

Hurgoz


ou on est d'accord, faire les pires conneries: "with great power comes great responsability" ;)

Pourquoi crois tu que je retire les droits d'admin aux simples utilisateurs?  ;#

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

04 février 2017 à 14:32:36
Réponse #19

Arnaud


Pour la même raison qui pousse les états et les multinationales à espionner la population, garantir un fonctionnement optimal du "système".
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

04 février 2017 à 14:41:25
Réponse #20

Ghjallone


Il est temps que je vous dévoile un grand secret, connu seulement de quelques initiés, je vous le livre, gardez le pour vous car si d'autres le savent ce sera le chaos......

On peut tout à fait vivre sans smartphone.

Ça y est, je l'ai dit. J'assume.






 :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
:doubleup:
C'est bien pratique mais finalement... Une fois sauvegardées les photos et le répertoire (sur une feuille, pas en ligne...) le mien pourrait bien prendre feu que ca ne me manquerait pas tant que ca.
De toute facon c'est tellement peu fiable qu'il vaut mieux ne pas en dépendre, sous peine de se retrouver comme un con en cas d'accident.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

04 février 2017 à 14:47:33
Réponse #21

Hurgoz


Pour la même raison qui pousse les états et les multinationales à espionner la population, garantir un fonctionnement optimal du "système".

Nop; c'est juste pour les faire chier! ;#

Plus sérieusement, c'est parce que la plupart des gens n'ont pas conscience de ce qu'implique une action sur l'informatique. Alors, oui: c'est pour préserver le système. La question étant le "système est il bénéfique et nécessaire"? (personnellement, je n'ai aucun état d'âme à bypasser le système quand celui-ci commence à poser plus de problèmes qu'à en résoudre; quand il commence à avoir un telle inertie qu'il oublie que son intérêt est de servir un but, et pas d'exister pour exister).

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

12 février 2017 à 09:24:47
Réponse #22

AC


Quelques articles qui expliquent comment le data-mining est d'ores et déjà exploité dans les campagnes électorales:

https://www.sciencesetavenir.fr/politique/comment-big-data-et-data-mining-chamboulent-l-election-americaine_107974
http://www.telegraph.co.uk/news/2016/11/04/us-election-the-mind-reading-software-that-could-provide-the-sec/
https://blogs.scientificamerican.com/guest-blog/how-hillary-s-campaign-is-almost-certainly-using-big-data/

En résumé, il s'agit de deviner les affinités politiques et de dresser le profil psychologique des citoyens en vue d'encourager certains à s'inscrire sur les listes électorales, de convaincre d'autres de rester chez eux le jour J, et de cibler agressivement chaque indécis par des appels téléphoniques ou des visites à domicile en lui présentant un argumentaire personnalisé mettant en avant les propositions de tel candidat qui répondent à ses préoccupations du moment (santé, chômage, insécurité - facile à déterminer à partir d'un profil facebook ou twitter) tout en occultant les positions avec lesquelles il pourrait être en désaccord.

On peut se dire que ce n'est que l'évolution logique des sondages d'opinion et des statistiques socio-économiques (il parait que l'INSEE fournit les données de recensement par quartiers de 2000 habitants), mais bon... Même si je me moque d'être fiché, je me dis qu'une fraction significative de la population est susceptible de se laisser manipuler de cette façon et qu'il faudrait peut-être réguler ces pratiques, ou faire en sorte que tous les partis aient accès aux mêmes informations.

Aux USA on aurait même tenté de convaincre les électeurs présumés du camp d'en face qu'ils pouvaient voter par SMS (et donc s'abstenir d'aller au bureau de vote). Trop gros pour être vrai ?
https://www.wired.com/2016/11/ignore-trolls-definitely-cannot-vote-via-text/

16 février 2017 à 00:45:11
Réponse #23

Hurgoz


Yo,

Citer
On peut se dire que ce n'est que l'évolution logique des sondages d'opinion et des statistiques socio-économiques (il parait que l'INSEE fournit les données de recensement par quartiers de 2000 habitants), mais bon...

Oui, mais non: un sondage INSEE et consort, tu dis "non" c'est "non". Là, on ne te laisse pas le choix.

Citer
Même si je me moque d'être fiché, je me dis qu'une fraction significative de la population est susceptible de se laisser manipuler de cette façon et qu'il faudrait peut-être réguler ces pratiques, ou faire en sorte que tous les partis aient accès aux mêmes informations.

Sans vouloir vanné, tu n'as aucune idée de quand tu te retrouves dans la fraction significative, hein (moi non plus d'ailleurs)! Il suffit de trouver le bon levier pour te faire marcher et on en a tous un (plus ou moins facile à trouver et déclencher) et c'est ce que permet ce genre de systèmes.


Citer
Aux USA on aurait même tenté de convaincre les électeurs présumés du camp d'en face qu'ils pouvaient voter par SMS (et donc s'abstenir d'aller au bureau de vote). Trop gros pour être vrai ?
https://www.wired.com/2016/11/ignore-trolls-definitely-cannot-vote-via-text/

En France on est encore old school (humour inside)  ;# :lol:

http://www.ouest-france.fr/elections/regionales/gros-succes-sur-le-web-du-faux-tract-de-marion-marechal-le-pen-3881952

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

16 mars 2017 à 10:33:59
Réponse #24

Jco


Pour ceux qui souhaiteraient "flasher" leur téléphones, mon petit retour d'expérience:

J'ai flashé une tablette Android (Samsung Galaxy Tab 2 7.0) et un téléphone (Samsung Galaxy S duos). Il s'agissait à chaque fois d'appareils assez répandus et donc "bien suivis" par les bidouilleurs.

L'idée initiale du flash était surtout d'avoir un système mis à jour et plus réactif (suppression de la surcouche "touchwiz").

Le plus dur: trouver une information fiable. Y'a plein de tutoriels parfois contradictoires, ou plusieurs variantes disponibles, plusieurs méthodes, etc...

Le processus est accessible, mais faut quand même bidouiller pas mal (j'ai tout fait via linux en ligne de commande).

Le résultat: sur la tablette y'a du mieux, mais ca reste une vieille tablette qui est assez lente. Sur le téléphone, c'est en cours de test.

Prochaine étape: flasher mon téléphone principal et ne pas y ajouter les applications google (donc tout faire depuis un "market" alternatif: F-Droid).

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité